Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Drogue : révélations fracassantes sur un trafic d’État

Le patron des Stups à la tête d’un des plus gros réseaux européen ?

Libération révèle le rôle central de François Thierry, ancien numéro 1 de la lutte antidrogue, dans l’importation en France de plusieurs dizaines de tonnes de cannabis en lien avec un des plus gros trafiquants européens. Un système d’une ampleur inédite qui s’apparente à un trafic d’État.

 

C’est un scandale qui risque de provoquer une déflagration au sommet de la police judiciaire. L’ancien patron de l’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis), François Thierry, est soupçonné d’avoir laissé entrer en France plusieurs dizaines de tonnes de cannabis au cours des dernières années, avec la complicité d’un des plus gros trafiquants européens, recruté par ses soins. Visage de la lutte antidrogue française depuis 2010, le commissaire avait pris l’habitude de poser devant ses plus belles saisies, aux côtés des ministres de l’Intérieur successifs, Claude Guéant, puis Manuel Valls et Bernard Cazeneuve. Que savaient ces derniers des méthodes de François Thierry ? Ont-ils cautionné ce trafic d’État ? De nouveaux éléments et un témoignage accablant recueilli par Libération dévoilent l’ampleur de ce système, dont l’existence pourrait mettre en péril des dizaines de procédures judiciaires. Contacté dimanche matin, le ministère de l’Intérieur n’a pas souhaité réagir avant la publication de notre enquête.

 

 

Le déclic

Le système a déraillé brutalement le 17 octobre à Paris. Ce soir-là, la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) met la main sur 7,1 tonnes de cannabis entreposées dans trois camionnettes garées boulevard Exelmans, dans le XVIe arrondissement. Une saisie record pour la capitale. Le lendemain, François Hollande se déplace en personne au siège des douanes pour saluer ce « coup fatal » porté aux trafiquants. Mais l’enquête ouverte le jour-même par le parquet de Paris, confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs), va réserver quelques surprises.

 

La vidéo du service des Douanes, en musique, sur cette énorme saisie :

 

Une facture retrouvée dans une des camionnettes et des traces ADN permettent rapidement de remonter jusqu’à un certain Sofiane H., bien connu des services de police. L’homme habite justement boulevard Exelmans, dans un penthouse de 300 m2 avec piscine intérieure, dont le loyer de 9 000 euros est réglé chaque mois en cash. Mais il a surtout la particularité d’être un indic de l’Ocrtis, dûment immatriculé au Bureau central des sources. Un informateur au pouvoir exorbitant, directement traité par le patron de l’Office, et capable d’importer chaque mois plusieurs tonnes de shit en « livraison surveillée ». Cette technique d’enquête, très prisée des services de stups, permet de laisser passer de la drogue sous le contrôle d’un magistrat, afin de démanteler des réseaux de revendeurs à l’arrivée. Une technique légale. Sauf qu’en l’espèce, Sofiane H. semblait bénéficier d’une protection en haut lieu, ce qui lui permettait de poursuivre ses activités sans jamais être inquiété.

L’affaire d’Exelmans est jugée d’autant plus sérieuse par le parquet que la drogue saisie à Paris fait partie d’un lot beaucoup plus important. Trois jours plus tôt, les douanes avaient déjà intercepté 1,9 tonne de cannabis sur l’autoroute A11, en direction de Nantes. Puis quelques jours plus tard, 6,2 tonnes sont saisies dans une fourgonnette en Belgique. À chaque fois, la marchandise a la même origine. Pour le seul mois d’octobre, plus de 15 tonnes sont donc passées par le même canal sans aucun encombre. Avant que les douanes, avisées par un mystérieux informateur, ne fassent capoter l’opération.

Quel rôle a joué Sofiane H. dans ce trafic ? Et surtout, quelle était la nature de sa relation avec François Thierry pour bénéficier d’une telle impunité ? Après quatre mois de cavale, le trafiquant est finalement interpellé le 22 février en Belgique. Un témoin tellement exposé que le parquet a jugé bon d’envoyer les gendarmes d’élite du GIGN pour aller le chercher en hélicoptère lors de son extradition. Une première en Belgique, quelques jours avant le rapatriement de Salah Abdeslam dans les mêmes conditions. Entendu depuis à deux reprises par les enquêteurs, Sofiane H. est resté très évasif, laissant simplement entendre qu’il avait toujours agi sous les ordres de l’Ocrtis.

 

Le recrutement

Le parcours de Sofiane H. est à la mesure du scandale qui couve depuis la saisie record du boulevard Exelmans. L’homme peut en effet se targuer d’être le plus gros importateur de cannabis en France, ni plus ni moins.

Dès la fin des années 90, à seulement 20 ans, il est déjà considéré comme un des barons du trafic international entre le Maroc, l’Espagne et la France. Recherché pour l’importation de plusieurs tonnes de shit, il est condamné en 2002 à cinq ans de prison, puis à dix-huit ans pour avoir continué à trafiquer depuis sa cellule. Sur une écoute téléphonique, on l’entend menacer un de ses acolytes de « lui trouer les genoux avec une perceuse » après le vol présumé d’une tonne et demie de marchandise. Quelques mois plus tard, il parvient à s’évader de la prison de Metz lors d’un transfert et s’installe dans le sud de l’Espagne. Une période faste au cours de laquelle Sofiane H. se refait rapidement un nom dans l’élite du trafic international.

 

 

Mais après avoir échappé à plusieurs coups de filet, le Français est finalement arrêté en mars 2009 à côté de Marbella, en Andalousie, dans le cadre de l’opération « Baleine blanche », la plus grosse enquête jamais menée en Espagne sur le blanchiment lié au trafic de drogue. L’opération, qui porte sur un montant de 250 millions d’euros, permet d’interpeller une cinquantaine de personnes et de saisir plus de 200 propriétés et véhicules de luxe. En garde à vue, Sofiane H. essaiera d’effacer ses empreintes digitales en se frottant les doigts aux barreaux de sa cellule. Selon plusieurs sources, c’est lors de sa détention en Espagne qu’il aurait été recruté par François Thierry. « Tamponné », comme on dit dans le milieu.

Extradé en France, Sofiane H. est condamné en avril 2011 à treize ans de prison. Mais il a désormais une bonne avocate. Anne Claire V. n’est autre que la compagne de François Thierry. À l’énoncé du verdict, elle dénonce une « peine sévère ». Mais à peine trois ans plus tard, l’avocate spécialisée en droit immobilier dans un grand cabinet d’affaires parvient à faire libérer le trafiquant. Contre toute attente, Sofiane H. bénéficie d’une remise de peine exceptionnelle suivie d’une libération conditionnelle, accordée par un juge d’application des peines de Nancy. Une mesure rarissime, réservée à certains repentis. Selon nos informations, Sofiane H. a dû s’acquitter au passage d’une amende douanière de 2 millions d’euros. Qui a réglé cette somme ? Avec quel argent ? Et comment a été payée l’avocate ? Contactée par Libération, Anne Claire V. n’a pas souhaité s’exprimer. Seule certitude : Sofiane H. va désormais s’imposer comme le plus gros trafiquant de l’Hexagone grâce à la protection de François Thierry. « Un homme à la tête du troisième réseau d’Europe en termes de volume de trafic », selon un enquêteur spécialisé.

Lire la suite de l’enquête sur liberation.fr

 

L’historique de l’affaire par le grand reporter au Point Décugis, qui relativise le témoignage de l’informateur :

 


 

Nous avons exhumé – même si ce patron des Stups est bien évidemment présumé innocent des accusations portées contre lui (la guerre Hollande-Sarkozy ayant déjà fait plusieurs victimes collatérales) – une interview datant de 2011 et parue dans Var-matin de François Thierry. À la lumière des informations de Libération, les questions du journaliste de Var-matin et les réponses du grand flic prennent un tour parfois comique.

- La rédaction d’E&R -

 


 

François Thierry : « Le trafic de stups est devenu moins rentable »

Les acteurs de la lutte contre les trafics de stupéfiants à l’échelle internationale sont actuellement réunis en séminaire à Toulon, siège du Centre de coordination de la lutte antidrogue en Méditerranée (Ceclad-M). Mireille Ballestrazzi, directrice adjointe de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), a accueilli les participants français et étrangers lundi, au palais Neptune, en compagnie de François Thierry, à la tête de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS). En 2010, en France, on recense 150 000 interpellations liées à la drogue et 130 000 saisies (en hausse de 20 %).

 

 

Qu’attendez-vous de ce séminaire ?
L’idée, c’est de réunir les professionnels de la question, de partager les analyses et d’arriver à convaincre nos partenaires de partager l’information. En clair et à terme, il s’agit par exemple de nous permettre de travailler dans un port étranger.

 

Observez-vous déjà un effet « révolutions arabes » dans le partenariat international ?
Oui, c’est une chance importante d’accélérer la coopération. Ces pays ont besoin de notre aide et nous pouvons obtenir des contreparties.

 

Quelles sont les tendances en matière de consommation de stupéfiants ?
On observe une augmentation ou une reprise de la demande – et donc de la consommation – pour la cocaïne et l’héroïne. Or la demande est le moteur principal des trafics. L’Europe est même un marché en expansion contrairement aux États-Unis où la consommation de cocaïne est en baisse depuis deux ans.

 

La répression est-elle efficace ?
Elle a permis d’émietter et de morceler les filières. Les routes de la drogue sont connues et les trafiquants sont obligés de revoir à la baisse leurs profits en diminuant les quantités transportées, en s’insérant dans les flux commerciaux traditionnels [fret maritime, vols commerciaux, ndlr]. Pour eux, c’est plus cher et cela crée des tensions (règlements de compte, enlèvements) et pour nous c’est plus complexe.

 

Quel profit tirez-vous du Ceclad de Toulon ?
Le Ceclad coordonne les moyens là où on n’en a pas. La PJ n’a pas de bateaux, alors que le Ceclad peut mobiliser l’armée. Avant, il nous fallait huit jours pour obtenir les moyens d’intercepter un bateau. Cette époque est révolue.

Trafic de drogue et implication des États, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

64 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Vrai travail de justice ou sale opération pour virer un nouvel insoumis à l’oligarchie voir juste pas assez soumis à leur goût ?

    (Attention, je dis pas que les éléments puissent être faux, bien au contraire ça m’étonnerait même pas, je me demande juste quels sont les réels enjeux, le(s) vrai(s) but(s) et donc si les vrais raisons de tout ça ne sont pas autres que ce qu’on veut bien nous raconter.
    Vivement qu’on sache qui le remplace, et surtout son pedigree... ça pourrait être très révélateur...)


  • Il ne reste plus qu’a dépénaliser le cannabis et l’affaire sera enterrée..le temps d’instruire le dossier, avec les délais d’appel ça devrait coller.. avec peut être même une petite décoration pour service rendu à la Nation .

     

    • Cela n’est pas pour demain. Les politiciens corrompus, les flics véreux, les mafieux en tout genre ont tout intérêt à garder pour eux un commerce si rentable. Pourquoi partager ?
      C’est ainsi qu’il faut comprendre les postures faussement morales des politiciens. Le système en croc ! Et c’est bon !


  • Bon, ça c’est le thriller servi au public.
    La vérité appartient sûrement au genre science-fiction


  • La France est sans doute un des pays les plus corrompu au monde -et ce à tous les niveaux- et personne ne le dit (en partie du fait de cette corruption généralisée).

     

    • Je le confirme, preuves à l’appui....
      (legavox.fr / droit pénal / forum : vol de documents dans un commissariat)
      Les apparences d’honorabilité policière sont parfois bien trompeuses.
      Pauvres citoyens tenus dans l’ignorance.


    • Il faut vraiment ne jamais etre sorti de la France pour dire de telle aneries.
      Si la France souffre evidemment de la corruption, celle ci est d une toute autre ampleur en Amerique du Sud ou en dans certaines regions d’Asie.
      L exageration n’a jamais ete une argumentation pertinente.


    • Un des pays les plus corrompu de l’Europe de l’ouest, peut être, mais du monde, surement pas.


    • @David :

      Ce que vous dîtes est malheureusement complètement faux. C’est juste que dans les pays que vous citez, la corruption est plus visible et moins subtile. Entre autre du fait qu’ils ne sont pas reconnus comme des états de droit, démocratiques et transparents. C’est la différence entre la corruption artisanale et celle à l’échelle industrielle qui règne en France mais plus généralement en Occident (je pense évidemment aux Etats-Unis).


    • @Yvan
      Je persiste et je signe.
      Si vous avez des chiffres pour appuyer vos affirmations fantaisistes, je suis tout dispose a les lire.


  • Qui ne le savait pas ? ou du moins ne s’en doutait pas ?


  • Pourquoi s’étonner ? Lorsqu’un maghrébin regle 9000 euros de loyer mensuel en liquide, c’est évidemment qu’il est protégé - car il serait impossible de passer au travers des contrôles de la TRACFIN pour un citoyen lambda...pour finir, c’est étrange que personne ne pousse le raisonnement jusqu’à se demander s’il n’en va pas de même avec d’autres activités criminelles ( grand banditisme, terrorisme )...

     

  • alain38 disait de l’affaire Neyret qu’elle était la partie visible de l’iceberg....
    Je ne m’étonne pas de cette nouvelle affaire avec encore de hauts fonctionnaires (et n’oublions pas leurs "petites mains") avides d’argent sale et de gloire.....
    Je n’oublie pas les policiers et gendarmes de terrain qui risquent leur vie, et parfois la perde, en faisant honneur à leur profession.
    Contrairement à ces Messieurs indignes de leurs fonctions policières....


  • "C’est un scandale qui risque de provoquer une déflagration au sommet de la police judiciaire"

    Wow, rien que cela ! Le plus grand dealer a tjs été l’état. Les complicités entre les dealers, la justice, la police etc sont vieux comme le monde. Ce n’était pas le cas en France ?


  • #1471216
    le 23/05/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Drogue : révélations fracassantes sur un trafic d’État

    Si personne ne consommait cet outil d’abrutissement supplémentaire...


  • #1471221

    Si les gros trafics de stupéfiants se font sous tutelle étatique, quid du terrorisme ?


  • Cette affaire est sans doute le fruit d’une balance.
    Pas étonnant que le symbole de la Justice (des hommes) soit une balance...


  • Lutter contre le trafic de drogue !! Ahhhhh !! ,putain laissez moi rire !! c’est une plaisanterie ,ils connaissent les fournisseurs ,les passeurs ,les revendeurs ,et ils nous enfument avec leur lutte ? çà fait des années que ce manège dure ,et après on s’étonne que tout ce petit monde mange à la gamelle ,alors qu’on vient nous gratter sous les aisselles avec des reportages qui nous montre le revendeur au bout de la rue.Mais avant de chopper les revendeurs que l’on nous montre toujours comme un hochet pour un nouveau né .Celui qui l’achète la drogue ,par dizaines de tonne ,c’est pas un clampin qui travail au smic,faut avoir un sacré paquet de fric ou il est celui la ?on en entend jamais parler ,il arrive même que la drogue circule dans des jets privés ,moi mes valises elles ont jamais pris un jet privé. Il y trop d’argent en jeu pour que tout cela cesse .

     

    • C’est pour bien pour ça que la dépénalisation n’est pas prête de passer ... Aucune transparence, aucune sincérité, aucune vérité ... quand ces trois recettes sont présentes IL Y A TOUJOURS ANGUILLE SOUS ROCHE ...


  • " Sofiane H. est condamné en avril 2011 à treize ans de prison. Mais il a désormais une bonne avocate. Anne Claire V. n’est autre que la compagne de François Thierry."...

    En gros et si on comprend bien, rien n’est plus facile que d’ête condamné à 38 ans de prison et de finir dans un 300M2 à 9 K€/mois payés cash ; en plein paris ; avec étape à Marbella ; après seulement un peu plus de trois ans d’incarcération...et des dizaines de tonnes de cannabis vendu...sous protection policière...La maffia Italienne est battue par la maffia française au pouvoir. Ce régime est vaiment pourri jusqu’à la moelle.

     

  • "après avoir échappé à plusieurs coups de filet, le "Français" est finalement arrêté "
    cette ’république’ fabrique du ’français ’avec vraiment n’importe quoi...ça va finir par devenir une insulte.


  • On comprend maintenant pourquoi on n’arrête JAMAIS de gros trafiquants en "France" .


  • #1471266

    faut il peut etre abrutir les jeunes avec le cannabis pour les rendre plus docile , surtout les antifas....

     

    • C’est le projet. Quand les choses seront mûres sur le plan technique ils légaliseront le cannabis. Pour l’instant on en est au stade de la pièce de théâtre où les autorités "réacs", "anti-progrès"...font semblant d’être opposées avec en parallèle une subtile et permanente propagande en faveur du cannabis et de sa légalisation...
      Je n’ai rien contre le cannabis dans le cadre d’un protocole thérapeutique, en revanche sont usage récréatif à une fabrique à mou du chibre...internet, youporn, jeux vidéos et cannabis le combo ultime pour maintenir dans la docilité la plus complète des générations entières de jeunes.


    • #1471442

      L’alcool est bien meilleur pour " abrutir " !!!


    • Il faudrait peut-être se renseigner sur le produit avant de sortir des âneries pareil.

      C’est loin de rendre "docile" ou d’abrutir. ça rapporte du fric, c’est tout.


    • #1471641

      Pour l’abrutissement l’alcool est plus efficace !
      La légalisation du cannabis entraînerai une chute drastique de son prix, pas b’soin d’alambic, ça pousse tout seul !


  • un journal au service du pouvoir (Libération), subventionné à coups de millions d’euros par le pouvoir, vient nous dire qu’il existe un trafic de drogue organisé par le pouvoir.
    Quel est donc le but de cette opération ?

     

    • On en déduit que le pouvoir que sert Libération est différent du "pouvoir d’état" représenté par le gouvernement, pour ceux qui en doutaient. L’état sert Libération qui sert Israel.
      C’est l’israélien Drahi, dont les journalistes suivent actuellement Valls en Israël, qui vient rappeler au gouvernement français qui fait la pluie et le beau temps des hommes politiques français.
      Serait-ce Valls qui a donné l’info à Libé pour passer un message à certains ?


    • La question à se poser est surtout pourquoi cette affaire sort-elle maintenant ?
      Est-ce pour inciter à l’amalgame, et ternir l’image de l’ensemble des forces de l’ordre, juste après la manif des policiers, et le scandale de la voiture de police incendiée ?


  • confirmation supplémentaire de l’escroquerie démocratique , droidelomiste.
    ceux qui tentent de tempérer , de "modérer" ce genre de faits (les medias ) ,sont ceux qui en bénéficient, toujours les mémes qui endorment les victimes avant de passer à l’acte .
    méme schema psychologique.


  • #1471306

    Il est clair et ce depuis très très longtemps que si l’état (le "régime" plutôt !) ne voulait pas ni "dépénaliser" l’usage ou même la vente de cannabis en France, ce n’était sûrement pas pour des raisons "humanitaires" (sic) ou pour protéger nos "enfants" de la vilaine "drogue" !! Non ! C’était juste parce que si le régime acceptait de jouer le jeu, plus qu’honnête, de la légalisation complète, comme aux Pays-Bas, C’est parce qu’il y perdrait très très gros !!
    En lisant cet article lisez bien et notez bien les quantités effarantes de drogues et surtout les montants !!
    L’état a tout intérêt a garder les drogues "prohibées", c’est que le "crime" leur profite !
    Pour savoir pourquoi un produit, quel qu’il soit, reste prohibé, alors même que sa prohibition cause plus de dégâts, que sa légalisation, il suffit de se demander à qui profite le "crime" ? Et bien à ceux qui continuent de maintenir tout commerce de ces produits interdit ! ( rien que sur Marseille 11 morts depuis le mois de Janvier 2016 ! Les jeunes ne se tuent pas comme ça pour des centaines d’euros on est bien d’accord ! bon même si parfois des débiles tuent quelqu’un pour une cigarette ou un regard de travers nous ne sommes pas dans ce registre là ...)


  • Et au états unis la CIA transporte des tonnes de coke depuis l’Amérique du sud le tout bien ranger dans leurs avions et après le tout est revendu à des réseaux parallèles et l’argent récupéré sert à financer leur projets

    de toute façon ce monde est une vaste enculade !


  • @yvan

    "La France est sans doute un des pays les plus corrompu au monde"

    Merci pour ces paroles réconfortantes qui doivent être du baume au cœur pour tous ces présidents africains ou celui de mon pays, Joseph Kabila. Vous devriez lui dire ça à la face. Il y a des grandes chances qu’il fera de vous un millionnaire le jour même.


  • Même parcour qu’Alexandre Djouhri, l’ami des politiques.
    ces types sont utiles pour le système financier politique. Même pedigré tous les deux.


  • Ça fait penser à Jack Nicholson dans "les infiltrés", il bossait pour le FBI en fait.
    Vielle ficelle.


  • #1471383
    le 23/05/2016 par The Shoavengers, le réveil de la Farce
    Drogue : révélations fracassantes sur un trafic d’État

    Les voilà les "valeurs de la république".


  • Et dire que j’ai failli passer 1 an en taule pour 5 pieds au fond du jardin et une voisine "collabo-ready".
    Cela me paraissait évident que les préfets et compagnie touchent des dividendes sur le trafic.
    Sur une base de 7 euros le gramme et 5 000 000 de consommateurs quotidiens à 0,5g, cela fait 2,5 tonnes par jour soit 17 millions d’euros de chiffre d’affaire par jour.
    Largement de quoi acheter son ticket pour le panthéon des mafieux j’ai nommé Israël.


  • Ca fait des decennies que la cia et ses marionettistes organise le traffic de drogue, cette nouvelle n’a donc rien de surprenant, puisqu’on est infeodé à leurs diableries.


  • On le sait depuis belle lurette que le trafic de drogue, notamment celui du cannabis, de la cocaïne et de l’héroïne, sont intégralement lié aux états des pays concernés. Un trafic d’une telle ampleur n’existe que parce qu’il est non seulement toléré mais aussi soutenu par différents états. Pour le rappel cannabis, héroïne et cocaïne nécessitent des milliers d’hectares de plantations en plein champ, or cela ne peut pas échapper à la technologie satellite ! En 24 heures il est possible de repérer et cartographier la majorité des plantations à travers la planète.


  • #1471420

    En Indochine ( Française ) aussi , ça y allait sec !!!

    Et si les Marines US sont en Afghanistan , c’est bien et principalement pour protéger les champs d’opium de la Goldman Sachs ( Goldman Sucks pour les connaisseurs )

    La première préoccupation de Roosevelt le matin , alors qu’il était en guerre avec l’Allemagne et le Japon , c’était de lire les rapports d’Ho Chi Min concernant la situation du fameux " Triangle d’or " !!!


  • #1471487

    Il serait amusant que le "grand flic" François Thierry vienne témoigner au procès du "grand flic" Michel Neyret, cela nous offrirait un joli déballage, mais hélas ce plaisir nous sera sans doute refusé...

     

    • Il est pratiquement impossible de parvenir à ce niveau de la hiérarchie policière sans appartenir à certaine organisation . Avant le début du procès NEYRET , j’entendais, sur Europe ses anciens patrons parler de lui : pas de déballage, la langue de bois, toujours le "grand flic " aux méthodes peu orthodoxes .Ils restent prudents , meme dans la panade, on ne sait jamais....en fait ils sont tous liés , c’est comme pour DSK , une fois la bete blessée , on s’aperçoit que tout le monde savait , mais en attendant....Pour Neyret , ce sont les écoutes teph de son épouse qui sont les plus justes : elle dit que seul le fric l’intéresse .
      Maintenant , dans le cas présent , s’il s’agit d’une affaire " d’état" ...ou est passé le pognon ? Dans quelle caisse ? Là , cette vérité là n’est pas près de voir le soleil , comme pour les comptes de Cahuzac .


  • ça n’est qu’un des avatars des choix qui ont été opérés quant au ’problème’ de la consommation de drogues. Si on prend un tout petit peu de hauteur à ce sujet qu’est-ce qu’on discerne ? On constate qu’un certain nombre d’individus adultes et consentants veulent consommer des drogues et que d’autres les vendent. Face à cela des ’autorités’ en font un délit lourdement puni ( de quoi se mêlent-elles ?). On est face à de la prohibition impossible. Combien de morts, d’emprisonnements, de polices, de ripoux, de colossale masse d’argent sale...ect...ect...ect...Quels budgets publics insensés à travers le monde pour une coercition impossible ; ça met vraiment le gramme à combien ? Pourquoi ne pas simplement laisser les consommateurs et les vendeurs déclarer officiellement leurs choix délibérés, les encarter et les laisser prendre entièrement leurs responsabilités en refusant d’assumer collectivement les conséquences de choix individuels. "tu veux te droguer, OK, saches simplement que tu ne seras pas pris en charge quand tu auras touché le fond, signes ici et have a good trip"...Car personne n’oblige ni a vendre ni a consommer. Faut-il faire un dessin ? Mais c’est encore et toujours la punition de la Victime


  • A quoi sert la prohibition des drogues si ce n’est de pouvoir créer un marché noir ? La répression permettant de fixer le prix !

    Tous nos hommes politiques importants sont des "amis du Maroc" le plus gros producteur de hasch pour l’Europe, avec ses montagnes couvertes de la plante "illégale" sans que cela n’émeuvent personne...même nos services de renseignement ne savent pas d’où ça vient...même les services de renseignement marocains ne sont pas au courant, mais les touristes du monde entier peuvent s’y rendre à chaque récolte pour y savourer les fleurs enivrante du Rif ! Ketama et Chefchaouen sont en passe de devenir des spots touristiques...le shit est en train de monter en puissance aussi, grâce à l’arrivée des génétiques hollandaises (amnésia et autres) que les ingénieurs agronomes de la même nationalité ont développés sur place, toujours, bien entendu, au nez et à la barbe des services marocains, hollandais et du monde entier...

    Qu’es-ce que Drahi veut obtenir de notre gouvernement pour ainsi moucharder ?


  • On comprend mieux pourquoi il légalise pas... Veulent pas partager le gâteau...


  • #1471683

    Et dire qu’on emmerde Neyret pour moins que ça ....


  • le guerre à la drooogue !
    rhoo la blague .
    la guerre contre les paradis fiscaux (ou se trouve les transits de l’argent de la droooogue) , rhooo la blague !
    la politique et les rolex ,rhooo la blague !
    le vote ? l’adhesion à la blague ,le ticket d’entrée !

     

  • #1471697

    La République … bananière !


  • Ce n’est pas "un traffic d’Etat", ce serait plutôt le traffic d’un Etat sioniste qui se serait incrusté dans le cerveau de l’Etat français, et qui, tel un parasite, le contrôlerait et l’exploiterait .


  • #1471735

    La prohibition aux États Unis a enrichi bien des personnes louches qui sont devnus par la suite des notables dont certains très célèbres dans des domaines acceptables : spectacle,n politique...

    L’abolition de la prohibition a déclenché une grosse vague d’alcoolisme grâve. C’est à ce moment que sont nés les Alcooliques Anonymes (AA). Ce fut comme une digue qui aurait lâché ça s’est mis à picoler sévère.

    J’ai un ami qui a été petit dealer de chichon. Comme il avait accès gratuitement pour lui-même à des quantités "illimitées" de shit de très bonne qualité il a abusé (ce n’était pas de la barette de rebeu du coin de la rue mais un produit plus gras très chargé en tétrahydrocannabinol (THC)). Il a fini par se faire admettre de lui-même et un peu sous la pression de ses potes en hospitalisation libre (HO) en psychiatrie pour "décrocher". On dit que le haschich n’est pas une drogue dure dont on ne peut plus se passer. Il me dit que si, si il est de très bonne qualité et en bonne quantité. Il m’a dit aussi que dealer n’est pas un métier marrant : on doit être à la disposition de ses clients à n’importe quelle heure et on passe son temps à se déplacer pour de toutes petites sommes parce qu’on ne peut pas avoir sur soi plus d’une barette ou deux en cas de fouille. Il me dit aussi que les gens qu’on rencontre dans ce milieu sont inintéressants. Et puis il était hyper repéré, on ne peut pas faire ça dans une petite ville trop longtemps sans que "tout le monde" soit au courant. Il s’est mis en quête d’un travail "honnête". D’abord poser des panneaux solaires. Mais tout le monde tire sur les prix, les panneaux sont chinois et tout le monde bosse plus ou moins au noir. Puis il a eu l’exclusivité pour le commerce d’une "grande marque" de skate board. Pour ça il s’est fait auto-entrepreneur et le RSI a eu raison de lui. Au dernière nouvelles il bossait sur un toit. Par économie personne ne portait de harnais de sécurité, il a chuté et s’est cassé le poignet gauche (ça va, il est droitier et pas guitariste). Là il est en arrêt maladie avec une sorte d’atèle bleue à la mimine. Il ne sait vraiment plus quoi faire pour gagner sa vie. Je vais lui proposer de créer une association de lutte contre le racisme ou le fascisme ou l’homophobie... un truc bien porteur pour toucher des subventions. Finalement c’est encore ça qui marche le mieux. Ca ou député. Pour se présenter aux législatives on peut avoir un casier chargé, ce n’est pas comme secouriste.

     

    • votre témoignage est juste rageant. Même celui qui veut rester dans le droit chemin a des bâtons dans les roues


    • #1472159

      @ cvrai

      Faut pas généraliser non plus. Ce n’est que le cas de cet ami. Toute fois il faut dire que là où je vis en ce moment il y a une culture assistants (touchant des subventions) / assistés (touchant des allocations) qui ne fait pas la part belle à ceux qui cherchent une indépendance financière.

      Traditionellemnt ici, les moins de vingt-cinq ans (sans RSA) faisaient les fruits et/ou les noix comme dans d’autres régions les jeunes au chomedu et certains étudiants font les vendanges. Sauf qu’avec l’Union Européenne nous avons à présent les "travailleurs déplacés". Ca veut dire qu’on voit débarquer des polonais, des roumains et bientôt (l’accord est en cours) des ukrainiens qui viennent leur piquer leur boulot en se faisant payer au tarif polonais, roumain, etc... Je connais un charpentier qui a du former son remplaçant polonais dans un anglais approximatif. L’entrepreneur n’y peut rien, s’il veut obtenir le chantier il doit être le moins cher..

      Si vous croisez un No Border ou autre européiste.... You’ll know what yo do !


  • #1471743

    En Finlande on a presque l’équivalent à plus petite échelle :
    19 mai 2016 : le chef de la brigade anti-drogue, Jari Aarnio, a été condamné 1 an et 8 mois de prison pour avoir truqué un marché d’équipement pour la police via une société écran dont il avait des parts. L’homme de paille appartenait au groupe criminel "united brothers". Jari Aarnio aurait également fourni à ce groupe des informations importantes sur les moyens d’enquête de la police finlandaise. Ses autres actions pour entraver des actions policières contre ces criminels seront jugées à l’automne 2016.
    http://www.hs.fi/kotimaa/a1463630757331


  • #1471794

    Faire pousser est interdit parce que ça ruinerait un business qui finance des tas de saloperies, et arrange manifestement des tas de salopards.


  • #1471801
    le 23/05/2016 par la pince mon seigneur
    Drogue : révélations fracassantes sur un trafic d’État

    faut assurer la paix sociale, il nous ont juste refait le coups de la DEA, ils n’ont jamais voulu lutter contre la drogue, c’est un marché la cam , c’est une ramification du capital, à Nantes l’autre fois un ancien de la bac de marseilles pour se faire promotionner à la police des polices a organisé lui-même un traffic pour faire tomber lui-même le réseau ; s’ils voulaient lutter contre la cam, chaque mec qui en vendrait à chaque coin de rue se ferait tarter la gueule


  • Ca serait dommage de légaliser, de créer des milliers d´emplois, de faire cesser les trafics entraînant problèmes dans les banlieues et prisons remplies de petits malfrats, de vendre des produits de qualité, et de récupérer des milliards d´euros pour payer profs, hôpital. Et je suis profondément anti-shit, produit abrutissant la jeunesse, je sais l´alcool c´est pas mieux, autour du traditionnel triangle P, Pizza-Pétard, Play Station, voir Poker.
    La crétinisation dégénerescence absolue d´une grande civilisation, qu´on a tous déjà vue ou partagée.


  • Quand on veut on peut ! dit-on souvent... donc tout fléau peut être combattu ou mis hors d’état de nuire si un État s’y emploie avec les moyens dont ils disposent, si c’est pas le cas alors...


  • Ex France pour le coup, y a un voile une apparence de respectabilité mais parfois c’est bien pourri quand on regarde derrière.


  • importer de la drogue pour la vendre à des gens qu’on va arrêter .... ya pas quelque chose qui cloche ? ces indics ont trouvé la faille pour faire du trafique légalement et à l’abri. C’est scandaleuux tu m’étonnes que des policiers croque dans le gâteau.


  • #1472806

    Les meilleurs policiers sont des anciens deliquents jamais arrête ni condamnes pour délits ou crimes , les meilleurs (dans le sens du mal pas d’apologie du crime même si cela est encouragé par la gauche) délinquants ou criminels sont des anciens policiers qui ont des bons avocats et ces même avocats deviennent des politiciens un jour on les retrouvent un jour au PS un jour au front de gauche un jour à l’UMP, j’espère que jamais au front national et encore moins à Réconciliation National. Voilà le cycle de la vie en démocratie plutocratique droit de l’hommiste. Sous la 4 eme République de Laval je pense que ce genre d’histoire était très rare et se régler hors des tribunaux.


Commentaires suivants