Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Des habitants du XVIe déchaînés contre un centre pour SDF

"Touche pas à mon Bois", "salope" !

Vingt-cinq minutes : c’est le temps qui a suffi aux riverains du très chic arrondissement parisien pour interrompre une réunion consacrée à un projet de centre d’hébergement d’urgence, après des dérapages en tous genres.

 

 

« Escroc », « fils de pute », « menteur », « collabo », « stalinien », « vendu », « salopard », « salope », « caca » : c’est la liste, non exhaustive, des insultes et insanités proférées en moins de vingt-cinq minutes par les habitants du XVIe arrondissement de Paris venus assister à une réunion d’information sur un projet de centre d’hébergement d’urgence. L’événement, qui se tenait lundi soir à l’université Paris-Dauphine, devait durer deux heures mais a été écourté par le président de la faculté, Laurent Batsch. Pour des « raisons de sécurité », a-t-il argué, l’amphithéâtre ayant rapidement débordé de monde, avec près d’un millier de personnes dans la salle. Celle-ci, déjà tendue avant le début des débats, s’est rapidement embrasée.

Première à intervenir, la préfète de Paris Sophie Brocas est vite huée : « Provocation », « Y en a marre », hurle l’assistance grisonnante. Pas question, pour ces riverains, de voir s’ouvrir d’ici l’été un centre d’hébergement d’urgence pour 200 personnes en bordure du bois de Boulogne. L’argument de la solidarité parisienne ne prend pas. Peu importe que le très chic XVIe arrondissement ne compte aujourd’hui qu’une vingtaine de places d’accueil, quand d’autres en ont plusieurs centaines. Claude Goasguen, le maire (Les Républicains) du secteur, dénonce les « thuriféraires de la morale » et se fait le porte-voix de ses administrés : « Nous mettre devant le fait accompli est un diktat. »

 

 

Bronca pour Brocas

Irritée par les vociférations de la salle, Sophie Brocas menace d’« arrêter de parler ». Cris de joie : « Oui ! Oui ! » Quelques instants plus tard, elle tente de rassurer le public avec cet argument étrange : « Je le dis avec la plus grande fermeté : il n’y aura pas de migrants dans ce centre, de personnes qui viennent d’Afrique et d’ailleurs. » Peine perdue, les SDF n’émeuvent guère plus la foule. Qui redouble de protestations. « Mettez-les à Calais », lance un homme. Certains sortent des sifflets, d’autres entonnent des « Hidalgo démission ! ».

 

 

Claude Goasguen, debout devant l’estrade, chauffe la salle. Il fait huer Thomas Lauret, un élu socialiste du XVIe. « Ne cédez pas face à cet agent provocateur », lâche-t-il, avant de menacer : « On se retrouvera ! » Lors d’une précédente réunion publique à laquelle avait assisté France Culture, le maire s’était déjà fait remarquer par le même type de dérapage : « Vous voulez dynamiter la piscine [située à proximité du futur centre d’hébergement, ndlr] ? Ne vous gênez pas, mais ne vous faites pas repérer. »

Les « débats » durent à peine depuis quinze minutes quand les travées latérales sont envahies par des militants encore plus excités. Les insultes fusent. Un homme traite la préfète de « salope », un autre s’en prend à Claude Bartolone, qualifié de « salopard ». Un type se balade avec une pancarte en forme de grande main verte : « Touche pas à mon bois », peut-on y lire. Un autre arbore ce message : « Mairie de Paris, respecte les lois, respecte le bois ! »

Lire la suite de l’article sur liberation.fr

 

 

Les grands bourgeois ont-ils raison d’avoir peur ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • « « Mettez-les à Calais », lance un homme ».
    Quel abruti, il n’y a pas d’autres mots. Rien que pour cela, j’espère que ces personnes vont goûter au luxe d’avoir des "chances" pour la France à côté de chez eux.

     

    • Bah c’est pas la solution non plus : il faut stopper l’invasion !!!
      Çà montre surtout que les mythes républicains et la centralisation n’ont en rien changé la nature des Français qui n’ont jamais été vraiment unis, ou bien alors par la force des choses et des armes !
      Comme dit Francis Cousin, enlevez la société de consommation qui crée des liens factices marchands, mais si cette société s’écroule, vous verrez que cette fameuse unité française n’existe que dans les livres et les slogans !
      Du reste, si je considère néanmoins l’intérêt supérieur du pays, je comprends tout à fait la réaction de ces vieux gripsou, et je salue leur vivacité : pas de migrants en France ni en Europe !
      On peut au moins s’entendre là-dessus ?!


    • tiens....encore un bel exemple du "diviser pour mieux régner"...


    • Amis de E&R
      Quand on lit les commentaires ici, on se demande si votre travail sert à quelque chose ?
      Donc on parle d’ouvrir un centre pour SDF et pas migrants.
      Donc les chances pour la france, les envahisseurs et autres termes bien choisis par les idiots, n’ont rien à faire en dessous de cet article.
      ce que démontre cet article, c’est que cette bourgeoisie toujours prompte à nous faire la morale , refuse de voir sur son territoire des SDF.SDF qui dans l’inconscient de certains sont FDS.
      En gros y a encore du boulot amis de E&R
      Ne varietur
      Lavrov.


    • #1420443

      Lavrov,

      Vous êtes bien naïf de croire que ces bâtiments fraichement construits seront pour des SDF...

      Ne nous leurrons pas, le timing est parfait, ce sera bien évidemment des migrants qui y seront. On connait bien les techniques de ce gouvernement. Il sont nombreux ceux qui veulent la peau de notre nation et ça commence toujours comme ça, par des constructions modernes qui pullulent dans les villes et ils y installent toute la misère du monde. Marre de voir mon pays bafoué de la sorte par ces inconscients.


    • @lavrov

      "c’est que cette bourgeoisie toujours prompte à nous faire la morale"

      Les vieux du 16° nous font surement moins la morale que les bobos du 11° ...

      Ils ont LEUR morale ... Mais rarement tu verras ces vieux bourges allez réclamer ou exiger dans des manifs ...


  • C’est un centre pour SDF migrants. Depuis quand la gauche caviar s’interresse aux francais.


  • C’est quand ça va toucher les classes moyennes et la bourgeoisie que ça va bouger.

    Le prolo est un précurseur dans la fréquentation de problèmes, mais lui ne se fait pas entendre.

     

  • Bienvenus dans la vraie vie et chez les vrais gens. Dans ce cas très précis chez les vrais gens qui, pour la plupart, sont au nombre de ceux qui font constamment payer aux ’autres’ le prix de leurs ’principes’. Les voilà enfin rattrapés par leurs élucubrations leurs délires, leurs mensonges et leurs manipulations, toutes choses dont nombre d’entre eux vivent grassement au travers de tous les moyens de prospérer sur l’inépuisable filon de la misère humaine qu’ils ont pu inventer. Donneurs de leçon, insulteurs, accusateurs, metteurs en demeure, les voilà enfin sous leur vrai jour, de profiteurs insanes. On le savait, ils le prouvent.


  • ils ont tout à fait raison de râler, car au-delà d’eux (en tant qu’êtres humains(, il y a l’environnement. Regardez ce qu’est devenu Calais ou le 18ème. Faut arrêter l’hypocrisie. La seule différence est que eux seront écoutés. Ca n’est pas de recevoir des gens qui dérangent, car tout dépend de qui on parle, mais si c’est pour que cela devienne un bidonville dans quelques mois, c’est normal. Sinon, la France va devenir à l’image de certains pays du monde : une poubelle à ciel ouvert.

     

    • Pour se persuader que ce pays devient une poubelle, il suffit de se promener sur les grands boulevards à Paris et sur le bord du périphérique pour voir que la France devient un bidonville à ciel ouvert !


  • #1420262

    Ian Brossat (bien connu des habitués de ce site) à dit qu’il fallait que "le XVIe arrondissement fasse comme les autres en matière d’hébergement".

    Sur ce point là, rien de choquant, mais là question est de savoir à qui ce centre sera destiné : à de vrais indigents sans abri, ou des clandestins irréguliers ?

    J’ai l’impression qu’on nous joue un tour de passe-passe ...

     

    • Les habitants du 16e arrondissement sont tout ce que Ian Brossat abhorre, grands bourgeois, catholiques et traditionnalistes. Anti-homos cela va sans dire. C’est pour lui une revenge sur ses humiliantes annees de jeunesse, qu’il savoure avec gourmandise.


  • Déjà que les habitants du XVIe avec en tête Goasguen s’étaient opposés, sous le mandat de Delanoë, à la construction d’un immeuble censé recevoir des classes moyennes, alors les SDF ...


  • Ils se réveillent que quand c’est leur pelouse qui est menacée...
    Et quelle élégance !


  • Le duc de Sully ministre d’Henri-IV avait bien dit : "dans une ville il faut mélanger les menus et les dodus". Si Paris était celui des 16ème 17ème et 18ème siècles, il n’y aurait pas de problèmes mais l’affreux bourgeois Louis Philippard a fait son nid et a tout recomposé. Le 16ème est un chef d’oeuvre d’urbanisme mais une galerie des horreurs architecturales et c’est un quartier "huppé" comme disent les journalistes, c’est à dire beau mais sans charme, mais ce phénomène de "gentrification" de certains quartiers de ville (hyper-gentrification pour le Ranelagh) et parfois de villes tout entières (Paris intra muros ou Londres par exemple) n’intéresse pas seulement Paris ! A Calais et dans de petites villes, aussi, de pauvres gens se retrouvent avec des économies de leurs vies parties en fumée à cause de l’installation de migrants. Hé ouais ! On y pense pas à ceux là.

    Changer une politique multiséculaire de ghettoïsation des riches n’est pas simple et Hidalgo, la bobo caricaturale, est justement l’image de ce phénomène ! Elle se trouve en porte-à-faux. Or ce que craignent les protestataires est pour eux véritablement angoissant et réel. Dommage qu’ils n’aient pas fait de politique avant ! Ils n’ont rien contre les migrants (les migrants, c’est pour les ploucs..) mais seulement de la baisse du prix de leurs mètres carrés (+ de 10.000 € le m² pour le beau 16ème !). On peut toujours ricaner mais cela, pour le quartier du Ranelagh, se chiffre en milliards d’euros de dépréciation foncière ... Là, c’est donc du sérieux et on ne plaisante plus.


  • Le 16ème devrait demander au gouvernement pourquoi les réfugiés ne sont pas accueillis dans le 15ème ou le 4ème ou le 7ème.
    Réponse : Hollande (avec Trierweller jusqu’à leur rupture), Hidalgo vivent dans le 15è, la femme de Valls possède un graaand appart à Bastille (et puis le Marais n’est pas loin, sans déc’). Anne Sinclair, elle, préfère le 7ème.
    Le 16è n’étant pas à gauche, il aura les réfugiés....

     

  • les bobos mondialistes du 16 ème aiment venir jouer les mère Teresa le dimanche dans la jungle de Calais pour briller en société mais quant on leur dit que les migrants pourraient s’installer à proximité de chez eux ils en font un caca nerveux.
    la tolérance et l’ouverture aux autres c’est bien mais surtout pas à coté de chez moi.

     

  • Je trouve que c est une bonne chose d’ailleurs tous les gros centres d’hébergement devraient être chez les bourgeois, c’est l’élite de la France elle doit montrer l’exemple. C’est assez jubilatoire pour le prolo cette situation

     

  • Je ne voit pas pourquoi ils se plaignent, on leur à demandé leur avis quand même... Partout ailleurs en France le centre serait déjà rempli que personne n’en aurait jamais entendu parler...

    C’est là qu’on voit que ce sont des privilégiés...


  • Voilà nos chers parisiens confrontés à la réalité.
    Historiquement pour qui votent-ils à chaque élections ?
    La bien-pensance c’est gratuit jusqu’à ce qu’on soit touché.

     

    • Paris vote en moyenne a gauche mais le 16e arrondissement dont il s’agit ici vote tres majoritairement Les Republicains. Le domicile de Sarkozy ne sera d’ailleurs qu’a un petit km environ de ce centre d’hebergement.
      Et c’est bien pour emmerder tout ce petit monde que la mairie PC/PS a monter cette operation qui sort vraiment de nulle part et n’a aucun sens pratique. L’affrontement va etre sanglant.


    • La réalité c’est aussi que partout dans le monde, les riches vivent dans de beaux endroits, qui sont ou qui deviennent chers et ils n’ont pas envie qu’on leur gâche le paysage. D’ailleurs les pauvres non plus n’aiment pas, souvenez vous il y a quelques mois, des gens du voyage qui squattaient un parking au pied d’une cité. Les habitants de la cité les ont virés, physiquement. Personne n’a rien dit. Et qu’on vote d’un côté ou de l’autre, on vote pour la même chose en définitive.
      Coluche : "dans la vie il y a les méchants riches et les gentils pauvres, et qu’est-ce qu’ils font les gentils pauvres ? Et bien ils font tout ce qu’ils peuvent pour devenir méchants"
      Où est la bien-pensance ?


  • #1420388

    La preuve que c’est pas la solidarité qui les étouffent ceux là. Curieusement, quand les "migrants" sont logés dans les hôtels de leurs marchands de sommeil à 30€ la nuit payée par l’état et installés chez les pauvres ils en raffolent. Mais si l’état ouvre un centre national qui leur rapportent rien chez eux, là ils font un scandale comme quoi ce serait un procédé stalinien. Il n’y a aucune raison qu’ils ne goutent pas à la potion magique qu’ils nous font boire depuis un quart de siècle, ça les incitera peut-être à changer la recette.


  • Il me fait bien marer le mec du pcf qu’on voit dans les vidéos. Quand c’est des sdf qui trainent, dans les rues il lève pas le petit doigt par contre quand c’est des migrants là... Y’a aucunes limites dans l’action et les moyens. Toujours cette morale à deux vitesse insuportable.


  • Je ne crois que pas que la cohabitation des dits réfugiés et la nature des gens que l’on voit habituellement rôder aux alentours du Bois Boulogne risquerait d’être de tout repos ? Ça ne peut que clasher, à moins que les réfugiés verront cela comme un moindre mal.

     

  • Tous ces riches propriétaires du XVI ème vont voir la valeur de leurs biens immobiliers chuter de façon vertigineuse . On comprend qu’ils aient fait le déplacement pour protester ...


  • En fait dans la novlang, sdf veut dire migrant.... Chacun son tour


  • Le 16e c’est pas mal pour les migrants. Il y a Roland Garros, l’hippodrome d’Auteuil, la piscine Molitor, le bateau sur le lac (pardon j’ai oublié que ça pourrait leur rappeler de mauvais souvenir).
    Vraiment ils auront les loisirs à portée de main.

     

  • Au moins ils savent se défendre sans complexe...
    Ne pleurons pas pour eux, ça en réveillera quelques uns de ces bourgeois endormis qui sont indécrottable politiquement (75% UMP).


  • Des milliers de clandestins à Calais et les manifestations sont interdites...
    Un projet d’hébergement pour 200 personnes dans le 16ème arrondissement de Paris et là les bourgeois sont un peu moins Charlie !


  • Cela fait des décennies qu’ils votent pour des partis politiques mondialistes.

    Ils l’ont bien mérité !


  • Tout dépend si on parle de migrants ou de français SDF... si on est confronté au premier cas, ce qui est le plus probable, peut-être enfin une vraie bourgeoisie de droite va se réveiller ? Dommage que ça se fasse dans ces conditions... il faut dire ce qui est, sans ces hommes d’argent à nos côtés on fera pas grand chose...
    Bon je rêve un peu...

     

    • Ta "vraie bourgeoisie de droite" n’a aucun complexe à envoyer la petite dernière en stage humanitaire dans un pays pauvre ou à faire du business avec des gras-doubles du Qatar, c’est juste qu’ils ne veulent pas de pauvres et de négros en bas de chez eux, ça fait mauvais genre, ça fait baisser l’immobilier et ça pue un peu.

      Le marxisme racial ça n’existe pas, les blancs riches du XVIème se contrefoutent des problèmes des blancs pauvres avec les immigrés, ce ne sont pas leurs problèmes à eux.


  • " My god ! Not in my backyard ! "


  • #1420604

    Est-ce vraiment une bonne idée d’installer un centre d’hébergement dans des quartiers pareils ? Qu’est-ce que ça va apporter ? La "mixité" sociale n’est-elle pas vouée à l’échec depuis 40 ans ? On ne peut rien tirer de ces bourgeois idiots qui pensent (dans une logique de justification de leur domination) que si on est clochard, c’est parce qu’on l’a choisi.

    S’il s’agit de SDF Français, ne pourrait-on pas créer des centres à la campagne, sur la base d’élevage, d’agriculture et de boulots solidaires (genre de kibboutz), un exode rural à l’envers...

    S’il s’agit de migrants non européens, le problème revient au même : une migration à l’envers, inverser les flux, rétablir le chacun-chez-soi, c’est-à-dire opposition radicale à la fureur ultra-libérale.


  • La Mairie de Paris et ses mignons !


  • curieux ce pays ; à Calais CRS, Lacrymo, GAV et coup de batons. Ici rien de rien. Selon que vous serez riche ou misérable ?


  • Pourquoi ils ont pas été repoussé a coup de matraque et de gaz lacrymo tout ces protestataires ?


  • Bonjour à tous,

    Habitant du 16ème arrondissement dans un petit studio, je trouve qu’il y a plusieurs aspects à cet événement :
    - La mairie prétend que c’est seulement pour les SDF mais tout le monde se méfie et redoute l’arrivée de migrants
    - Le 16ème n’est pas un endroit banale pour l’implantation, Hidalgo aurait très bien pu pousser pour le bois de Vincennes. C’est une manoeuvre politicienne pour embêter le 16ème pseudo catholique et surtout grand bourgeois de réputation.
    - Paradoxalement, cela pourrait montrer aux habitants du 16ème ce que vivent les Calaisiens au quotidien et auxquels j’étends toute mon amitié. Et surtout les pousser à mieux voter et de commencer à regarder dans la bonne direction, c’est à dire à consulter ER pour commencer leur éducation.

    Amitiés !


  • La nouvelle m’a bien fait marrer !!
    Les bourges trahissent la France depuis bien longtemps !
    Et quand on leur parle d’immigration, de Soral ou de Dieudo, ils se bouchent le nez.
    Et bien maintenant c’est le boomerang !
    Le 16ème et Neuilly c’est cette population qui veut le libre échange sans l’immigration : comme dit Alain Soral, l’un ne va pas sans l’autre !

     

    • Exactement. Marre de ces Bourgeois qui rejettent les Patriotes mais qui poussent des cris d’orfraies dès que leur proche environnement est "menacé"...
      Quelle bande d’hypocrites.
      La société "multi" c’est pas que pour les Pauvres, c’est pour tout le monde... ou pour Personne !
      Ces gens là méprisent le Peuple, autochtone ou allogène. Ils votent UMPS depuis 40 ans. Qu’ils assument...


    • Ca va être la Saga de l’été..les bobos vont eteindre leur télé et sortir dans la rue discuter entre eux afin de s organiser.ca les rend plus fort


  • Ils ont raison de se défendre. Dans le XVIeme, à Calais, où n’importe où ailleurs les français ont été spolié d’un vrai débat sur l’immigration, d’un référendum, d’une parole publique claire.
    Alors, bien sûr, voir des vieux bourges se faire niquer (par leurs propres enfants qui sont des hyper-bourgeois hors-sol, par leur parti et leurs élus...) s’est toujours un vrai plaisir. Mais personne ne sera épargné par ce qui se joue sous nos yeux.


  • Je suis assez d’accord avec "batoo"... Le principe du diviser pour régner à l’oeuvre dans toute sa splendeur. Je me serais bien épargner d’apporter une contribution aussi inutile que creuse, tant l’évidence est frappante... mais apparemment elle échappe à de nombreux commentateurs.
    Nous avons ici une consultation publique organisée dans les locaux de l’université Paris-Dauphine. Il est vrai que le sujet est épineux. Un centre d’accueil destiné à des pauvres ceux-là même qu’une grande majorité de riches abhorre... Voilà un spectacle qui ne manquera pas de dégénérer en barricades et de provoquer dans la France entière indignation, aigreur, colère. Et ne nous trompons pas, itélé, bfmtv et même francetv étaient déjà sur le coup. Ce soir, mardi 15/03, l’info est passée dans le jt de pujadas.
    C’est une stratégie de communication réussie, vu les commentaires qu’elle suscite même sur le site de E & R...

     

  • Pourquoi seulement 200 migrants ???
    Pourquoi pas 2 000 ou 3 000 ?

    Il y a largement la place dans le bois de Boulogne pour loger 3000 migrants .

    Etant donné qu’ils votent massivement à Paris pour l’UMPS , donc pour l’immigration et le mondialisme sans frontières - je ne comprend pas pourquoi ils n’ont pas l’air content d’accueillir les migrants ?


  • Un coté honteux persistant :

    Ils me font marrer , ces mêmes "bobos" qui se revendiquent libéraux-libertaires et anti-racistes (pléonasme) , qu`il faut acceuillir les sans-papiers , que fermer ses frontières c`est le repli sur soi etc ... ne veulent pas de migrants à coté de chez-eux !? Et combien de franc-maçons dans l`assistance ?

    Ils en acceptent pourtant le concept mais pas la réalité ...

    En gros : "on en veut bien à coté de chez toi mais pas à coté de chez nous !"
    Quelle hypocrisie ! Assumez bordel !

    Cher Alain Soral , vous aviez encore raison , mille merci .

     

    • Vous confondez les différents types de bourgeoisies (et n’êtes pas le seul ici). La bourgeoisie du 16 ème n’a rien à voir avec les bobos dont vous parlez. C’est un autre monde quasi opposé. Vous ne connaissez pas Paris. Le 16 ème est à droite voire très à droite, voire nationaliste, catholique et avec particule si possible ; comme Saint-Cloud, Saint Germain en Laye etc...ce qu’on appelle communément l’ouest parisien.


    • @Arcimboldo bonjour ,

      Et bien non je ne connais pas Paris , ce serait un mensonge de ma part que d`affirmer le contraire . Veuillez me pardonner également de faire un amalgame entre les différents types de bourgeoisies .

      Cela étant dit , les élus de la caste PS ne doivent sans doute pas avoir leur résidence dans le "93" et "l`ouest parisien" doit bien compter quelques résidents appartenant au monde du cac 40 , au monde de la finance , ceux-là mêmes auxquels il profite de faire des plans de licenciement ou de faire venir de la main d`oeuvre bon marché .

      Un monde quasi opposé ? Peut-être pas tant que ça ...
      J`avais dis que j`y trouvais un coté honteux , mais dans cette perspective un peu tirée par les cheveux certes , en fait non , c`est carrément obscène .

      Dans une de ses vidéos du mois , A.Soral disait à peu près en ces mots que : "l`immigration commencera à poser problème lorsque celle-ci viendra empiéter l`espace vital du milieu de la bourgeoisie" .

      Il est force de constater que cette fois nous n`en sommes pas bien loin .

      Bien à vous .


  • Dans le monde entier chez les riches, et surtout les nouveaux riches, on entend souvent la phrase suivante : "attention les pauvres peuvent un jour venir nous envahir et occuper nos maisons". Rumeur (propagande) soutenue par le Pouvoir. Et qui c’est qui va venir sauver ces riches habitants ? C’est, bien sûr, les Autorités ! Le maire est aussi dans le coup.
    Demain ces "pauvres bourgeois" vont aller demander de l’aide à ces autorités, même s’ils ne les aiment pas. Et le tour est joué car ces nantis vont obéir, baisser la tête et oublier ce que fait le gouvernement à l’intérieur et à l’extérieur du pays.
    Vous savez un ventre qui est vide pense surtout à ce qu’il va manger, mais "un ventre plein il dit à la tête de chanter (proverbe parait-il maghrébin). Et "chanter" les gouvernements n’aiment pas trop car ça peut vouloir dire aussi PENSER.


  • #1420946

    Apres avoir lu toute la presse sur le sujet, il n’y a aucun doute que ce centre sera bel et bien des habitations pour les migrants et non pour SDF. Je suis loin d’habiter le XVI mais contrairement à la grande majorité des commentaires lus ici, je comprends la colère de ces riverains. Qu’ils soient riches ou pauvres m’importe peu. Il s’agit de cautionner ou pas cette importation de migrants dans notre pays au nom du Capital.

    C’est vrai que quand on se balade dans Paris ça fait peur. Nos arrières grands-parents se sont battu pour la France. Comment peut-on laisser faire un truc pareil dans notre si belle capitale ? Salie et bafouée par ce gouvernement du MIM (mondialisme immigrationniste marchand).

     

    • Ces bourgeois ne jurent QUE par le Capital : prendre de plein fouet une de ses émanations ne leur fera pas de mal.

      Quand je pense que le Catholicisme en Île-de-France est représenté par ces gens là...


  • Et dire que parmi ces vieux bourgeois du 16e...beaucoup ont du faire mai 68 ! Maintenant ils reviennent dans les facs pour des revendications plus materielles...comme disait Brel "les bourgeois : c’est comme les cochons, plus ca devient vieux, plus ca devient..."


  • Ahahaha Excellente nouvelle ça m’a mis d’aplomb pour la journée, à Calais pas de soucis mais dans leur quartier ça pose un problème, quelle hypocrisie cette bourgeoisie :: : !!!


  • Belle provocation réussie de miss Hidalgo , tout le monde est tombé dans le piège, les intéressés et les autres.
    D’autre part le lieu choisi se situe à la périphérie du 16 ème dont les immeubles appartiennent à un bailleur social bien connu, y sont logés bien souvent des fonctionnaires et non la haute bourgeoisie de Passy ,Auteuil ou de l’ avenue Henri Martin.
    "Auteuil Neuilly Passy c’est notre ghetto" rappelez vous des inconnus.


  • Je vous trouve sévères. Avant de voir le bourgeois, je vois l’autochtone qui défend sa terre. Ce genre de problème relève du local et je ne pense pas que la plupart d’entre-nous iraient manifester si des étrangers s’installaient dans une ville où on n’habite pas.
    La comparaison avec Calais ne tient donc pas.
    Je trouve même que ces gens grisonnants ont plus de courage que les classes moyennes ou populaires qui réagissent avec moins de virulence devant un tel problème.
    En plus, les comparer à des bobos est une grossière erreur.

     

    • #1423157

      D’abord ils ne défendent pas "leur" terre mais leur pré carré, puisque l"un d’entre eux crie même "A Calais !" si je ne m’abuse.
      Traduction : "les Migrants c’est pour les Pauvres, pour les Crevards, pas pour nous..."
      Quant à ceux qui associent Droitards et Nationalistes, ils se trompent à mon sens :
      1 - Le Nationalisme est ontologiquement populaire ;
      2 - De quel côté étaient les "Versaillais" en 1871 ?
      Bien à vous.


  • Entendre les riches parigots votant visiblement pour un maire PCF dire "envoyer les sur Calais" démontre la solidarité que les bourgeois ont pour leurs compatriotes plus modestes.

    Les bourgeois n’en ont strictement rien à faire de la France, de son identité, de notre civilisation. La seule chose qui les occupes c’est d’espérer pouvoir continuer à vivre dans une petite bulle coupée des nouvelles réalités que subie la France et qu’ils ont imposés à cette même France. Il faut être bien naïf pour croire qu’un bourgeois s’intéresse de manière désintéressée à autre chose qu’à ses sous et ses intérêts directes.

    Qui a désiré faire venir des millions d’immigrés pour faire peser les salaires à la baisse ? Qui défend un pouvoir (UMPS) qui promeut cette même immigration/invasion ? tout en faisant la leçon aux français sur leur "racisme" et leur "fascisme" ? Qui a profité de ce système qui aujourd’hui commence à les ronger eux aussi ? Et maintenant qu’ils sont eux aussi de l’autre côté du fusil, les voilà soudainement un peu moins prompt à soutenir les bienfaits du vivrensemble.

    Lorsque les calaisiens manifestent, le pouvoir bourgeois de la République envois les CRS pour taper dans le tas ! Lorsque les bourgeois entrent en force en repoussant les services de sécurité pour interrompre une réunion publique, le même pouvoir obtempère ! Visiblement, ils ont un peu plus de poids que les français des couches populaire. Qu’attendent-ils tout ces bourgeois parisiens pour soutenir (financièrement ou par des actions concrètes) la France rurale ? la France profonde ? la France populaire de province ?

    Il faudrait se montrer solidaire avec ces gens alors qu’eux même se moquent bien de l’avenir des français qui ne vivent pas dans leur propre quartier ?! Ils se prennent pour qui ?

    Vous vouliez que la France soit une "terre d’asile", vous les vouliez vos afro-muzzs ? Vous les vouliez les UMPistes au pouvoir ? Vous les avez, maintenant ENJOY. Profitez un maximum de l’enrichissement qu’ils se préparent à vous apporter, je vous souhaite une belle vie au pays du vivrensemble dans votre quartier bientôt remplis de milliers de "migrants". La lâcheté ou la stupidité ne sont pas des excuses, dans le sens où au final, même si on vous à aveuglé, même si vous ne vouliez pas "ça", même si on peut vous dire "mon pauvre petit père, c’est vraiment dégueulasse ce qu’il t’arrive", au final ça ne change rien à ce que vous allez récolter.

     

    • #1422108
      le 17/03/2016 par Pépère Chouinchouin
      Des habitants du XVIe déchaînés contre un centre pour SDF

      Parfaitement Gloups ! Et je prendrais même un malin plaisir à faire le coup de poing en me rangeant du côté des pro-migrants pour que ces foutriquets votant invariablement pour l UMPS bouffent de la diversité de gré ou de force !
      Après, je ne sais pas si les mettre en face de leur inconséquence politique pourrait influer sur leurs futurs votes...


  • Commentaires suivants