Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Départs en masse dans les ministères et à l’Élysée

Les rats quittent le navire avant la lame de fond ?

Plus de 10 % des effectifs des cabinets ministériels et de l’Élysée ont quitté leurs fonctions en l’espace de cent jours.

 

Le Monde a passé au crible l’ensemble des Journal officiel publiés entre le 1er juin et le 15 septembre, ainsi que sur la même période en 2011, 2006 et 2001.

En l’espace de cent jours, pas moins de 57 membres de cabinets ministériels et à la présidence de la République ont cessé leurs fonctions, soit un peu plus de 10 % des effectifs.

[...]

Conclusion : le nombre de départs a tout simplement doublé.

Lire la suite de l’article sur atlantico.fr

 


 

Exode des conseillers ministériels : « l’hémorragie va continuer »

 

[...]

Alors pourquoi une telle hausse ? D’après Stéphane Rozès, enseignant à sciences-po et président de Cap (Conseils,analyses et perspectives) joint par L’Express, cette évolution s’explique par des raisons structurelles mais aussi conjoncturelles.

« Le sommet de l’État repose sur une technostructure, qui a une conception de la gestion des carrières moins centrée sur le service de l’État ». En clair, le pedigree et l’état d’esprit de la troupe a changé. De nombreux conseillers qui quittent le navire partent en effet dans le privé.

 

L’avenir incertain d’Hollande comme accélérateur

« Mais la conjoncture politique actuelle influe également, poursuit Stéphane Rozès. Jamais un président n’a autant laissé planer le doute quant à sa candidature. Cette incertitude renforce l’idée auprès des membres de cabinets que chacun doit compter sur ses propres forces et assurer au plus vite son propre avenir ».

Lire l’intégralité de l’article sur lexpress.fr

Sur la classe politique française, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents