Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Préfet de Paris a empêché 30 gendarmes d’intervenir au Bataclan dès 22h, soit 48mn avant la BRI

L’info émane du Canard enchaîné – un journal tout sauf complotiste – et elle fait mal.

 

Le Préfet de Paris a empêché une colonne de gendarmes, qui sécurisait le quartier (le Premier ministre Manuel Valls se trouve non loin du Bataclan, ainsi que les locaux de Radio J et du journal Libération) d’intervenir dès 22 heures au Bataclan, alors qu’ils étaient armés et prêts à en découdre. Ce sont les policiers de la BRI qui entreront dans la salle ensanglantée, mais seulement 48 minutes plus tard.
Le temps, au Bataclan, ce soir-là, se comptait en morts et en blessés.

 

 

La guerre des polices (police contre gendarmerie), Intérieur contre Défense, a-t-elle été jusqu’à cette extrémité, ou s’agit-il d’un ordre supérieur au Préfet ? Car la préfecture dépend directement du ministère de l’Intérieur, qui dépend du Premier ministre.

 

JPEG - 68.8 ko
Michel Cadot est à droite sur la photo

Comprendre la manipulation « terroriste » avec Kontre Kulture :

Autour du 13 novembre 2015, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Y-a-t-il encore des naïfs ou naïves, pour accorder une once de confiance à ce panier de crabes, travaillant aux profits de puissances étrangères ?


  • La police Française a formée un grand nombres de forces policières un peut partout dans le monde, c’est l’une des meilleur, alors .. comprendra qui pourra..


  • Les “sans-dents” sont l’arrière-garde de la raie-publique alors que le Crif est à l’avant-garde, c’est Manu la tremblote qui le crie !


  • Apparemment, ce Michel Cadot n’est pas un cadeau......ni un cador......
    Quant à la guerre des polices, ce ne serait pas la première fois. Souvenez vous de l’assaut par le GIGN du Boeing qui abritait les terroristes du GIA à Marignane en décembre 1994.

     

  • Voyons, ces gendarmes avaient une mission ultra-prioritaire : protéger l’appart’ de Manu-la-tremblotte, les journaputes de Libération et Radio J !
    Les goyims du Bataclan, qu’est-ce qu’il en avait à faire le Préfet


  • La distance domicile Valls (rue de la roquette) / Bataclan (bvd Voltaire), c’est un gros 500 mètres pour le boulevard et 1,5 km sur le boulevard (le bataclan est au bout).
    Les gendarmes pouvaient y etre en 5-10 mm.

    Le prefet a dû prioriser, protéger le pouvoir, meme si Valls n’y était pas...
    Est-ce si choquant ?
    Par contre, vue la folie émotionnelle oû nous vivons, ce n’est pas dicible.

    L’information sort aujourdhui. Ca vient de l’Elysée. Un tir de semonce sur Valls, pour le calmer. Encore le Hollande qui fait mumuse.

    c’est dingue de voir a quoi il passe son temps.

     

  • Ne pas tirer de conclusions trop hâtives, envoyer une colonne de gendarmes (entraîné à se les geler en bas d’un immeuble) sur une prise d’otage complexe n’est pas non plus la stratégie du siècle.

    Les gendarmes « normaux » ne sont pas entraînés comme peuvent l’être des équipes d’intervention rapide (RAID, BRI etc)
    Equipements, sang froid, condition physique optimum, réflexes, entraînement à des situations complexes, à des menaces particulières et des environnements très spéciaux, tout ces facteurs peuvent changer le cours d’une intervention et un gendarme normal n’acquière pas toutes ces qualités/connaissances dans sa formation initiale ou l’exercice de sa fonction.

    Si ces gendarmes non entraînés à des situations spéciales étaient arrivés sur place avant la BRI, il est certain qu’en plus des 70 jeunes tués nous aurions eu 15 gendarmes à terre.

    Le choix de ce préfet n’est pas forcément le pire en tout cas il est plus difficile qu’il n’y parait de faire un choix rapide dans des situations aussi complexes, surtout qu’au moment de la prise de décision les événements n’ont pas encore prit l’allure qu’ils ont pris par la suite.

    Pour ma part à la place de ce préfet ou du donneur d’ordre, franchement j’aurais été bien embêté de faire un choix rapide devant la complexité de la situation, j’aurais probablement fait comme lui, envoyer des hommes rompus à ce genre de situation plutôt que des gendarmes rompus à prendre des mains courantes ou à mettre des PV.

     

    • RAID et BRI rompus j’en suis pas trop sûr quand même, il suffit de regarder les inters qu’ils ont fait pour se rendre compte du niveau. Surtout celle de l’hyper cacher où on a tout ce qu’il ne faut pas faire en cinq minutes. Deuxièmement à part les gendarmes mobiles qui en passant ne prennent pas de plaintes et ne mettent pas de PV, le GIGN été en attente aux célestins au même moment et là pour le niveau je pense qu’on est au minimum du minimum au niveau de la BRI


    • Les gendarmes dont il s’agit sont des gendarmes mobile, entrainés au maintien de l’ordre et donc à intervenir dans des situations stressantes avec sans froid. Ils ne sont pas "rompus à prendre des mains courantes -ce qui n’existe pas en gendarmerie- ni destinés à mettre des PV"
      Ils étaient encadrés par un capitaine qui avait pris la mesure des évènements. Puisque le préfet n’avait pas d’élément sur cette situation complexe, rien ne l’empêchait d’envoyer un élément précurseur disponible sur place ne serait-ce que pour le renseigner.


    • d’apres ce que je lis sur la photo de l’article du canard, on a un cas typique d’un sous chef competent sous les ordres de gros incompetents. Le chef du detachement entnd les coups de feu, divise son groupe en deux, donc ne laisse pas sans protection les hauts places. il fait se deplacer en progression tatctique la moitie de sa troupe, prend position et aide des blesses : c’est pas un fou furieux.il contact des otages par sms : il a donc une connaissance des lieux et des circonstances...amha, ses hommes auraient pu rentrer, et tirer sur les terroristes. pendant qu’on te tire dessus, t’es nettement moins concentre pour abattre des otages sans defense.15 gendarmes a terre en plus de otages : je suis sur que ces gendarmes ne demandaient que ca, risquer leur vie pour sauver leurs concitoyens. D’ailleurs c’est pour ca que j’accepte de ceder une partie des fruits de mon travail en impots,pour payer ces gendarmes. Pas pour qu’ils fassent le pied de grue en bas des palaces habites par ceux qui m’exploitent...


    • Sauf qu’en 48 mn, tu fais un paquet de morts. Alors envoyer des gars moins entrainés avant, pourquoi pas... ?!


    • Le choix de ce préfet n’est pas forcément le pire en tout cas il est plus difficile qu’il n’y parait de faire un choix rapide dans des situations aussi complexes, surtout qu’au moment de la prise de décision les événements n’ont pas encore prit l’allure qu’ils ont pris par la suite.

      Pour ma part à la place de ce préfet ou du donneur d’ordre, franchement j’aurais été bien embêté de faire un choix rapide devant la complexité de la situation, j’aurais probablement fait comme lui, envoyer des hommes rompus à ce genre de situation plutôt que des gendarmes rompus à prendre des mains courantes ou à mettre des PV.

      La decision de ce prefet etait une decision dure a prendre ? peut etre mais pourquoi est il nomme prefet ? parce qu’il est cense etre plus capable et plus competent que les autres.Il est paye davantage egalement en echange de cette plus grande responsabilite.
      et quand apres coup, je mapercois que jai pris la mauvaise decision, je repare les deagts et j’assume mes responsabilites. Pourquoi n’at il pas demissionner depuis ? pourquoi cette compagnie a t elle est envoye en nouvelle caledonie ?

      je suis curieux de voir les suites de cette affaire s’il y en a ...


    • Gendarmes pas entraînés ? C’était des gendarmes d’un escadron mobile, qui dit escadron mobile dit Peloton d’intervention au sein de l’escadron soit 15 gendarmes plus entraînés que les autres habitués aux situations de crise... Au moment où ils peuvent intervenir ce n’est pas encore une prise d’otages mais juste un massacre de masse !! L’effet de surprise( les terroristes voulaient absolument avoir à faire avec les unités d’élites donc ne s’attendent pas a une réaction aussi rapide) ainsi que le surnombre 3/15 aurait mis fin plus rapidement à l’attaque. Quand on voit ce qu’un commissaire avec son chauffeur ont réussi je pense que 15 gendarmes du Peloton d’intervention aurait réussi à arrêter le massage ✋


    • Vous parlez sans savoir Monsieur, les gendarmes mobiles sont des militaires très entraînés dont beaucoup sont allés en Afghanistan ou en centre Afrique et ont connus des situations très difficiles.


    • "Ne pas tirer de conclusions trop hâtives".

      Tu ferais bien de t’appliquer ce conseil à toi-même, tonton. Les gendarmes "normaux" à Paris n’existent plus depuis longtemps. Je suppose qu’en tant que "normaux", tu nommes ceux qui portaient une grosse moustache et roulaient les "R". Il se trouve que les gendarmes présents ne pouvaient être que des gendarmes mobiles, unités où l’on trouve des équipes légères d’intervention. Les gendarmes mobiles sont équipés de Famas, fusils de guerre pouvant tirer au coup par coup, en rafale de trois coups ou en rafale continue. Ces militaires sont entraînés au maintien de l’ordre mais aussi au rétablissement de l’ordre (beaucoup plus violent dans les moyens utilisés). C’est gentil de t’occuper du sort de 15 gendarmes au tapis (non, pas Bernard !!!), mais ils sont payés pour risquer leur vie pour leur concitoyens et non pas pour se faire traiter de " entraîné à se les geler en bas d’un immeuble " par un quidam qui fait plus office de troll ou de "je n’y connais rien mais je donne quand même mon avis" que quelqu’un qui se lamenterait de voir nos pseudos élites jouer avec la vie des français. Je ne te salue pas.


    • Votre point de vue peut en effet se défendre. Mais la pseudo élite au pouvoir a perdu une telle crédibilité, qu’il est un reflexe de les soupçonner d’emblée, de tous les coups tordus.

      Confiance accordée : nulle.


    • Ce que vous dites est inexact.
      Certes le gendarme "de base" n’est pas celui du GIGN, mais c’est un soldat armé et équipé d’un gilet pare-balles. En dehors de la considération de protection d’un lieu de pouvoir, il aurait fallu les envoyer au BATACLAN. En effet, il s’agit là à mon sens d’une mauvaise évaluation du danger : on peut prendre le temps de discuter avec un ou des forcenés retranchés qui ne cherchent pas à mourir mais cette considération n’est plus valable avec les zélotes de l’islam : les morts augmenteront à chaque minute. Envoyer ces militaires aurait permis de forcer les djihadistes à tourner leur attention vers autre chose que l’assassinat des spectateurs ou à tout le moins, les aurait ralenti en attendant l’arrivée des éléments d’intervention adaptés. Bien entendu, du fait que ces militaires n’étaient pas spécifiquement entraînés à la gestion d’une situation d’attentat, il y aurait peut-être eu des pertes mais les gendarmes font partie des forces de l’ordre et c’est un risque qui fait partie du métier.


    • Lu, c’est pas faut... Il est vrais qu’une infirmière en bloc on ne lui demanderait pas d’opérer les patients et pourtant 20 années de service en bloc....
      Mais je comprend que gendarme = militaire.....
      Ils ne sont pas formes pour ce genre de situations....
      Et puis la guerre entre police et gendarme ne date pas d’hier...


    • c’est pas la bac qui rentre en premier dans le bataclan ??? alors bac > gm ??

      et les gendarmes même "que" départementaux sont formés ils sont comme souvent avec la police les premiers arriver sur les lieux peut importe le cas.... ils n’ont pas le même matériel mais ne sont pas débiles hein !!!


    • Nos anciens n’étaient pas entraînés quand ils montaient en ligne puis à l’assaut et donnaient leur vie pour la sécurité de leurs enfants et épouses quand le pays était menacé.
      En plus de la patrouille d’une dizaine de militaires qui n’a pas agit, voici maintenant trente-deux gendarmes qui attendent... On en tirera des conclusions et on trouvera des explications pour de futures réformes.

      Mais d’abord c’est un signe de décadence profonde. Nous vivons dans une civilisation ou quarante hommes adultes - qui auraient préféré sécuriser une gay pride ou la Fistinière - ont laissé nos jeunes se faire assassiner par une poignée de terroristes sanguinaires.


    • deux policiers intrépides, armés de leur seul pistolet ont éliminés le 1/4 des assaillants du Bataclan. Ils ont eux le bon réflexe en attendant pas une autorisation signée en 3 exemplaires.. !


    • Je ne sais pas qui est ce Tom Tom ! Mais son post est aberrant ! Que sait - il des gendarmes ?qu’il se dévoile ! C’est lamentable ce commentaire


  • PromoSion pour l’ami très laïc du CRIjF ?


  • depuis, ils ont ete envoyes en nouvelle caledonie : MDR.......ce serait un scenar de film,on parlerait de cliche....


  • Il y a quelques mois, Valls est venue à Evry et a demandé également une protection pour son ancienne femme (mère de ses 4 enfants). Suite à cela 3 ou 4 villes sont restées sans aucun policier, pendant la durée du déplacement (article dans le parisien).


  • Cela fait longtemps que c’est connu grâce aux enquêtes indépendantes de panamza. Lorsque l’info venait de panamza c’était du complotisme, venant du canard enchaîné pas de problème c’est vrai. La question est pourquoi ? Ce préfet devrait etre interrogé au même titre que les terroristes pour comprendre qui tire les ficelles mais je pense que ce ne sera pas demain la veille !


  • L’apologie du terrorisme de zemmour eric toujours pas condamné non plus, probablement parce qu’il est breton, non ?


  • Tu m’étonne qu’Abdel Slam ne dira jamais ce qu’il sait ! Il n’a pas envie qu’on le retrouve pendu dans sa cellule !

     

  • #1601563

    Nous sentons que l’affolement d’Hollande et de l’establishment Français après l’élections de Trump avait un vrais fondement.
    Les lignes vont sérieusement bouger en politique et les morts vont sortir des placards !


  • Et que dire de ces soignants qui ont dû accepter de voir mourir des gens sans pouvoir rien faire car...pas de matos. Rien pour poser une voie d’abord, pour intuber...NORMAL, ça ????...dans Paris ???


  • Il devient de plus en plus manifeste, que les attentats contre les Tours du World Trade Center New-York du 11 Septembre 2001, ont INAUGURÉ un Cycle Infernal de Faux Attentats dans les pays Occidentaux... pour JUSTIFIER leurs Guerres contre le Monde Musulman.

     

    • Ces évènement servent surtout a faire voter des lois qui sont tellement liberticides que sans un traumatisme général ,cela aurait été impossible .
      Je rapelle que , comme le disait un ancien de la CIA dans le documentaire Farenheit 911 , le 11 septembre , n’a pas été une catastrophe , mais un cadeau du ciel pour le projet des néocons ,dont le projet était de redéssiner la carte du moyen orient .


  • Il est indéniable que le commandement a "foiré" ce soir la ! 3 heures de perdues...Et dans le cas cité, 48 minutes perdues...Cela coûte cher en victimes supplémentaires et en décès faute de soins. Ne parlons pas en plus des services secours interdits d’accès par un "périmètre de sécurité"... Vous imaginez l’angoisse des spectateurs du bataclan qui n’en finissent pas d’attendre les sauveteurs ?


  • Valls finira dans le box, on le doit aux victimes.


  • Faut protéger l’avant garde avant non mais dis-donc ! Pauvre France !


  • J’ai bien connu le préfet Cadot, alors qu’il était préfet de Région à Rennes. Outre ses énormes qualités et son intégrité exemplaires, c’est un visionnaire. Dans le cas du bataclan, il est évident qu’en raison de la situation au stade de France et dans les autres lieux de la capitale, le Préfet ne pouvait se permettre de retirer des gendarmes chargés de la sécurité de lieux qui pouvaient être des cibles potentielles pour les terroristes.

     

    • Ca n’est pas recevable. En tant que préfet de police, il peut très vite savoir deux choses : S’il y a ou s’il n’y a personne dans le lieu de pouvoir à surveiller, et qu’il y a un concert en cours au BATACLAN donc qu’il s’agit d’une prise d’otages de masse. Avec ces informations, il décide. Et s’il retient ses hommes d’intervenir, c’est qu’il y a une bonne raison sous-jacente. Chacun pourra spéculer là-dessus, mais un préfet de police est tout sauf un imbécile.


    • A mon avis les gendarmes chargés de la protection du domicile privé de Valls (y avait-il du monde à protéger à l’intérieur ou juste les meubles ?) en faction n’ont certainement pas quitté leur poste. Je pense que la colonne d’assaut devait être constituée du personnel supplémentaire (au repos - en attente - vu que la pratique en gendarmerie c’est de mettre 10 gendarmes là où on met 2 policiers - le gendarme coûte moins cher - rapport qualité/prix/rendement imbattable). La colonne aurait pu être engagée. La façon très discrète de récompenser les gendarmes longtemps après coup (tenez voilà la médaille, mais restez discrets) m’incite à penser comme cela. Mais je peux me tromper.


    • La priorité est où ? Garder des murs ou la prise d’otages ? 20 personnels, ce n’est pas l’escadron au complet ; la mission, je pense était toujours assurée par le reste du personnel. C’est le personnel de réserve qui serait intervenu...


  • "Car la préfecture dépend directement du ministère de l’Intérieur, qui dépend du Premier ministre."
    Et qui dépend...la photo est très explicite.

     

  • Si l’on en croit l’article du 13 novembre 2015
    du canard enchainé,
    Le préfet a donné l’ordre à la colonne de gardes mobiles
    de ne pas intervenir avant l’arrivée du BRI
    car il pourrait alors avoir adopté en la matière,
    la consigne qui correspondrait à une prise d’otage.
    Le problème est que ce n’était pas encore une prise d’otage
    à cette heure là mais un massacre, "une tuerie de masse".
    Il semblerait donc avoir très mal évalué la situation.

    Effectivement si l’on consulte le rapport
    de la Commission d’enquête N°3922
    effectuée par l’Assemblée Nationale,
    celui-ci parle tout d’abord d’une "tuerie de masse"
    puis d’une "prise d’otage" après 22:00,
    sauf que voilà rien ne correspond dans ce rapport
    à l’article du canard enchainé.

    Les gardes mobiles ont disparus
    et ont étés remplacés par les policiers de la BAC :

    http://www.assemblee-nationale.fr/1...


  • Pour les militaires, il faut comprendre une chose : intervenir sans autorisation et quitter l’endroit où ils sont stationnés peut être qualifié d’abandon de poste, faute passible de la réclusion criminelle à perpétuité si proximité de l’ennemi. Un militaire ne bouge pas sans ordre.

     

  • Et pourquoi la 1ere equipe d’intervention du gign n’est pas intervenus egalement ?


  • Rappel :

    Les préfets, comme les commissaires de police, les officiers généraux, ou les inspecteurs d’académie sont des FM...
    Vive la Gueuse !


  • Ce n est pas le préfet de Paris, mais le préfet de police de Paris, car ce sont deux personnes différentes... Renseignez vous.

     

  • Hahaha, le style de cet article du Canard est à s’y méprendre dans la veine ironique (mais factuelle) des articles maison d’E&R ! Le vent serait-il entrain de tourner ?


  • Il y a aussi,et c’est le cas...ce que j’appelle le "terrorisme d’etat"...la fonction passe avant l’utilité de celle-ci
    De fait,la vie humaine,pour le pouvoir,ne vaut rien...CQFD


  • Autant je ne crois pas les médias, mais à un moment il faut arrêter, c’est facile de critiquer.. Posez vous les questions, des attentats ont lieu ! Vous ne savez pas où il peut y en avoir d’autres, une attaque à lieu au bataclan que faire ? S’il y avait le bataclan pourquoi pas une attaque à la Tour Eiffel et que c’est à cause des gendarmes mobilisés au Bataclan que les terroristes ont eu l’opportunité de faire ça.. Il est toujours plus facile de critiquer quand on c’est les faits mais en pleine attaque faut prendre des décisions bonne ou mauvaises mais il faut les prendre et il y aura des conséquences..

     

    • Nous espérons effectivement qu’il y aura des conséquences...
      Dont il faut d’abord évaluer en toute honnêteté les responsabilités
      Dans cas, nous pourrons parler de sanctions
      ...
      Qui devront toucher chacun des échelons de la responsabilité !

      Pour ma part, s’il s’avérait que des décisions ‹éclairées‹ ont permis ce massacre sans mettre en oeuvre les moyens de l’arrêter ou du moins de le limiter... Nous pourrions, légitimement, prendre des décisions définitives vis à vis des responsables
      DEFINITIVES !


  • Avec le CRIF qui tire les ficelles du pouvoir en France depuis les années Mitterand on peut dire sans se tromper que les attentats sur le sol français profite à Israel et à la communauté organisée .Alors pérorer sur le préfet ou le premier ministre Valls ne sont là que pour enfumer le peuple de France !


  • Le soutien bizarre, anormal et inexplicable de certaines personnalités au sionisme ne peut s’expliquer que par la fameuse liste de Simon Wieselthal. Comprenne qui pourra !


Commentaires suivants