Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Drôme : un référendum sur l’accueil de migrants... après l’arrivée des migrants

Le préfet de la Drôme a informé le maire d’Allex qu’une cinquantaine de réfugiés seraient accueillis au Château de Pergaud d’ici la fin du mois. Une décision qui ne plaît pas à tous les habitants. Le maire de la commune compte donc organiser une consultation de la population.

 

 

[...]

Ce mardi 13 septembre, l’équipe municipale votera donc une délibération pour la tenue d’un référendum le 2 octobre prochain. En espérant qu’il soit pris en compte. Et ce n’est pas certain. Le château de Pergaud est un lieu privé... l’équipe municipale (et la population) n’ont pas vraiment leur mot à dire.

[...]

D’ailleurs le préfet de la Drôme prévient qu’un référendum sur la question n’est pas valable : d’abord parce que « le conseil municipal ne peut pas soumettre à référendum une question relevant des attributions de l’État ». Ensuite parce que « le scrutin ne peut être organisé avant un délai de deux mois à compter de la transmission de la délibération au représentant de l’État ». Or il ne se sera écoulé que trois semaines.

Lire l’intégralité de l’article sur francebleu.fr

L’immigration, une obligation républicaine, lire chez Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comme disait l’autre : "après la loi, il y a les coups"...c’est triste à dire, mais peut-être que nous n’aurons pas d’autre choix, au final...


  • Et s’ils votent ’non’ en majorité, quel sera le discours... ?

    Ah ben en fait ils sont déjà là, alors on ne peut pas faire autrement que de les garder, vous comprenez....

    Ou alors on les refait voter jusqu’à ce qu’ils soient d’accord (méthode UE) ?

    J’espère que ça va permettre à certains yeux et certains esprits de s’ouvrir....

    Adishatz

    H/

     

  • La pauvre demoiselle ,quelle ignorance de sa part ,avant de parler qu’elle réfléchisse avant de dire des bêtises (nous les bombardons ,alors faut bien qu’ils viennent se réfugier chez nous ) le pire c’est que çà vote .
    Les gouvernants de ce pays on ce qu’ils voulaient ,mettre les gens les uns contre les autres ,et bien sur, ceux qui ne veulent pas n’auront pas raison .Et maintenant vont mettre en place un référendum (quel blague)
    Si je me rappel bien,on reprochait à Dieudonné en lui interdisant de se produire dans certaines villes en France et ailleurs aussi pour "trouble à l’ordre publique" .Que fait l’état en faisant venir des immigrés dans les départements Français ,çà ne serait pas du "trouble à l’ordre publique" ??

     

    • "nous les bombardons ,alors faut bien qu’ils viennent se réfugier chez nous".

      La pauvre demoiselle a bien raison de le penser, mais quand elle va voir débouler les "migrants" en question qui seront Erythréens ou Somaliens, si ce n’est afghans, pakistanais ou autres, j’espère qu’elle se demandera quel rapport il existe entre ces migrants économiques et les Syriens ou Libyens dont nous avons détruit ou aidé à détruire les pays et qui ne représentent pas plus de 40% des migrants.
      J’espère aussi qu’elle se demandera où sont les femmes et les enfants qui fuient la guerre, lorsque viendront s’installer les quelques centaines de "migrants" uniquement composés d’hommes entre 18 et 35 ans.
      Bref ! J’espère, même si c’est un peu tard, qu’elle s’apercevra qu’elle s’est faite enfumée.


    • Fred79 : c’est comme les gauchiste allemandes qui brandissaient en souriant des paneaux "refugees welcome" à la gare de Cologne, quelques jours avant de se faire presque violer.

      Le chemin qui conduit à l’enfer est pavé de bonnes intention.


  • Ethnocide de France ...
    Pour répondre à Henri, qui se posait la question de savoir d’où venait le terme d’ethnocide :
    mot créé, défini et propagé par des ethnologues comme Robert Jaulin et Pierre Clastre ...
    Mo’Truckin’.



  • On les bombardes donc c’est logique de les accueillir.



    Ah, et c’est pas plus logique de ne plus les bombarder ?

    c’est trop Drôme


  • La France du bas c’est les mélenchoniens contre les frontistes pendant que les riches voteront tous pour la droite et le même candidat, 2017 est déjà joué cherchez pas.

     

    • Du coup, je me pose une question : ne serait-il pas préférable que le pire - Sarkozy - soit élu ?

      Ce dernier prêchant "l’amour de la France" - et toutes les conséquences que cela implique pour nous - çà serait peut-être le moyen, par la misère que sera son quinquennat, de récolter cette fameuse unanimité nationale qu’il nous manque ?

      Je me souviens en 2002 - à l’époque où je n’étais point politisé - avoir soutenu que pour remuer la merde efficacement, il aurait mieux valu que le FN soit élu (que je considérais à l’époque comme un parti "nazi") pour que l’on sache au moins à quoi s’en tenir, pour réveiller le monde...

      Parce que finalement, on avance toujours en négation à, mais manifestement il va falloir encore batailler une manche pour obtenir cette fameuse unanimité... Marine Le Pen n’est pas assez mordante à mon goût.

      C’est désolant à dire, mais on n’a pas encore touché le fond pour qu’un réveil véritablement national éclose... et de fait, le politiquement correct l’emportant ce 2017, on aura soit Sarkozy, soit Juppé. Pour cette fois. Et aussi d’autres morts probablement !

      Faut bien prendre en compte que la majorité des gens ne sont pas politisés, qu’ils attendent toujours des jours meilleurs, mais sans rentrer dans les détails.

      On a une population amorphe, confuse, qui n’a pas encore pris... conscience d’elle-même.
      En tout cas pas assez je pense.


    • @réGénération

      Au contraire, il faudrait justement voter pour le FN. Ce parti est considéré par une partie importante de la population comme une réelle alternative au système LRPS.
      Tant que le peuple aura encore cet espoir, ce système pourra perdurer.

      Imaginons que MLP soit élue :
      - soit elle redonne véritablement son indépendance à la France en sortant de l’UE, de l’OTAN, de l’Euro et en amenant d’autres pays européens avec elle, pour constuire un modèle respectueux des souverainetés nationales et plus tourner vers l’Est (je n’y crois absolument pas).
      - soit elle se soumet au diktat atlantiste comme tous les autres, la population aura donc la preuve par l’exemple que ce système ne vaut absolument rien. Alors une véritable alternative sera envisageable.

      Évidemment, il s’agirait que ces deux scénarii se déroulent dans un semblant de calme et de paix, ce dont j’ai de plus en plus de mal croire.


  • En fait, c’est « cause toujours, tu m’intéresses ! ».


  • Allex vote LR, qu’ils ne viennent pas se plaindre ; ils n’ont que le juste retour de leur propre choix...qu ils assument maintenant. Pas trop d’empathie pour eux.

     

  • Si après cela........ nos crapules socialopes, francs macs et sionistes ne nous poussent pas à la guerre civile alors je veut bien retourner à l’école maternelle pour étudier le sens du mot "évidence" !!!

     


  • « le conseil municipal ne peut pas soumettre à référendum une question relevant des attributions de l’État ». Ensuite parce que « le scrutin ne peut être organisé avant un délai de deux mois à compter de la transmission de la délibération au représentant de l’État »



    C’est tellement simple d’enculer le Peuple..avant l’heure c’est pas l’heure , après l’heure , c’est plus l’heure


  • Pourquoi les intrus ("migrants") sont constamment accueillis dans des châteaux ?
    Pour imposer symboliquement la politique d’invasion de la France avec force et tenter d’écraser au maximum la contestation.


  • C’est ubuesque !

    15 septembre : les migrants arrivent dans le village.
    2 octobre : "Souhaitez-vous que des migrants arrivent dans le village ?"

    Tout est fait à l’envers. Je le redis : c’est ubuesque !


  • Remarquons que les arguments des pro-migrants seront toujours les mêmes : nous sommes toujours fautifs (maxima mea culpa), et "y’à quand même de la place, ils sont pas tant que ça"... (on l’a dit aux Calaisiens quand la jungle se chiffrait à 3.000 habitants, mais maintenant qu’ils sont 10.000, ils ne voient plus la situation de la même façon...)

    Des nigauds, que voulez vous.

     

  • cette demoiselle un peu naïve qui accuse la France de bombarder les pays d’origine des migrants ignore que beaucoup de pays du Maghreb et d’Afrique sub-saharienne profitent de la vague des départs de migrants pour vider leur prisons et se débarrasser à bon compte des pires racailles et autres violeurs.
    ce qui explique les nombreux viols du nouvel an Sylvestre à Cologne.

     

  • Cette émigration, c’est un cheval de Troie.
    Après, il n’a plus qu’a les armer pour détruire l’Europe.
    Je rappel que 85% sont des hommes jeunes valides.
    (Confirmé par un CRS à Menton que je connais.)

     

  • Alors madame j’invente des histoires de bombardements pour culpabiliser mon peuple. La France n’a officiellement jamais encore fait de frappes dans une ville ou un village syrien mais pour certains, déployer 5 chasseurs est comparable à un tapis de bombe à échelle nationale... Puis ils viennent se réfugier chez le peuple qui les a bombardé ?! Payes ton scénario incrédible ! Une romance à l’eau de gauche pour personne en manque d’autoflagellation.

    Comme tous ces bons simplistes qui geignent sur chaque vidéos, arrêtons de les bombarder, disent ils à la vue d’une explosion au cœur de la ville... On apprend après que ça vient des rebelles syriens eux même mais soit. C’est devenu un sport nationale de croire qu’on est à la base de tous les maux du monde. C’est à qui s’enfoncera le plus profond son drapeau tricolore aujourd’hui.

    On en viendrait à croire que l’Inde, l’Iran, la Chine, la Russie n’y sont pour rien. Techniquement ça se mesure sur l’échelle chromatique des vérités : Plus tu es vers la peau blanche plus techniquement (même si tu n’a rien fait) c’est de ta faute.

    Ton pays a envoyé un avion de reconnaissance = Génocide du bombardement Adolf Hitler

    L’Inde a étouffé les revenus du marché issu des importations européennes vers un pays pour obtenir ce marché et signer des contrats tout en finançant le terrorisme d’un territoire limitrophe = ça va, ça va immotep.

    La France fait sauter ses alliances avec la région financée par l’Inde et arme les opposant d’idée pour simplement conserver son influence dans la région et les accords qui vont avec = Autoflagellation sans discontinuité au nom des petits enfants morts de la haine universelle blanche aryenne.

    Aucun pays sinon les nôtres ne se descendent tout seule aussi gratuitement. Quand la chine ouvre son port construit avec les mains des ivoiriens pour projeter son marché en sud atlantique, personne la bas ne s’en indigne. Nous, on touche à un grain de sable du Sahara que ça en serait déjà trop pour notre peuple qui s’auto décrira de suite comme pilleur de l’Afrique, applaudis des deux mains par nos maghrébins qui adorent nous voir nous excuser et les rappeur en feront des chansons.

    Commencez par défendre vos intérêts en tant que peuple et bombez un peut le torse. Sinon c’est tchi tchi... ça a déjà un peut commencé d’ailleurs !

     

    • C’est faux. Les Rafales ont lâché des bombes sur Raqqa, où il n’y a pas de rebelles. Il n’y a eu que des civils tués. Ça sert à rien de mentir. Je me demande comment vous faites pour vous mentir à vous mêmes et vous convaincre. C’est comme si je disais, "non il n’y a pas de réfugiés en France... Quelques milliers face aux 1 million en Allemagne et on crie à l’invasion. Mr il y a des réfugiés et il y a des bombes françaises qui tuent des civils en Irak et en Syrie.


    • Si vous justifiez l’interventionnisme français par la loi du plus fort, ne venez pas vous plaindre si demain un clandestin plus fort que votre fils ou fille lui arrache ses biens en se disant " il n’y a pas à broncher je défends mes intérêts et je peux me le permettre".


    • Bah, inutile de se voiler la face : c’est le trio Sarkozy-Juppé-BHL qui a choisi de bombarder la Libye. Or c’est Kadhafi qui gardait les côtes, il avait pourtant prévenu : vous me faites sauter, vous serez envahis.
      Ensuite pour la guerre en Syrie on retrouve Sarkozy/Juppé puis Hollande/Fabius aux manettes (dons et ventes d’armes aux milices,bombardements etc.).
      Bref, depuis 2012 et Sarkozy, le ralliement à l’OTAN, le gouvernement français (et non pas le peuple français) est une des premiers contributeurs du bordel ambiant. Nous sommes bien pigeonnés puisque ces attitudes bellicistes ne faisaient pas partie de leurs programmes présidentiels.
      Certes les migrants ne sont pas tous des réfugiés de guerre loin de là, certes quelques uns sont la lie de leur pays... mais ce qui se passe est largement provoqué par nos zélites. Toute personne voyant clair devrait s’en prendre à nos gouvernants plutôt qu’aux migrants.


    • Les rebelles "modérés" et daesh ne se sont pas privés pour charcuter les populations.
      Ils l’auraient fait avec ou sans l’aide de notre Fabius national.

      Et puis cette jeune autruche fait des manifs pour aider les migrants une fois qu’ils sont dans son village, mais que n’a-t-elle manifesté pour mettre la pression à Lolo, Manu, Bernard, et François pour éviter que ces gens ne se trouvassent un jour à sa porte ?

      Cette gonzesse c’est la fin du monde, voilà ce que c’est.


  • Allez ... tous au château , pour diner avec Madame la Marquise ...

    Si ils daignent bien , vu qu’ils sont plutôt difficile ( ils piétinent et jettent les provisions qu’on leur offre en charité, si ça ne leur convient pas !!! )


  • Quand on a un gouvernement traitre à la patrie c’est au peuple de se prendre en main pour le renverser !!


  • En préambule et pour clarifier les choses, ceux qui intriguent dans notre dos doivent préciser :
    Si vous aviez le droit de décider de votre sort auriez-vous etc etc etc.


  • Le préfet chie dans son froc, il a raison :

    - dans un processus insurrectionnel, le droit et la procédure ne comptent pour rien face au fait.Surtout quand il est accompli.

    - il était parfaitement illégal que les insurgés volent canons et fusils aux Invalides pour assiéger la Bastille : c’est honteux !

    - mais ce qu’il faut rappeler et explique la colique du préfet c’est qu’avant de commettre leur casse, ils ont soumis la question à référendum !

    - ainsi, toute insurrection commence par un referendum aussi appelée "vote en A.G."...et après ?

    - après c’est celui qui tape le plus fort.

    Et là le préfet est un peu seul....et coliqueux....

    Donc même si le 2 octobre on dit "pouce" , ce n’est plus le préfet qui aura donné ses ordres, c’est la base qui aura décidé de son bon vouloir

     

  • Ah l’idéalisme de la jeunesse et de la goooche...c’en est presque attendrissant
    Il y a vraiment des adeptes de l’enfilade qui s’ignorent.


  • Les migrants... ceux de la Drome adhèrent.


  • "Ils sont obligés de migrer parce que c’est nous qui les bombardons, c’est normal qu’on soit là pour eux."

    Le droit de vote devrait être réservé aux actifs mâles de plus de 25 ans.


  • La cruche qui ose dire : "c’est nous qui les bombardons..."
    Perso, on ne m’a pas demandé mon avis.
    Et puis si tu approuves ces bombardements, alors accueille un de ces migrants dans ta maison, et explique lui tout ça. On verra comment ça se termine.


  • Intéressante cette remarque : « le conseil municipal ne peut pas soumettre à référendum une question relevant des attributions de l’État »

    Oui, mais de qui, dans "l’Etat" ? Certes pas du "législateur" puisque depuis les années 1970, toute immigration est suspendue et de jure illégale. Depuis Giscard ! Pas des "juges" puisque ce sont les valets de Bruxelles et des grandes proclamations humanistes et gnostiques, qui font de tout étranger un messie vivant, qui font du cosmopolitisme un plérôme. Alors QUI DECIDE dans cet "ETAT" des questions liées à l’immigration ?

    Cette question pour le moins importante est sortie du domaine de la politique. pour une raison simple. Le régime louis-philippard, inspiré par Adophe-Thiers, régime paternaliste et paterne, qui nous écrase depuis 1958, a décidé que le peuple français était incapable de comprendre quoique ce soit cette question, qu’il était immature. Il a donc fait en sorte de lui enlever toute compétence à cet égard. Un peu de "pédagogie" ? et encore.

    Rappeler l’affaire Léonarda : réglée par un rescrit royal de la présidence sur avis des bureu de la place Beauveau. C’est que l’immigration en France (qui détermine l’avenir du pays, qui fait tout exploser, est seulement gérée par de simples "circulaires ministérielles", du ministère de l’intérieur ! Voilà la vérité.

    Pas de "lois", pas de "règlement", (soumis aux lois), rien que des petites circulaires ministérielles même pas publiées au JO ! L’immigration est réglée par voie de circulaires ministérielles par des personnes qui pourtant n’ont que le mot de "démocratie" à la bouche.

    Pas étonnant que les Anglais aient voté comme cela ! A chaque fois que les citoyens d’Europe auront l’occasion de dire leur mot là dessus, directement ou indirectement, ils le feront..


  • 50 migrants ? Pourquoi pas, mais dans quel but ? Pour vider la jungle de Calais qui d’ailleurs fonctionne à l’ inverse du tonneau des Danaïdes, en ce sens qu’elle se remplit plus vite qu’elle ne se vide et que tous les châteaux réquisitionnés finiront par n’y pas suffire.. On se tournera alors vers les particuliers qui ont peut être une chambre à louer...et puis on demandera le canapé du salon... car qui peut croire que les arrivées vont un jour se tarir, puisque pour la plupart des migrants la raison est économique.. Comment ces pauvres gens arrivent ils encore à trouver de l’argent pour payer les passeurs ? Qui est derriere ce traffic honteux ? Qui financent ? A t on encore le droit de se poser des questions ou devons nous accueillir sans fin, jusqu’à submersion ? Qui créera des entreprises pour employer tout ce monde ? On avance les yeux bandés, conscients que nos lendemains ne chanteront plus pareil.... si toutefois ils chantent encore.....


  • Je crois que ça ne peut pas être plus clair.ça reste un référendum et ils ne nous écouteront pas.Il ne reste plus qu’une chose à faire se manifester.descendre dans la rue,ne plus payer nos impots pour arriver à se faire entendre.


Commentaires suivants