Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Zurich : la police annonce le suicide de l’auteur de la fusillade dans un centre musulman

L’auteur de la fusillade contre un centre de prière islamique à Zurich (nord de la Suisse) était un Suisse de 24 ans avec des origines ghanéennes, adepte de l’occultisme, qui s’est suicidé après l’agression, a déclaré mardi la police.

Lors d’une conférence de presse, les enquêteurs ont révélé que l’agresseur, connu des services de police, avait également tué dimanche un homme de 24 ans qu’il connaissait, à coups de couteau, sur une aire de jeux de Zurich.

« Nous ignorons pour l’instant ses motifs (...) Des symboles correspondant (à l’occultisme) ont été retrouvés chez lui », a déclaré la responsable de la police du canton de Zurich, Christiane Lentjes Meili, lors d’une conférence de presse.

D’après les enquêteurs, rien ne laisse supposer que ces affaires soient liées au terrorisme ou à l’extrême droite.

Ils ignorent également si le meurtrier souffrait de problèmes psychologiques.

Les enquêteurs pensent qu’il vivait seul. Il travaillait dans un magasin, mais il avait démissionné de son emploi vendredi dernier, a indiqué Mme Lentjes Meili.

L’homme, entièrement vêtu de noir, la tête couverte d’un bonnet de laine, avait pénétré lundi vers 17 h 30 (11 h 30 à Montréal) dans une salle de prière d’un centre islamique situé rue Eisgasse, près de la gare Centrale de Zurich.

Il avait tiré plusieurs balles, blessant trois fidèles, de 30, 35 et 56 ans. On ignore pour l’heure l’identité des victimes.

Les trois hommes ont été opérés et sont hors de danger, a précisé la police.

S’instruire pour comprendre, avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

11 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.