Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Fillon et Cazeneuve en plein fou rire pendant l’hommage au prêtre égorgé

La photo choc qui enflamme Twitter

C’est la photo qui enflamme Twitter depuis 24 heures : celle de François Fillon et Bernard Cazeneuve, en plein fou rire pendant la messe d’hommage au Père Jacques Hamel, égorgé par deux terroristes.

 

Plus de 1 500 personnes étaient rassemblées dans l’enceinte de la cathédrale Notre-Dame de Paris ce mardi [26 juillet 2016] après-midi. Présidée par le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, cette cérémonie d’hommage à Jacquel Hamel était faite en présence du chef de l’État François Hollande, mais aussi de Manuel Valls, Gérard Larcher, Claude Bartolone, Valéry Giscard d’Estaing et Nicolas Sarkozy.

Sans oublier Bernard Cazeneuve et François Fillon. Et ce sont justement ces deux-là qui sont l’objet d’un déferlement de critiques depuis plusieurs heures sur Twitter. En effet, pendant la cérémonie, émouvante, ils ont été photographiés en plein fou rire, comme en témoigne une photo postée sur le réseau social :

Lire l’article complet sur closermag.fr

 

Moins people et plus solennelle, la messe d’hommage au père Hamel à la cathédrale de Lyon, le mercredi 27 juillet 2016 :

Un ministre de l’Intérieur qui a pourtant peu de raisons de rire, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

48 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants