Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Yann Moix sèche les Terriens d’Ardisson pour tourner un documentaire en Corée du Nord

Yann Moix, la marionnette de BHL, aurait-il eu l’entendement écrabouillé par les trois années de stéréo entre la hyène Laurent Ruquier et la crise de nerfs Christine Angot ?
On est en droit de se le demander. Alors que Yann était un écrivain prolifique qui avait réussi un film populaire (Podium, 2004), soudain, en 2011, tout bascule. Il rencontre BHL, change son antisionisme littéraire en ultrasionisme politique, et devient un agent culturel de la propagande médiatique. C’est son choix, comme dirait Évelyne Thomas.

 

JPEG - 56.9 ko
Le dernier Angot donne envie, non ?

 

Le problème, c’est qu’à cause du sionisme qu’il met à toutes les sauces, Moix a perdu une grande partie de sa lucidité : il devient le plus fervent défenseur de BHL, un adepte de l’immigration de masse, l’avocat de Roman Polanski, mais le pire, c’est sa carrière de documentariste. On l’a vu arpenter le camps de migrants de Calais avec une petite caméra, essayant de choper l’image ultime qui prouverait le fascisme du policier français... une resucée du grotesque film La Rafle de Rose Bosch.

Malheureusement, rien ne viendra prouver les délires antiracistes de l’écrivain défroqué, et Moix se ridiculisera avec son doc de CM2 et son procès bidon intenté au ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, qui n’est pas plus fasciste que Moix n’est antifasciste. Bref, une tempête de pipi de chat dans un verre d’eau gazeuse.
À propos de tempête, en ce moment, c’est le vieil Ardisson qui défraye toutes les chroniques.

En difficultés avec son émission vieillissante Salut les Terriens (devenue Les Terriens du Samedi !) sur C8, la direction du groupe Canal+ ayant essayé d’en réduire le budget (mais sans succès selon l’animateur), Thierry lance chaque semaine une petite polémique pour exister encore dans l’esprit du téléspectateur. Fin août 2018, il se chamaillait avec le médiocre Stéphane Guillon, celui qui vend de la propagande oligarchique sous forme de vannes mal écrites. Guillon se prend pour un résistant à la grande censure qui l’aurait démis de ses fonctions de pitre officiel du régime, alors qu’il a accès à tous les médias. N’est pas Dieudonné qui veut.

« Je voudrais dire à nos téléspectateurs d’aider Stéphane Guillon. La semaine dernière, il a vendu 423 exemplaires de son livre. Ce qui fait un total de 2 070... Achetez son livre ! Participez au "Guillonthon", merci ! » (Ardisson, le 31 mars 2018 dans Salut les Terriens)

Ardisson contre Guillon, Cousin et Moix

Dans cette brouille Ardisson/Guillon, c’est la femme de ce dernier qui est intervenue pour gronder Thierry, en menaçant de « sortir des dossiers » sur l’homme en noir, puis en le traitant de « gros cul et petite b... ». Élégante, Muriel Cousin. C’est la gauche culturelle caviar, que voulez-vous, elle peut tout se permettre. Même la vulgarité la plus crasse :

« Ben alors, pépère Thierry Ardisson, c’est la rentrée, il faut l’ouvrir, dire des saloperies sur les femmes de ? Merci de t’inquiéter mais j’existe plus que jamais loin de cette fange, de tes amis pédophiles ou antisémites... En revanche, si tu insistes, je ressors quelques doss peu reluisants pour toi. »

On rappelle que Guillon gagnait 40 000 euros par mois (sans les droits d’auteur) sur Canal avec Ardisson, alors qu’il n’arrivait pas à la cheville d’un Gaspard Proust.

Au fait, c’est quoi les « dossiers » sur Thierry ? Bof, toujours la même rengaine, l’antisionisme et des histoires de cul, que Thierry a plus ou moins reniés pour conserver l’animation de Tout le monde en parle au début des années 2000, quand BHL lui est tombé dessus, puis dans les bras. Thierry a été émerveillé par les beautés du palais de Tanger, lui aussi est revenu avec des étoiles (de David) dans les yeux. Une conversion, à quoi ça tient dis donc la vie d’ma mère !

 

 

Thierry et Yann sont donc deux convertis de la dernière heure au BHLisme. Mais alors, pourquoi ces deux laquais du même maître se sont-ils brouillés ? Tout simplement parce que Yann, son nouveau chroniqueur, n’est pas venu au premier enregistrement de la nouvelle saison des Terriens du Samedi. Thierry lui avait pourtant donné carte blanche :

« Quand j’ai su qu’il quittait “On n’est pas couché” sur France 2, je l’ai appelé et je lui ai dit : “Écoute, tu viens chez moi, tu fais 20 minutes, tu ne te fais pas chier à écouter Christine Angot pendant 3 heures et demi et tu parles des sujets qui t’intéressent, confiait-il alors à TV Mag. Tu ne parles pas des livres ou des films que Laurent Ruquier te demande de lire ou de voir, tu dis exactement ce que tu veux.” » (Source : Voici)

Manque de pot, Yann a séché la première, et vous savez pourquoi ? Il est en train de faire un reportage en Corée du Nord, un pays qu’il « affectionne particulièrement » ! On sent, après les reportages de Vincent Lapierre à Calais pour ERTV, et après le grand voyage de Soral et ses amis en Corée du Nord, que Yann nous marque à la culotte. Il semble que le destructeur de la Libye l’ait mandaté pour un inside job, repasser une couche de propagande sur les sujets que Soral et E&R nettoient régulièrement. Une couche de peinture oligarchique, en quelque sorte...

Dans la même veine du marquage à la culotte, mais en plus sérieux, on a remarqué que les titres du Monde diplomatique se rapprochaient de la ligne E&R, mais avec un traitement nettement plus prudent. Regardez les accroches du numéro de septembre 2018 : on dirait un mix de Berruyer, de RT France et de mondialisation.ca !

 

 

On dirait qu’en haut lieu, on essaye tout pour ne pas perdre crédit sur les sujets sérieux...

On a retrouvé un extrait de débat de juillet 2016 sur la Corée du Nord dans La Règle du jeu, le site de BHL. Y participaient Guillaume Erner, le socialo-sioniste de France Inter (passé depuis sur France Culture), et notre Yannou antinational.

 

Pour comprendre et pardonner la conversion d’Ardisson & Moix,
lire sur Kontre Kulture

 

Moix, le boy goy de BHL, sur E&R :

 






Alerter

36 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2037783
    Le 7 septembre à 13:59 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Yann Moix sèche les Terriens d’Ardisson pour tourner un documentaire en Corée (...)

    Ça y est, j’ai vu des films de Roman Polanski :
    Frantic - le Paris de l’époque - Emmanuelle Seigner en pouffe 80’s - la gueudro 80’s
    La Neuvième Porte - immerssif - nawak qui se tient
    Chinatown - chef d’oeuvre jouissif - 30’s - le personnage d’escroc qui découvre une escroquerie plus grosse que lui
    Le Locataire - sympa pour les vues du Paris de l’époque
    The Ghost Writer - tu ferais bien de le voir

    Verdict :
    Merci, Roman Polanski.
    C’est pas de la folie furieuse comme réalisateur (Romero, Carpenter, Fulci, Mario Bava, Argento, Russ Meyer, Peckinpah...), mais de très bons films, un délice.

     

    Répondre à ce message

    • Et Rosemary’s Baby, bon sang ! :-)

       
    • Sauf que Chinatown est un film de John Huston comme Rosemary baby était un film de Cassavetes... la neuvième porte (renié par J.Depp) un étron sanglant in-regardable... le reste des évocations de Paris à un autre temps... quant à "Pirates"... ? ? ?

       
    • Non @Gloria Lasso. Rosemary’s baby était bien un film de Polanski (Casavettes tient le premier rôle, ce qui n’est déjà pas rien). Idem pour Chinatown, c’est bien un Polanski (dans lequel joue John Huston, mais pas dans le premier rôle par contre, tenu par Nicholson).

       
    • #2037949
      Le 7 septembre à 18:25 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Yann Moix sèche les Terriens d’Ardisson pour tourner un documentaire en Corée (...)

      Oui, @ Eric, j’ai vu Rosemary’s Baby, c’est très fort, mais c’est pas ma came.
      Les histoires de possession, de maisons hantées, bof...
      Par contre, Hellraiser "nous allons déchirer votre âme", avec la p’tite Kristy...
      Hellraiser, c’est chanmé de ouf

      @ Gloria Lasso Pirates, je l’ai vu au cinoche, je ne m’en souviens pas du tout !
      La Neuvième Porte, c’est débile, mais super bien gaulé !
      Le spectateur est mis dans le confort, avec la p’tite enquête sur les bouquins, peinard.

      Chinatown, on ne va pas se battre, il est super, ce film.
      Rien que le début, avec le discours politicien, et le public ébahi, et toute l’arnaque, qui décide de l’avenir d’une région.
      Vas-y Po-pol !
      John Huston, Le Trésor de la Sierra Madre, c’est ça que les collèges devraient emmener voir les gamins. Leçon de vie.

       
    • #2037952
      Le 7 septembre à 18:34 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Yann Moix sèche les Terriens d’Ardisson pour tourner un documentaire en Corée (...)

      Oui, @ Eric, j’ai vu Rosemary’s Baby, c’est très fort, mais c’est pas ma came.
      Les histoires de possession, de maisons hantées, bof...
      Par contre, Hellraiser "nous allons déchirer votre âme", avec la p’tite Kristy...
      Hellraiser, c’est chanmé de ouf

      @ Gloria Lasso Pirates, je l’ai vu au cinoche, je ne m’en souviens pas du tout !
      La Neuvième Porte, c’est débile, mais super bien gaulé !
      Le spectateur est mis dans le confort, avec la p’tite enquête sur les bouquins, peinard.

      Chinatown, on ne va pas se battre, il est super, ce film.
      Rien que le début, avec le discours politicien, et le public ébahi, et toute l’arnaque, qui décide de l’avenir d’une région.
      Vas-y Po-pol !

       
    • " Lunes de fiel" du sus-nommé devrait vous divertir également.

       
    • C’est marrant. En fait chacun peut voir des choses différentes. Pour moi, Rosemary’s baby est dans le fond un film que j’ai vu sous l’angle de la paranoïa qui est à mes yeux un thème fascinant. Tout est dans le jeu des acteurs et l’atmosphère. Dans ce registre, il y a une scène du premier Alien qui est un must, celle du prélèvement d’échantillons sanguins des personnages à tout de rôle car ils savent que l’un des membres de l’équipage du Nostromo est déjà « possédé ».
      Merci de m’avoir projeté dans le temps avec Hellraiser, et sa suite Hellbound (pour les suivants, j’ai décroché). Un ami m’avait fait découvrir ça du temps de mon adolescence car il était fan de l’écrivain Clive Barker (qui était d’ailleurs à la réalisation des deux premiers me semble-t-il). J’avais d’ailleurs lu « Le royaume des devins » à l’époque. Dans le genre madeleine de Proust, l’évocation de Pinehead le cénobite pique un peu ! :-) Je vous fais grâce des blagues foireuses que ça a pu susciter à l’époque et que vous aurez imaginé sans difficulté.
      P.S : « L’Exorciste » de W.Friedkin, quand même ! Merde !

       
    • Hahaha, @Eric : il y a des lustres que je n’ai pas revu le "Huitième Passager" (à faire donc). Et me rappelle d’une scène équivalente (la prise de sang), complètement étouffante et paranoïaque. Mais c’était dans "The Thing" de Carpenter. Es-tu certain de l’avoir vue dans "Alien" ? Car les deux chefs-d’œuvre du film fantastique ne sont séparés que de deux ou trois ans...

       
    • #2039082
      Le 9 septembre à 18:07 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Yann Moix sèche les Terriens d’Ardisson pour tourner un documentaire en Corée (...)

      L’Exorciste, je l’ai vu dans les meilleures conditions possibles, c’est pas terrible, comme film.
      À part le succès qu’il a eu, je ne vois pas ce qu’on peut lui trouver d’intéressant.
      Il arrive toutefois à ne pas complètement se viander, mais une gamine dans un plumard qui vomit du fluo, ouais... bof.
      Friedkin a fait mieux avant et après.
      Le 3 est bonnard : George C. Scott qui joue plus que jamais du sourcil, du "serial killer" juste avant Le Silence des agneaux , Brad Dourif, une espèce de sécateur chirurgical, y’a suffisamment de bordel improbable dans ce film pour que chacun y trouve son compte.

      Pour ceux qui kiffent George C. Scott :
      The Last Run, du non moins balèze Richard Fleischer.
      Hardcore, réalisé par Paul Schrader, sorti en 1979, mieux que Taxi Driver.
      La vraie version de Taxi Driver, c’est Hardcore, désolé.

      Ou sinon, Maniac, de Lustig, chef d’oeuvre absolu, Taxi Driver sans taxi.
      New York Ripper, de Lucio Fulci, immense poète, Taxi Driver de ouf.

      Les rues sales de la ville de l’époque, tournés (les 2) sans autorisation.

      Et pour ceux qui veulent du Linda Blair (L’Exorciste, lol), lâche ton paquet sur Les Rues de l’enfer (Savage Streets) réalisé par Danny Steinmann, et sorti en 1984.
      On se fout de la gueule de ces films d’exploitation, mais la scène de viol, excuse-moi, c’est pas du Tarkovski !
      On n’est pas dans la posture "artiste" !

      Des films qui ont leur charme spécial.

       
    • @Hahaha, vous m’avez collé un vieux doute, et il se trouve après vérification que vous avez raison. Ma mémoire me joue des tours et j’ai dû faire un vieil amalgame avec la scène du premier Alien ou Lance Henriksen (alias Bishop) part en sucette. C’était effectivement dans The Thing. Du coup, il faut que de mon côté je revois ce Carpenter car je ne me souviens guère finalement que de la scène d’ouverture. Merci à vous.
      P.S : je viens de voir votre comm @Palm Beach. Je veux bien rigoler mais encenser un film comme Hellraiser et trouver « pas terrible » ce film de Friedkin, lol comme vous dites. Je sais apprécier la sous-culture mais faut pas exagérer non plus. Vous citez de bons films par ailleurs, dont certains que je n’ai pas vus même si j’en connais les titres. Un peu de mesure tout de même, vous « exagérez de ouf » :-)

       
    • #2039205
      Le 9 septembre à 22:11 par Palm Beach Post : "Cult !"
      Yann Moix sèche les Terriens d’Ardisson pour tourner un documentaire en Corée (...)

      Ce que j’ai voulu dire, @ Eric c’est que tu as ton libre arbitre, ta conscience.
      Je l’ai dit à travers des films, pour exemple.
      Bien sûr qu’Hellraiser est bien meilleur que l’Exorciste.
      Hellraiser, tu ne vois pas ça ailleurs.
      l’Exorciste, c’est banal.

      Ce que je défends et ce que je veux faire entendre, c’est que tu ne vois pas ça ailleurs.
      Tu peux toujours dire "ce film, c’est de la merde", mais ce qu’ils t’ont montré, tu ne l’as jamais vu ailleurs.
      Après, c’est à toi de comprendre pourquoi.
      Lucio Fulci, c’est un génie.
      Russ Meyer, énorme génie.

       
    • « Ce que j’ai voulu dire, @ Eric c’est que tu as ton libre arbitre, ta conscience. »
      Merci à vous, c’est bien ce qu’il me semblait mais merci tout de même à vous de me le confirmer :-)
      « Bien sûr qu’Hellraiser est bien meilleur que l’Exorciste.
      Hellraiser, tu ne vois pas ça ailleurs. »
      Vous confondez singularité et qualité alors que la première n’est pas gage de la seconde. De la même manière, ce n’est pas parce qu’une thématique a été reprise un compte de fois que pour autant il n’y a pas dans ces films à la thématique commune tout aussi bien des bouzes que de brillantes réussites (en ce sens L’exorciste est un film référence qui ne se réduit pas à une gamine qui vomit du flou dans un lit, et s’il est considéré comme un classique à juste titre, ce n’est pas pour des prunes). Hellraiser n’est en aucun cas un grand film de cinéma à proprement parler. D’ailleurs Clive Barker n’est pas un cinéaste à la base, je ne lui en ferais pas le reproche (ce n’est pas pour rien qu’on lui a collé pléthore d’assistants réalisateurs) mais par exemple ce n’est pas le Sam Raimi d’Evil Dead. On peut dire d’Hellraiser et de beaucoup d’autres films que ce sont des réussites de genre auprès d’un public de cinéma de genre mais en aucun cas de grands films de cinémas qui peuvent parler à la fois au grand public comme à un public exigeant. Je ne dirais par contre d’aucun des films cités que « c’est de la merde ».
      Ah Fulci ! L’enfer des zombies avec cette scène où un zombie mort un requin :-)
      P.S : J’aime beaucoup Brad Dourif (filmographie intéressante car variée). Il était déjà excellent dès son rôle dans Vol au-dessus d’un nid de coucou en inoubliable Billy Bibbit (on ne rit pas !).

       
  • Yann Moix mandaté pour un reportage sur la Corée du Nord... J’ai comme dans l’idée que ce reportage sera disont... Orienté !
    Quelqu’un ayant les moyens, le temps, et l’esprit taquin devrait voyager en CDN en même temps que Moix, le suivre et filmer la même chose que l’équipe du sus-nommé afin de diffuser son film en parralèlle à celui de Moix.

     

    Répondre à ce message

  • Heu j’aime pas le larbin Moix, mais il s’interessait aux deux Corées bien avant Soral. Il en parlait beaucoup en 2015 déjà il me semble.

     

    Répondre à ce message

    • Apparemment ce sont surtout les coréennes qui l’obsèdent . Comme disait je-ne-sais-plus-qui ( Houellebecq ?) il n’y a de tourisme que sexuel ... Mais Moix risque d’être un peu déçu , je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de boîtes à partouze en République populaire démocratique de Corée .

       
  • Ardisson pourrait répondre à Muriel Cousin,

    qu’elle aille se faire hypnotiser !

     

    Répondre à ce message

  • Evidemment,ils essayent tout pour contrer la presse underground ou alternative comme vous : je ne veux surotut pas vous passer de la pommade:je ne suis pas un fanatique d’ER : je préfère Iggy pop et david bowie MAIS je reconnais que vous etes souvent dans le juste,et qu’alain soral qui est un peu égocentrique(comme tout les mecs brillant:c’est normal) a une analyse tres affiné sur beaucoup de sujets politique et sociétaux et que toutes ces enflures des médias de l’élite:tout ces sbires de l’oligarchie, du temple du soleil font d’années en années des efforts pour faire de sreportages bidon ou mettre a l’antenne des faux journaleux indépendant comme ce HUGO CLEMENT ex sbire du nain bobo barthes(petit journal) qui a quitté cette merde tv pour (genre) etre indépendant:tellement indépendant qu’il est invité presque tout les jours a la poubelle propagandiste C A VOUS présenté par la ricaneuse énervante anne elysabeth Lemoine.
    OUI il leur faut leur vincent Lapierre, qui lui est vraiment indépendant:j’espère pour longtemps encore.

     

    Répondre à ce message

  • #2037887
    Le 7 septembre à 16:24 par ARDISSON a bouffé un ARTICHAUX
    Yann Moix sèche les Terriens d’Ardisson pour tourner un documentaire en Corée (...)

    ARDISSON est un pleutre,comme naulleau:meme gus:l’un décadent partouzeur,l’autre gaucho bobo:mais c’est la meme.
    je reconnais malgré tout qu’a une époque j’ai apprécié ces émissions:mais depuis salut les terriens:que c’est naze, quel déchéance, de la daube en barquette,avec laurent baffi qui ne fait rire que ces crétins et crétine qui forment la masse,le bétaille pour ces émissions poubelle.

     

    Répondre à ce message

  • Moix,BHL,Ruquier,Angot,Guillon,Ardisson,Lévy,Hanouna,Cohen,mais quels sont les personnes un tant soit peu intelligentes qui peuvent encore les encadrer ?ou même les regarder ?C’est un puit sans fond de bêtise que cette tv,des cire-pompes sans consistance,sans profondeur,des nullités.

     

    Répondre à ce message

    • @le glauque
      A votre place je m’abstiendrai de jeter la pierre à tous les gens qui regardent ces émissions. Bien souvent ce sont de petites gens, la majorité de notre peuple restée au niveau de la télé comme passe temps et surtout un loisir qui détend. Ces gens bossent durs ou n’ont pas de boulot, le fait de se marrer un coup sur une vanne d’un des crétins qui peuplent ces plateaux de ragondins leurs suffit. N’oubliez pas le pouvoir, il fera tout pour mettre en avant ces crétineries plutôt qu’un programme éveillant, ou alors c’est du mensonge du genre ARTE le semblant culturel, bref c’est très long à expliquer, mais respectez le peuple malgré votre "superior intelligentia".

       
    • #2038692

      @Pitchou
      La stupidité et le misérabilisme n’ont jamais rien excusé
      La connerie non plus d’ailleurs

       
    • #2038702

      @Pitchou
      La stupidité et le misérabilisme n’ont jamais rien excusé
      La connerie non plus d’ailleurs
      Ma voisine est jolie et sympathique , conne comme un manche à balai , elle vote Macron, ecoute Zaz et Saez, fume des joints avec ses copines en rigolant comme des gourdes et se fait tringler chaque week-end par un nouveau type, c’est pas parce-qu’elle est de mon pays , de mon peuple que ça l’excuse, si ??
      Mais par-contre , elle est polis et souvent rigolote

       
    • #2038892

      @Pitchou
      Il me semble que c’est ce qui fait la différence entre nous et les chèvres, non ? notre libre arbitre, ce qui fait de nous des êtres doué d’une réflexion, intelligence et les chèvres des animaux herbivores et grégaires
      On a tous le choix de regarder TPMP, ONPC ou de lire un livre, écouter une conférence, se promener au bord d’un lac
      Personne n’a un flingue sur la tempe pour regarder des débilités aussi nazes
      Je ne saisi pas bien ton raisonnement
      Aujourd’hui le divertissement c’est la télé, demain c’est fumer du crack , après demain c’est enculer des ânes, quand-est-ce qu’on décide de ce que l’on fait pour soi et surtout pour les siens ??



      “Personne n’est plus réellement esclave que celui qui se croit libre sans l’être en effet.”
      Goethe
      “Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux”
      Étienne de La Boétie
      “Tout esclave a en ses mains le pouvoir de briser ses chaînes.”
      Shakespeare
      “Qu’un frein soit de fer ou d’or, qui l’accepte est un esclave.”
      Antoine-Vincent Arnault
      “Je préfère vivre un jour comme un lion, que de vivre cent ans comme un mouton"
      Thomas Sankara
      “L’État est notre serviteur, et nous n’avons pas à en être ses esclaves.”
      Albert Einstein
      “Sous la constitution la plus libre, un peuple ignorant est toujours esclave.”
      Condorcet




      Il me semble que ce n’est pas les references qui manquent
      On ne peut excuser, ce par qui le pouvoir nous opprime, rien que parce-qu’ils sont des nôtres, ça reviendrait à être des nôtres les traîtres

       
  • "Je traversais la rue...et Soral m’écrasa avec sa voiture. C’était la première fois qu’un vrai mâle me passait dessus."

     

    Répondre à ce message

  • Amis Coréens on vous l’offre ! gardez-le !

     

    Répondre à ce message

  • Ce cher #YannMoix à oublié sa promesse du 19 septembre 2017 - TECHNIKART :
    Yann Moix : « Je ne mettrai plus les pieds en Corée du Nord ! » en se montrant en presence de Depardieu au grand défilé militaire de la Corée du Nord

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents