Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Argentine aujourd’hui est-elle la France de demain ?

Aides sociales massives dans un contexte économique noir

Le président argentin Mauricio Macri a annoncé samedi une série de mesures sociales pour les revenus les plus modestes, dans un contexte de forte inflation, de vagues de licenciements et d’augmentation du coût des services publics.

 

 

Le paquet de mesures comprend l’extension des allocations familiales (AUH) aux petits contribuables et le remboursement de l’impôt sur la valeur ajoutée (IVA), fixé en Argentine à 21% pour presque tous les produits, aux contribuables ayant de faibles revenus.

Jusqu’à 300 pesos (20 dollars) par achat seront remboursés aux retraités et bénéficiaires des AUH, qui recevront en outre une aide unique de 500 pesos (33 dollars) en mai.

Le gouvernement a également décidé de permettre aux bénéficiaires des allocations familiales pendant l’enfance de recevoir une aide pour eux-mêmes une fois adultes.

« L’angoisse de chacun d’entre vous est la mienne et ma responsabilité (est) de la transformer en moyens concrets pour que nous allions mieux », a déclaré M. Macri dans une maison de retraite de Buenos Aires où il annonçait ces mesures, entouré de deux ministres.

Le chef de l’État a admis être « préoccupé » par la situation sociale dans le pays, avec une inflation à 12% au premier trimestre, selon l’indice publié par l’Institut national de statistiques (Indec, officiel).

« L’inflation nous frappe encore aujourd’hui. Mais je suis très optimiste, nous sommes sur le bon chemin », a dit Macri en reprochant à la présidente précédente, Cristina Kirchner (2007-2015), d’avoir laissé un pays « avec 30% de pauvreté ».

Lire la suite de l’article sur lexpansion.lexpress.fr

La situation économique mondiale, européenne et française, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’Argentine doit diversifier son économie au lendemain de 2 guerre mondiale l’Argentine était le pays avec le plus riche du monde occidentale, l’argentine a tout pour devenir un grand pays, il faut diversifié les principaux secteurs de l’industrie tout en conservant une agriculture et agronomie extensive saine, ils en sont capables.


  • Je vois que cet article obtient au moment où je tape ce commentaire 5 étoiles ! Probablement représentatif du vote des habituels trolls de "gauche" qui squattent ce site ! En effet il faut être de gauche, c’est à dire être un mec qui aiment vivoter avec le pognon d’autrui (de papa et maman, de l’Etat...) pour trouver que la distribution massive d’aides sociales soit quelque chose de positif alors qu’en réalité c’est la marque de la dégradation sensible de la situation économique des masses productives qui ne parviennent plus à subvenir à leurs besoins par le fruit de leur travail. Les aides sociales servent à masquer et atténuer les conséquences délétères résultant de la spoliation systématique des moyens de production, des richesses nationales par l’oligarchie financière et industrielle. Les aides sociales servent aussi à compenser les petits salaires résultant de la dévalorisation du travail productif au profit de "job" et "sous-job" du secteur tertiaire sous payés par rapport au coût de la vie parce que sous-productif.


  • L’achat de la paix sociale, cela fait 30 ans que l’on connait cela en France où l’on cultive l’allocation de survie et où l’on dévalorise l’effort du travail


  • Bonjour,

    Je connais tres bien l’Argentine puisque j’y vais regulierement depuis pres de 20 ans. Il y a 60 ans, c’etait le 8eme pays le plus riche du monde, aujourd’hui c’est l’un des plus pauvres. La seule explication a cette fracassante degringolade est une corruption digne des bandes dessines, c’est juste du tres tres grand guignol.... Par exemple, la fortune "officielle" de la senora Kirchner est passee de 1 a 13 millions de dollars en 10 ans, alors qu’elle etait aux commandes du pays... je dis bien "officielle"..... meme en France aucun ministre ne pourrait se permettre une telle chose, "officielle".... mais cela ne date pas de Kirchner, donc meme si elle a fait enormement de mal au pays, trop facile de tout lui imputer....
    il y a comme cela des milliers d’anecdotes, aller une autre rapide, dans la Pampa qui est une grande region agricole il subsiste des voies de chemin de fer abandonnees..... En effet une partie du reseau ferroviaire a ete vendu au syndicat des transporteurs routiers qui s’est empresse de le fermer pour eviter la concurence..... Dans un pays aussi grand c’est sucidaire..... Il y a quelques annees, la meme senora Kirchner a eut l’idee lumineuse de surtaxer les exportations de viande pour forcer la viande a etre vendue en interne et le prix a baisser.... pour que chaque argentin puisse s’offrir son steak.... alors les neuneux chantent en coeur, "Oh comme c’est gentil et bien !!" le probleme est que dans ce pays, c’est comme dans la folie des grandeurs, les riches sont tres riches et les pauvres tres pauvres.... alors comme en plus pas de chance une affreuse secheresse s’est abbatue sur le pays, le prix des vaches s’est effondre si bas qu’il etait moins couteux de les laisser mourir(pres de 2 millions sont mortes de soif) que de leur apporter de l’eau !!! conclusion l’Argentine l’annee suivante a ete oblige d’importer de la viande..... on peux aussi parler d’Evita Peron, cette remarquable personne qui distribuait des millions pendant que son mari et ses amis volaient des milliards.... voila la triste face cachee de la si belle Argentine.... un pays plus proche de l’Afrique que du monde occidental, il leur faudra des decennies pour se relever s’ils en sont capables.... aujourd’hui le mariage est pour tous, les impots aussi, la corruptions regne, la prostitution est interdite mais toutes leurs filles sont meres a 13 ans et sur le trottoir a "18" pour se nourrir... un enorme gachis, mais je reste amoureux de ce pays.