Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Julia, 24 ans : "Merkel, dégage ! L’Allemagne est à nous !"

La manifestation anti-Merkel réveille le nationalisme allemand

Le 30 juillet 2016 avait lieu la grande manifestation à Berlin intitulée « Merkel muss weg », c’est-à-dire « Merkel dégage », comme on a notre « Hollande dégage ».
Julia, la charmante blondinette – à qui les plaisantins complices du Système rajouteront couettes et moustaches, par automatisme anti-allemand – se présente comme une citoyenne ordinaire de 24 ans, n’appartenant à aucun parti ni aucun appareil, et clamant tout simplement son ras-le-bol de la tournure des événements qui secouent l’Allemagne en particulier, et l’Europe en général. Elle associe la vague d’attentats qui touche son pays depuis peu et la France depuis 2015 à la pression migratoire infligée par les autorités européennes, dont la chancelière Merkel est la figure de proue.

 

Pour Julia, il est temps de se lever, de s’opposer, de résister, de gueuler qu’un enfant sur cinq en Allemagne est considéré comme pauvre, que les droits sociaux de ses compatriotes se réduisent, qu’il y a 850 000 sans-abri, qu’un retraité sur deux a du mal à vivre avec des revenus en deçà du minimum social. Autant de choses insupportables au moment où est décidée et renforcée une politique d’immigration massive.

« Lève-toi, peuple d’Allemagne, c’est notre patrie, notre culture et notre pays ! On ne doit pas accepter qu’on nous l’enlève ! L’Allemagne nous appartient ! L’Allemagne a besoin de nous, ici et maintenant ! »

Julia rappelle les propos de Merkel, selon lesquels il n’y avait « aucune islamisation » du pays, que tout était «  sous contrôle  » et qu’« on pouvait le faire ». Suit une charge sur les changements induits par l’entrée des 1 100 000 migrants en 2015 dans le pays [avec 600 000 arrivées prévues en 2016, 400 000 en 2017 et 300 000 par an dans les années à venir), en majorité musulmans, et les conséquences, par exemple, sur les fêtes de Noël, rebaptisées « foire d’hiver » pour ne pas déranger les «  nouveaux citoyens », et l’explosion du halal dans les supermarchés. Le ton se fait plus dur lorsqu’elle aborde le thème de la souffrance animale, et des menus dans les cantines scolaires qui provoquent des conflits entre Allemands du sol et néo-Allemands.

Devant la paupérisation de la population allemande, Julia, qui rappelle que de plus en plus d’enfants ne font qu’un repas par jour, dénonce la poursuite de la politique d’immigration massive et le gâchis de l’argent public qui en découle. Elle accuse Merkel de se faire plus de souci pour les migrants que pour les Allemands. Elle aborde ensuite l’augmentation des viols perpétrés par des migrants qui considèrent les femmes locales comme à la fois « infidèles  » et « inférieures  ».

« Laissez-moi dire aux violeurs qu’avec une telle mentalité, ce sont eux qui sont inférieurs aux femmes ! »

Pour elle, le pays n’est plus sûr, et les juges sont complices de ceux qui contribuent à accroître l’insécurité. Car ils invoquent dans la plupart des cas un « manque de preuves » et de la part des accusés, une « ignorance des lois  » allemandes. Julia exige alors de Merkel qu’elle s’occupe en priorité du peuple allemand, ce pourquoi elle a été élue. Et rappelle la phrase malheureuse de la dirigeante : « Si vous ne supportez pas ma politique d’accueil, alors ce n’est pas votre pays ». Elle rétorque avec passion que l’Allemagne appartient au peuple allemand, pas à sa chancelière.

« Vous, madame Merkel, vous êtes personnellement responsable de chaque crime, chaque viol, chaque agression et chaque attaque terroriste contre le peuple allemand ! Vous avez ce sang sur vos mains ! » (« Traître à la nation », hurle la foule)

« C’est pourquoi j’exige de votre part : fermez les frontières ! Ramenez nos soldats des champs de bataille étrangers, et expulsez les migrants criminels sur le champ ! » (la foule crie : « Que ceux qui n’aiment pas l’Allemagne la quittent ! »)

Julia se lance alors dans une défense très combative de la femme allemande :

« Les filles : souvenez-vous que nous ne sommes ni inférieures ni égales. Nous sommes les femmes allemandes, nous sommes fières et indépendantes ! Et nous l’assumons sans accepter de nous faire traiter de nazies ! La fierté patriotique n’a rien à voir avec la xénophobie ou le fait d’être nazi. »

Et pour finir :

« Nous ne sommes pas seulement une ville, non, nous sommes une Allemagne, et nous sommes un peuple. Et si nous nous unissons, alors nous serons forts ensemble ! »

La vidéo est en allemand, le sous-titrage en anglais, mais notre traduction est fidèle à l’esprit et à la chronologie du discours :

 

Le peuple allemand, sevré de nationalisme pendant 60 ans (de 1945 à 2006), l’a redécouvert à l’occasion de la Coupe du Monde organisée sur son sol en 2006. Soudain, les drapeaux ont fleuri de partout, l’Allemagne était à nouveau fière d’elle-même, et la défaite en demi-finale face à une courageuse Italie est logiquement passée au second plan.

 

 

Les commentateurs ont trouvé comme raison de cette renaissance footballistique le fait que l’Allemagne étant « multi-culti » jusque dans son équipe nationale, avec des joueurs comme Boateng, Khedira ou Özil. Si le peuple s’est réjoui de cette équipe d’un nouveau genre, la politique migratoire de la chancelière – la mère du « multiculti » – a vite mis fin au rêve.

La campagne de viols massifs lors des fêtes du Nouvel An de décembre 2015, ainsi que la vague d’attentats de l’été 2016, ont précipité la prise de conscience d’un peuple longtemps enchaîné par la honte de son passé nazi. Ce sont ces événements, liés aux difficultés sociales croissantes du pays, qui ont sonné le glas de la tradition d’accueil nationale, et levé l’interdit sur le nationalisme. Qui s’exprime désormais sans honte, sans fard, et qui dégage en corner l’accusation de nazisme, qui ne manquera pas de qualifier toute expression populaire outre-Rhin, surtout de la part des médias mainstream européens.

Mais aujourd’hui, visiblement, les Allemands s’en foutent : le verrou « nazi » ne fonctionne plus. De gros changements sont à venir.

Merkel face à l’immigration, au terrorisme, et à la colère du peuple, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Qui des apatrides qui dirigent l’immigration ? bravo Julia, mais ce discours va dans le sens de la guerre civile et masque la véritable responsable du désordre mondial actuel, préparatrice du Nouvel Ordre Mondial : l’oligarchie financière de Tel Aviv, Paris, Londres, Wall Street, etc., en passant par Riyad et Dubaï.

     

    • #1527101

      D’accord Julia ne vise peut-être pas le bon cheval, mais ce qu’elle dit c’est qu’elle refuse que l’Allemagne devienne un camp pour migrants, c’est ce qui nous pend au nez aussi.

      Peut-être que les hommes se posent trop de questions et finissent par se soumettre, avec toute cette propagande, et se sentant agressés, ils répondent par la violence... alors que les femmes, accrochées à leur idéal, refusant la violence par nature, sont finalement bien plus rationnelles.


    • Dans une armée il y a les généraux (NOM sataniste et sionards), puis les officiers (traîtres de souche, majoritairement) et enfin il y a les soldats (masses immigrées et gauchistes). Les uns ne vont pas sans les autres même s’ils diffèrent souvent nettement dans leurs intentions. C’est un bloc, à moins que les soldats ne désertent.


    • guerre civile ?, mais les migrants ne sont pas encore citoyens Allemands. donc guerre contre une invasion étrangère.
      La seule chose qu’on pourrait lui reprocher c’est d’affirmer : nous d’abord (le même reproche qu’au FN).
      Et pourtant c’est d’une telle évidence


    • N’importe quoi, ce discours est contre Merkel et sa politique et contre les violeurs et autres criminels. Heureusement que des gens peuvent être contre les immigrés, les clandestins, les violeurs... A vouloir absolument ne pas brusquer les étrangers vous finnissez par leur donner votre fion... Etre pour la réconciliation ce n est pas être pour l ouverture des robinets non plus ! Les allemands scandent "ceux qui n aiment pas l Allemagne n ont qu a la quitter" ce qui insinue que les étrangers qui l aiment peuvent rester. Non ?


    • Elle est Allemande, elle s’exprime en langue allemande sur un problème allemand en Allemagne.
      Moi quand une petite racaille m’insulte dans la rue je commence par le rosser, s’il est trop petit je le tire par les oreilles et l’amène à ses parents que je rosse s’ils ne lui collent pas une raclée. J’écris pas une lettre de protestation à Goldman Sachs.


    • #1527459

      Qui des apatrides qui dirigent l’immigration ?



      Quid des immigrés extra européens qui profitent des apatrides qui dirigent l’immigration pour envahir l’Europe


  • Je ne sais pas si vous avez remarqué mais les femmes de la "resistance" sont toutes jeunes, belles et charismatiques, alors que celles de système...
    Un monde s’eteint dans le brouhaha et le chaos, un autre émerge jeune, forcement jeune...

     

  • Excellent, nous dirions même plus, excellent.

    A l’instar de cette jeune femme, il est temps que les peuples européens sifflent la fin de la récréation, pour les traitres au service du mondialisme anglo saxon, qui "contrôlent les états, du moins ce qu’il en reste.

    En outre puisque l’ami Soros à su payer pour faire venir ces masses de clandestins afin d’affaiblir l’Europe, il est tout a fait à même, de payer leur retour dans leur pays d’origine, vu sa colossale fortune, et de les aider à se faire une nouvelle vie sur place. Cela lui fera les pieds, et pour une fois cela sera de l’argent bien dépensé.

     

  • Bravo à cette jeune femme. Il ne faut plus avoir honte d’être nationaliste, mais au contraire en être fier !


  • On veut la même en France !
    (On peut voir la vidéo ?)

     

  • il faut savoir que dans ce beau pays dirigé par la dictatrice Merkel les patriotes et les identitaires risquent jusqu’à 5 ans de prison ferme pour leurs déclarations publiques ou leurs écrits sur les réseaux sociaux par exemple.
    par contre la Polizei éprouve de la compréhension pour les violeurs et autres agresseurs exotiques puisqu’ils sont rarement poursuivis.

     

    • Eh oui. Et la littérature est épurée, il suffit de lire du Thilo Sarazin, complètement insipide, même si intéressant, pour s’en rendre compte. Pauvre Allemands. Je suis content que certains d’entre eux se réveillent.


  • C’est bon , je l’ai ici :
    https://www.youtube.com/watch?v=r2b...


  • #1527077
    le 03/08/2016 par insoumis de la dissidense
    Julia, 24 ans : "Merkel, dégage ! L’Allemagne est à nous !"

    Oui le verrou nazisme ne fonctionne plus très bien chez nos voisins d’outre Rhin.
    Et cela fait un bon moment que l’on peut le constater.

    Restent les CHARLIES teutons (? die KARLIDIOTEN) qui croient encore que l’immigration de masse va apporter une solution à leur démographie en berne !


  • J’ose à peine y croire. Le peuple allemand m’a tellement déçu, ces derniers temps. Quand j’étais môme, j’ai pu observer la génération de Stalingrad. Même vaincus, ils avaient une autre carrure que les fiottes qui accueillaient le tsunami migratoire avec des bougies.


  • #1527091

    y a pas qu’en France que le peuple s’est aperçu qu’il y a des traitres ou des vendus -
    « Traître à la nation  », hurle la foule , aussi bien au salon de l’ Agriculture à Paris et aussi à Marseille et dans beaucoup de villes en France et on voit qu’en Allemagne , c’est la jeunesse ( Julia 24 ans ) qui commence un combat contre les vrais crapules qui les manipulaient depuis un moment !!!!
    elle hurle à Merkel : Vous avez du sang sur vos mains  ! mais en France , quand on fait le bilan des crapules qui nous gouvernent depuis une décennie , on s"aperçoit qu’il ya un nombre beaucoup plus important sans compter les larbins qui travaillent dans les médias - la Justice et l’Espoir commencent à prendre forme ...


  • #1527149

    Bien. Très bien. Grande-Bretagne, Allemagne, Autriche, Hongrie. A qui le tour ?
    La France, toujours en retard d’une guerre, on ne s’étonnera pas.

     

    • Euh...le tsunami Soral-Dieudo, ça existe ailleurs ? Tu connais d’autres pays qui ont les gens du même gabarit en Europe de l’Ouest ?

      Et même si je ne les soutiens pas, quoique révélateur d’un patriotisme/nationalisme de taille mastodontesque en France : le FN ça te dit rien ?


    • Nous ne sommes pas en retard d’une guerre. Ce sont nos belliqueux pro-sionistes de gouverneurs qui nous empechent de faire la guerre car ils risqueraient d’^ter touchés ainsi que les media´´a leur solde.


  • #1527166
    le 03/08/2016 par Lindt, chocolatier suisse
    Julia, 24 ans : "Merkel, dégage ! L’Allemagne est à nous !"

    L’Europe est à nous ! Europe is ours ! Europa ist unser !

     

    • l’Europe je m’en fout. Je suis Français. Commençons par nettoyer notre pays avant de gérer ce machin appelé “Europe“ qui ne ressemble à rien.


    • #1527749

      Memo, tu parles de l’union européenne quand tu parles de ce machin, En revanche elle parle du territoire et de la civilisation européenne qui est blanche et chrétienne et doit le restée. Je suis français et fier d’être européen, ça ne m’empêche pas de cracher allègrement sur cette saloperie qu’est l’Union Européenne.


  • Sehr gut, finalement


  • Moi j’attend le jour où ils s’en ficheront au plus haut point d’être qualifiés de "nazis" et lorsque ils défendront même le passé de leur nation contre l’Empire...


  • Oui Julia ! Elle a l’air pertinente avec ce qu’elle dit. Heureusement qu’ils se réveillent un peu, parce qu’avec les viols de femmes, je ne vois pas qu’est ce qui peut leur tomber sur la gueule après ?
    Avant la future et bonne révolution, il faut qu’il y ai un noyau important de gens se mettent d’accord sur un certain nombre de choses importantes...


  • Bravo ! Il est beau de voire ce grand peuple relever la tête après 70 ans d’humiliations américano-sionistes.

     

  • On s’aperçoit de plus en plus nettement qu’ils ont étouffé les générations d’après guerre en Allemagne avec le nazisme et en France avec la collaboration pour faire passer en force le mondialisme.
    Maintenant, je serai curieuse de savoir de quels motifs ils se sont servis dans les autres pays de l’U.E, comme la Grande-Bretagne, l’Espagne ou la Suède par exemple pour leur faire avaler l’immigration, les dettes, la destruction de la famille, de l’Etat de droit, de la nation etc...


  • #1527434

    Julia, 24 ans : " Merkel, dégage ! L’Allemagne est à nous "
    Julia , les Français te découvrent et t’aiment ...
    comme propose le Général Pinatel : s’allier à la Russie et faire disparaître l’OTAN , on pourra se débarrasser de tous ces criminels.....


  • hey Anonyme...
    ....chaque fois que l’Allemagne a relevé la tête, on l’a lui avait suffisamment enfoncé avant..Surtout la France de Louis XIV à 1940 en passant par Napoléon I et III.

     

    • Pas a Sedan en 1870


    • Oui la méchante France, qui elle par contre, a toujours eu des voisins bien intentionnés, n’est-ce pas ?

      L’Allemagne est mieux soumise, car dès qu’elle se trouve en position dominante, cette nation de mentalité protestante, est incapable d’équilibre. Un vrai glouton.

      L’impérialisme Allemand n’est pas un mythe, la seule différence c’est qu’il prend aujourd’hui une forme économique.

      Un peu moins de haine antifrancaise serait appréciable, surtout sur un site dit dissident et patriote.


    • @France : " l’impérialisme" allemand a toujours été économique, c’est même la cause réelle en fait des guerres de 1914 et de 1939, car l’industrie et les technologies en avance faisaient peur, cette puissance n’a jamais été coloniale par exemple à la différence de la grande Bretagne et de la France ou Danemark , toutefois les propos tenus par Julia révèlent une prise de conscience légitime que nous ferions bien d’avoir également et qui concerne tous les européens, il n’y a rien d’anti français à se réjouir de ce sursaut bienvenu dans un pays encore plus soumis que nous au politiquement correct et à la haine de soi !


  • Elle est blanche, blonde aux yeux bleus, et fière d’être allemande. Elle a cessé d’être une Allemande complexée et soumise. Tout cela marque un beau tournant dans la vie de cette nation. Vive le nationalisme allemand !


  • Va avoir lieu le printemps européen !

     

  • #1527463

    « Lève-toi, peuple d’Allemagne, c’est notre patrie, notre culture et notre pays  ! On ne doit pas accepter qu’on nous l’enlève ! L’Allemagne nous appartient ! L’Allemagne a besoin de nous, ici et maintenant ! »



  • Saisissant contraste entre la grâce angélique de cette jolie poupée du Nord et la puissance qui s’exprime dans sa voix ferme et presque virile. Les Allemands ont toujours été plus disciplinés , plus patients , plus grégaires que les Français qui sont , en effet , d’irréductibles Gaulois frondeurs totalement épris de liberté et perpétuellement insoumis. Toutefois , force est de constater que notre énergie se disperse souvent en vaines agitations nerveuses et stériles.Quand l’Allemagne se lève et fait entendre sa voix comme un seul homme , alors , là : attention à sa redoutable puissance ! Le Teuton est un sacré guerrier , et intelligent , de surcroît ! Et il va jusqu’au bout ! Voyons comme l’Allemagne , exsangue et martyrisée à la fin de la Seconde Guerre mondiale , s’est redressée...Nous ne pouvons qu’être admiratifs , même si les Allemands ont , bien entendu , des défauts et qu’il faut toujours contrecarrer leur côté dominateur et leur manque de finesse.Paris-Berlin-Moscou constituerait un sacré trio gagnant qui nous libérerait enfin du joug infâme qui nous écrase et nous tue. Oui , en effet , Merkel , Hollande usw müssen weg...und schnell ! Es lebe Deutschland ! Es lebe Frankreich ! Es lebe Europa !

     

    • #1527529

      L’Allemagne c’est carré, la France le foutoir... que c’est pénible de lire ce genre de poncifs maçon 3ème république ici...


    • #1528291

      Faut que tu révises ton histoire...



      Les Francs constituent un peuple germanique apparaissant sous la forme d’une confédération de tribus au moment des grandes invasions. Une partie d’entre eux joue un rôle central dans l’histoire de France, celle des Pays-Bas, celle de la Belgique, celle du Luxembourg et celle de l’Allemagne à compter de leur sédentarisation en Gaule romaine. Ils ont donné leur nom à la France et aux Français



  • Audiard disait "quand les gros parlent, les petits écoutent" ... L’Allemagne, la vraie, prend la parole ... et elle sera écoutée, nulle autre voie possible.


  • Tout celà part d’un bon sentiment (se défendre face à des choix politiques imposés par des représentants politiques soumis aux règles du capital) mais ne tiendra pas la route face au pouvoir du même capital mondialisé. Le plus grand nombre pense d’abord à ne pas perdre son emploi quand il ne s’agit pas seulement de satisfaire son désir de reconnaissance social par la consommation. Malheureusement, la majorité se fout complètement du sentiment national et de son pays. Depuis bien longtemps, l’individualisme matérialiste sournois a pris le dessus sur la notion d’identité nationale. Au final, ce type de discours ne fera qu’alimenter les divisions au sein mème du peuple allemand au grand bonheur de ceux qui cherchent à le diviser.


  • La grand-mère de Merkel était israélite !


  • Sedan ? c’est ce que je disait c’est bien Poléon III qui a déclaré la guerre à la Prusse et pris la raclé.

    En tout cas entre Merkel et Julia, moi je n’hésite pas

     

  • Paroles magnifiques, assurément, mais... Attendons la suite. Wait and see comme disent les autres.

    Merci pour la VOST mais comme le fond est blanc, blanc sur blanc rend la lecture difficile :/


  • Le fait est que l’Allemagne est, officieusement bien sûr, toujours occupée depuis 1945 par les libérateurs, l’Amérique (et l’OTAN) y ayant posé son grappin et par la même occasion, établi sa tutelle sur la construction européenne même

     

  • L’Allemagne va t’elle enfin sortir de la torpeur ou l’ont plongé plus de soixante dix années d’occupation et de propagande étasunienne violente ??? En attendant, bravo à cette jeune femme courageuse, qui prend le taureau par les cornes !!!


  • Les migrants sont notre richesse vous devez les accueillir et tout leur donner, jusqu’a votre ame.


  • #1528099

    « Lève-toi, peuple de France, la France c’est notre patrie, notre culture et notre pays ! On ne doit pas accepter qu’on nous l’enlève ! L’a France nous appartient ! La France a besoin de nous, ici et maintenant ! »


  • Celà nous change des Femens, Purée, quelle bouffée d’air pur. Vive la résistance face à ce mondialisme sauvage.


  • #1529317

    L’histoire se répête, mais toujours en prenant soin d’introduire des variantes. L’Europe d’aujourd’hui n’a peut-être plus de sa superbe d’antan, mais elle reste le foyer de population le mieux éduqué, et dont les valeurs restent les plus fortes quoi qu’on en dise ou qu’on laisse croire.
    Qui plus est, Internet ne permet plus les manipulations et autres jeux de marionnettes d’autrefois.
    Cette fois-ci, ça risque d’être beaucoup plus compliqué.


  • #1529765

    Y a pas à dire. On n’a pas encore réussi à faire mieux que la blonde aryenne aux yeux bleus.


  • #1529866

    En dehors des nationalistes, je ne vois pas bien qui nous protégera de l’immigration.


Commentaires suivants