Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

Présentation de la vidéo :

Le 4 septembre 2020, Emmanuel Macron a présidé la cérémonie de naturalisation avec un discours rendant hommage aux « 150 ans de la République ». Cette date est effectivement symbolique, puisque la IIIe République, dans la forme parlementaire que nous connaissons aujourd’hui, a bien été proclamée le 4 septembre 1870. Les divisions parmi les légitimistes, les bonapartistes et les orléanistes ont laissé le champ libre à la gauche. Jules Ferry et Léon Gambetta ont notamment compris que la République s’implanterait durablement en France à condition de conquérir les esprits par la propagande anticléricale et l’instruction publique. C’est pourquoi la communication médiatique parle de « l’anniversaire de la République ».

Le discours d’Emmanuel Macron est donc un hommage à la « deuxième patrie » qui éclipse la France, avec ses treize siècles de royauté et son Histoire précédant la Révolution de 1789. Dans cette vidéo, nous allons commenter quelques phrase-clefs et revenir sur la notion de « peuple réel ».

 

Approfondir le sujet avec Youssef Hindi, sur E&R :

 






Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2542751
    Le 9 septembre à 10:33 par Olivier Verrat et Olivia Truie
    Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

    La France a détruit 715 000 emplois au premier semestre sous l’effet de la crise sanitaire
    L’Institut national de la statistique et des études économiques continue de tabler sur une contraction de l’activité de 9 % sur l’ensemble de l’année 2020

    Beneteau pourrait supprimer jusqu’à 1390 emplois et ferme temporairement deux sites en Vendée

    Le constructeur de bateaux Beneteau a annoncé qu’il pourrait supprimer jusqu’à 1.390 emplois. En Vendée, les sites de Challans et Noirmoutier ferment temporairement

     

    Répondre à ce message

  • #2542752
    Le 9 septembre à 10:33 par Keiwan
    Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

    Tiens, j’ai regardé cette vidéo cette nuit au boulot.
    Le passage de Peillon m’a fait pensé à Stephane Blet... "la matière, l’esprit"... Ou comment, après avoir appris des conférences de M. Blet (force et honneur mon Seigneur) comment la formulation maçonnique saute à l’oreille en l’entendant parler.

    Et Virginie fait du bon boulot, avec une certaine constance même si on sent bien à travers ses différentes vidéos qu’elle est bien plus à droite que nous autres sur e&r. Mais finalement, pas si loin, car droite des valeurs...

    Pour conclure on peut dire qu’elle confirme, si besoin était encore, que la République n’est pas la France. Elle en est plutôt son cancer.

    Mes hommages Madame.

     

    Répondre à ce message

  • #2542774
    Le 9 septembre à 11:10 par jean zerien
    Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

    Merci à E&R de relayer ces vidéos de Virginie. Cela est une preuve d’intelligence car dans la dissidence elle est le chaînon manquant qui va permettre à bon nombre de gens d’ouvrir les yeux. Elle représente, par sa modération et sa douceur tout ce qui manque chez Soral. En ce sens , elle est notre meilleure alliée pour unir la dissidence.

     

    Répondre à ce message

  • #2542793
    Le 9 septembre à 11:25 par Arya
    Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

    C’ est brillant et imparable, ça a coulé dans mes oreilles comme un nectar rafraichissant . Merci et encore .

     

    Répondre à ce message

  • #2542820
    Le 9 septembre à 12:00 par anonyme
    Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

    on peut repprocher aux Prussiens d’avoir laissés les clefs à la gueusaille avant de partir apres 1870 au lieu de mettre un adminitrateur à la tete du pays.

     

    Répondre à ce message

  • #2542837
    Le 9 septembre à 12:26 par R Évolte
    Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

    A la fin : « comme les Gilets Jaunes »... Virginie aurait dû préciser « canal historique » ou de base... Parce que les clowns gaucho républico compatibles référents à la con...
    Autrement, Vidéo de bon ton.

     

    Répondre à ce message

  • #2543031
    Le 9 septembre à 17:53 par Marc
    Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

    C’est une brave fille. Elle ne se serait pas plu je pense sous la monarchie absolue, n’aurait jamais eu la parole, à supposer qu’elle (et son ex) aient pu y entrer.
    La république a amené un semblant de droits pour la plupart, ce qui était impensable auparavant où la survie de plus de 99,99 % des sujets ne valait RIEN.
    J’ai eu peur (pour elle) à un moment quand j’ai vu peïcon = faudrait pas qu’elle prononce le mot qui fâche.
    La royauté prospère ? Euh, elle était ruinée en 1788 si être riche c’est souffrir des famines alors d’accord.

     

    Répondre à ce message

  • #2543226
    Le 9 septembre à 22:37 par Anno
    Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

    Toujours un plaisir à écouter, clarté, franchise, analyse, bon sens, le tout au féminin.
    Cela devient une véritable bulle d’air de s’informer correctement ...
    Cela ressemble à un signe des temps, qui montre l’exaspération au quotidien d’être enfermé dans une idéologie imposée dans chaque geste, en tout lieu. L’arsenal répressif qui s’affûte avec une pierre sèche, utilisé par des flics fatigués et certainement se posant des questions légitimes sur leur rôle dans tout ça, commence à devenir visible et réel, vraiment, pour de vrai !
    Et nous avons un président qui n’en ai pas un, aux ordres de l’idéologie dominante à la faconde tombante dans un plat de marmot, nous expliquer la vie et l’Histoire dans des logorrhées au prozac pour ménagère de plus de 60 ans ayant du temps de cerveau à ronger.
    La grossièreté de la situation aurait dû pousser la population à se réveiller comme une bonne claque, mais il semble que l’engourdissement intellectuel et/ou vital ait eu raison d’une érection de plébéiens => lol.

    Allez assez de cynisme, chaque jour résisté est une victoire supplémentaire alors célébrons la vie jusqu’à demain.

     

    Répondre à ce message

  • #2543628
    Le 10 septembre à 14:46 par Clovis
    Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

    Grand bêta et sa République, je n’en veux pas.

     

    Répondre à ce message

  • #2543827
    Le 10 septembre à 19:32 par Catholique et Français
    Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

    La "liberté" au sens de la Démocratie maçonnique n’a pas du tout la même signification que la "Liberté" du catholique ("Sa Vérité vous rendra libres" selon le mot de saint Jean) ; elle en est même l’exact opposé car la liberté du maçonnisé signifie qu’il revendique une indépendance absolue vis à vis de tout pouvoir, en commençant évidemment, d’abord et avant tout, par Dieu, mais également devant les représentants du divin sur terre (père de famille, chef d’état légitime etc...) : c’est l’antique "Non Serviam" de satan. Le catholique, le chrétien, au contraire, devient d’autant plus libre qu’il se jette en Dieu qui est, Lui, souverainement libre ; sa Liberté consiste donc, comme le dit très bien saint Paul, à devenir le serviteur d’un Seigneur maitre de liberté. Cet antagonisme irréductible est devenu évident et même criant dès le début de la Révolution Française qui a interdit les voeux religieux dès 1789 au nom de... la liberté !

     

    Répondre à ce message

    • #2544289
      Le 11 septembre à 13:03 par ZÉR0
      Virginie Vota – Macron et les 150 ans de la République

      Je serai plus synthétique : la liberté maçonnique c’est :
      → dans son acception socio-économique, la liberté du renard dans le poulailler ;
      → à l’échelle individuelle et sociétale, la liberté d’être l’esclave de ses pulsions.

       
Afficher les commentaires précédents