Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Washington prêt à faire exploser l’Église orthodoxe ?

Le nouvel ambassadeur des États-Unis à Athènes, Geoffrey R. Pyatt, qui organisa avec Victoria Nuland le coup d’État à Kiev en 2014 [1] se consacre désormais à la création d’une Église orthodoxe indépendante en Ukraine.

 

L’Église orthodoxe est organisée en 7 patriarcats dont celui de Constantinople est le « premier entre les égaux ». Le patriarche œcuménique de Constantinople, Bartholomée Ier, n’a pratiquement pas de fidèles en Turquie, mais veille sur la diaspora grecque dans le monde. Celui de Moscou, Cyrille Ier, veille sur l’ensemble des Russes y compris les Ukrainiens.

L’indépendance des orthodoxes ukrainiens serait un coup dur pour la culture russe dans ce pays.

Depuis le mois de mai 2018, Bartholomée Ier ne délivre plus de visas aux prêtres orthodoxes du patriarcat de Moscou désirant se rendre au Mont Athos.

Le 31 juillet 2018, Bartholomée Ier a signé une déclaration commune avec les chefs des religions minoritaires en Turquie pour assurer que ce pays est merveilleux et que les religions s’y épanouissent, même si par le passé cela n’a pas toujours été le cas [2]. Ce texte a soulevé la colère des fidèles des différentes religions qui endurent chaque jour les brimades et humiliations de l’administration turque.

Le 31 août, Cyrille et Bartholomée se sont rencontrés de manière amicale à Istanbul. Mais le 6 septembre, le patriarche de Constantinople nommait deux exarques (envoyés spéciaux) chargés de créer une Église indépendante en Ukraine. Les responsables de l’Église canonique de Kiev ont refusé de les reconnaître.

De son côté Philarète de Kiev, un ancien agent du KGB qui fut démasqué et excommunié à la chute de l’Union soviétique, créa une secte, l’« Église orthodoxe autocéphale ukrainienne » (non-canonique). Il est devenu un des soutiens des putschistes de Kiev et a qualifié le président russe, Vladimir Poutine de « Caïn » et de « Judas ». Il se voit aujourd’hui en chef de l’Église indépendante que pourrait reconnaître Bartholomée.

Philarète s’est rendu aux États-Unis le 14 septembre 2018. Il a été reçu au département d’État avec deux exarques (envoyés spéciaux) de Bartholomée Ier qui venaient de rencontrer le président Petro Porochenko à Kiev. Il a également été reçu par l’ancien vice-président Joe Biden avec lequel il entretient depuis 2014 des relations étroites. Le fils de ce dernier, R. Hunter Biden, siège aujourd’hui au conseil d’administration de Burisma Holdings, première compagnie d’exploitation du gaz ukrainien. Philarète a décoré Joe Biden de l’Ordre de Saint Vladimir comme il l’avait fait pour le sénateur John McCain.

Un ancien différent à propos de l’Église orthodoxe de Macédoine est en train de se raviver, mais à front renversé : cette fois le patriarcat de Constantinople refuse de le reconnaître tant qu’il utilisera la dénomination de Macédoine (que la Grèce considère comme sa seule propriété).

Cyrille a réuni un Synode spécial à Moscou. Le 14 septembre, l’Église orthodoxe russe a décidé de ne plus « nommer » dans la liturgie, le patriarche de Constantinople. C’est-à-dire de ne plus prier pour lui. Et de « suspendre » toute « concélébration » avec lui, de « rompre » enfin toutes relations de travail dans les instances où ils siégeaient ensemble.

Le 19 septembre , le patriarche d’Alexandrie et de toute l’Afrique, Théodore II, a appelé les deux parties à la raison. Un schisme est possible.

Notes

[1] « Conversation entre l’assistante du secrétaire d’État et l’ambassadeur US en Ukraine », par Andrey Fomin, Oriental Review (Russie), Réseau Voltaire, 7 février 2014.

[2] « La Turquie contraint les Églises juives et chrétiennes turques à signer une déclaration », Réseau Voltaire, 13 août 2018.

Prolonger l’article avec Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • diviser,diviser il en restera toujours qqch...comme quoi,y a pas que les gaulois pour se quereller facilement entre eux...


  • #2050287
    le 27/09/2018 par Combattre l’Empire
    Washington prêt à faire exploser l’Église orthodoxe ?

    Diviser pour régner... sur les matières premières.
    Principe de souveraineté : "Dieu premier servi".


  • #2050292

    Partout où ils sont, les Etats-Unis se comportent en Empire du Mal.
    Cela interpelle...


  • #2050323

    Donc Satan existe vraiment !!?


  • L’Argent est roi,

    Les médias,les politiques,les évêques,les popes,
    le pape,le patriarche,le président de l’Europe,
    les technocrates,les juges,...nommés par des
    forces anonymes ?
    Les baptêmes,les inhumations payées en dollars
    et régis par la Cour Suprême... !
    Où va-t-on ?
    Le monde perdu s’en fout .
    Ce Monde est moribond au pied du veau d’or !


  • Donc ceux qui sont à l’origine du schisme dans la Chrétienté vont maintenant connaître un schisme entre eux ? Ses voies sont impénétrables...

     

    • Je ne suis pas un spécialiste, mais il me semblait que ce schisme était motivé par le désir de préserver une doctrine plus proche du christianisme originel. Selon ce qu’on peut comprendre de l’article, si le grenouillage actuel abouti à un nouveau schisme, ce sera pour la même raison.

      La partie ne semble toutefois pas terminée, et elle oppose un patriarche à la tête d’une église populeuse, et originaire d’une région connue pour ses champions au jeu d’échec, à un patriarche en mal de reconnaissance, et à la tête d’une église désertée. Il n’est donc pas interdit d’imaginer que le camps du bien l’emportera...


  • #2050547

    Certains protestants sont de vrais chretiens mais ils sont devenus très minoritaires chez l’oncle Sam.


  • #2050551

    Le patriarche grecque a dû sérieusement être menacé. L’oncle Sam le fait chanter . Sois on saisit et on impose tes biens, sois tu obéis et tu trahis. .. il a choisit quoi ?


  • On assiste au même phénomène d’implosion dans l’ Église catholique entre catholiques orthodoxes qui refusent d’assister passivement à l’entreprise de sabordage menée par la clique de sodomites bergogliens et catholiques zombies qui suivent aveuglément l’usurpateur de la chaire de Saint Pierre. Puissent Rome et Moscou opposer un front commun face aux fossoyeurs de l’Église du Christ !


  • Les USA ne font que profiter des divisions et tensions déjà existantes dans l’Orthodoxie depuis un bout de temps maintenant...
    On ne peut pas dire que les Bartholomée 1er, Cyrille 1er , ou même Tawadros II ne soient pas des personnages louches... Ils sont les premiers responsables des malheurs de divisions de l’Orthodoxie.

     

    • Enfin un commentaire de bon sens ! Mis à part les patriarches (je ne sais pas suffisamment d’eux pour en parler) c’est évident que les Etats-Unis ont l’art de profiter des querelles des autres.

      Et espérons qu’il n’y ait pas de schisme. C’est suffisamment le bazar comme ca dans l’Eglise.