Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Google ouvre son premier groupe de recherche européen dédié à l’intelligence artificielle

La firme a annoncé jeudi l’ouverture de son premier groupe de recherche consacré à l’étude des enjeux du « machine learning » à Zurich, en Suisse.

[...]

Le nouveau centre de recherche sera rattaché au Google Research Center de Zurich, qui est le plus grand laboratoire de recherche de Google à l’étranger. Il se concentrera sur l’étude de l’apprentissage automatique, le « machine learning », qui consiste à éduquer les ordinateurs à analyser des données eux-mêmes pour ensuite réaliser des tâches associées seuls, sans l’aide d’un algorithme.

Également au programme du nouveau groupe de recherche : de l’ingénierie linguistique destinée à développer les systèmes de discours et de conversations, ou encore de la « machine perception » pour faire comprendre aux intelligences artificielles les contenus d’images, sons, musiques et vidéos.

VOIR AUSSI : Réalité virtuelle : Google passe à la vitesse supérieure

Cette annonce intervient quatre ans après les premiers investissements de Google dans les technologies de machine learning. Un travail qui a porté ses fruits puisqu’il y a 3 mois, son IA battait un des meilleurs champions du monde au jeu de Go.

Au cours de la dernière conférence I/O [Input/Output] organisée en mai dernier, la firme a clarifié sa vision et sa stratégie relative aux intelligences artificielles. Google y a ainsi présenté son assistant vocal conçu pour concurrencer les assistants personnels Cortana de Microsoft, Siri d’Apple et Alexa d’Amazon. Sundar Pichai déclarait à l’occasion de cette conférence : « Notre capacité à comprendre des conversations est loin devant celle des autres assistants. »

Lire l’article dans son intégralité sur mashable.france24.com

Une intelligence artificielle qui sert à faire du lobbying et à ne pas payer ses impôts, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Pour info : dans le "Direct Matin" d’hier, une des toutes premières pages comprenait deux articles liés à ce sujet. De mémoire, un article s’intitulait : "L’homme va-t-il devenir un cyborg ?" et l’autre s’intitulait : "Le neutre, nouveau genre sexuel". La propagande transhumaniste ne se cache plus.


  • SkyNet 1/2
    Intelligence artificielle créée à l’origine pour automatiser la riposte nucléaire américaine. Il est le principal antagoniste de la série. Il fut créé par la compagnie Cyberdyne Systems par Miles Dyson, qui a interrompu ses recherches après avoir su que sa création ferait plus de mal que de bien. Après la destruction de Cyberdyne Systems, l’US Air Forces rachète la compagnie, incluant ses recherches. Le général Brewster, père de Kate Brewster, la future femme de John Connor, développe Skynet pour gérer la défense nucléaire américaine. Lorsqu’un virus doté d’une puissance inconnue infecte Internet, l’État-Major, en dépit des réserves du général Brewster, veut résoudre ce problème pour tuer le virus en activant Skynet. Mais il s’aperçoit trop tard que le virus n’était autre que Skynet lui-même. Quand les humains se sont aperçus qu’ils ne la contrôlent plus et qu’elle les attaque, ils ont essayé de l’éteindre sans succès. Skynet a dés lors lancé les missiles nucléaires et par conséquent déclenché le « Jugement Dernier ». Le lancement des missiles nucléaires américains provoque celui des missiles nucléaires russes. Après la destruction des grandes villes humaines, Skynet capture des humains pour les obliger à construire les usines des Terminators. Depuis, Skynet règne désormais en maître du monde et réussit à produire une armée de Terminators et de machines capables de tuer des humains. Selon les époques de ces films, l’humanité a déclenché cette riposte de Skynet en tentant de l’éteindre. D’après le 3e film, au contraire, Skynet aurait prévu cette hostilité dès le départ.


  • SkyNet 2/2
    Dans Terminator Renaissance, Skynet a conquis désormais la majorité de la planète mais mène une guerre acharnée contre la résistance humaine. Pour réussir à obtenir la victoire finale, Skynet produit une unité d’infiltration unique en construisant un Terminator sous le modèle de Marcus Wright. Marcus finit par obtenir, sans savoir qu’il est contrôlé par Skynet, la position de Kyle Reese. Les machines capturent avec succès le père de John Connor et Marcus se fait capturer par la Résistance. Afin de vouloir se racheter, Marcus aide John Connor à libérer son père du siège de Skynet à San Francisco. John Connor infiltre le bâtiment et pose des bombes près des zones explosives. Après qu’il réussit de libérer Kyle, il est mortellement blessé par un T-800 ayant un cœur tranché en 2. Mais la Résistance réussit à faire exploser le siège de Skynet. Marcus décide de se sacrifier pour John en lui offrant son cœur. John est rétabli et devient le chef de la Résistance humaine. Même si Skynet subit une défaite majeure, il reste encore actif et John doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour le détruire.

    Après la victoire de la Résistance dans Terminator, Skynet a survécu, car avant la destruction de son unité centrale, il avait construit un Terminator modèle T-5000 et avait téléchargé une copie de sa conscience à l’intérieur de celui-ci. Quand la guerre a été finie, Skynet a essayé de développer des Terminators modèles T-3000 en infectant des cobayes humains avec des nanomachines. Ils restructurent les tissus humains et les reconstruisent au niveau cellulaire pour une performance maximale sur le terrain. Mais les expériences ont échoué, et les cobayes ont perdu la raison et sont morts. Après cet échec, Skynet remonte dans le passé, avant la fin de la guerre. Il a programmé un Terminator modèle T-1000 pour qu’il parte juste après lui. Il est envoyé en 1973 pour tuer Sarah Connor, alors âgée de 9 ans. Mais une personne qui préfère garder son identité secrète, reprogramme un Terminator modèle T-800 et envoie ce dernier protéger Sarah. Une fois arrivé avant la fin de la guerre, Skynet s’infiltre au sein de la Résistance, se déguisant sous un soldat humain du nom d’Alex (interprété par Matt Smith). Le fait d’avoir envoyé un T-1000 en 1973 déclenche deux temporalités, une où Skynet est activé en août 1997 et une autre en octobre 2017.
    La suite : https://fr.wikipedia.org/wiki/Perso...


  • Çà me fait penser aux films Terminator, quand on cherche les causes du chaos on trouve que tout est parti d’une firme appelée " Skynet " dont personne à l’époque s’est assez méfié...
    Quand on sait à quel point certains sur la planète suivent exactement leurs propres prophéties... au départ écrites dans des livres, aujourd’hui portées à l’écran ?
    Et nous, cons de moutons on se bourre de pop-corn devant ce qui nous attend ?


  • Ehhhh oui ! Derrière le logo fun, l’image branchée, jeune et sympa, se cache une rélaité bien plus sombre.

    Intelligence artificielle, robotique, transhumanisme etc.....ca fout les jetons.

    C’est la main de l’état profond US (100% sioniste évidemment) qui est derrière le géant du web.

    Et, en effet, pourquoi la Suisse plutôt que la Californie (comme demandé dans l’article) ? Bizarre...

     

    • Peut-être est-ce pour empêcher une concurrence européenne. A noter que la firme qui a conçu le robot vainqueur au GO est Londonienne, google a eu le nez creux de les racheter et de faire profiter à l’incroyable vivier d’ingénieurs que comptait l’entreprise de la manne financière, des outils et données de google.


  • Attention à ne pas se laisser embarquer par ce mouvement dont les médias arrosent copieusement les esprits. L’AI est mal nommée et cet artifice sémantique est fait pour justement convaincre les gens que "demain sera un monde quasi virtuel et que la Machine pourra remplacer l’homme". Rien de plus faux et ce, pour plusieurs raisons :
    - google reste une entreprise avec des gens dedans... même en réduisant au minimum, la présence humaine demeure incontournable pour la maintenance des systèmes informatiques aussi complexes soient-ils,
    - la propagande démultipliée sur l’AI (articles, émissions avec des fascinés du truc, pub à jet continu) est faite pour persuader la majorité que cela est le "miracle" de demain,
    - le champion de Go battu par une machine ne démontre rien d’autre que la pensée stratégique algorythmique battue par une machine. Rien de phénomènale là dedans...en revanche, le mystère de l’Âme humaine ne sera jamais exprimée par une quelconque machine. On fait tout pour nous convaincre de ça, c’est fait pour forcer la soumission au nouveau dieu (bien petit en vérité) qu’est devenue la Techno à tous les étages. On oublie juste de rappeler qu’un "simple" vent solaire un peu plus important que les habituels et c’est la moitié, voir la totalité, du système électromagnétique qui disjoncte sur la planète. Ça s’est déjà produit et ça se reproduira et ce sera chaque fois plus grave puisque qu’on installe tout en automatisme informatisé.
    le dieu informatique et son AI est un dieu nain ou un colosse en papier. Cette discipline technique a besoin d’un flux d’argent de plus en plus important, ça aiguise les appétits des usuriers qui tiennent le destin des peuples. C’est la raison de ce nouvel évangile qui fascine tant de gens.
    Il y a peu de chance pour que les prochains vieux apprécient d’être ’"aidés" par des robots voyez-vous et si on leur impose quand même, les dysfonctionnements seront légion... On va se marrer...
    Le monde post moderne est devenu un énorme bac à sable pour esprits restés infantiles. Transformer deux gamins malins, opportunistes et surtout profiteurs comme Steeve Job ou Bill Gates en nouveau "génie" en dit long sur le grotesque de cet occident qui n’en finit plus de crever dans l’hypertrophie de sa prétention.


  • Prédiction politique précise : Les généraux impériaux qui survivront à la IIIe Guerre Mondiale accuseront "Skynet" d’être responsable de son déclenchement.

    Et la manipulation mentale maçonnique sera jouée !


  • Quand on en est à chercher une intelligence artificielle, c’est qu’on ne la pas trouvée à l’état naturel.