Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

God feeds America

À Miami, les gens font la queue pour de l’aide alimentaire

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

77 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #942953
    le 24/08/2014 par Allyahexpress
    God feeds America

    la meuf elle a rien a bouffer mais en surpoid flagrant et des piercings plein la bouche .... question de priorité surement.Vive l’amerique qui arrive a produire des pauvres et obeses de surcroit Merci Oncle Sam ! Vive l’amerique !!

     

    • #943078
      le 24/08/2014 par Fat Man
      God feeds America

      Faire la queue pendant des heures pour en plus pouvoir emporter chez soit de la malbouffe (s’il y en a)...L’Union Soviétique, c’est maintenant ! Heureusement que Hillary Clinton sera bientôt au pouvoir. Elle enverra suffisamment de jeunes américains se faire tuer à l’étranger pour que tout le monde puisse avoir à manger, ainsi. En tout cas je pense que les américains ont résolu leur problème d’immigrants mexicains : à l’heure actuelle, je pense qu’il serait préférable, si j’étais mexicanos, d’émigrer au Venezuela qu’aux States.
      Et au fait, quelqu’un pourrait-il me dire combien de personne on pourrait nourrir à Miami avec le budget de The Avengers 2 ?


    • #943310
      le 24/08/2014 par Mon nom est Quenelle
      God feeds America

      Ca peut paraitre paradoxale mais c’est logique : dans les pays dits "developpés" l’obesité est un des marqueurs de la pauvrete. Car les aliments qu’on nomme la "junk food" - fast-food, coca etc.- est moins cher que les produits sains pour la sante.


    • #943835
      le 25/08/2014 par Kamel Daybreak
      God feeds America

      Un menu au fast food là bas c’est environ 1 dollar


    • #944932
      le 26/08/2014 par Julot
      God feeds America

      @Kamel
      A peu près le prix d’un kilo de banane qu’on peut trouver partout, très nourrissant, sain, digeste, calorique( 1000kcal), nutritifs et riche en eau(presque un litre d’eau très saine) en plus de cela 


    • #944936
      le 26/08/2014 par Julot
      God feeds America

      J’ai oublié de mentionner un kilo de patates aux propriétés et prix a peu près similaire a la banane voir inférieur, ou même du riz ou des pâtes en nettement moins nutritif 


  • #942964
    le 24/08/2014 par pseudonyme
    God feeds America

    Cette femme nous dit qu’elle n’a rien à manger et pourtant son physique nous dit qu’elle mange beaucoup trop (à ce niveau ce n’est pas juste parce qu’elle mange de la junk food mais bien parce qu’elle en mange largement trop !).

    Tout ces obèses qui seraient affamés c’est étrange...

     

    • #943083
      le 24/08/2014 par Hound
      God feeds America

      Avis stupide de quelqu’un qui pérore sans manifestement rien connaitre du sujet sur quoi il le fait.

      Tu as déjà vécu aux USA ? Tu as expérience réelle - pas seulement du blabla sur des sites « dissidents »- de la vie et donc de la bouffe là-bas ? Non, ben alors commence par être un peu moins catégorique dans tes affirmations péremptoires.

      Là je fais un effort pour rester poli, parce que j’aurais plus envie d’un simple « alors boucle la Ducon » tellement ce genre de comportement si typiquement français me fout en rogne.

      À part ça et pour rester constructif, la junk food aux USA peut réellement amener à une obésité maladive et ce même si les gens font des efforts.
      D’abord il a été prouvé que certaines chaines bien connues ajoutent dans leur bouffe des substances jouant le rôle de catalyseurs qui accélèrent le processus de digestion, pour que les gens aient plus vite faim et reviennent.
      Mais ceci modifie du même coup l’absortion et le métabolisme des différents nutriments contenus dans cette « nourriture ». Déjà que cette bouffe est totalement déséquilibrée - le pain des hamburgers par exemple est beaucoup trop riche en sucres et les différents types de ces derniers sont dans des proportions aberrantes par rapport à un pain normal - mais en plus les additifs ajoutés modifient les taux d’absortion dans le tube digestif.

      Ensuite, eh bien tout le monde n’est pas égal, contrairement à la doxa actuelle. Certains peuvent bouffer des burgers frites sans grossir et sans faire spécialement d’exercice, d’autres prendront 1 livre rien qu’à passer devant un PFK.
      À ce sujet d’ailleurs, contrairement à ce que j’ai vu ici, en Am. du Nord les frites - et le poulet chez PFK - sont frites dans une « huile » de friture qui est en fait une graisse animale, un genre de saindoux, ça n’aide pas.
      Ajoutons encore que les boissons gazeuses ultra-sucrées sont quasi gratuite là-bas (fontaines contenant souvent 6 ou 7 marques) alors que l’eau en bouteille est payante et que si vous demandez un verre d’eau on vous servira environ 15 ou 20 cl.

      Pour finir, les additifs alimentaires pré-cités et la qualité générale des ingrédients de cette malbouffe (OGMs par exemple) ayant la fâcheuse tendance de dérègler le métabolisme sur divers plans (endocrinien, hormonal etc) et tout le monde n’étant pas égal, comme je l’ai dit plus haut, il n’y a pas forcément besoin qu’une personne abuse dans des proportions indécentes de cette bouffe cheap pour qu’elle soit atteinte d’obésité maladive ou morbide.


    • #943116
      le 24/08/2014 par scania
      God feeds America

      Ce n’est pas étrange du tout mais parfaitement logique d’un point de vue sociologique.Ton commentaire, d’apparence méprisant, ne l’est pas en réalité je pense : aussi étrange que cela puisse paraitre, un pauvre est plus souvent obèse, non pas parce qu’il mange trop mais justement parce qu’il est pauvre, et s’alimente donc de si mauvaise façon qu’il ne peut que grossir, une bonne alimentation (bio ou rationnelle, pour faire simple) étant surtout un privilège réservé habituellement à une certaine classe sociale dite plus élevée.
      Rajoute à cela, une tendance qu’aurait le "pauvre" à ne pas ou peu faire de sport, ou une quelconque activité ou loisirs culturels pouvant l’éloigner de la malbouffe et de la sédentarité, et tu obtiens un cocktail social et métabolique molotov...
      Si un camarade me trouverait pédant ou simplement incorrect, qu’il me corrige volontiers.


    • #943117
      le 24/08/2014 par Alexis de Tenbusque
      God feeds America

      Pseudonyme : Je vous recommande de lire le livre de Gary Taubes, Fat : Pourquoi on grossit.

      Vous y verrez la démonstration, à base de nombreuses études dans l’histoire, que les gros ne sont pas gros parce qu’ils mangent beaucoup mais qu’ils mangent beaucoup parce qu’ils sont gros. (i) En effet, les gros ont un métabolisme qui affame leur corps car leur système produit de la graisse au détriment de la nutrition des cellules. (ii) Par ailleurs, selon Gary Taubes, il y a plus de gros car ce sont les glucides (farines, pain, pâtes, entre autres) qui sont utilisés pour produire la graisse des gros et non pas les matières grasses animales. (iii) Ainsi, Gary Taubes signale que l’obésité ne répond pas à la règle pour maigrir il faut manger moins et faire de l’exercice. Si les recommandations officielles étaient vraiment pertinentes depuis les années 70, pourquoi le phénomène de l’obésité est-il apparu en même temps ? (iv) Je partage, par expérience personnelle le constat de Gary Taubes, mais pas ses conclusions qui prétendent recommander de se nourrir principalement de viandes, graisses animales et œufs. En effet, il fait l’impasse sur la qualité/médiocrité/nocivité des aliments (notamment les viandes aux antibiotiques) et sur les difficultés nerveuses de toute transition. Cependant, il n’est pas correct d’attribuer l’obésité à une suralimentation ni à une culpabilité des sujets. (v) Vous allez peut-être penser comme moi "encore un sujet de plus sur lequel faire dissidence ?". Je me pose cette question, mais force est de constater la totale impuissance des médecins et les nombreuses rechutes des personnes pourtant de la meilleure volonté. (vi) Outre le fait d’être un glucide puissant (la distinction sucres lents/sucres rapides est caduques, il faut se fier à l’indice glycémique de chaque aliment), le blé provoque (pas pour tout le monde cependant, même si cela peut commencer pour quiconque à n’importe quel moment) des désordres dans l’organisme, stimule les même centres nerveux que ce de la cocaïne (dépendance y-compris) et provoque des sensations de faim plus rapides à venir et bien plus intense qu’une faim normale (une personne mince imagine donc très mal la faim induite chez les obèses, elle n’est en rien comparable à la sienne). (v) Ce constat n’est qu’un point de départ, il faudrait reprendre toutes les recherches, mais peu osent le faire car ce serait reconnaître que toutes les recommandations publiques des 40 dernières années étaient mauvaises.


    • #943516
      le 24/08/2014 par Rom1
      God feeds America

      Oui souvent ce sont les classes sociales défavorisées où il y a de l’obésité dans les pays occidentaux.
      C’est paradoxal mais vu le peu d’argent qu’ils ont ils ne peuvent acheter que de la viande aux hormones infame, de la junk food, etc... Aussi ils n’ont pas forcément l’éducation pour manger sainement.

      En gros les gens ne crèvent pas de faim, type famine, mais mangent des cochonneries. C’est de la denutrition plutot que de la malnutrition.


    • #943745
      le 25/08/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      God feeds America

      @ Hound

      Je vous trouve bien sévère pour un commentaire qui est pourtant le simple reflet de la réalité.
      Je suis bien de votre avis qu’il ne faut pas caricaturer les USA comme cela est souvent le cas ici (les traîtres qui les gouvernent sont les mêmes que chez nous et la population pas si différente...) mais la femme que l’on voit sur les images mange trop et probablement aussi trop de "n’importe quoi", c’est un fait.
      Mais effectivement, même si les quantités d’aliments absorbés ne sont pas obligatoirement gargantuesques (encore que les conditionnements dans les supermarchés sont effrayants), le fait de les associer à une activité physique souvent nulle pose vraiment problème. Et le fond du sujet est surtout ici, Puisque c’est de la Floride dont il est question, combien d’Américains "de base" font ne seraient-ce que quelques centaines de mètres à pied là-bas chaque jour ? Leur vie est organisée autour de la voiture (aussi lieu pour les "repas"), même chez "Walmart", le charriot électrique permet de se déplacer dans les rayons sans devoir marcher !
      Cette réalité ne peut être masquée, la blonde sulfureuse de "Daytona Beach" (Daytona bitch ?) qui entretient son corps fait plutôt figure d’image d’Epinal, les plages de Floride prennent souvent des allures de zone d’échouage pour baleines écarlates !
      Maintenant, il est certain que les étudiantes "de bonne famille" qui font leur "spring break" à Fort Lauderdale sont généralement moins adipeuses... aux USA, seuls les riches et les nouveaux immigrants sont souvent minces !


    • #944858
      le 26/08/2014 par Hound
      God feeds America

      @ Heureux qui, comme Ulysse

      J’admet que j’ai sans doute un peu sur-réagi au commentaire de Pseudonyme, mais c’est juste que comme je le disais ce genre d’attitude me fait partir au 1/4 de tour.

      Sinon je suis entièrement d’accord avec vous sur tout le reste, et je n’ai connu que le Canada et non les USA. Comme vous le dites, les contenants proposés en supermarché sont souvent gargantuesques, ainsi que les portions proposées dans les fast-food comme l’avait très bien illustré le documentaire Supersize me.
      Dans les supermarchés classiques déjà, mais si on va chez Costco ça en devient ridicule, même si chez eux c’est censé être pour économiser et faire des provisions pour une période plus longue. Dans les faits, une fois que toute cette débauche de nourriture - de piètre qualité en plus - est rentrée dans la maison, c’est une incitation à se goinfrer, d’autant que la bouffe est souvent un moyen de décompenser, surtout dans une société aussi individualiste, anxiogène et génératrice de frustration que l’est celle des USA.

      De plus, je suis aussi en plein de votre avis sur le rôle déplorable joué par la politique du « tout voiture » en Am. du Nord. J’ai pu le constater à mainte reprise au Qc ou je vivais.
      Et, étrangement pour un Européen qui a comme moi grandi une bonne partie de sa jeunesse à la campagne, c’est dans les zones dites rurales - « en région » comme on dit là-bas - que c’est le plus évident.
      À Québec par exemple, le % de gens en surpoids, surtout chez les jeunes, est beaucoup moins élevé.

      Ceci dit, je n’ai encore pas vu de chariot électrique chez Wal Mârde, ça doit encore être un « progrès » états-zuniens, effrayant.


    • #944947
      le 26/08/2014 par Seconde classe
      God feeds America

      @Hound
      Yo merci Hound, ça méritait quand même d’être dit parce que ça se passe aussi en France de la même manière et l’obésité est devenue bien trop souvent synonyme de sous-culture, mais de sous-culture y compris dans les savoirs vitaux basiques, parce qu’aucune transmission de valeur n’a plus lieu dans beaucoup de familles (souvent mononucléaires) dans la manière de se nourrir, de se faire simplement la cuisine sainement, d’avoir pu observer les parents se faire à manger et préparer à manger pour la famille, joyeusement.

      Personnellement, je ne suis pas du tout un chef, mais ça fait des années que je n’achète plus jamais de produits transformés pas l’industrie agroalimentaire.
      Je n’achète que des produits de base, toujours ; quand je prends de la mayonnaise (péché mignon, de temps en temps), je regarde soigneusement l’étiquette ; et sinon, je sais la faire moi-même pour l’aïoli.

      Je fais mes courses, toujours, en supermarché (je sais que c’est naze mais ça changera quand j’aurai un peu plus de thunes pour les petits producteurs et qu’il y aura un peu plus de marchés paysans).
      Je mange pas mal de féculents pour les sucres lents (riz, pâtes, pommes de terre), mais il y a toujours du légume (de saison, et de France pour le circuit court, j’y tiens) à un moment ou à un autre, et de la viande ou du poisson, sans excès (une fois par jour en moyenne, le soir, tous les deux jours, au moins).

      Les fruits, c’est vachement pas bon pour la santé (<- hm, petite déconnade, j’aime pas trop les fruits, ni le sucre).

      Et du pain toujours (complet quand j’ai de l’argent, sinon c’est du froment, pain blanc ; pas terrible pour l’organisme mais bon).

      Bref, l’obésité morbide, c’est le stade terminal des classes pauvres au sein des sociétés hyper-abondantes : dépossédés de tout, même de leur corps (ça s’appelle encore un prolétaire, ou pas du tout ?).


    • #945090
      le 26/08/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      God feeds America

      @ Hound

      Voyez qu’il ne tient finalement à pas grand chose pour être d’accord sur presque tout. Si le dialogue avec les cons est toujours une perte de temps, échanger avec ceux qui ont la philosophie des gens d’ici (la plupart de l’audience E&R en fait) permet le plus souvent d’arriver au consensus...
      Oui, il est légitime pour un Français patriote d’apprécier une "certaine Amérique" sans faire l’éloge de ses travers. J’y ai pour ma part rencontré des personnes exceptionnelles et ne veux réduire ce peuple à l’image déplorable que nous en donnent ses dirigeants. D’ailleurs, il est plutôt déplacé quand on vit en Ex-France de donner des leçons aux Américains contemporains, toutes nos lois liberticides du quotidien ne seraient jamais acceptées là-bas, comme par exemple l’interdiction (de fait) qui nous est faite de nous défendre lorsque nous sommes agressés...


  • #943009
    le 24/08/2014 par resistance mecanil
    God feeds America

    Toujours a critiquer les régimes communistes. Voilà le capitalisme a Miami. V.Poutine aurait pu lui proposer un camion d’aide humanitaire.


  • #943010
    le 24/08/2014 par anonyme
    God feeds America

    A l’instar de ce qui se passe chez nous, comment ce pays peut-il encore compter des "démocrates" et des "républicains" ? on voit ici clairement que le gouvernement fédéral US est une entité traîtresse au peuple.


  • #943013
    le 24/08/2014 par Louis
    God feeds America

    Invraisemblable : il est évident qu’ils sont presque tous en surpoids et on veut nous faire croire que c’est la famine ! S’ils bouffaient un peu moins ils se porteraient mieux .


  • #943016
    le 24/08/2014 par toto
    God feeds America

    Ils sont tous maigres à faire peur, c’est ça la FAMINE...


  • #943027
    le 24/08/2014 par Christian 4TT4LI
    God feeds America

    Les USA devraient demander une aide humanitaire à la Russie pour permettre aux américains pauvres de pouvoir manger.


  • #943031
    le 24/08/2014 par le corbeau
    God feeds America

    ce pays est dégoûtant a même pas quelque km y’a des centaines de personnes qui se torchent le derrière avec du dollar ,quelle monde de cinglés ,que de pauvres gens en arrivent la .....

    cette assistance de l’état est presque humiliante et va a l’encontre de l’auto-indépendance pour ces pauvres gens mais ils n’ont pas le choix car la city les a coulés .

    manger est un besoin et si ont mangent pas ont meurent .

    c’est sa le rêve américain ?


  • #943036
    le 24/08/2014 par Odile
    God feeds America

    La moitié des américains bénéficie d’aides sociales ! Comment se fait-il que des américains n’ont pas les moyens de se nourrir ? Quand on voit la file d’attente on constate que beaucoup sont obèses, élevés au Coca Cola ( 200 gr. de sucre par bouteille ) et Hamburgers ! C’est vraiment triste.
    Sous le gouvernement Obama le nombre de pauvres a augmenté...est-ce l’explication de la volonté des USA de créer une 3ème guerre mondiale et récupérer à tout prix les actifs et épargnes des Européens ? La 2ème guerre mondiale leur a permis de devenir leader mondial, économique et politique
    Ce qui est sûr c’est que l’image des USA est bien endommagée..violence entre communautés et mendicité à grande échelle...mais beaucoup de moyens financiers pour soutenir des guerres coloniales avec des nazis ou des islamistes barbares.
    Il faut espérer que les USA s’effondre de l’intérieur avant de semer la mort en Europe. Quant à l’effondrement du Dollar ils devront recourir à l’énergie libre...abandonnée pour garantir les fortunes de financiers ( JP Morgan / Nikola Tesla) et d’industriels du pétrole ( la plupart des neocons américains ). Il y aurait déjà nettement moins de guerre pour l’énergie...

     

    • #943088
      le 24/08/2014 par le corbeau
      God feeds America

      c’est ce que j’expliquais plus haut ce n’est pas parce qu’ils sont gros qu’ils peuvent obligatoirement manger en effet la malnutrition et le déséquilibre alimentaire n ’on rien a voir .

      si ils sont gros c’est parce qu’ils mangent fortement caloriquement car élevés au Coca Cola ( 200 gr. de sucre par bouteille ) / Hamburgers et donc ce n’est pas parce qu’ont a un gros ventre qu’ont a de quoi manger dans son frigo et je ne parle même pas de la dimensions du prix car en plus d’être de la merde la malboufe reste cher y’a qu’a voir les menus du macdo .
      peut être que la bas c’est moins cher après tout , bref cela ne change rien a la finalité .

      le déséquilibre alimentaire fait partie de la culture américaine aux même titre que les armes a feu .


    • #943119
      le 24/08/2014 par azzedine
      God feeds America

      Comment se fait-il que des américains n’ont pas les moyens de se nourrir ? Quand on voit la file d’attente on constate que beaucoup sont obèses, élevés au Coca Cola ( 200 gr. de sucre par bouteille ) et Hamburgers !




      Bonsoir,
      Beaucoup ici ont commentés, en faisant remarquer à juste titre que nombres de personnes sur les images apparaissent en surpoids. Il faut y voir les conséquences de la malbouffe, j’ai pu constater à l’occasion d’un voyage (Côte Ouest) qu’il est moins cher de prendre un menu au fast-food que de faire ses courses au supermarché (Safeway), tout est plus cher qu’en France, surtout les fruits et légumes dont les prix au lb (moins de 500g) équivalent aux prix Français au kilo, manger sainement relève de l’exploit autant par la qualité des produits (beaucoup d’OGM) que par les prix.
      Salutations


  • #943043
    le 24/08/2014 par Florida Sex Beast
    God feeds America

    Au point où on en est dans l’indécence, je me demandais ce que ça donnerait s’il y avait une distribution gratuite de coke et de méthamphétamine...
    Evidemment, ça génère trop de profit, donc impossible, mais enfin, ça serait une façon de voir les disparités riches/pauvres s’estomper, peut-être ?

    Allez, on va tous mourir, de toutes façons, hein ?


  • #943054
    le 24/08/2014 par sdz
    God feeds America

    Traité Transatlantique = leur bouffe de merde chez nous

    Préparons nous à la lutte


  • #943072
    le 24/08/2014 par front noir
    God feeds America

    Dire qu il y en a encore qui croient que ce pays est un modèle , qui croient au rève américain et autres fadaises ...

     

    • #943193
      le 24/08/2014 par voronine
      God feeds America

      Notre problème, c’est que ceux , rares , qui croient encore au rève américain ,sont nos "gouvernants" , et qu’ils sont prèts à signer le traité qui nous fera esclaves de ces cinglés !....Les BARROSO...V ROMPUY...HOLLANDE...


    • #943760
      le 25/08/2014 par Magn@Veritas
      God feeds America

      N’exagérons rien, il n’y a pas que de la merde aux usa. Le rêve américain a bien existé dans le sens où la liberté d’entreprendre aux usa c’était autre chose qu’en France.
      Si les usa sont un pays de dégénérés c’est parce que le peuple a perdu le contrôle de ses élites et qu’ils étaient en première ligne du tittytainment et autres saloperies de leurs élites mafieuses sionisto-franmacs.


  • #943084
    le 24/08/2014 par mille Sabords !
    God feeds America

    je me permets de rebondir sur les commentaires sacarstiques des commentateurs sur les americains pauvres qui auraient faim, et qui semblent en surpoids, voire obeses :
    L’UN N’EMPECHE PAS L’AUTRE !
    Un obese peut tres bien mourir de faim s’il ne s’alimente plus !

    Et la situation d’un obese qui bouffait de la junk foof (sodas+hamburgers+frites à 1$) depuis des années, peut tres bien se retrouver a mourir de faim AUJOURD’HUI !

    D’autant que la crise s’aggrave la bas, en est temoin la fermeture des "magasins pour pauvres" (article ci dessus de E&R) :
    "Les fermetures de magasins fréquentés par la classe moyenne (Sears, Macy’s, J.C. Penney) se sont étendues aux magasins « Tout à un dollar » [NdT : Dollar stores] fréquentés par les personnes aux revenus modestes. Family Dollar [Le Dollar Familial], une chaîne qui ferme actuellement des centaines de magasins, a été racheté par Dollar Tree [L’Arbre à Dollars], la seule des chaînes de magasins à bas prix qui ne soit pas en difficulté.

    Les ventes de Wal-Mart ont décliné au cours des cinq derniers trimestres. Des ventes en baisse et des fermetures de magasins indiquent un déclin du pouvoir d’achat des consommateurs."

    Je vous rappelle que la crise economique a commencé en 2007 aux USA, et a touché principalement les revenus de la classe moyenne, la fameuse middle class qui etait le fond de commerce du reve américain. Aujourd’hui, elle a ruiné cette classe sociale qui se retrouve mendiants, et les americains en surpoids peuvent tres bien AVOIR FAIM.

    Un rappel egalement sur le decodage psychologique de l’obésité : c’ets le sgne de l’abandon, et le stockage des sucres en graisses est le processus evident d’une volonté inconsciente, et d’une programmation automatique du cerveau de garder des reserves pour les temps qui s’annoncent difficiles.

    tous les americains ordinaires savent tres bien que leur pays va mal et que l’argent ne va qu’aux plus riches, le reve américain de pouvoir etre riche est en train de s’écrouler, bref les americains se sentent ABANDONNES, et stockent donc dansleur corps ce qu’ils ne peuvent pas stocker dansleur frigo ou leur porte monnaie.

    Un peu de respect pour un peuple abandonné par son elite SVP !
    et je ne suis pourtant pas pro-américain, mais ce sont probablement eux qui seront aux premieres loges quand les guerres civiles vont eclater en occident (voir le stockage insensé de la FEMA d’armes et de munitions achetées l’an dernier pour plus de 10 ans de fonctionnement, du jamais vu)

     

    • #943545
      le 25/08/2014 par serratus
      God feeds America

      Merci pour ce grand moment de solitude : ne plus manger provoque la mort même si vous êtes obèse. Ça c’est de l’analyse.

      Aucun respect pour un "peuple" qui n’en ai plus un depuis belle lurette. Qu’ils crèvent.


  • #943109
    le 24/08/2014 par albert
    God feeds America

    la solution , c’est de revendre d’occasion un porte avion à poroshenko , et de crediter la banque alimentaire du fruit de la vente !

    ensuite , il suffira de commander un porte avion neuf , et , ni vu , ni connu !

    malin , l’ ONCLE SAM HUMANITAIRE

     

  • #943112
    le 24/08/2014 par chaton
    God feeds America

    Commentaires nombreux sur l’obésité mais un peu au ras des pâquerettes. Il serait bon de voyager un tout petit peu.

    Les USA, c’est pas la France. Les restaurants où l’on mange à peu près normalement sont très peu nombreux et excessivement chers. La plupart des américains n’y fouteront jamais les pieds. Il n’y a pas de menu simple pas trop cher et relativement équilibré façon bistrot français (entrée plat fromage), il a le fast food ( ou fat food ) et point barre. Acheter des fruits et légumes frais à préparer chez soi est quasiment hors de portée.

    De plus, les chômeurs ou les travailleurs pauvres sont sociologiquement plus vulnérables à l’introversion et la dépression, ce qui diminue leurs liens sociaux, intérêts ou passions, et augmentent leurs tendances au plaisir direct et solitaire de la goinfrerie compulsive.

    Si l’obésité a augmenté ces 20 dernières années à peu près dans le monde entier, ce n’est pas grâce à l’enrichissement des peuples mais à leur paupérisation.

    En fait il se trouve que, parmi les pays occidentaux tout au moins, c’est de loin la France où l’on mange le mieux. Y’a toujours pas photo, même s’il est difficile de résister face aux habitudes alimentaires mondialisées.

    Obama posant devant des frites et croquant dans un sandwich. Ce type est vraiment un guignol obsédé par son image de mec sympa.


  • #943125
    le 24/08/2014 par Romano
    God feeds America

    Miami et Detroit on été durement frappés par la crise certains quartiers sont abandonnés et la foret a envahi des zones entières on se croirait dans une serie survivaliste.
    Neanmoins on pourrait faire les mêmes reportages dans les quartiers desherités de douce France ou les files d’attentes sont peut être moins importantes car plusieurs lieux de distributions mais les restos du coeur, croix rouge, armee du salut distribuent eau et nourriture. L’hiver approche ca va faire mal.
    Une action E&R conjointe dans chaque ville serait reconnue d’utilité publique si on s’organisait au lieu d’agir séparémment ? Quelqu’un connait un site au tarif interressant de ration de survie ?


  • #943137
    le 24/08/2014 par STEF de MARS
    God feeds America

    C’est la faim du régime.


  • #943175
    le 24/08/2014 par Féthi
    God feeds America

    Décidément Orwell disposait-il d’une boule de cristal ou bien ?(le "ou bien" il vient des Bauges,si des "Baujus" nous lisent,c’est pour vous les gars) il y a cette scène dans "1984" dans laquelle il y a une distribution pour les prolos,il y a cette énorme femme qui en pousse d’autres pour s’emparer d’une poèle...Orwell avait déjà compris que dans le futur,on pourra être obèse tout en dépendant de distributions en tout genre,chapeau l’artiste (c’était plutôt réservé aux riches le gros bidon à l’époque)...Féthi


  • #943194
    le 24/08/2014 par Soldat du Christ ...
    God feeds America

    Est ce que E&R ne peut pas faire un appel au don !!
    Et Dieudo des représentations, ou il reverserait les recettes pour l’oncle "wesh" SAM !!
    Quand à moi je met directement en marche un télé-THON ...
    On se moque de nous !!
    Qu’ils demandent de l’aide à Aube-Doré je sais qu’ils font des distributions de nourriture... Après, j’ai peut-être une solution (quoi que ...) il parait que la consommation de Crack coupe la faim et que la CIA en a à revendre ,non ?
    Non vraiment, je suis inquiet .


  • #943211
    le 24/08/2014 par Arnaud
    God feeds America

    Pour les "aider" leur gouvernement de corrompus leur organisent des vagues migratoires massives de Mexicains.
    Histoire qu’ils aient encore plus de concurrents pour les aides, le logement et le travail .

    Exactement comme en Europe in fine !


  • #943222
    le 24/08/2014 par Louve de France
    God feeds America

    Le vrai visage de Miami....Et je vous parle pas de Los Angeles a l’autre bout de la carte Americaine : c’est encore pire !

     

    • #943505
      le 24/08/2014 par jojo l’affreux
      God feeds America

      Hello Louve. C’est normal, ces deux villes sont le point de chute traditionnelle de tous les SDF du pays : quand vous tombez dans la clochardisation c’est plus facile de vivre dans ces états que dans le Montana, il fait beau toute l’année donc on peut vivre dehors et puis il y a du monde, on peut faire la manche.


    • #943529
      le 24/08/2014 par Rom1
      God feeds America

      Oui c’est choquant de voir la différence entre les séries et la réalité.
      Genre venice beach en série, trop attirant, et la réalité avec les clochards qui dorment sous des cartons dans les reportages.

      J’ai l’impression que les USA ont une société assez barbare, et finalement nous on est assez préservés de tout ça en france.
      C’est là que j’aime bien mon pays. Par exemple je n’aime pas trop les flics, mais en général il y a moyen de négocier avec eux, ou au moins discuter. Là bas j’ai l’impression que c’est à un autre niveau, et c’est pire. Genre les policiers sortent leur flingue direct pour interpeller un mec en voiture. C’est peut être lié à la taille du pays aussi ?
      Même dans les prisons, en europe je pense que c’est pas joli joli pour les conditions de détention. Mais là bas c’est à une échelle impersonnelle. Genre les mecs peuvent être attachés sur des chaises spéciales, cagoulés, etc... Enfin impression bizarre.


  • #943246
    le 24/08/2014 par sup
    God feeds America

    Un convoi humanitaire Russe pour Miami ? Le mieux serait d’exterminer de suite tous ces traîne-patins et autres pousse-mégots qui n’ont pas inventé le moyen de vivre sans manger (ce qui est différent du moyen de manger sans vivre...) Super puissance occidentale qu’est-ce que ça veut dire exactement ici-maintenant ? On fait la ’conquête de l’espace’, on accumule le matériel de guerre, on est constamment en guerre contre tout, tout le temps, tout le monde, on a des effectifs de police délirants, on a des dettes abyssales, on dévaste l’environnement...Quel est l’objectif, quel est le sens de tout ce gâchis si ce n’est une organisation sociale en vue de l’appropriation, de la spoliation, de la vampirisation par une partie infime d’une population sur l’autre. Cette planète semble bel et bien aux mains des forces maléfiques de la tyrannie et de la perversité.


  • #943255
    le 24/08/2014 par Grimoire
    God feeds America

    Petite anecdote ; lors d’un voyage à New-york j’ai été choqué et surtout dégouté par la qualité de leurs fruits et légumes :

    Par un beau soir d’été, désireux de me préparer une bonne purée au beurre je m’empresse d’aller acheter quelques pommes de terre à l’épicerie du coin. Jusque là tout va bien. J’écrase mes pommes de terre et là stupéfait je m’aperçois que ma purée de pomme de terre est de couleur blanche ! oui oui blanche ! L’inquiétude m’envahit peu à peu mais je fais tout de même l’effort de goûter.
    Verdict : J’étais tout juste incapable de dire quel légume je dégustais et évidemment ma purée a finit "in the poubelle". Bon à la limite elle aurait pu être blanche mais avoir le gout de pomme de terre, là franchement le goût était tout juste infâme, nauséabond !
    Bref, étant rester sur ma faim, je décide de commander une pizza ... l’odeur du fromage m’a tellement dégouté qu’elle a vite rejoint ma purée "in the poubelle".

    Enfin bref, j’ai fini au Mac do... Le royal cheese était meilleur qu’en France... les frites surgélées sont les mêmes partout dans le monde donc pas de mauvaise surprise de côté là.
    Le lendemain, j’ai eu la chiasse.

    Conclusion : je suis pas prêt de refoutre un pied dans ce pays barbare !

    Moralité : Finalement je comprends mieux les américains, même quand tu es soucieux de te préparer tes propres repas tu te retrouves avec de la merde immangeable. Autant bouffer au Macdo après tout.

    Généralité : T’façon c’est connu - et maintenant c’est un fait avéré par mon expérience - les américains bouffent mais ne mangent pas. Quid de la dégustation ? doivent même pas savoir ce que ça veut dire ce mot...

     

    • #943659
      le 25/08/2014 par Roland
      God feeds America

      Je vis au Etats-Unis (Texas, Fort-Worth) depuis un peu plus d’un an. Je confirme, il est très dur de trouver des produits de qualité, voir impossible. Le pain par exemple est pour la majorité une sorte de pain-de-mie mou. Presque tout les pains sont bourré de sucre pour les conserver frai plus longtemps. Vu qu’il n’y a pas de boulangerie ici, le seul endroit où j’ai trouvé un pain normal est au Aldi.
      Le viande de bœuf et de porc sont molles, elles n’ont pas consistance. Je ne vous parle pas du goût..
      Les fruits sont gorgé d’eau, et ont l’air presque parfait dans les rayons (surtout les pommes et tomates).
      J’espère pour mes amis de l’autre côté de l’Atlantique que le Traité Transatlantique ne passera pas, ce serait un catastrophe pour les gastronomes et pour la santé.


    • #943787
      le 25/08/2014 par Odile
      God feeds America

      Un de mes fils a passé plusieurs mois à Atlanta. Son plus grand problème était la qualité des produits...il s’est nourri chez les asiatiques et buvait du jus d’orange. Il ne boit pas de coca cola suite à une expérience familiale d’un steak laissé dans cette boisson immonde...au départ vendue en pharmacie !
      Finalement il a survécu et est revenu avec quelques kilos en moins, appréciant d’autant plus les bons produits du terroir. Il me semble qu’il y a d’excellents restaurants à NY ou non ???


    • #944826
      le 26/08/2014 par Grimoire
      God feeds America

      Évidemment qu’il existe de bons resto à NY, encore faut-il avoir les moyens de se les payer ...


  • #943334
    le 24/08/2014 par david
    God feeds America

    Je trouve qu’ils s’en sortent bien dans un pays ultra-libéral et super communautarisé, ça pourrait être bien pire.


  • #943427
    le 24/08/2014 par LynoQc
    God feeds America

    Moi ce que je vois, c’est la fin de la liberté sur Terre, les régimes démocratiques sont en déchéances et en dérivent totalitaire alors que tout les autres régimes sur Terre sont déjà totalitaire ! La fin des États-Unis, c’est d’abord et avant tout la fin de ce que cette nation a déjà été, c’est à dire la première nation a avoir donné une pleine liberté a ces citoyens ! Bref David Rockefeller dans ses mémoire a dit être fier de faire partie d’une cabbale qui conspire en secret contre les intérêts des États-Unis ! Parallèlement a cela je vois une Chine autoritaire devenir de plus en plus grosse et puissante... Bref le but de l’oligarchie transnationale a toujours été de détruire la liberté que les pères fondateurs des États-Unis ont créé pour établir sur la Terre un régime orwellien de conception socialo-marxiste ou fasciste(L’Allemagne et la Russie ont servis de laboratoires dans le passé pour tester ces systèmes liberticide).

    La déchéance de l’Amérique n’augure absolument rien de bon, c’est désolant que des gens s’en réjouisse sans réaliser ce qui se trame dans les coulisses !
    En petit résumé, des parasites se sont emparés des États-Unis et l’utilise pour leurs projets démoniaques, Gilad Aztmon en parle dans son dernier écrit relaté par E&R, il explique bien que les élites juives ont déjà fais cela avec d’autre nations et empires bien avant les États-Unis !

     

    • #943702
      le 25/08/2014 par Leïla
      God feeds America

      @LynoQc, PAREIL ! Je vois depuis un moment et ce, en fonction des us et coutumes du pays, comment les habitants de chaque pays réagissent au chaos. Par exemple, les américains s’enfoncent dans le gras et la torpeur, ils ont des regards d’attardés pris au piège par le système, ici en France les franc-macs lobotomisés sans affect, complètement déshumanisés, incapable d’avoir la moindre réflexion lucide et personnelle contre le système, obéissent à leur organisation débile qui les utilisent, crétins et soumis avec toujours ce regards de gagneuses arrogantes et paumées, pourtant.


    • #943709
      le 25/08/2014 par nat
      God feeds America

      Ce dont ’on’ se réjouit c’est justement de la déchéance de cette nation totalitaire et impérialiste, c’est la tyrannie qui succombe aux EU pas la ’démocratie’.


    • #944398
      le 25/08/2014 par Féthi
      God feeds America

      @Lynoc C’est une juste vision des choses(à mes yeux),ceux qui se réjouissent de ce que le peuple américain peut potentiellement se prendre dans la gueule(un état policier puissance 12) sont les mêmes qui se réjouissaient lâchement le 11/9 de "voir l’Amérique se prendre deux baffes"(pfff,pathétique)...quand des gens un peu moins lâches et mesquins se disaient qu’à 9 heures du matin dans ces tours,il y avait peut-être aussi des femmes de ménage,des coursiers,des gens sans histoires,des gens qui aiment la poèsie,une maman qui téléphonait à son gosse,etc...perso j’ai horreur de ce genre de lâches,méchants,mesquins et planqués vociférateurs (qui en-plus,en cas de coup dur,seront les premières pleureuses à déguerpir,avec leurs gros c.ls posés sur leurs chaises,leurs "visa masterpiece",leurs doubles nationalités et leurs doubles mentons)...bien à toi...Féthi


  • #943456
    le 24/08/2014 par alphonse
    God feeds America

    cette vidéo met deux choses en exergue : les pauvres etatsuniens sont encore bien gras et puisqu’ils sont pauvres on peut les faire poireauter sous le cagnard, pas besoin de se faire chier à trouver un gymnase.

    Ah les yankees, quelle belle civilisation !


  • #943477
    le 24/08/2014 par balou
    God feeds America

    Ça va leur faire tout drôle ce pays d’obeses quand ils vont se rendre compte du régime qui les attend au moment lors duquel l’empire va s’écrouler.


  • #943610
    le 25/08/2014 par Soldat du Christ ...
    God feeds America

    Ils faudra me dire comment ils vont appeler ce régime Ducan, Slim faschist ,hyper protéiné sans protéines ,ni glucides, ni rien, mais parait-il, il marche reparlons en dans 2 ans.
    On verra bien !
    Jusqu’ici tout va bien, tout va bien, tout va, tout .........

     

    • #945014
      le 26/08/2014 par Soldat du Christ ...
      God feeds America

      A oui le régime spécial "Subprime" (perte de 30 kilos des le premier mois d’essais....)


  • #943666
    le 25/08/2014 par prolo un jour, prolo toujours
    God feeds America

    Oh le fond n’est pas encore atteint, non non non ! L’étape suivante c’est les plus balèzes qui volent la bouffe des femmes et des vieux à la sortie de cette distribution. Bref ya de la marge encore... :-(


  • #943713
    le 25/08/2014 par sencha
    God feeds America

    J’aimerais moi aussi apporter mon petit témoignage sur ce que j’ai vu au cours d’un bref séjour à miami et ses alentours il y a quelques années de cela.Tout d’abord,je suis partie avec la ferme idée de"chasser tous les a priori que j’avais peut être sur les états unis" me disant que la réalité devait forcément être meilleure que cela..Eh bien quand j’ai débarqué là bas avec une amie,ça a été le choc total.On se serait crus dans une mauvaise série américaine genre "Melrose place" :
    des palmiers et du soleil,certes,mais des personnages qui ressemblent en tout points aux clichés que je pensais combattre : beaucoup de riches"bling bling" forcément ultra bronzés conduisant des décapotables avec un bras dehors..par dizaines..Dans les rues sans âme (d’immense rues rectilignes sans charme ni architecture intéressante),de nombreux SDF dans un état de délabrement avancé et beaucoup de "poupées blondes" toutes refaites,seins,fesses,bouches..habillées avec des robes ras la fesse style panthère..(surtout en discothèque,mais sans la rue aussi)Mon amie,blonde aux yeux bleus et charnue,avait beaucoup de succès.Par contre si vous êtes brune et mate de peau la bas vous êtes inexistante :) On a cherché dans toute la ville de quoi cuisiner et il n’y avait rien de frais,on a juste trouvé après une demi journée entière de recherches quelques oignons !..ou quelque chose qui y ressemblait dans un bac.Du coup on s’est rabattues sur une pizzeria et là horreur des familles entières,dont des mexicains,bouffaient des pizzas énormes dégoulinantes avec une taille qui fait le triple de celles de la France,obèses,tout en regardant la télé.Tout le monde regardait et personne ne discutait..Mon amie a alors "sympathisé" avec le tenancier de la pizzeria qui après nous avoir demandé d’où on venait a affirmé laconiquement en me regardant droit dans les yeux :"j’ai été à Paris en vacances:je n’y ai vu aucun Français"..Bref un cauchemar.Deux seuls trucs intéressants:les keys et l’achat de vêtements deux fois moins chers qu’en France.Bref j’en suis revenue dégoutée malade (problèmes de digestion) en me disant que c’était le pire endroit que je n’avais jamais visité.

     

    • #943966
      le 25/08/2014 par Mojo Risin
      God feeds America

      Merci pour ce témoignage circonstancié. Une relation qui a voyagé à Los Angeles m’a confirmé l’impossibilité de trouver des légumes et des fruits dans un quartier ordinaire. Idem pour la présence massive de SDF dans des états de morbidité avancée.


    • #944428
      le 25/08/2014 par Féthi
      God feeds America

      @sencha Bonjour,je ne suis jamais allé aux US mais il y a eu un changement de cap sociétal qui perso m’a plus qu’interpellé(et inquiété à vrai dire),c’est la décision prise par quelques états de légaliser l’herbe à fumer(Californie et Névada,je crois)...ils(en gros les wasp) étaient traditionnellement plutôt hostiles à toute ouverture ou discussion sur ce sujet bien précis,qu’est-ce-qui se passe soudainement ?! ils vont lâcher les chiens ou bien ? d’autre part,est-ce bien vrai qu’il existe un cacheton neuroleptique qui se nomme "Soma"(et oui,comme chez Huxley !) en vente libre sur tout le territoire américain ? perso j’en reviens toujours pas,je préfèrerai qu’on m’ait raconté des bobards...Féthi


    • #944532
      le 25/08/2014 par Mansur
      God feeds America

      Les plus incultes de mes amis (bac -12, tuning, rap, etc.) n’arrêtent pas de parler de Miami comme d’un paradis terrestre. Je comprend mieux maintenant.


  • #943718
    le 25/08/2014 par muku
    God feeds America

    J’ai lu ci-dessus beaucoup de commentaires empreints de mépris pour l’Amérique ; mais j’ai beaucoup de mal à voir ce que notre chère France pourrait lui envier en termes de décadence.

     

    • #944931
      le 26/08/2014 par Seconde classe
      God feeds America

      Je suis volontiers contempteur de l’Otan ou des gouvernements US et lobby-accolés.
      Mais ici : pas de mépris, vraiment aucun : c’est leur gouvernement, leurs élites qui nous font suer.
      Les gens de ce reportage sont comme nous  : appauvris, manipulés, sans choix, dans la survie.

      La pauvreté est sans frontière. Nous, nous attendons la misère, comme eux.

      TAFTA devrait bien vite nous apporter ça.

      Une personne qui essaie de survivre, c’est une personne qui essaie de survivre, où qu’elle soit sur la planète. Et elle fait comme tout le monde : elle fait ce qu’elle peut avec ce qu’elle a.


    • #945044
      le 26/08/2014 par Louis Delga
      God feeds America

      N’oublie pas que notre décadence provient de LEUR décadence, leur modèle suivi aveuglément par nos gouvernements et nos médias...pour le bonheur des plus riches.


  • #943825
    le 25/08/2014 par sencha
    God feeds America

    Miami n’est certainement pas représentative de toute l’Amérique,et j’imagine qu’il y a des coins d’Amérique qui valent le détour..Mais de ce que j’ai pu en voir,Miami est ce que l’Amérique produit de pire,avec tous les défauts poussés au paroxysme : matérialisme total,culte de l’apparence,mauvais goût,rapports humains basés uniquement sur l’argent sans vergogne(j’ai discuté avec des expatriés Français de là bas qui m’ont raconté leur déception dans leurs rencontres,on leur demandait clairement le montant de leur salaire au moment des présentations,surtout les femmes apparemment et si le salaire semble intéressant ils sont admis à aller au club de golf et autres sinon exit:plusieurs personnes m’ont raconté cela)
    La France est certes en décadence,mais quand on rencontre les gens surtout des provinces de l’ouest,beaucoup de nos compatriotes ont encore quelques saines racines morales,
    le pays coule peut être,mais le Français de base a gardé quelques valeurs : un peu de dignité dans la tenue et le langage,une capacité de débrouille en dehors du système,est capable de tenir une conversation sur des thèmes variés autres que sur des sujets purement matériels,un peu de bon sens..Bref il est encore un peu "enraciné" du moins pour l’instant.


  • #943906
    le 25/08/2014 par réveillez-vous
    God feeds America

    Les pauvres chouchous obèses c’est de la faute des hamburgers et du coca !! Bouhh BEN FALLAIT PAS T’EN GAVER !
    Ce peuple de merde décadent s’en ai foutu plein la panse depuis des décennies , ont inondés le monde entier de leur vision ignoble et mortifère de la société tout cela au détriment de vrais affamés EUX et de vrais PAUVRES

    Que ce peuple de dégénérés crève ! Ils sont la lie de l’humanité...des décennies qu’ils emmerdent le monde !!

     

    • #946876
      le 28/08/2014 par nicolas
      God feeds America

      Content que ce com ait pu passer la moderation. Bien dit. Tous ces obeses dans la file d’attente, mais s’il n’ont plus rien dans leur frigo qu’ils en profitent pour jeûner non de dieu. En plus de maigrir ça leur permettra même peut etre d’ouvrir les yeux sur leur rapport délétère à l’alimentation.


  • #944222
    le 25/08/2014 par Romain Gac
    God feeds America

    Mais je comprends pas... Janette Yellen avait dit au début du mois d’aoüt qu’il y avait 4% de croissance pour le second trimestre ?!

    On nous prend vraiment pour des cons...


  • #944342
    le 25/08/2014 par Pifou
    God feeds America

    Si le titre est un pastiche de la devise "God Bless America", alors il devrait être "God Feed America", car il s’agirait de la forme impérative.


  • #944545
    le 25/08/2014 par olivier
    God feeds America

    Pourtant, une petite diète ne ferait pas de mal à certains.


  • #944622
    le 25/08/2014 par horizons lumineux
    God feeds America

    C’est l’Homo Americanus

    ...


  • #944859
    le 26/08/2014 par cochonou
    God feeds America

    bonjour ce sont tous des pauvres mais pour la plupart en surpoids


  • #944924
    le 26/08/2014 par Seconde classe
    God feeds America

    Et pendant ce temps, le 1% d’hyper-riches qui ne regarde jamais la télé (ils sont éduqués) et ne verra jamais ce "reportage" vaque à ses affaires : les classes moyennes ont bien peur, et c’est l’essentiel, le but est atteint.

    Franchement, c’est nous, il n’y a qu’un océan atlantique entre les deux.

     

    • #945492
      le 26/08/2014 par Pifou
      God feeds America

      Je ne pense pas que les 1% soient super-éduqués non plus. Pour la plupart, ils sont devenus riches de la façon la plus simple : ils sont nés riches. Beaucoup de ces héritiers sont très, très, très bêtes.


  • #944940
    le 26/08/2014 par Julot
    God feeds America

    La femme en obésité morbide : "heureusement qu’ils étaient la sinon je n’aurais pas pu manger aujourd’hui"
    En même temps vu les réserves de la plupart des ces personnes ils ne sont pas près de mourir a ne pas manger pendant plusieurs semaines...ils ont surtout besoin d’eau mais la détox subie pendant un jeûne est plus ou moins désagréable suivant le niveau de toxicité  ;D A ne pas confondre avec un manque de nourriture qui serait dangereux après quelques jours...

    PS : un kilo de bananes ou de patates(voir de riz en moins nutritif) ca coute 1 dollar ou euro voir moins, c’est délicieux, très nourrissant/rassasiant, digeste, caloriques( 1000kcal), riches en nutriments(presque tous, pas de soucis sur plusieurs semaines, le corps est plein de réserves), riche en eau(presque un litre) et sain 


  • #945049
    le 26/08/2014 par kenelananas
    God feeds America

    Kouchner devrait leur apporter du riz !


  • #945300
    le 26/08/2014 par eric
    God feeds America

    pendant ce temps dow jone et indice boursier au plus haut
    sp500 2000 points


Afficher les commentaires suivants