Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

18 mai : la manif des policiers contre leur "stigmatisation"

Que va faire la CRS ?

Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat Alliance, majoritaire chez les policiers, a annoncé sur Europe 1 mercredi une manifestation des forces de l’ordre le 18 mai.

 

Contestation de la loi Travail, « Nuit debout », défilés syndicaux du 1er-Mai... Ces dernières semaines, de nombreux mouvements sociaux ont été émaillés d’incidents entre certains participants et les forces de l’ordre. Depuis, militants et syndicats de police se renvoient la responsabilité de ces débordements. Pour Jean-Claude Delage, secrétaire général du syndicat majoritaire Alliance Police Nationale, les policiers « sont stigmatisés », notamment par la CGT, qui a publié une affiche controversée.

 

 

« Stop à cette stigmatisation  »

« Nous allons dire stop à cette stigmatisation », a t-il déclaré mercredi au micro d’Europe 1. « Alliance Police Nationale organisera le 18 mai prochain une mobilisation nationale pour dénoncer ceux qui dénoncent des prétendues violences policières ». Une mobilisation qui, selon nos informations, pourrait se dérouler place de la République, à Paris, à l’endroit même où se tiennent les rassemblements « Nuit debout ».

Lire la suite de l’article sur europe1.fr

 

 

Voir le communiqué de presse du syndicat Alliance.

Le journal Le Monde revient sur le malaise policier :

Le syndicat évoque un « acharnement irresponsable » qui consiste « à vouloir faire croire que les policiers sont des brutes sauvages qui frappent aveuglément sur la jeunesse » et dénonce « cette démagogie idéologique qui prône la haine et la violence contre la police républicaine ».

Depuis deux mois, les forces de l’ordre sont mobilisées pour encadrer les manifestations contre la réforme de la loi travail, parfois émaillées de violences et rythmées par des slogans du type « Tout le monde déteste la police ». Plus de 1 000 personnes ont été interpellées depuis deux mois et plus de 300 policiers et gendarmes auraient été blessés, affirme une source policière.

Une police soumise à rude épreuve par le… pouvoir socialiste, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • horizontalisation de la lutte, les policiers poussé à éponger la colère populaire ....

     

    • Complètement d’accord. Il en marre de cette situation ce représentant de la police, mais loin de lui l’idée de critiquer la politique gouvernementale qui est pourtant la source des problèmes.
      On tente d’interdire des Dieudo, Soral et consorts, mais au nom de la liberté d’expression, on incite l’extrême gauche et des syndicats bidons genre CGT à créer du trouble à l’ordre public.
      Société de merde.


  • Au cours de ces manifs il y a eu 10 fois plus de policiers blessés que de manifestants, et tout le monde a l’air de trouver cela normal, et même "moral" .


  • Je propose s’il y a quelques volontaires, peut-être aussi avec l’aide de la CGT, FO, Le Front de gauche et les antifas d’aller surveiller la manif le 18 mai pour éviter qu’il y ai des débordements.

     

    • J’ai l’impression que tu veux faire tout pour sauver ce système illégal et corrompu. Il faut que tu te réveilles car tout est privatisé même la police, la gendarmerie, les partis politiques, la justice enfin TOUT. Cette police (privée) n’est pas là pour protéger la population mais ces malfaiteurs et traitres à la nation.

      Cordialement.


    • #1459297

      Ne vous inquiétez pas : l’État a prévu que la manif des flics soit encadrée par les casseurs gauchistes.


  • La Police, la Gendarmerie, et le peuple, sont tous victimes du mondialisme, vocable politiquement correct, qui désigne le grand capital sans scrupule.


  • #1458492

    Nous ne sommes pas là pour dire au ministre ce qu’il doit faire...
    Tu m’étonnes que plus personne ne se syndique
    C’était bon cette année le menu du diner du CRIF ?


  • C’est une bonne chose !... II faut savoir sortir de son droit de réserve de temps à autre, car autrement, ce gouvernement d’autistes (avec manuel "49-3" Valls à sa tête) ne fera rien ...


  • il ne faut pas oublier que si la police se laisse aller à des violences injustifiées ou des débordements elle ne fait qu’obéir à sa hiérarchie qui lui donne les pleins pouvoirs.
    et la police ne fait qu’essuyer les platres d’un gouvernement qui est incapable de gérer le pays.


  • #1458518

    Alliance Police Nationale : Jean-Luc Garnier secrétaire général, prend sa retraite en 2005 et rejoint l’équipe de Nicolas Sarkozy, son successeur est Jean-Claude Delage, si il y aurait un gouvernement de droite-européen mr Delage ne bougerai même pas un petit orteil, son pendant de gauche le ferai a sa place, mis a part ça, la police a toujours été la cible, des pavés et des cocktails ils en ont toujours pris, même peut être plus avant, qu’ils arrêtent leur cirque.


  • Je me pose vraiment une question.
    Par la stigmatisation des policiers, par la multiplication épuisante des foyers à contenir (plusieurs villes où les casseurs interviennent, mais aussi Calais où la guerre à lieu pratiquement toutes les nuits), par l’état d’urgence, le gouvernement ne cherche-il pas volontairement à décourager les policiers de leur profession. Car n’oublions pas qu’il y a en embuscade la force de répression européenne qu’il va falloir introduire dans les pays européens et en particulier en France. Cette force s’entraine déjà.
    Vous allez la voir certainement bientôt apparaître en appui de la police nationale.
    Là nous allons avoir à faire à une véritable gestapo formée d’étrangers n’ayant rien à voir avec notre pays et alors bienvenue dans le fascisme républicain de l’Europe atlantico-sioniste.

     

    • autre hypothèse, épuiser nos forces de sécurité, notre armé, afin de mieux nous anéantir le moment venu,


    • #1458666

      En d’autres termes, anéantir tout droit régalien pour finir de détruire notre Nation en permettant l’invasion étrangère de substitution de la population et des institutions.

      (Je dis bien "droit régalien" pour le rappeler à la gueuse. Mes racines sont et demeurent françaises).


    • #1458678

      Une démocratie 2.0 encadrée par un totalitarisme 2.0.
      Dichotomie Droit/ Devoir.
      Infantilisation de la population par les procédés de pseudo-socialisation et le développement tous azimut de la concupiscence (finitude du Moi par l’avoir et la sensualité).
      L’être devient une entité amputée de l’esprit de justice qui est géré rationnellement et sans état d’âme par l’étage au dessus.
      Dépossession de l’esprit critique et par voie de conséquence, impossibilité de développer l’honneur.
      Sans honneur, plus de conflits, plus de quêtes nobles, plus de personnalité :
      Ceci est un phénomène de domestication.
      Ni un dressage ( qui a un but : Ordre policier), ni une éducation (qui a un but : pseudo-ordre antifasciste), la domestication est l’asservissement par la contrainte et la récompense ( qui est un non-but : la paix) et a pour seule prérogative ( Etymologie : qui vote le premier ) l’annihilation d’une des plus grandes vertus : l’honneur. Que Nietzsche m’en donne un prix !
      "La disparition ou la domestication de la France (...) serait un désastre pour la race humaine"(Jaurès, Paix menacée,1914, p. 293).
      C’est à craindre en effet.
      Ici, la névrose la plus tentaculaire est parisienne avant tout et ce n’est pas une critique mais un simple constat : Toi qui lis ce message comprends que ton appartement et ton mode de vie hors-sol est une cage qu’aucune victoire ne couronnera jamais. Laissons leur Paris ! Parisiens ! Courage Fuyez ! Ne jouez pas avec un pervers narcissique ! Il finira par tourner en rond et vous avec ! Fuyez Et conservons la France ! Regardez Paris...C’est une catin humanoïde dégueulasse, on ne peut plus rien pour elle, elle n’est même plus un femme. Désolé. Moi, j’ai du bois à couper. Bonne journée à E&R.
      Post-scriptum : Ils ont inversé les valeurs ? Que cela ne tienne ! Alors les centurions qui encerclent Paris : C’est nous ! Et Soral tient la loupe !


    • #1458692

      Vous n’imaginez tout de même pas que les francais vont se laisser demander leurs papiers ou arrêter par des etrangers si facilement ? Et je ne parle même pas du cas où ils devraient s’affronter dans la rue... Tous soumis à l’oligarchie (ou Charlies) qu’ils soient, en cas d’invasion étrangère certains sauront retrouver l’utilité de leurs bijoux de famille. Comme ils l’ont fait régulièrement au cours de l’Histoire...


    • je suis assz d’accord avec "sans papiers, ce sera peut être la provocation de trop, le Français réagit épidermiquement et même si le frigo n’est pas encore complètement vide, la réaction risque d’être assez forte


  • Les policiers sont coincés dans cette histoire, car le pouvoir cherche à gagner sur tous les tableaux, quels que soit les dérapages et dans quels camps ils se produiront, afin de justifier l’état d’urgence.
    L’état d’urgence étant le dernier refuge pour un état corrompu, quand la politique mensongère qu’il mène ne trouve plus d’échos parmi la population.

    En tentant de radicaliser l’opinion par l’instrumentalisation d’ONG crédules qui cèdent à la violence, le pouvoir fabrique avant tout des images pour sa propagande télé, n’ayant que faire des conséquences pour les commerçants, les riverains, encore moins pour les Policiers « Goys de surcroit », qui s’en prennent pleins la poire.

    Quand les Policiers (à juste titre) défileront, ils ne feront qu’alimenter à leur insu cette propagande.

    La bonne nouvelle, c’est que pour tenter de préserver une imposture avec des méthodes stratégiques éculées, le pouvoir actuel est train de plomber toute la vie politique avenir.
    Le conseil que je donnerais aux jeunes énarques, fraichement sortis de l’école, et qui ont appris « l’Art du mensonge en politique », c’est de vous hâter à prendre le pouvoir, car bientôt il n’en restera rien !
    Hollande, et les membres de sont gouvernement, s’y emploient un peu plus chaque jour !

    Rappelons enfin, que les coups d’État par le passé, ont souvent eu lieu dans un contexte de crise et de forte polarisation politique, sociale et économique. L’orsqu’il y avait précisément une forte opposition, entre le pouvoir exécutif et les pouvoirs législatifs et judiciaires !


  • #1458632

    Très glorieuse idée, çà va permettre à certains d’aller casser du flic vu que celui-ci n’aura pas son uniforme !

    On voit de toute façon à la tête du syndicaliste interviewé que c’est pas une flèche. Et pourquoi ne va-t-il pas demander directement à s’entretenir avec le ministre ? Non il faut passer par les médias, "manifester", se taper, ensuite on négocie - ou pas.
    La manière de régler les conflits en France c’est n’importe quoi !!!!


  • "vouloir faire croire que les policiers sont des brutes sauvages qui frappent aveuglément sur la jeunesse » et dénonce « cette démagogie idéologique qui prône la haine et la violence contre la police républicaine »."...

    Amusant non ? Voilà un CRS syndicaliste qui se comporte comme s’il faisait parti d’une entité ’indépendente’ ; alors qu’elle ne fait pas un mouvement sans en recevoir l’ordre express...Frapper des manifestants ou non dépend uniquement des ordres reçus, laisser faire les casseurs ou non dépend des ordres reçus, matraquer/gazer/interpeller ou non des manifestants pacifiques et inoffensifs dépend des ordres reçus. Le problème de cette entité de coercition organisée, rémunérée sur la ponction fiscale (payée par les victimes de cette coercition) ; c’est qu’elle est au contact brutal des cibles visées par ceux qui accaparent le pouvoir dans cette pseudodémocratie. Mais un larbin doit tout accepter des maîtres qu’il sert ou gagner sa vie autrement (par exemple en travaillant vraiment...)...être au service de l’ignominie et de la trahison, ça tache forcément, c’est un choix.

     

    • #1458830

      Bonjour joel,

      Le jour où ils comprendront et respecteront leur devise, on fera déjà un grand pas.

      Un jour, j’ai demandé à un CRS pourquoi obéir à ce pouvoir en place.

      En réponse, il m’a cité la devise : "Servir et ne pas trahir" ...

      Je la lui ai donc complétée : " ... le peuple".


  • Les forces de l’"ordre" défendent un ordre, celui des oligarques ... Qu’ils prennent conscience ou assument. Ils font leur travail, mais n’ont jamais réfléchi sur ce travail ... Surtout les CRS.

     

    • Bien dit. La pleurniche genre "c’est pas notre faute". Y a qu’à vous organiser, si vous êtes trois mille à refuser les ordres, le pouvoir n’aura plus aucun moyen de pression sur vous.

      Pourquoi les carabiniers en Italie réussissent à s’opposer et se mettent plutôt du côté du peuple ?
      Ils l’ont fait au moins une fois.


  • Mon père était flic à Paris, et je pense que la plupart des gens n’ont aucune idée du métier difficile des policiers qui doivent montrer une retenue exemplaire face à des violences de crétins et des supérieurs hiérarchiques qui leur mettent la pression et les lâcheront en cas de problèmes. Quand un flic se suicide ou qu’il se retrouve en réanimation après des heurts, je pense à mon père et à ses 25 années dans la police.

     

    • #1458703

      Personne n’oblige personne à faire quelque chose qui le débecte. J’ai un ami qui a démissionné pour devenir chauffeur routier en Suisse. Il s’éclate maintenant, est pété de thunes (6 ou 7 fois son salaire de fonctionnaire), a construit sa maison, fait de la moto et surtout il a récupéré l’estime de lui-même. Ne te trompes pas David, tout le monde est bien au courant des conditions de travail des flics. Mais encore une fois, personne ne les oblige à jouer le rôle de chien de garde. Et ceci dit, certains d’entre eux en jouissent allègrement...


    • @vos papiers

      C’est tout à fait ça et c’est parfaitement clair ; devenir fonctionaire de police ou autre est un choix personnel impliquant et hautement significatif, sous bien des aspects, quant aux profils psychologiques et comportementaux de ceux qui le font. Se plaindre des conséquences de ses choix fait justement partie des éléments de ces profils. L’erreur consiste à croire que tous les moyens de gagner sa vie sont bons, mais ça n’est pas vrai, quant bien même on prétendrait fonder des choix de ce genre sur de ’grands principes’ dont tout le monde connait la charge d’hyperhypocrisie (les trop fameux soi-disant ’serviteurs de l’état’, avec les résultats qu’on sait...et la réalité) A l’opposé, au quotidien, c’est bon de pouvoir continuer à se regarder dans une glace quand on a décidé de faire un vrai travail...et c’est encore infiniment plus vrai quand on n’est pas obligé de servir des pervers.


  • Les dirigeants sionistes livrent la police aux caillasseurs fils de bobos afin qu’ils puissent se défouler, comme à Sparte on autorisait les jeunes conscrits spartiates à assassiner quelques hilotes (esclaves d’Etat) pour s’entraîner à tuer .


  • Comme la grande majorité des Français, je soutien à 100% ma police. Je ne suis pas pro CGT. Mais notez quand même le discours avant tout politique de ce monsieur qui représente la CFE/CGC, syndicat des cadres et adversaire direct de la CGT. Intérieurement, il doit se réjouir de voir la CGT faire des tracts douteux et en profite pour mettre son syndicat en avant. J’aimerai savoir si c’est vraiment le mal-être des policiers qui l’importe ou les élections syndicales de septembre. Pourquoi avoir attendu les tracts CGT pour faire une manifestations qui exprime le ras le bol des policiers ? Bref tout ceci n’est que politique, que l’on interview un vrai policier pour avoir un vrai témoignage.


  • Rappel : la police n’est que ce que le pouvoir (élu !) en fait. Les gens qui s’en prennent directement à la police se trompent de cible. Des trucs comme Nuit Debout c’est de la fausse révolte. C’est de la com, de l’agit prop...


  • Malheureusement , nous vivons dans un monde de média et d abrutit , plus facile de plaindre ses pauvres casseurs nourris par cette même société . Dénigré les forces de loi est nettement plus facile que ce préoccuper des vraie problèmes , par contre quand ils sont en première ligne pour sauver vos fesses , vous êtes bien contents et hypocrites jusqu’ a leurs faire des haies d honneur, vous oubliez que nous avons besoin d eux pour faire respecter l ordre et qu’ ils font justes leur métier , qu’ ils sont comme vous , ils ont des femmes , des maris , des enfants ,de la familles .....


Commentaires suivants