Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Youssef Hindi – La Laïcité et le messianisme républicain

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • NOTRE-DAME : ANALYSE TECHNIQUE DE L’INCENDIE ET CONCLUSIONS.

    En Février dernier la charpente a été traitée, (voir le reportage sur A2) contre les insectes avec un gel. Elle ne l’avait jamais été depuis plus de 800 ans. L’entreprise qui a « désinsectisé » à du faire preuve de talent car il a fallu pulvériser à 15 m. Pulvériser du gel à 15 m de haut n’est pas à la portée de tout le monde. Suite à ce traitement le bois change de couleur et devient un peu couleur acajou.

    Le 15 avril la charpente prend feu et brûle en faisant un bruit très important pour un feu de bois situé en hauteur. Ce bruit gêne les reporters les obligeant à s’éloigner pour faire leur travail. Assez significativement le feu augmente au moment où les pompiers sont intervenus comme si l’eau activait les flammes. La charpente est en chêne ors le chêne sec ne fait pas de flamme, il rougeoie d’où l’intérêt d’un tel bois pour les cheminée car c’est un feu qui dure très longtemps : une buche de chêne peut tenir facilement un feu toute la nuit. Il m’est arrivé de faire tenir 12 heures une bonne bûche dans ma cheminée.

    Des vidéos de bonne foi (non truquées) (caméra Survey) montreront par la suite une personne sur le toit de la cathédrale s’activant avec du feu sous forme d’éclairs ou au moins de grosses lueurs très brèves et jaunes-orangées comme seront les flammes de la charpente ensuite, après le départ des ouvriers. Puis cette personne disparait.

    L’entreprise, qui a désinsectisé a été bernée en répandant non pas un produit désinsectiseur mais un produit pyrotechnique qu’on lui a obligatoirement fournit car elle n’est pas en mesure de le produire sur le plan chimique. Le produit de type « thermite » est composé d’oxyde de fer et d’oxyde d’aluminium ce qui donne la couleur acajou obtenue après la pulvérisation et la couleur des flammes jaunes-orangées de l’incendie.

    Depuis Février le produit sans doute associé à une colle a séché et s’est solidifier sur les poutres comme une pâte devenue très fine, une sorte de vernis, sauf que ce n’était pas du vernis….

     

  • NOTRE-DAME : suite

    Le 15 avril, il ne suffisait plus que d’un vrai « pot thermique » générant une chaleur intense de 2200 degrés pour percer la toiture par sa très forte température et allumer ainsi toute la charpente pré-imbibée située nécessairement juste en dessous du toit. Le pot thermique c’est la personne vue sur le toit avec des flammes jaunes-orangées qui met le feu. En fait toute la charpente était un pot thermique avec cette fausse désinsectisation. Pour avoir montré aux vidéos des éclairs ou des flammes orangées-jaunes le pot thermique initial a été allumé classiquement avec du magnésium par la personne sur le toit, la toiture est en plomb donc aucun problème de perçage. Après l’amorçage sur le toit le feu a gagné toutes les parties pulvérisées pendant la fausse désinsectisation. Sous l’action des lances incendies le feu augmente dans un 1er temps car l’eau active ce type de pyrotechnie avec des crépitements intenses et même de petites explosions. Si l’eau active ce genre de feu c’est en raison de l’extrême chaleur produite. En effet l’eau se catalyse au-dessus de 1100 degrés libérant ainsi ses deux gaz : l’Hydrogène et de l’Oxygène d’où les flammes sur un bois qui d’ordinaire n’en fait pas, flammes dues à l’Hydrogène et à l’Oxygène. C’est deux gaz : H² et O s’additionnent à l’oxyde de fer et à l’oxyde d’aluminium augmentant la combustion. Un pot thermique est capable de détruire un char, c’est pour ça qu’il a été inventé. En produisant une chaleur de 2200 degrés ils placent au double de la valeur de sa catalyse (séparation en gaz) l’eau, dont la catalyse est à 1100 degrés, c’est pourquoi la charpente a fait comme un feu de paille sous les lances à incendie, les pompiers ne sachant pas à quel genre de feu ils avaient à faire.

    Il s’agit donc d’un attentat grandiose, soigneusement calculé et qui ne peut être l’œuvre que d’esprits pervers de la pire espèce venant d’un État et non pas d’un simple quidam ou terroriste primaire, et sans doute tout cela est-il au profit d’intérêts commerciaux.

    Le traces du forfait sont présents partout. Il suffit de chercher et les bouts de charbons tombés au sol sont les bienvenus pour faire des analyses.

     

    • Merci Jean, pour ces éclaiscissements très instructifs.


    • @Jean, travail fouillé impressionnant. Mais LA question qui agite les milieux identitaires c’est : allogène ou pas allogène ????


    • @Gracchus
      J’ai souvent lu l’adage suivant, le sage montre le lune, le crétin regarde le doigt.


    • #2366296

      @ Jean (suite et fin)

      Les volutes beige-orangé que l’on voit s’échapper de la flèche en feu sont dues à la combustion du plomb dans l’air pour donner des oxydes de plomb qui se sont redéposés tout alentour de la cathédrale. Donc je savais déjà qu’ils trouveraient une pollution au plomb dans le périmètre de l’ile de la Cité et certainement ailleurs mais une grande partie de ces oxydes de plomb toxiques a du tomber aussi dans la Seine et être emportée par le courant...
      Rappelons que la flèche contenait plusieurs dizaines de tonnes de plomb : sans commentaire...

      Comme le disait très justement le philosophe autrichien Ludwig Wittgenstein : " Ce que l’on ne sait pas, il ne faut pas en parler." Même si nous pensons tous et moi le premier que de telles poutres ancestrales et de dimension importante ne peuvent prendre feu "comme cela", la prudence scientifique ne pourra que nous diriger vers certaines hypothèses comme pour le 11 septembre.
      La seule chose certaine est que ceux qui ont mis cela au point sont des maîtres en la matière et de fieffés coquins...

      Viktor von Berg (chimiste à la retraite)


    • #2366511

      @Jean
      PARTIE 1
      Apparemment la première partie de ma réponse n’est pas passée.
      Vous dites d’énormes contre vérités et des assertions scientifiques complètement fausses. Je me permets de les relever parce que je suis un chimiste à la retraite.

      Entre autres (je vous cite) "l’eau se catalyse au-dessus de 1100°C" pour donner de l’hydrogène et de l’oxygène. La température de destruction de la molécule d’eau en ses deux gaz constitutifs est de plus de 2000°C. Mais à cette température les deux gaz se recombinent pour donner de l’eau. Le fait de faire passer de la vapeur d’eau dans un tube de fer chauffé à plus de 1200°C va effectivement scinder la molécule d’eau en H2 mais le dioxygène se combine avec le fer pour donner de l’oxyde de fer selon :
      3H2O + Fe = Fe2O3 + 3H2
      L’eau tombant sur les poutres en flammes les refroidit superficiellement faisant tomber la température et ne pouvant nullement scinder la molécule d’eau en ses deux gaz.
      Il n’y a que l’électrolyse de l’eau par un courant continu qui scinde la molécule en dihydrogène et dioxygène. ( 2H2O = 2H2 +O2)

      En faisant passer de la vapeur d’eau sur du coke brûlant (1200°C) on obtient un mélange de deux gaz :
      C + H2O = CO + H2 dit "gaz à l’eau" autrefois gaz de ville et inflammable (et toxique).

      Mais dans cet incendie les températures ne peuvent atteindre les 2200°C dont vous parlez. Dans les hauts fourneaux du XVIIIe siècle qui fonctionnaient au charbon de bois on atteignait à peine des températures de 1600°C en forte ventilation, 1538°C étant la température de fusion du Fer. Les échafaudages en acier placés au-dessus du brasier n’ont pas fondu mais se sont tordus (amollissement de structure du fer du forgeron).

      Je pense que" le pot thermique" auquel vous faites allusion est la réaction aluminothermique utilisée pour souder des rails et extraire certains métaux de leur oxyde. Le mélange en proportions stoechiométriques de poudre d’aluminium et d’oxyde de fer allumé par une mèche de magnésium va dégager une grande quantité de chaleur et la température peut monter à 2000°C ; la réaction est :
      2Al + Fe2O3 = Al2O3 (alumine) + 2Fe (fer liquide fondu qui soude)

      Il aurait fallu disposer plusieurs "pots thermiques" le long des poutres pour arriver à les faire céder à la combustion.
      D’ailleurs j’avais sur ce site émis l’hypothèse en avril 2019 que la pré imprégnation des poutres avec un gel contenant des hydrocarbures volatils aurait pu générer une atmosphère explosive et hautement inflammable.../...


    • #2366532

      @Jean

      PARTIE 2 :

      Dans le cas où l’allumage des poutres par des pots thermiques eut été possible, il aurait fallu neutraliser tout le système de détection incendie pour laisser les poutres bien s’enflammer.
      Or il nous a été dit que les alarmes en sous pente ont sonné deux fois détectant donc deux départs de feu. Le responsable incendie de la cathédrale est monté voir pour faire ce que l’on nomme une levée de doute. Il n’aurait rien vu et serait redescendu pour arrêter l’alarme.
      Dans le cas où il aurait vu un départ de feu il aurait du immédiatement avertir le SDIS et il aurait commencé à éteindre le début d’incendie avec les moyens en place c’est à dire des extincteurs. Seule l’ampleur d’un incendie débutant aurait pu le faire renoncer à utiliser les extincteurs. Je ne sais pas si les combles de la cathédrale étaient pourvus de sprinklers, système automatiques d’extinction à l’eau qui se déclenchent en début d’incendie...

      Mais on pourrait aussi envisager que la mise à feu ait été prévue de longue date, installée à l’insu de tout responsable et déclenchée à distance avec un système électrique et explosion contrôlée.
      Est-ce que le feu sous la charpente a été un feu d’étoupe et de poussières ce qui me parait peu probable parce que les combles de tout édifice public doivent être nettoyés régulièrement et libre de tous dépôts de matières inflammables (vieux meubles, cartons,livres, etc...). Ce genre d’édifice est soumis à des visites de la commission communale de sécurité et croyez-moi que les pompiers ne badinent pas avec cela.

      L’hypothèse de la cigarette me parait grotesque sauf si la cigarette tombe sur un tapis de matières sèches ou sur une grande quantité de gel hautement inflammable.

      Autre hypothèse mais ne rentrant pas dans le cadre du réel et de la science. Dieu aurait envoyé son feu divin sur ce bâtiment emblématique pour signifier que Sa colère était grande et que la France ayant renié son baptême par des lois épouvantables n’était plus digne d’être la Fille aînée de l’Eglise. Je laisse les Vrais Croyants y réfléchir sachant qu’au même instant c’est le sous-toit de la mosquée Al Aqsa qui prit feu. Coïncidence ou programmation "divine" ?

      La Nature prend feu (Australie), les nations prennent feu ou veulent le coup de feu ( USA envers l’Iran) et les rapports entre les êtres humains sont de plus en plus de feu...
      Nos pauvres avis tant éclairés qu’ils fussent ne pèsent pas grand chose face à ceux qui osent tout et manipulent tout.../...


  • En écoutant cette conférence, et en lisant par ailleurs, les livres de Monsieur Youssef Hindi, on comprend nettement mieux ce qu’est le "république", ce à quoi elle sert, et surtout qui l’utilise, et à quelles fins.

    Dès lors on comprend encore mieux, pourquoi au début des manifestations des gilets jaunes, le grand Rabbin à fait prier pour la république en question, sans doute avec, à n’en pas douter, une grande sincérité, et une ferveur redoublée.


  • Cela fait plaisir de revoir Youssef Hindi...je crois que ces derniers temps il est entrain de plancher sur un nouveau bouquin d’où son absence...

     

  • #2364843

    Un grand merci Jean pour ton travail sur Notre Dame de Paris ... Il était évident qu’il s’agissait d’un attentat.
    Le monde entier est sous la domination de la postérité de Satan le Diable. 1Jean 5:19 Genèse 3 : 15 ...

    Concernant le titre de la conférence ... Pourquoi le terme " messianique" ???
    Le seul Messie que je connaisse c’est Jésus Christ et ce terme lui appartient il me semble ? Nan ?
    Pourquoi encore leurs faire plaisir en les associant à ce terme biblique ?


  • Pic de la Mirandole, père de la cabale chrétienne paraît-il, si son maître était un juif actif, kabbaliste, donc cette cabale chrétienne est issue de la kabbale juive ?! il n’y a pas de distingo à faire ??
    (https://www.youtube.com/watch?v=9o1...)

     

    • De mon point de vue la cabale chrétienne naît avec l’écriture des évangiles : le message du Christ avait-il vocation à être couché par écrit ? Dès lors qu’il mit en garde : "méfiez-vous des scribes et des Pharisiens" et que sa voix fut emprisonnée dans un livre, il y a un paradoxe de taille.


    • C’est pas bête ! La tradition orale qui se transmet de génération en génération... Dès lors on aurait juste besoin à défaut de celle-ci de lire les évangiles (sur KontreKulture) une fois pour s’en imprégner, pour en saisir l’Esprit, quitte à y revenir, mais ne pas trop chercher à décortiquer, pour y déceler des lois, en faire des dogmes, comme l’a fait l’institution !

      "La lettre tue l’esprit" ce vieil adage est on ne peut plus vrai. C’est pour ça que les Évangiles sont accessibles à tous, l’histoire est simple, tandis que par exemple, comme je l’ai lu ici, le catéchisme de Saint-Pie X que certains préconisent pour trouver la foi, est particulièrement indigeste quand on n’a pas baigné dans l’institution depuis tout jeune ! scoutisme, baptême, communion etc. - j’ai essayé de le lire mais je n’y ai vu que verbiage indigeste !

      De là, l’impossibilité pour les fervents et ecclésiastiques, de s’adapter à l’esprit du temps, leur intelligence étant engoncée dans des principes définissant leur vie même, y déroger serait se trahir pensent-ils.

      On peut quand même aller à la messe etc. je pense mais à petite dose.

      Dans son super livre "La subversion du christianisme", Jacques Ellul dit en gros et entre autres, que si l’Église a échoué à sa mission c’est parce qu’elle n’a pas su fédérer et convertir assez de monde, et réciproquement que le succès de l’Église du Christ exigeait la pleine et entière contribution de tous.
      L’infiltration cabalistique a été plus rapide.

      In fine, si l’on reprend nos remarques, il vaut mieux en fait que l’Église ait échoué. La voie selon laquelle on échafaudait une construction spirituelle mais rhétorique sur la base de dires rapportés n’était donc pas la bonne.

      Quand on est né en France, même récemment, mais qu’on a pas eu d’"éducation religieuse", on peut quand même se fier à l’esprit du Christ qui partout circule dans le pays (à travers l’art, l’architecture etc), ce qui donne au petit Français la base du bon sens, l’esprit français.

      Éviter le conditionnement, surtout si l’empreinte de la kabbale a noircit et même corrompu le clergé au fil des siècles et des siècles !

      Ce sont bien des méthodes de rabbins de partir du texte, quitte à le modifier - et il se modifie à coup sûr -, pour en décider certaines dispositions d’esprit et les imposer à tous !
      Or l’Église fait pareil !

      Cette méthode n’est donc pas la bonne et est éculée. Tolstoï (son livre "L’Évangile expliqué aux enfants") n’en avait que contre l’Église, pas contre JC


    • Le christianisme est la première religion au monde avec 1.7 milliard de croyants.

      C’est l’écriture (livre-informatique) qui l’a permis, et un peu aussi la colonisation, comme elle a permis à l’impérialisme romain de fédérer l’Europe et d’en faire une entité supranationale par sa généalogie aristocratique.


  • En complément, le franc-mac Victor Hugo, dans les derniers moments de sa vie, était tellement tourmenté que, lorsqu’il allait couler un bronze, disposait au préalable des miroirs, des glaces dans ses latrines pour voir si, par derrière et par hasard, le diable n’allait le choper pour l’attirer dans les enfers en passant par le trou de ses chiottes. La théosophie,… les pratiques lubriques et sacrificielles et le reste de ce satanisme rendent l’individu complétement possédé, totalement esclave de ses pulsions même dans le cas d’un esprit comme celui de Victor Hugo : lire Là-bas de Huysmans qui finira sa vie non loin d’une chapelle et pour cause !
    Il n’y a pas que la mort tragique de Léopoldine qui a tourmenté ce grand dramaturge.


  • Wahou ! J’ai chaud à la tête tellement Youssef balance du lourd... Superbe conf qui confirme que nous sommes gouvernés pour aller droit dans le mur des lamentations par des psychopathes qui croient dur comme fer en des théories fumeuses qui devraient faire éclater de rire toute personne ayant un minimum de bon sens !


  • Selon Marx et d’après ce que j’ai compris de la conférence, il faut revenir au temps d’avant le troc (pré-capitalisme) pour installer la dictature du prolétariat... qui n’existe que par l’émergence du capitalisme (utiliser le prolétariat pour le détruire, une sorte de suicide conscient ou pas !
    J’ai bon ?


  • Encore de l’excellent boulot de Youssef qui défait les nœuds des fils de l’Histoire et donc agréablement des esprits et des coeurs pour expliquer clairement comment notre monde en est arrivé à l’égarement où il est actuellement.
    Ca va bientôt être l’heure de publier un livre expliquant le véritable sens divin de la Création...


  • merci e&r pour la video,et merci a monsieur hindi pour l’énorme travail que vous avez couché une petite lumiere s’en vient grace a vous,c’est ce qu’il s’appelle faire le job...


  • #2365283

    impressionnant de clarté sur un sujet si complexe !!! si je peux me permettre de partager avec vous une réflexion que m’inspire cette vidéo

    Lors de son arrivée en 2015 à la tête de France Télévision Delphine Ernotte a lancé un vaste programme de transformation du groupe dont plusieurs thèmes ont défrayés la chronique avec notamment le fameux homme blanc de plus de 50 ans.

    Plusieurs appels d’offres ont été émis (rien de confidentiel, tout est disponible sur les plateformes d’appels d’offres) . Ce qui est intéressant c’est l’introduction dans ces documents qui décrivent le contexte, les enjeux, les challenges et les objectifs de FT (ces documents étant publiques j’ai toujours été surpris qu’aucun journaliste de les consultent) .

    Je passe les détails en synthèse FT recherchais des cabinets a même de les aider a deux choses : 1 - Comprendre pourquoi les contenus médias Télé ne répondent plus aux attentes des Français (notamment les jeunes), 2 - Trouver une manière d’exister encore dans 10 ans face à la concurrence du web.(le smartphone étant devenu le premier écran consulté devant la Télé) Ceci en 2015

    Aujourd’hui Mme Ernotte vous arrivez en fin de mandat avec un déficit prévu de plus de 50 Millions d’Euro. vous êtes candidate a votre succession et vous venez de présentez un plan "Objectif 2022" que j’ai lu attentivement que je peux résumer en trois thème "infantilisation des masses" "Hanounanisation des esprits" "médiocratie à l’américaine"

    La vidéo de Mr Hindi vient de dépasser les 5500 vues alors qu’elle vient juste publiée sans toute la machine de propagande derrière.

    Mme Ernotte (je sais que vos équipes nous lisent bien-sur et sont tétanisées) vous pouvez dépenser encore le double de votre budget en études à la con tant que vous ne comprendrez pas (ou que vous ferez semblant de ne pas comprendre) pourquoi des gens viennent se tapez des heures de vidéos intellectuelles sur des sujets complexes comme celle ci et ne peuvent plus passer 5 mn sur vos chaines insipides vous n’arriverez a rien, a part bien-sur valider les thèses défendu ici.
    Bravo a Mr Hindi, par la sagesse nous vaincrons !!
    Le Carthaginois

     

    • @Le Carthaginois
      Merci Mr Hindi, toujours aussi pertinent !
      Enotte n’est qu’une exécutante de la volonté émanante de la matrice, un pion sans signification aux yeux de la richissime classe sociale en France. Elle est missionnée pour maintenir la crasse dans les neurones des gens. En aucun cas on lui demandera d’élever le niveau à la hauteur de cette conférence, c’est même la dernière des choses qu’elle est supposée diffuser, malgré notre financement de ses programmes via nos impôts(et son salaire). C’est là ou le ridicule de ce paradoxe nous emmène vers le fond ; la matrice décide des programmes, nous les payons !!!


  • Ben ça alors ! Moi qui croyais qu’on devait les cathédrales aux Templiers et le sionisme aux Croisés ;)


  • #2366735

    Je viens de finir de l’écouter et franchement passionnant et du lourd, Hindi va vraiment aux sources et à l’origine du merdier mondiale actuel, des mondialistes, de on sait qui derrière, de leur projet etc...
    Et de toute les manoeuvres, courants et idéologies qu’ils ont créé pour y parvenir !
    Toute ces utopies égalitaristes, universalistes, droits de l’hommistes, marxiste, communiste etc... ont pour nid la Révolution française ! Encore aujourd’hui par exemple les néo-conservateurs sont des trotskistes, l’ONU est un socialisme internationale tiers-mondiste(le trotskisme pure), tout ce mouvement dit ”progressisme” qui en réalité ne fait que tout déconstruire et pourrir ce qui faisait la solidité des sociétés, c’est exactement ce que Hindi explique en citant Jacob Frank !

    Voir aussi La République Universelle du genre humain d’Anacharsis Cloots, encore un révolutionnaire français qui expliquait déjà à l’époque le projet de gouvernance mondiale et le métissage mélange de masse des peuples, préambule d’ailleurs à l’antiracisme suicidaire de l’Occident actuel poussé toujours par les mêmes et leurs hordes de larbins égalitaristes/universalistes !
    Enfin bref, Conférence à voir et à comprendre !

     

    • c’est vrai que le christianisme n’a aucun rapport avec le progrès et le développement des peuples du tiers-monde (ou colonies ;), avec la médecine et l’enseignement, avec le capitalisme et le productivisme, avec la marchandisation des corps et l’aliénation des esprits.

      Bref, suffit de lire Saint Paul.


Commentaires suivants