Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Erdogan consolide son emprise

La Turquie est infatigable. Le président Erdogan consolide son pouvoir, en essayant de se débarrasser des interférences irritantes du Parlement. Il tente de réformer la Turquie dans le sens d’une république présidentielle, en assumant les pouvoirs d’un président américain. Il se voit calife, plaisante le peuple à Istanbu, et on l’appelle le sultan Erdogan. Et le putsch éventé de juillet a été mis à profit comme mettre en route une grande purge dans la structure du pouvoir. Cependant, le résultat pourrait s’avérer encore plus positif que ce qu’en attendent de nombreux observateurs.

 

Voilà ce que j’ai appris pendant ma visite en Turquie, où j’ai eu l’occasion de rencontrer des membres turcs du Parlement, des ministres et des chefs de rédaction des plus grands médias. Je m’attendais à ce que le putsch raté appartienne déjà à l’histoire, mais je me trompais.

L’ombre du putsch pèse lourdement sur les évènements quotidiens, dans le pays. On m’en a montré des traces au siège du Parlement, où une bombe lancée par les putchistes était tombée. Il y a aussi une exposition de photos montrant d’autres coups d’Etat militaires victorieux, avec un horrible portrait président Adnan Menderes pendu en 1960. Les putschs turcs, ce n’est pas de la petite bière. L’armée voulait prendre le pouvoir et le garder, pour elle, et pour ses alliés de l’OTAN.

Le putsch de juillet a causé la mort de 240 personnes, pour moitié tués sur le pont du Bosphore dans une confrontation avec l’armée. Ce n’est pas grand-chose par rapport au putsch égyptien, où les victimes se sont comptées par milliers, et où l’armée a éjecté le président Morsi, modérément islamiste, et élu en toute légitimité.

Après le putsch, Erdogan a entrepris la purge des Gulenistes ou Fethullistes comme on appelle les partisans de Fethullah Gülen, le père de l’islam politique turc modéré et le créateur d’un vaste réseau d’écoles qui s’étend sur 160 pays. Ils étaient censés être les initiateurs du coup d’État. Ce n’est en fait pas très clair, si Gülen et ses partisans étaient bien derrière l’opération, mais il ne fait pas de doute que ce sont des ennemis d’Erdogan.

La purge n’est pas sanglante, mais douloureuse : les proscrits ne sont pas abattus, mais perdent leur travail et atterrissent souvent en prison. Quelque soixante-dix ou quatre-vingt mille personnages sont passées à la trappe, 35 000 sont à l’ombre. Ils sont juges, officiers de l’armée, fonctionnaires, et souvent enseignants. 500 personnes ont été chassées du ministère des Affaires étrangères, certains avaient refusé de rentrer chez eux quand l’ordre de se replier avait été donné. L’état d’urgence a été déclaré juste après le putsch, et vient d’être prolongé pour trois mois de plus.

Une telle justice d’exception est notoirement aveugle : un juge est mort trois mois avant les évènements, mais était toujours sur les listes des proscrits pour sa participation au putsch. Certaines sociétés appartenant à des gülenistes ont vu leurs biens confisqués, tandis que leurs obligations et dettes restaient bien à la charge des propriétaires dépossédés. Il est difficile de se défendre contre des accusations quelque peu rhétoriques de gulenisme..

Les Turcs répondent par une saine plaisanterie, aux tâtonnements de cette « justice aveugle » : « un aveugle, ça s’agrippe à tout ce qu’il peut attraper ». Le gouvernement argue que lesgulenistes constituaient une organisation de comploteurs, appelée FETO, et la décrivent comme « organisation terroriste ». Ils la comparent à Daech, au Cartel de Medellín, et, plus surprenant, aux jésuites. Mais il reste difficile de comprendre en quel sens les gulenistes étaient des terroristes. La pire chose dont ils sont accusés, c’est d’avoir fraudé pour obtenir des certificats permettant à leurs membres d’accomplir un service civil, et ce faisant, de leur avoir assuré des positions confortables. Ce n’est pas conforme aux principes des joueurs de cricket, mais peut difficilement être qualifié d’opération terroriste.

Comment fait-on pour démasquer un guleniste ? La tâche n’est pas simple, mais il y a certains marqueurs qui révèlent le crypto-guleniste.

Les gens qui utilisent la messagerie ByLock sont suspects. Cette messagerie d’amateurs avait été populaire parmi les gens de Gülen et certaines personnes impliquées dans le putsch. 150 000 utilisateurs de ByLock ont fait l’objet d’une enquête. Le système avait été piraté par les services de sécurité de l’État il y a quelque temps, parce que c’était très léger du point de vue sécurité. Après quoi, les conspirateurs s’étaient reportés sur le système de messagerie professionnelle WhatsApp. Il offrait une bonne sécurité, mais il suffisait de mettre la main sur le smartphone d’un seul comploteur pour avoir accès à tous les autres.

Autre moyen pour débusquer un crypto-guleniste : localiser le billet d’un dollar que les gulenistes reçoivent de leur gourou. Un membre du Parlement m’a dit qu’un vrai guleniste coud souvent ce billet sur l’envers d’un sous-vêtement, au contact de sa peau.

Cette idée avait été mise en service par le rabbin fondateur des Loubavitch : en effet, feu Menachem Mendel Schneersohn répandait aussi des billets d’un dollar et bénissait même de la vodka pour la consommation des juifs hassidiques. Il conversait avec Dieu, et Gülen de même, selon ses troupes, et selon ses adversaires également. Les juifs ultra-orthodoxes essayaient eux aussi d’accroître leur influence, avec un succès considérable.., mais ils n’avaient jamais été qualifiés de terroristes.

Gülen avait été – et il le reste – un personnage très puissant dans le monde turcophone, particulièrement en ex-URSS et en Chine, depuis le Tatarstan et la Yakoutie jusqu’au Xinjiang. Les jeunes du Kazakhstan et de l’Ouzbékistan sont passés par ses écoles. Le mouvement Gülen était considéré comme la branche dominante dans l’islam politique modéré pro-occidental. Pratiquement tous les islamistes modernes de la Turquie sont passés par ses écoles. Il était l’allié le plus important d’Erdogan dans son combat ascendant contre les kémalistes violemment laïques qui gouvernaient la Turquie jusqu’en 2002.

On dit que les kémalistes étaient tout à fait pro-US, mais ils avaient refusé de privatiser les biens publics. Erdogan et Gülen étaient tout autant pro-US, et acceptaient l’idée de la privatisation massive et de la vente d’actifs à des firmes américaines ou occidentales en général. Une grande partie de la richesse turque se trouve maintenant entre les mains d’étrangers, et c’est cela qui bloque un virage plus radical d’Erdogan en direction de la Russie.

Lire la suite de l’article sur plumenclume.org

Retrouvez Israël Adam Shamir chez Kontre Kulture :

Prolonger l’article avec Kontre Kulture :

Israël Adam Shamir, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1590795
    le 31/10/2016 par Pierre Loup
    Erdogan consolide son emprise

    ’’Quelque soixante-dix ou quatre-vingt mille personnages sont passées à la trappe, 35 000 sont à l’ombre. Ils sont juges, officiers de l’armée, fonctionnaires, et souvent enseignants.’’

    Que font les glorieux dirigeants occidentaux anti-dictature pour aller sauver les turcs de leur dictateur !? Où sont les sanctions contre la Turquie comme pour la Russie, l’Iran ou la Syrie ? Pourquoi renverser les dictateurs Saddam, Kadhafi et Assad était urgent et pourquoi rien contre Erdogan ?
    Hypocrisie, deux poids deux mesures !?
    Confirmé !


  • #1590810
    le 31/10/2016 par Yasin
    Erdogan consolide son emprise

    Erdogan fin stratège na pas terminé de nous surprendre, qu’il monte la république turque haut dans le ciel.

     

  • #1590816
    le 31/10/2016 par Yasin
    Erdogan consolide son emprise

    Faut un leader dans le monde musulman Erdogan est tout a fait capable.

     

    • #1591932
      le 02/11/2016 par Osman
      Erdogan consolide son emprise

      Un leader Musulman qui brûle les pays Musulmans avec l’aide de ses alliés de l’Otan.


  • #1590817
    le 31/10/2016 par Yasin
    Erdogan consolide son emprise

    Erdogan = Nationaliste, islamiste pro turque
    Gulen = Laïc, islamiste pro CIA


  • #1590836
    le 31/10/2016 par anony
    Erdogan consolide son emprise

    il consolide, oui.... mais pour aller ou ?


  • #1590884
    le 31/10/2016 par La pythie
    Erdogan consolide son emprise

    L’auteur de l’article raconte n’importe quoi !
    Erdogan n’a pas rompu avec les Ricains, loin de là : le putsch est un coup d’Etat en carton, destiné surtout à purger l’armée et l’administration afin de moderniser l’appareil d’Etat à coups de triques. Dans quel but ? Eh bien, pour préparer l’entrée dans l’Union européenne....cela et rien d’autre.

     

    • #1590965
      le 31/10/2016 par boule&bill
      Erdogan consolide son emprise

      @pythie
      C’est toi qui déraille ... la rentrée dans l’UE c’est de l’histoire ancienne pour toutes les parties...y a que toi que ça préoccupe...

      Mais c’est vrai que l’analyse de Shamir se limite à la surface : tout le monde était au courant du putsh (évacuation des ambassades les jours précedants) et la Turquie qui se tourne de façon indépendante et autonome vers la Russie ... ça reste à prouver .... en sachant que m’Erdogan n’a cesser des trahir les russes...


    • #1591006
      le 01/11/2016 par Yasin
      Erdogan consolide son emprise

      Il y’a contradiction avec la peine de mort voulu par Erdogan et je pense le parlement.


    • #1591282
      le 01/11/2016 par Ali
      Erdogan consolide son emprise

      phytie le clown spécialiste. C’est sûr un putsh en carton comme tu dis. Mais qui a permis à Turquie de se rapprocher de la Russie alors que c’était très tendu entre les deux pays. Et non mariole Erdogan a faillit trébucher à cause de ses alliés hypocrites occidentaux, et il s’est rendu compte de cela. Le seul pays qui a apporté son soutien à la Turquie était la Russie, pendant que ces faux alliés occidentaux faisaient comme si de rien n’était. C’est pas pour rien que Erdogan a déjà rencontré deux fois Poutine. Et son intervention en Syrie malgré ce que certaines personnes pensent a l’aval de la Russie. Et pour conclure et prouvé que Erdogan conchie l’occident et ne veut plus de l’adhésion à l’union européenne c’est la remise en place de la peine de mort.


  • #1590910
    le 31/10/2016 par WINniles
    Erdogan consolide son emprise

    C’est bon, j’ai arrêté de lire à partir de là. Moi, les articles qui encensent les intimes d’Hillary, très peu pour moi.


  • #1590932
    le 31/10/2016 par kroutoy
    Erdogan consolide son emprise

    Fétichisme et adoration du Dollar pas incompatible avec l’Islam finalement ... ils sont forts les turcs !!

     

    • #1591007
      le 01/11/2016 par Yasin
      Erdogan consolide son emprise

      Va dire ça au Vatican.


    • #1591527
      le 01/11/2016 par VIVACHAVEZ
      Erdogan consolide son emprise

      "C’est celui qui l’a dit qui y est". Toute la philosophie de yasin, celui qu’on ne voit jamais critiquer israel, comme par hasard.......


    • #1592811
      le 03/11/2016 par Yasin
      Erdogan consolide son emprise

      Je suis très critique sur Israel, mais j’entends sans cesse la diabolisation de l’islam de mes amis d’E&R et dans son ensemble. Toutes les choses qu’on peut reprocher d’un point de vu très européen sur l’Islam on peut également le transférer sur chaque religion.
      Et parfois il est vrai qu’au lieu d’expliquer avec argument sur argument une situation j’contredis facilement mais ça reste toujours juste. Vous êtes pas dans mon lit pour savoir ou pas si j’critique Israel.
      Votre commentaire et comme votre personne inutile.
      Inutile au dialogue.


  • #1591110
    le 01/11/2016 par Lecteur
    Erdogan consolide son emprise

    Ce Erdogan a les crocs , ce type fourbe et dangereux est un
    caillou dans la chaussure de l’Europe , avec lui faisons attention ,
    mais avec les endormis et soumis qui nous gouvernent , il y a
    beaucoup à craindre .


  • #1591136
    le 01/11/2016 par quidam
    Erdogan consolide son emprise

    et voilà une tentative de printemps coloré balayée avec les feuilles de l’automne..