Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Zemmour, Goldnadel, Messiha, ou le basculement du sionisme de gauche à droite

En trois petites séquences, aussi simples que percutantes, les observateurs de la chose politique sceptiques sur le changement de paradigme du sionisme de gauche au sionisme de droite vont comprendre ce qu’ils ont du mal à avaler.

 

D’abord, nous avons Éric Zemmour dans sa propre émission, qui se déroule le tapis rouge à lui-même et se répète depuis le 14 octobre 2019. Il invite en général des sparring-partners ou des agents communautaires, sinon des victimes prêtes à expier leur gauchisme sur le billot, ce qui facilite la tâche. Zemmour cogne sur la gauche depuis des décennies, mais le moment où la gauche coule idéologiquement est arrivé. Le dernier clou, c’est l’association de la gauche française au terrorisme palestinien. Frauduleuse ou pas, là n’est pas le problème : c’est la méthode employée par le national-sioniste numéro un des médias.

« En France, on voit bien que la gauche prend tout de suite le parti des Palestiniens, accuse les Israéliens de brutalités, de violences, etc., de spolier le peuple palestinien, les arguments classiques de la ligne pro-palestinienne. En revanche, la droite réagit beaucoup plus de façon pro-israélienne, même du côté de Marine Le Pen. Pourquoi ? Parce que, si vous voulez, aujourd’hui, la droite qui a été gaulliste, pro-palestinienne pendant les années 70 et 80, la droite aujourd’hui voit derrière un Palestinien et derrière ces violences terroristes l’équivalent de ce qui se passe en France, et donc le djihadisme et le terrorisme islamiques. On voit en Israël un État qui se défend par analogie avec la France, un État qui se défend contre un terrorisme islamique. »

 

On ne reviendra pas sur la réalité des commanditaires et des profiteurs des grands attentats antifrançais des années 2015-2016. La chaîne d’amalgames « Palestiniens–terroristes–djihadistes–musulmans français » est aussi simple que fausse, puisque les Palestiniens ne font que se défendre contre l’agression, la colonisation et l’impérialisme sionistes. Mais c’est du Zemmour, du simple, de l’efficace, donc n’allons pas chercher logique grecque et sensibilité chrétienne.

Passons maintenant à la séquence numéro 2. Il s’agit d’un débat organisé par la chaîne internationale en français de Patrick Drahi, i24news, sur le conflit israélo-palestinien (on dira IP ou CIP), où Messiha, en terrain national-sioniste conquis, accuse Joffrin d’islamo-gauchisme, c’est-à-dire de complicité avec le terrorisme, pour rester dans les amalgames zemmouriens.

« Libération, comme Le Monde, comme Mediapart, comme un certain nombre d’organes de presse française de gauche, effectivement, ce sont des organes islamo-gauchistes qui de toute façon prennent fait et cause pour les Palestiniens et parfois même pour le terrorisme ! Et Libération ces dernières années est devenu le Je Suis Partout du collaborationnisme islamique. »

 

Les chaussettes couleur drapeau israélien de Messiha ne se cachent plus, car la tendance est au lynchage de la dernière gauche antisioniste. Et encore, dire que Joffrin est un antisioniste est faux, il l’a démontré pendant des années à la tête de Libé, qui est aujourd’hui toujours, voire encore plus avec son nouveau rédacteur en chef (Dov Alfon, « ex »-agent du renseignement israélien toujours en activité), devenu pro-sioniste.
Chaque numéro en apporte la preuve, prenons le dernier exemple en date :

Ceux qui connaissent le vrai rapport des forces rigoleront devant ce gros titre, car les fusées du Hamas sont fabriquées avec les restes des bombes israéliennes non explosées et avec des tubes récupérés dans les tuyauteries des égouts. De l’autre côté, F-15, F-35, arsenal nucléaire, bombes à fragmentation, au phosphore, bref, aucune comparaison possible, mais pour Libé, « l’arsenal du Hamas » menace Israël. On se croirait revenus en 1990, avant la campagne d’invasion-destruction de l’Irak par la coalition, pardon, l’axe américano-sioniste, quand on nous racontait que Saddam Hussein avait la troisième armée du monde, puis en 2003 des armes de destruction massive...

Messiha, écarté du RN (mais pas sur une ligne antisioniste puisque les cadres sont presque tous prosionistes aujourd’hui), fait donc le boulot de porte-flingue pour Zemmour.

Passons maintenant à la troisième séquence, qui illustre à merveille le basculement de la dominance du sionisme de gauche au sionisme de droite. Et qui mieux que Julien Dray, le créateur pervers de SOS Racisme, cette machine à enfumer les immigrés, pour incarner cette bascule ?

 

 

Désormais, entre Dray et Goldnadel, on ne dira pas qu’il n’y a pas une feuille de papier à cigarette, mais presque. On y arrive, en tout cas. Pour Dray, c’est le passage – en douceur – au sionisme de droite ou le cimetière des éléphants.

Ces trois séquences démontrent, entre autres, qu’un certain Alain Soral, penseur politique français pointu, avait profondément raison en 2004 lorsqu’il mettait au jour la structure du discours sur le voile. C’était le premier virage opéré par la dominance du sionisme de gauche au sionisme de droite. Aujourd’hui, elle est effective. Bien vu l’artiste !

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

88 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Joffrin aurait pu répondre à Messiha qu’il est drôle d’entendre un petit collabo antisémite Palestinien nous parler du journal "Je suis partout", mais il est vrai que nous sommes au théâtre de guignol.
    Perso quand je vois ce que sont devenus tous les anciens du Front National, je me dis que sans le vieux Chêne Jean-Marie, il ne reste que des Glands.

     

    Répondre à ce message

  • Ce qui m’a littéralement sidéré dans l’intervention de zemmour , c’est le rapprochement entre la résistance des palestiniens qualifiés de terroristes , et la guérilla urbaine quotidienne qui a lieu en france ?! Ceci pour , en partie légaliser les actes et faits des israéliens , et justifier éventuellement une forme de répression similaire plus ou moins , nécessaire pour retrouver la paix de nos quartiers que le peuple attend légitimement !!! ... faut le faire !
    J’ai envie de dire que ces trublions de pacotille des quartiers qui brûlent , détruisent , volent , dealent , agressent , violent , égorgent , au nom d’Allah , devraient être interpellés , et envoyés par bateaux entiers , aidés leurs frères sur le terrain de Gaza ! LÀ , ils serviraient leur cause authentiquement et aiderait leurs frères en détresse .
    ( mais je connais déjà les réponses et commentaires d’avance , sauf que je répondrais que je préfère mon amalgame , si il existe , que celui de zemmour ! ) .

     

    Répondre à ce message

    • Votre commentaire est excessif et donc insignifiant, que des amalgames grotesques et mille fois entendu ça n’en fait pas une vérité pour autant !!
      Les Sauvages de banlieues ne sont absolument pas les frères des palestiniens qui sont bien au dessus de ces raclure de banlieues françaises qui ne respecte que l’argent et sont prêt a tout pour quelques billets et c pas au nom d Allah qu’ils le font bien au contraire ce sont les petits enfants des enfants de SOS (sauvez le racisme) !!
      Les palestiniens malgré qu’ils n’ont rien continue de se battre face à un état Judaïste , racialiste , hyper millitarisé et soutenue par tout l’occident se sont de vrais résistants comparés à ces voyous lâches que le système laisse faire pour détruire et amener à la guerre civile tout en laissant des Zemour dire tout ce que tout le monde voit et pense depuis des décennies et malgré tout rien ne change et ne changera sinon le système franc maçon qui tient la France s’écroulerait inévitablement mais ça finira par arriver tôt ou tard !!

       
  • Christine Kelly doit être excellemment bien rétribuée pour écouter chaque soir les élucubrations chutzpahiennes de Moshe.
    Malgré elle, son visage trahi des stupeurs que son portefeuille tait rapidement.

     

    Répondre à ce message

  • #2726203

    je note que les palestiniens ne défilent pas en soutien à la France quand nous sommes victimes d’attaques meurtrières islamistes... Personnellement, je ne prends pas parti dans leur conflit. Mon soucis à moi c’est la France.

    Je m’inquiète aussi de voir plein de français issus de l’immigration prendre parti pour l’Azerbaïdjan contre l’Arménie... Pour la Turquie contre la Grèce... ça pose clairement des questions de loyauté nationale. (Et qu’on ne vienne pas me parler de "la lutte contre l’axe machin chose"... leurs commentaires à ces deux occasions furent clairement pour l’islam éternel conquérant).

     

    Répondre à ce message

    • "Je m’inquiète aussi de voir plein de français issus de l’immigration prendre parti pour l’Azerbaïdjan contre l’Arménie... Pour la Turquie contre la Grèce"

      En dehors des "franco-turcs" et peut etre à la marge de quelques franco-algériens (et encore les récents mouvements de jihadistes Syriens vers la frontière algéro-lybienne orchestrés par Erdogan ont un peu clamer les élans de "solidarité" entre ces deux pays) je ne vois pas de quels enfants immigrés vous voulez parler ?

      D’ailleurs on ne l’entend pas bcp le Erdogan sur le conflit actuel en Palestine, lui qui aime faire du bruit et brasser du vent.

      Quant à votre commentaire sur les jeunes franco-immigrés et l’Islam conquérant, c’est sur qu’avec des Wejden et des Aya Nakamura l’Islam va triompher... entre deux achats chez Zara et Sephora Champs Elysées.

      Le danger le l’immigration ce n’est pas l’Islam mais l’immigration et comme dit Soral, à terme le risque de "grand métissage".

      Que Dieu nous garde, Amen.

       
    • Ah Rolland enfin un patriote sur ce forum

       
    • Les siono-droitistes se reconnaissent, se congratulent et se félicitent ! Zemmour a de beaux jours devant lui ! ....

       
  • À propos ... je suis surpris de ne plus voir Youssef Hindi sur Facebook !

    Quelqu’un sait-il quelque chose à son sujet ?
    Merci.

     

    Répondre à ce message

  • #2726248
    Le 16 mai à 15:03 par France libre, France anti-sioniste
    Zemmour, Goldnadel, Messiha, ou le basculement du sionisme de gauche à (...)

    Le discours sioniste ne change pas tant que ça sur le fond depuis des années :
    - tu critiques Israël, tu es antisémite / tu défends la Palestine, tu es "islamo-gauchiste" = antisémite
    - Israël se défend et c’est une victime

    La grande différence aujourd’hui, c’est que les lâches de la télé et de la gauche en général n’offrent pas de réponse sérieuse.

    Si Zemmour a raison (les Français craignent les attentats parce-qu’ils les ont vécus sur leur sol), il ne va pas au bout du raisonnement : les attentats n’ont pas été commis au profit de l’Islam ou pour une quelconque islamisation de la société .... Ni Zemmour ni le reste de cette clique médiatique n’expliquera pourquoi, sinon, il faudrait expliquer d’où viennent tous les attentats depuis 2001 et à qui ça a profité et pourquoi. Il faudrait démystifier tout ça, percer la manipulation au grand jour. Et ça, dans les sphères politiques et médiatiques, on ne peut pas en parler, ils font tous partie de la mascarade. Y compris la "gauche" qui a viré sa cuti depuis bien longtemps.

    Voilà qui résume grossièrement la propagande nationale-sioniste et la traîtrise de la "gauche" à ses propres principes droits-de-l’hommiste, démocrates et "républicains" de ce J. Dray. Voilà aussi pourquoi la question du voile est une façon d’importer le CIP en France, preuve que la France n’est pas neutre mais déjà soumise aux intérêts sionistes et non Français. Voilà surtout pourquoi la vérité dérange et pourquoi ceux qui l’exposent au grand jour se font harceler et taxer d’"antisémite". Le reste sort des plateaux-télé, la belle affaire. Du pain et des jeux.

    Si le gouvernement / les médias / les politicards voulaient nous défendre, protéger la France, ou à défaut la République, on ne se mettrait pas à dos nos compatriotes musulmans. Et on aurait déjà commencé par laisser ceux-ci aimer leurs hôtes, au lieu de leur enseigner à nous haïr. On ne liquiderait pas notre industrie, objets d’art, aéroports etc ... à des puissances étrangères.

    Alors, moi, ce que je crains, c’est les manipulés qui gobent les discours belliqueux de la clique aux manettes, c’est le gouvernement et les médias. La cause de ce merdier, ce n’est ni l’Islam, ni les Palestiniens. La cause de ce merdier, c’est et ça a toujours été, les traîtres cupides, ou arrivistes, qui nous gouvernent moins qu’ils ne justifient l’injustifiable

    SOUTIEN INDEFECTIBLE AU PEUPLE PALESTINIEN : j’aime la France et je la défends !

     

    Répondre à ce message

  • Zemmour met sur le même plan les racailles des banlieues et le peuple Palestinien spolié de sa terre et de ses biens et personne sur le plateau ne bronche ! Décidément la merde a de l’avenir !

     

    Répondre à ce message

  • L’auteur Enzo Traverso a décrit il ya dix ans, dans son livre "La fin de la monderinté juive", ce virage de gauche à droite des juifs, qui commença avec la Guerre de six jours dans le contexte de la guerre froide (et alors que la conscience de l’Holocauste commençait à se tailler une place dans l’opinion publique et à Hollywood), pour enfin arriver au point de non-retour avec la Seconde intifada et le 11 septembre.

     

    Répondre à ce message

  • Je n’ai jamais vu Zemmour se répéter autant de fois Vous en pensez quoi ?.

     

    Répondre à ce message

  • À tous les "nationalistes" qui sortent des idioties telles que "quel est l’intérêt de la France d’être pro-palestinien ? Soyons neutre’ n’ont pas compris qu’un natio doit être opposé à Israël non pas par humanitarisme - même si le traitement réservé aux autochtones est ignobles - mais parce que justement son pays est soumis est contraint par la main de fer Washington-Tel Aviv.

    Qu’importe que les idées nationalistes avancent, vous n’aurez jamais le droit de les mettre en application, parce que l’axe ci-dessus vous en empêchera. Et il ne vous en empêchera pas parce qu’il aime les arabes, les musulmans ou les immigrés (soyons sérieux...) mais parce que votre politique nationaliste vous entraînera de facto vers des politiques d’indépendance, et donc vers une fin de la tutelle qui s’exerce sur vous. Donc ils vous brimeront, et chercheront à vous finir en Milosevic. La seule façon d’avoir une politique nationale réelle, et surtout pérenne, c’est la fin de la puissance impériale.

    Après vous pouvez laisser votre ressentiment contre les arabes prendre le dessus, mais alors vous serez condamné à être des hilotes sans pouvoir, qui seront encouragés dans un premier temps, puis sacrifiés dans un second.

     

    Répondre à ce message

    • #2726954

      Tu as raison ! Par opposition aux "islamo-gauchistes", on se farcit des siono-droitistes qui se disent "patriotes" et prétendent nous donner des leçons de patriotisme ! Les mêmes qui, lors de la guerre d’Irak, étaient à fond pour les USA sous prétexte de "défendre l’Occident " !
      Avec des "alliés" comme ça on n’a pas besoin d’ennemis !

       
    • Je vous renvoie une fois de plus à la position "gaullo-poutinienne". La Russie entretient d’excellentes relations avec Israël, notamment économiques, tout en s’opposant fermement à elle sur nombre de dossiers en matière de géopolitique. C’était aussi le cas de la France jusqu’à Chirac, avant la catastrophe sarkozyste.

      Israël est un état-nation en voie de normalisation, en particulier avec ses voisins arabes. La question palestinienne passe aux infos une fois tous les 7 ans mais ne passionne plus les foules. La vérité c’est que tout le monde s’en fout et que la messe est dite, ce pays ne disparaîtra pas, quoi qu’on pense de lui.

      Le ressentiment contre les arabes et les juifs ne doit pas prendre le dessus. Je vous donne bien raison là-dessus. La politique est une bataille d’intérêts, pas entre le bien et le mal.

       
    • « Israël est un état-nation en voie de normalisation, en particulier avec ses voisins arabes. »
      Celle-là, c’est un collector à faire encadrer ???!!!
      « La vérité c’est que tout le monde s’en fout »
      Beaucoup de gens sans doute mais pas tout le monde. Pour qui prétend à la mesure ... !
      Il faudrait que les gens qui s’en foutent réellement n’en parlent pas tout simplement, ce serait plus logique et cohérent. De ce point de vue vous êtes très loin du compte.

       
    • Jacqouille

      Tout le monde se fiche de la Palestine ? C est pour quoi alors le dîner du crif ? L interdiction d appeler au boycott d Israël ?

      La loi avis écrite par le crif ? Les drapeaux israélien sur la mairie de Nice ?

      Et oser dire qu’ Israël est en voir d être normaliser . Tu te moque de qui ?

      Les bombardements sur la Syrie ? Les tension entre l Iran et Israël ?

      Avec le Hezbollah ?

      T as raison . Israel ne disparaîtra jamais . Israel est éternel . Israel c dieu !!!

      Dit moi . Tu nous dit que t as identifier l ennemi . Mais qu’ il faut être neutre face à lui ?

      Ta neutralité dissimule mal ton envie de soumission .

      Oser dire qu’ il faut être neutre face à un ennemie ( quand ce dernier et au contraire solidaire entre eux) c est sois de la bêtise sois de la trahison déguiser en nationalisme . J crois c est encore plus deguelasse que la mentalité de gauchiste

       
    • Tout à fait @Tenhokuto95
      « J crois c est encore plus deguelasse que la mentalité de gauchiste »
      Au minimum, ça se vaut. C’est une partie de ce que j’appellerais la droite TVL, et de loin pas la plus honorable. Ça me fait penser à F. Bergeron lors de son « débat » avec (je ne dirais pas « face à » puisque l’intéressé tournait autant le dos à son interlocuteur qu’à l’évidence de ses arguments) Youssef Hindi.
      @Jacques disait dans un autre post sous un autre article qu’il ne comprenait pas le sionisme. Donc acte. Ne reste plus qu’à être conséquent car quand c’est comme ça il vaut mieux s’instruire plutôt que de donner ensuite une opinion sans la moindre valeur puisque pas informée (comme il le dit involontairement lui-même). Il y a pour ça toute la littérature nécessaire, des ouvrages aux éditions Kontre Kulture mais pas seulement. Il faut faire le travail un minimum.

       
Afficher les commentaires précédents