Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Dette publique grecque : le cauchemar a-t-il une fin ?

Si les créanciers de l’Eurogroupe continuent leur politique de saignée à blanc de l’État et de la population grecque, les Grecs devront, un jour ou l’autre, prendre leur destin en main. L’alternative, en 2014, était Syriza, il convient désormais d’en trouver une autre.

Une émission animée par Jacques Sapir, avec Arta Seiti, Maria Negreponti-Delivanis et Grigoriou Panagiotis.

 

 

Écouter l’émission au format mp3 :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1512537

    "Dette publique grecque : le cauchemar a-t-il une fin ?"

    C’est quoi cette question ??

    Le cauchemar de la dette est sans fin ... c’est pour l’éternité ... t’as toujours pas saisi ?

     

  • L’usure appliquée par des créanciers européens. Mais qui sont donc ces créanciers, sans nom et sans visage ?

     

    • Qui sont ces créanciers ?
      Ben c’est toi , c’est moi , c’est nous tous qui avons 4 sous placés dans une banque .
      Les banques ont prêté notre pognon à la Grèce parce qu’un état c’est sûr , ça ne fait pas faillite !
      Je me trompe peut être . . . ? Je le souhaiterais


  • #1512803

    La dette n a pas de fin et ce qui démontre le mieux l arnaque de ce système c est que seule la dette demeure "souveraine" ! Les peuples sont sommés de laisser tomber leur indépendance dans tous les domaines, sont contraints au grand melting pot a tous les niveaux, en revanche pour tout ce qui tourne autour de la dette, surtout vous gardez ca dans le fin fond de vos derches ! L hystérie supranationaliste bat son plein mais la dette vaille que vaille demeure souveraine... Cherchez l erreur ! Une traduction pour le moins délirante de ce phénomène est la suivante, chaque enfant qui nait a l heure ou nous parlons ne se voit pas seulement octroyer le "cadeau" de la vie par ses parents, au passage il se voit attribuer un montant de dettes qui dépasse 30 000 euros... Seulement voila ca passe a mach 2 au dessus de la tronche d une majorité d individus qui au mieux ont juste l impression d avoir entendu un bang et ne voient toujours pas l énormité de la chose puisqu ils imaginent qu il est encore possible de tirer ici ou la de soi-disantes marges de manoeuvres afin de rembourser ce qui en réalité ne peut l être depuis le début et n est bati que dans 2 buts précis :
    1) réaliser le solde de tous compte des états nations !
    2) tenir la populasse par les roubignolles !
    Le cauchemard a t il une fin ? Puisque la logique de la dette est le moyen révé pour mettre le monde en coupe réglée et assurer de façon pérenne la domination d une élite apatride ouvertement scélérate et prédatrice, la réponse est clairement non !
    Le cauchemard n a pas de fin et c est d autant plus vrai que la quasi intégralité de la populasse n en a au pire même pas conscience et au mieux fait comme a son habitude le dos rond !!


  • #1512817

    A-t’on cette notion en Europe "odious debt" ?.

     

    • #1513123

      Bien sûr que cette notion existe en Europe.
      Correa et l’Equateur en sont un bel exemple moderne, si bien qu’invité en France on a demandé à Correa de ne rien dire à ce sujet lors de sa conférence à la Sorbonne en 2013.


  • #1512830

    La dette Grecque : c’est principalement tout l’armement dont ce pays c’est doté depuis 70 ans à raison afin de se protéger de la Turquie.

    Acheter de l’armement sans aucune entrée fiscale est pour ce pays le problème insoluble.


  • #1512849

    A l’époque de Platon et d’Aristote, ceux qui ne payaient pas leurs dettes devenaient des esclaves. Comme quoi les choses n’ont pas vraiment changées....
    Bien entendu cela ne concerne pas seulement nos amis grecs.
    Regardez le niveau de la dette des Usa.
    Regardez le niveau de la dette de la France , de l’Espagne, de l’Italie...
    Tu veux faire d’un individu ton esclave, prête lui de l’argent.
    Ceux qui acceptent le prêt à intérêt acceptent l’esclavage.
    Ce sont les deux faces de la même pièce.


  • #1512881

    bonjour, bonsoir,
    La seule vraie question à se poser, c’est COMMENT est-il possible de piétiner tout un peuple ? Ma réponse, c’est que le peuple grec n’existe pas, ni le peuple français ni anglais ni aux USA..."Nous" sommes devenus de simples agrégats d’individus connectés, socialisés, acculturés. Qui se battra pour un drapeau ou un idéal au côté d’un parfait inconnu mais de même nationalité ? Les masses européennes sont devenues des gros tas de merde...
    Geoffrey, communiste belge qui s’efforce de s’échapper dudit tas


  • Si l’on en croit Baudelaire, non bien- sûr !


  • #1513036

    Ben ... non ...

    Parce que si il avait une fin prévisible , ça enlèverait le côté
    " cauchemardesque " , et déjà que ces gens s’emmerdent sec ,
    faudrait pas faire trop tomber le suspense ... quand même !!!


  • #1513203

    Saviez vous que la ville de Königsberg a mit près d’un siècle à rembourser sa dette à la banque (d’Angleterre,je crois) qu’elle avait contracté suite à la prise de cette ville par les français en 1807...l’indemnité était énorme que seule une banque pouvait payer avec intérêts,bien sûr !...Voilà pourquoi ce grand port ,dont la baie ne gèle jamais, n’a jamais pu se hausser au niveau de Dantzig ou de Hambourg... !!!


  • #1513804

    C’est tout le système financier mondial qui s’effrite avec une demande croissante de ressources qui ne sont pas infinies c’est ce qui explique qu’on aille décider qui peut diriger tel ou tel pays, etc ... La 3ème guerre mondiale nous pend au nez.
    Les dettes qui font que tous les états du monde, plus ou moins gravement, sont endettés ras la gueule. On tient les peuples avec ça, la criiiiise comme il nous dise.
    Pour justifier une baisse de nos niveaux de vie, plus de galères, plus taxés, des salaires ridicules pour des efforts toujours plus grands, alors que jamais le monde n’a été aussi riche, les riches encore plus riches et les pauvres davantage pauvres.
    Le "cas" Grec c’est ce qui nous attend faut pas rêver. Notre pays est en faillite, et devrait "montrer l’exemple" dans la marche à suivre ...
    étant un des 2 piliers avec l’Allemagne de ce projet européen.

    Les GOPE vont en ce sens et la loi travail un tout petit avant-goût de ce qui va arriver.
    Bruxelles s’est félicité de cela mais demande d’aller plus loin et plus vite...
    Quand vous même vous êtes endetté et quasi ruiné, vous faites quoi ? Vous vous serrez la ceinture comme jamais.
    En France c’est ce qui va se passer. D’ou l’état d’urgence, le renseignement, les interdictions de manifestations, les assignations à résidence, etc ...
    La situation est telle que les attentats sont un des derniers leviers qu’ils ont, puisqu’ils se savent complètement grillés en tout cas de plus en plus.
    Comment faire accepter à un peuple des lois liberticides et autres rigueurs inédites ? La réponse est toute trouvée. C’est pour cela qu’on entend tous ces appels à l’unité, à la solidarité, au bisous-bisous, au vivre-ensemble, etc ...
    Nos dirigeants savent très bien o`u l’on va, faites vos prières et dites à vos proches que vous les aimez ...


  • #1514720

    Non ! et non.


Commentaires suivants