Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Davet & Lhomme, les journalistes sans dents de François Hollande

Quand l’investigation cache une "com" honteuse

« Il aime profondément les gens c’est vrai ! »

 

Davet et Lhomme ont inventé un genre de journalisme inédit : l’investigation pro-pouvoir. Ils ont enquêté sur François Hollande, avec la permission de François Hollande, et les informations de François Hollande. Une méthode devenue un livre, Un Président ne devrait pas dire ça, qu’ils pourront enseigner à leurs étudiants en journalisme. Edwy Plenel peut être fier de ses poulains.

 

 

Dans leur ouvrage sous-titré Les Secrets d’un quinquennat, Davet & Lhomme ont eu la chance de rencontrer le PDR (le président de la République) 60 fois. On appelle ça des journalistes de cour. Logiquement, ils transmettent à la plèbe – dite aussi les sans-dents – la parole royale. Et que dit la parole royale ? Qu’elle « aime les gens », qu’elle a été « trahie » – par Cahuzac et Macron – et qu’elle veut laisser « une trace ». On évitera les jeux de mots avec les pneus pour passer à la question : et la politique, là-dedans ? Et la géopolitique ? Pourquoi avoir pris Fabius, la catastrophe ambulante, à un poste aussi sensible que les Affaires étrangères ? Pourquoi avoir voulu bombarder Assad en août 2013, dans une guerre dont aucun Français n’avait besoin ? Pourquoi avoir cédé au cabinet de Netanyahou lors du massacre de Gaza en juillet 2014, où plus de 1 000 civils innocents perdront la vie ? Pourquoi la génuflexion généralisée au dîner du CRIF ? Pourquoi Valls, l’homme du CRIF ? Pourquoi la trahison du socialisme, même réaliste  ?

 

« Ma vie, elle est déjà réussie »

Au lieu de ça, des petites phrases, des états d’âme, dont on n’a rien à faire. Ça vole pas haut, ça fait Voici, mais c’est un président Voici. Ou plutôt Closer, dont il a rencontré deux représentants, en douce, à l’Élysée, en pleine affaire Julie Gayet. Les Français se fichent que le président ait des maîtresses, du moment qu’il fait le boulot. Et là, le boulot c’est pas qu’il est pas fait, il est carrément saboté. La grande question du quinquennat demeurera le pourquoi de ce sabotage. Et on ne parle même pas des promesses de campagne, qu’il faut oublier dès le lendemain de l’élection. Ça, c’est pour la galerie. Non, l’important, les grands choix, sur lesquels on juge une présidence. Le pire, c’est que le peuple français est tout entier entraîné dans les décisions catastrophiques – il n’y a pas d’autre mot – de Hollande et sa clique. Ici, on n’a que des petits choix.

 

 

Hollande refuse de recevoir Poutine ? Au moins Poutine fait-il le boulot, avec Daech. Hollande a nommé et soutenu Fabius, qui devrait être jugé devant la Haute Cour pour haute trahison. Il a armé des terroristes, des assassins, des mercenaires, contre un État souverain. Où étais-tu, François, quand ton ministre délirait sur le Front al-Nosra, déclarant à la face du monde qu’il fallait éliminer Assad ? En vérité, Hollande laissera une trace de dégoût dans l’histoire de France, mais la petite. Un petit encart en bas de page dans les livres de 5ème. Chirac, en ne foutant presque rien, ne faisait pas honte à la France à l’étranger. Hollande a dégueulassé la France, sans parler de la GPA et de la théorie du genre, qui souillent la morale publique et l’esprit des enfants. Peut-être que la France a besoin d’un tel miroir pour se regarder bien en face, et rebondir. Il y a eu le roi Soleil, on aura eu le roi des Mauvais Choix.

 

Monsieur Scoop

Sauf qu’en politique, il n’y a pas de mauvais choix. Hollande a été si cohérent dans l’ensemble de ses choix, si désastreux, qu’il n’a pu qu’obéir à d’autres intérêts que ceux des Français. D&L nous font croire que François aime les gens et qu’il a du mal à leur parler. C’est tomber bien bas dans l’analyse politique. Mais voilà, on a un président qui aime à s’épancher, à recevoir les journalistes qui deviennent ainsi, qu’ils le veuillent ou pas, des relais du pouvoir. Pendant son quinquennat, pas moins de 10 livres ont répercuté la parole – en off – du président : Jusqu’ici tout va mal de Cécile Amar (Grasset), Le stage est fini de Françoise Fressoz (Albin Michel), L’Élysée selon Hollande d’Hervé Asquin (L’Archipel), Le Pari de Bastien Bonnefous et Charlotte Chaffanjon (Plon), Ça n’a aucun sens d’Elsa Freyssenet (Plon), Conversations privées avec le Président (Albin Michel) d’Antonin André (Europe 1) et Karim Rissouli de France 2, en attendant ceux de Franz-Olivier Giesbert (Le Point) et Marie-Ève Malouines (LCP). Du côté de la télé, tout le monde ou presque a fait son sujet ou son docu sur le président (Rotman, Jeuland), et même un dessinateur de BD, Mathieu Sapin. Valérie Trierweiler, dans son best seller Merci pour ce moment, avance que 70 journalistes politiques reçoivent les SMS de Hollande.

« Souvent les journalistes préfèrent une information déjà traitée, et relater l’information qui leur vient ; mais peu vont chercher l’information à la source – or c’est la seule qui vaille » (Gérard Davet, le 26 octobre 2014 à Capharnaüm Tremens)

Or ce qui intéresse ces journalistes, n’est pas ce qui intéresse les Français. Les deux cercles d’intérêts ne se confondent pas, et parfois, ne se touchent pas. Le journaliste aime la petite phrase, le Français aime être fier de son président. Et là, de quoi peut-on être fier ? Même en étant un militant du PS ? On n’est pas ici pour accabler des confrères qui ont la chance d’entrer à l’Élysée, côtoyer le Pouvoir, un pouvoir qui montre ainsi ses limites ou son impuissance. On rapporte alors la parole présidentielle avec trois piques, histoire de « faire » journaliste indépendant, tout en conservant les fameux petits déjeuners, voyages présidentiels et autres friandises élyséennes. Dans la hiérarchie du journalisme politique, paradoxalement, tout en haut, trône le journaliste de cour élyséenne. Il ne peut pas aller plus haut, à moins de devenir conseiller.

 

Au fait, que dit ce livre ?

«  Il n’y a pas d’attachement à cette équipe de France. Il y a les gars des cités, sans références, sans valeurs, partis trop tôt de la France. (...)  On voit bien que sur l’expression, il y a une perte de niveau. (...) Ils sont passés de gosses mal éduqués à vedettes richissimes, sans préparation. Ils ne sont pas préparés psychologiquement à savoir ce qu’est le bien, le mal.  »

« Quand on lit Finkielkraut, Zemmour, Houellebecq, qu’est-ce que ça charrie ?Toujours la même chose, la chrétienté, l’histoire, l’identité face à un monde arabo-musulman qui vient… C’est ça qui fait que les gens basculent, ce n’est pas parce qu’ils ont perdu 3 % de pouvoir d’achat – qu’ils n’ont pas perdu d’ailleurs ! – ou parce qu’ils sont chômeurs. Il y a des choses qui les taraudent, ils arrivent dans un train, ils voient des barbus, des gens qui lisent le Coran, des femmes voilées… »

JPEG - 71.9 ko
François Hollande reçoit les (bons) Bleus le lendemain de la finale de l’Euro 2016

 

L’objectif du livre de François Hollande rédigé par ses deux employés Davet & Lhomme, est de recoller avec le peuple, une relation mise à mal par l’affaire des « sans-dents » du livre de Trierweiler. D’où quelques sorties populistes bien calculées, sur les magistrats, « une institution de lâcheté », sur les immigrés, via le très rassembleur football... Une opération de « com » destinée à neutraliser la contre-com. Chaque média a sa part du gâteau, et peut faire « buzzer » les flèches pointues prévues à cet effet. On découvre par exemple dans L’Équipe toute l’étendue du pouvoir personnel du président :

« Tout commence au printemps 2014, écrivent-ils. BeIN Sports, la chaîne qatarienne, s’apprête à rafler l’intégralité des droits de la L1. Canal + est en danger de mort. Or, Vincent Bolloré, dont l’amitié avec Nicolas Sarkozy est notoire, vient de faire main basse sur la chaîne cryptée, via Vivendi. En avril 2014, Hollande reçoit, en secret, Rodolphe Belmer et Bertrand Méheut, les patrons de Canal +, venus exposer leurs craintes. Le président va se démener. "On a sauvé Canal, nous confie alors Hollande. J’ai reçu discrètement Belmer et Méheut. J’ai appelé l’émir du Qatar et lui ai dit  : ’Vous allez venir en France en juin, on vous a défendus par rapport aux Saoudiens, on est à vos côtés, mais là, qu’allez-vous faire sur les Rafale  ? Il y a aussi l’histoire du foot... Je souhaite qu’il y ait un partage.’" » Il aura lieu, car Canal + empoche, sans combattre, les trois meilleures affiches jusqu’en 2020 et beIN Sports les autres rencontres.

 

« L’intendance suivra  » (Charles de Gaulle)

Au final, que reste-t-il de tous ces livres et de ce président ? L’aveu d’une véritable impuissance, en creux. Une impuissance géopolitique, l’acceptation d’une influence perdue dans le concert des nations, et à la place, un sursaut de puissance à l’échelle nationale sur des sujets qui ne sont pas du niveau d’un président : sauver Canal+, peaufiner son image à travers les journalistes du Système, des réglages qui sont habituellement le fait de l’intendance. Avec Sarkozy, on aura eu un président-Premier ministre de l’Intérieur ; avec Hollande, le porte-parole de pouvoirs supérieurs à la présidence.

 

 

Par le livre de Davet & Lhomme, on apprend ce qu’on savait déjà. La seule question qui vaille est celle-ci : un homme seul, nanti de tous les pouvoirs que lui confère la constitution de la Ve République, peut-il renverser la vapeur, redonner à la France son image et son rôle dans le monde ?
Ou est-il condamné à entériner les décisions supranationales, que ce soit de l’Union européenne, de George Soros, ou de l’axe américano-israélien, sans parler de la paire qataro-saoudienne, qui a acheté notre politique étrangère à coups de Rafale et d’armement lourd ?
Hollande aura été un petit président, le président d’une petite France, mais qui aura fait tous ses choix dans ce sens : comment avoir pu caster une Belkacem à l’Éducation, une Taubira à la Justice, un Moscovici aux Finances puis à l’Union européenne (logiques supranationales), un Fabius aux Affaires étrangères... sans imaginer une seconde que ce sera le choix de la soumission aux lobbies LGBT, sioniste et européiste ? De cela, il n’est évidemment pas question dans les livres sur Hollande. Car seule la structure du pouvoir est intéressante. Les hommes, eux, passeront.
Quant à la courageuse « transparence » présidentielle, louée par ses derniers soutiens, si c’est pour faire transparaître la résignation et le rabaissement, Hollande aurait mieux fait de bosser son « indépendance » de la France.

 

Entrez dans l’univers médiatique avec Kontre Kulture

La France et la soumission de ses élites, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

38 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • il aime les gens, enfin ça dépend de la définition qu’on donne au mot, vous voyez où je veux en venir n’est-ce pas ?

     

  • "L’Elysée" les a payé combien ? Sachant que les "fonds secrets" n’existent évidemment plus .


  • #1578155

    "En vérité, Hollande laissera une trace de dégoût" : à mon avis, la dernière ligne droite de Hollande c’est précisément d’inspirer le plus grand dégoût à ceux qui ont voté pour lui en 2012 afin de les inciter à voter autre en 2017 (Juppé, Mélenchon ou Sarkozy peu importe - celui qui a voté Hollande ne va pas se mettre à voter FN).

    Parce qu’on ne peut pas croire qu’il soit aussi con, il est en roue libre exprès, il prépare le premier tour en fait : il se dégage du petit groupe des prétendants pour larguer ses électeurs vers un autre candidat (qui a peu de chance d’être Marine Le Pen étant donné que 80% des votes pour Hollande en 2012 étaient des "Français de branche", lesquels, c’est peu probable, ne choisiront toujours pas le parti patriote en 2017).

     

  • Si par chance le FN détruit le PS en 2017 j’en serai le premier ravis.

     

  • #1578187

    - 1/ Hollande n’a pas été récompensé de ses efforts pour servir la politique du N.O.M. qui, après l’avoir mis sur le trône, lui avait promis sa eéélection s’il "coopérait"

    - 2/ Hollande a coopéré jusqu’à la trahison mais le N.O.M. l’a lâché.

    - 3/ Perdu pour perdu, Hollande se venge en reprenant sa liberté de parole : pour démolir et dénoncer ses anciens maitres.(Il torpille le TAFTA)

    - 4/ Il "prolonge" sa vengeance jusque chez les valets du N.O.M. : pays légal ; medias, institutions aux ordres (Justice). Il dit tout haut ce que tout le monde sait et qu’il fallait taire pour ne pas froisser les susceptibilités puritaines du N.O.M.

    - 5/ Peut-être qu’à force de démolir tous ceux qui l’ont lâché à l’international ou au PS, il va finir par se rendre agréable à nos yeux de sans dents ?

    On l’aime déjà quand il dit " La Justice est une institution de lâches"
    Pour le premier magistrat de France, c’est pas mal non ?

     

    • (Il torpille le TAFTA)
      Meuh non. Il le bloque temporairement pour les élections.
      D’ailleurs, le traité de libre-échange avec le Canada avance tranquillement, et personne n’en parle.Moins bankable journalistiquement comme sujet, j’imagine.


  • 5 ans de perdu avec un malade et sa clique .J’espère que les Français s’en souviendront pour la suite ,et balaieront cette classe politique une fois pour toute ,afin de repartir sur de bonnes bases ,avec un vrai chef d’état ,et un vrai gouvernement digne de ce nom.La France a assez perdu de temps comme ça ,et ne peut se permettre de refaire un teste de 5 ans avec un autre guignol de la même couvée .

     

  • Après le "Mur des Cons" de sinistre mémoire, Hollande érigerait-il le mur des... Lâches ? Ce serait marrant. Effet boomerang garanti !


  • Avec Flamby qui qualifie les français pauvres de sans-dents et Sarko de cons (casse toi pov’con).....on voit maintenant clairement pour comprendre que ces deux pitres sionistes ont dut être nourri au même lait du sein de leur même mère Israël.....et ce bouffon de Sarko qui nous la joue gaulois ....hilarant d’un coté et affligeant de l’autre !!!....


  • Excellent article . On ne peut en effet pas penser une seule seconde qu’Hollande ne savait pas que ses confidences fuiteraient . Ces deux journalistes ont été maniupulés mais en toute conscience , ils servent le président ?.


  • Ne me dites pas qu’il y a des gens qui vont :
    1-acheter ce livre
    2-le lire
    3-l’aimer ?..
    Bon, sous la torture, faut voir..


  • Cette défense n’est pas pitoyable, elle est offensante ... ils ne nous prennent même plus pour des cons, on est à un stade encore au dessus.


  • Même les gens de la finance, il les aime...


  • Les seules traces que ce bouffon et son inénarrable prédécesseur laisseront seront des traces de baves comme deux limaces immondes !!


  • #1578314

    Etrange toujours les mêmes leche-culs du monde .

    Ces journalopes qui comme l autre trouffion de mediat part ...

    Totalement subventionner ,defiscaliser ou ne payant pas leurs impots ,leurs charges patronales , leurs TVA et travaillant à charge ... en echanges des effacements de leurs ardoises fiscales . Echanges de bons procédé.

    Je pense qu’ils leurs restent quelques poils coller sur la langue ou coincer entre les dents

    Ces mêmes qui tappe à fond sur les pseudos phrases de Trump ,et qui laissent Flamby débiné les footeux , les francais moyens , les sans dents , les patriotes ..

    Et qui de l autre côté , il y a peine 5 ans était les suiveurs du pédophile , violeurs , échangistes PS , qu’ils auraient voulu voir comme président de la France .. Car il avait la bonne carte systeme

    Des manges merdes .


  • "Les sans-dents" ... ça te montre le niveau de déconnexion totale du bonhomme qui se croit dans un roman de Victor Hugo ...

     

  • Les pieds nickelés

    Ribouldingue hollande,Croquignol lhomme, Filochard davet ,
    une fine équipe de flingueurs ,dont les grenades explosent
    dans des conditions ubuesques !
    Le Monde du Mauvaisbergé, tente peut être une opération
    d’élimination de Ribouldingue en faveur ...de ?
    Voilà où nous en sommes en France enfin dans ce qui était
    la France !


  • Pourquoi ils se mettent tous en binôme ?
    on dirait qu’ils vont enlever leur fringues et faire une vidéo pour expliquer comment se torcher avant l’amour.

    Bon en même temps, ils doivent au départ très certainement baisser leur pantalon, ceci expliquant cela.


  • C’est le genre de confidences qu’on fait à son coiffeur. Au prix où il est payé, il aurait pu écrire ce livre, mais manifestement il n’en était pas capable.
    Donc il a fallu que le chef du personnel trouve deux guignols pour faire le boulot.
    Reste maintenant à le vendre. Il y aura certainement plein de lèches-culs socialistes pour le foutre sur leur bureau, histoire d’avoir de l’avancement avant que tout s’écroule.


  • Il a eu le temps d’écrire un livre alors qu’il était à la charge d’un pays en décomposition totale ! On l’admirerait presque...

    Mais quand même, parler de trahison, pour un gars qui n’avait pourtant qu’un ennemi en tête et quelle ennemi !!! Tellement gros que même un aveugle aurait pu le toucher, on l’admirerait presque...Comme l’intervention de davet...

    Sinon vu les propos tenus, on tenterait pas quelque chose avant la fin ?


  • Si on trouvait des articles de ce niveau dans les journaux, on les acheterait peut-être.
    Les articles d’E&R sont souvent admirablement écrits, avec ce savant équilibre entre humour et sérieux, information et critique, perspective historique et rappel des faits, ce qu’il faut d’acidité etc... Celui là ne fait pas exception. C’est remarquable.


  • malgré tout ca, si il y a un deuxieme tour hollande-le pen, on est repartit pour 5 ans


  • " On n’est jamais si bien servi que par soi-même ".


  • « Quand on lit Finkielkraut, Zemmour, Houellebecq, qu’est-ce que ça charrie ?Toujours la même chose, la chrétienté, l’histoire, l’identité face à un monde arabo-musulman qui vient… C’est ça qui fait que les gens basculent, ce n’est pas parce qu’ils ont perdu 3 % de pouvoir d’achat – qu’ils n’ont pas perdu d’ailleurs ! – ou parce qu’ils sont chômeurs. Il y a des choses qui les taraudent, ils arrivent dans un train, ils voient des barbus, des gens qui lisent le Coran, des femmes voilées… »

    Parfaite démonstration que le Système veut détourner l’attention de son naufrage économique et financier. Car au contraire de ce que dit Hollande, les gens perdent leur pouvoir d’achat et ont peur de perdre leur emploi. C’est ça qui les taraude. Et pas les barbus payés par le Qatar et la Saoudie qui sauvent Canal+ !!!
    Le peuple n’a rien à foutre du burkini et de la femme voilée, d’ailleurs assez rare.

    Démonstration que Zemmour est un homme du Système qui détourne le citoyen de ses interets immédiats, et de sa sécurité immédiate, faisant des guerres qui ne nous concernent pas en Syrie.
    Je n’ai absolument rien contre Bachar Al Assd, que je respecte plus que Hollande.
    Il faudra que le boucher de l’Elysée rende des comptes....
    Hé hé hé !

     

    • #1578935

      "Parfaite démonstration que le Système veut détourner l’attention de son naufrage économique et financier. Car au contraire de ce que dit Hollande, les gens perdent leur pouvoir d’achat et ont peur de perdre leur emploi. C’est ça qui les taraude. Et pas les barbus payés par le Qatar et la Saoudie qui sauvent Canal+ !!!
      Le peuple n’a rien à foutre du burkini et de la femme voilée, d’ailleurs assez rare."

      Après Elie et Dieudonné, Hollande et izarn :
      " C’est pas nous, c’est les musulmans !
      - C’est pas nous, c’est les sionistes !"
      On commence à le connaître votre numéro.


  • Alors ça, c’est de l’article. Documenté, argumenté, élégant, drôle, ah ça fait du bien, merci.


  • #1578850

    Dommage que ce ne soit pas Aude Lancelin aux commandes, non ?


  • Très drôle, le gros dégonflé vient de faire une lettre aux magistrats s’excusant de ce qu’il avait dit sur eux dans le livre. Ce type n’a aucune dignité.
    http://www.huffingtonpost.fr/2016/1...


  • Eva Joly pendant la primaire de gauche disait en parlant de Hollande " je crains fort qu’il ne soit fait du bois dont on fait les marionnettes" . Royal elle, disait "qui me dire ne serait ce qu’une seule chose que Hollande ait fait en trente cinq ans de carrière politique ?. Hollande a combiné ces deux propos et nous a démontré qu’il pouvait être plus nul encore.


  • Ne jamais mettre sa confiance dans un gros , car il ne maitrise pas ses sens et en matière de plaisir des sens , c’est la langue qui est la plus vorace , elle aime le gras , le doux et le sucré . Gavé de ça l’estomac exerce une pression sur les génitaux , tout en diffusant de la chaleur , surtout le sucre ou le miel , et l’alcool , et comme on n’assimile pas la totalité , elle se retrouve encore active dans le transit , proche des génitaux , et de fait , on est constamment agité de désirs sexuels , de fantasmes et on ne peut avoir une conscience claire , on ne peut dépasser le stade animal de la conscience , on devient égoïste et sans empathie . On ne voit pas comment un faible peut gouverner , la force se trouve dans la vertu , pas dans le lucre et la fornication ! La concupiscence commence donc avec la langue , celle-ci est aussi l’instrument du verbe qui devrait être contrôlé et soumis par l’intelligence et la sagesse , intelligence qui se perd un peu plus avec la mémoire , a chaque éjaculation . Donc la personne est esclave de ses sens , soumise aux injonctions de sa langue et de ses génitaux . Hollande est a mon avis une démonstration , une illustration parfaite de mon propos , sans caractère , sans dignité , sans vision , sans empathie , sans intelligence , incapable de s’assumer , que dire de diriger . Sa faiblesse en a fait une pute soumise , genre une bonne grosse fille a soldats qu’on tire dans tous les coins .


Commentaires suivants