Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’Eglise et le ralliement

Par Philippe Prevost

L’Eglise connait aujourd’hui une crise sans précédent car ceux qui s’en prennent à sa théologie traditionnelle ne sont pas à l’extérieur, mais à l’intérieur. Ils tiennent tous les postes de commande. Comment cela leur a été possible ?

Le phénomène est ancien. Ce livre s’efforce d’en expliquer le cheminement en remontant à Léon XIII qui, en conseillant le ralliement en 1892, permit la première victoire significative de tous ceux qui voulaient épouser leur siècle. Ce conseil, largement suivi par les catholiques français, se tranforma en injonction avec la condamnation de l’Action Française, en 1926. La voie était ouverte à la disqualification du néo-thomisme, et à l’invasion, dans l’Eglise, du blondelisme et de la théologie du père de Lubac.

Cela conduisit à la confusion entre nature et surnature avec toutes les conséquences que cela comporte, à tel point que Vatican II, qui fit sienne cette théologie, entraina une véritable révolution dans l’Eglise.

C’est cette histoire du dogme du ralliement avec ses avancées et ses reculs, car rien n’est simple ni linéaire, que Philippe prévost décrit dans ce livre.

 

 

 

Du même auteur sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #242465
    le 17/10/2012 par paing
    L’Eglise et le ralliement

    j’ai apprécié la phrase : "le monde anagramme de démon"
    Dans une époque ou tout est inversé, je dirai même que les deux syllabes du mot sont inversés.

     

    • #242553
      le 17/10/2012 par anonyme
      L’Eglise et le ralliement

      Et pour ceux qui ont un doute sur notre époque étrange,ça marche aussi en anglais : "live-evil"


    • #242663
      le 17/10/2012 par Gotfried
      L’Eglise et le ralliement

      Non, ça, franchement, sans vouloir manquer de respect à Mr Prevost, mais c’est des divagations. En latin, c’est "mundi" et "daemon". Alors, il est où l’anagramme maintenant ? Et en anglais ce n’est pas "live" (qui est le verbe "vivre"), mais "world". En allemand "Welt" et "Böse". Ou alors est-ce que par une grâce particulière seule la langue française moderne permette de dévoiler les plans du Diable ?

      Le travail de Mr Prevost a l’air intéressant et juste, mais par pitié, pas ce genre de tour de saltimbanque numérologue !


    • #242795
      le 18/10/2012 par Félissskk
      L’Eglise et le ralliement

      @Gotfriet : Merci pour votre commentaire, ça fait du bien .


  • #242514
    le 17/10/2012 par charles antoine
    L’Eglise et le ralliement

    Un rappel fondamentale pour tout ceux qui commettent l’erreur de s’enfermer dans une analyse purement sociologique de l’Eglise (erreur pouvant les conduire à l’instrumentalisation politique du religieux et au Schisme) :

    L’Eglise du Christ n’étant pas une oeuvre purement humaine par définition, ceux qui cherchent à la "révolutionner" pour l’affaiblir, peuvent toujours se donner l’illusion d’y être parvenu, mais cela ne signifie absolument pas que l’Eglise inspiré par l’Esprit Saint ne soit pas capable d’induire ses ennemis en erreur, surtout lorsque l’ont sait que le concile Vatican2 fut placé sous la patronage de la trés Sainte Vierge Marie.

    Le Christ est mort sur la croix.. mais comme chacun le sait, son régne n’en fut que plus éclatant lorsqu’il ressuscita d’entre les morts, et ce alors que ses ennemis pensaient illusoirement en avoir finit avec lui !

    Il appartient donc à chacun de ne pas se fier systèmatiquement à la seule opinion humaine, mais de laisser une place au sur-naturelle au fond de sa pensée et de son coeur, donc une réel place à Dieu par la pratique de la prière, et l’écoute attentive des messages transmis par la trés Sainte Vierge Marie à ses enfants.

     

    • #242668
      le 18/10/2012 par gangan
      L’Eglise et le ralliement

      Sans oublier l’Évangile de la tempête ou jésus dort dans la barque qui tangue et prend l’eau, les apôtres réveil jésus et il calme la tempête.

      Evangile de Jésus Christ selon saint Marc 4, 35-41

      Ce jour-là, le soir venu, il dit à ses disciples : « Passons sur l’autre rive. » Quittant la foule, ils emmènent Jésus dans la barque, comme il était ; et d’autres barques le suivaient. Survient une violente tempête. Les vagues se jetaient sur la barque, si bien que déjà elle se remplissait d’eau. Lui dormait sur le coussin à l’arrière. Ses compagnons le réveillent et lui crient : « Maître, nous sommes perdus ; cela ne te fait rien ? » Réveillé, il interpelle le vent avec vivacité et dit à la mer : « Silence, tais-toi ! » Le vent tomba, et il se fit un grand calme. Jésus leur dit : « Pourquoi avoir peur ? Comment se fait-il que vous n’ayez pas la foi ? » Saisis d’une grande crainte, ils se disaient entre eux : « Qui est-il donc, pour que même le vent et la mer lui obéissent ? »


    • #242670
      le 18/10/2012 par Gotfried
      L’Eglise et le ralliement

      Encore une fois, tout à fait d’accord.

      Il est sain d’essayer de démêler les compromissions humaines de l’Eglise militante, mais il ne faut pas perdre de vue qu’en matière doctrinale, il y a un guide que personne ne trompe ou n’infiltre, et c’est Dieu lui-même. Il a confié une mission à l’Eglise, dans les circonstances difficiles il lui arrive de faiblir, comme un bateau est déporté par le vent de tempête, si bon soit le barreur, mais la Vérité reste la destination quoi qu’il arrive.

      Mais aussi, contrairement à ce que dit Mr Prevost, les causes externes à l’Eglise de la crise sont tout à fait particulières, et même historiquement inégalées. Car cette fois-ci ce n’est pas simplement la hiérarchie ecclésiastique qui est attaquée, ça l’Eglise sait faire face, c’est le socle de croyants. On a privé l’Eglise de fidèles, grâce à l’exode rural, la pénibilité extrême de la condition ouvrière (contre laquelle l’Eglise ne s’est d’ailleurs pas dressée avec la vigueur nécessaire), l’entertainment puis le tittytainment, etc...


  • #242563
    le 17/10/2012 par Henty
    L’Eglise et le ralliement

    Arrêtez de céder à la propagande franc-maçonne... Vous vous égarez bien loin, hommes de peu de foi.


  • #242654
    le 17/10/2012 par internaute77
    L’Eglise et le ralliement

    Il n y a qu’un seul sauveur à ce monde de fou : Jésus Christ. C’est ce que croient les musulmans en tout cas. Et moi je suis prêt à tendre ma main aux chrétiens pour qu’on lutte ensemble contre la maçonnerie judéo-protestante.


  • #242659
    le 17/10/2012 par star-trek
    L’Eglise et le ralliement

    Pour cotoyer beaucoup de religieux et religieuses, la chose qui me marque le plus chez eux c’est l’affairisme généralisé (à leur niveau) et le manque de compassion. Mais n’est-il pas dit que la vraie église du Christ serait invisible et n’aurait rien à voir avec ces usurpateurs en bure et col romain.

     

    • #242885
      le 18/10/2012 par gangan
      L’Eglise et le ralliement

      Mormon repéré :)


    • #243049
      le 18/10/2012 par charles antoine
      L’Eglise et le ralliement

      @star trek

      Il n’y a pas plus anti-chrétien que le fait de prétendre "égaler" le Christ en le singeant.

      Un vrai Chrétien n’est pas "un élu" supérieur à ses semblables non croyants, par définition !

      Le Christ ne nous à jamais demandé de "l’égaler" puisque contrairement à lui et par définition également, nous sommes corruptibles (Pécheurs).

      Le Christ ne nous à pas non plus enseigné que nous pourrions "nous sauver par nous même du péché" ! autrement dit SANS SON AIDE ! et donc sans l’aide de son Eglise qui est le corps vivant du Christ sur terre !

      En revanche le Christ nous à demandé de témoigner de son Amour et de son Pardon infini pour nous, en ayant l’humilité de nous reconnaître comme "pécheur", autrement dit de faire acte pénitence par la pratique d’une prière sincère adressé à la Sainte Trinité afin qu’elle délivre les hommes de tout mal, et sauve ainsi les âmes de l’eternité malheureuse. (Enfer)

      Les Saints étaient de grands témoins du Christ et c’est pour cela qu’ils furent canonisés par l’Eglise, en revanche leurs sainteté ne signifie pas qu’ils étaient les égaux du Christ ! Par ailleurs aucun Saint n’a jamais fait preuve d’une telle orgueilleuse prétention de son vivant !

      À l’inverse cette prétention à toujours été le propre des ennemis du Christianisme, autrement dit de ceux qui se considèrent comme des "élus" ou des "pré-destinés" supérieurs à leurs semblables croyants et non croyants, et absolument pas comme des pécheurs devant faire acte de pénitence comme nous l’a demandé et enseigné notre Seigneur Jésus Christ, et comme nous l’a si souvent rappelé la Trés Sainte Vierge Marie lors de ses apparitions.


  • #242666
    le 18/10/2012 par Henty
    L’Eglise et le ralliement

    J’espère que Philippe Prévost a plus le niveau en histoire qu’en théologie...

     

    • #242846
      le 18/10/2012 par Théos
      L’Eglise et le ralliement

      Exact, et se souvenir de la superbe conférence de Marion Sigaut (l’Humanisme des Lumières) sur la distinction faite par les Protestants entre :

      - "Nature et Grâce".

      Normalement, les Chrétiens ne font pas cette distinction, la Grâce étant Universellement distribuée.


    • #243674
      le 19/10/2012 par Sebde
      L’Eglise et le ralliement

      La Grâce est universalement distribuée "sous condition, en puissance (nécéssité de l’Etat de grâce)" sinon vous etes hérétiques comme JPII, Benoit XVI et les autres protestants. Il y a déjà la condition d’etre catholique et d’assister à des messes valides...


  • #242739
    le 18/10/2012 par Paille
    L’Eglise et le ralliement

    (en parlant du Putsch) "Eh bah là c’est exactement pareil. Parce que les petits abbés de départ, y en a certains qui resteront toujours de petits abbés, parce qu’il ne sont pas capables d’être autre chose que ça(...)"

    Dieu rend capable ceux qu’ils destinent à une tâche... cet homme semble oublier que les évêques et cardinaux sont choisis par le pape dans la prière, pas par un jeu de dé politique. L’Église n’est pas un parti politique plaçant des pions dans le but de gagner une élection...

    Il est aussi dommage de faire tant de comparaisons politiques, de dire que l’Église change sa théologie en fonction du temps, et de prendre en argument quand cela arrange des citations bibliques ou des extraits de moments conciliaires précis. Pourquoi ne pas commencer ce document par une explication de ce que fut le concile en premier lieu ? Il est simplement présenté comme une mise à jour face à l’air du temps ! Eh quoi, dans dix ans il y aura un autre concile, et on louera la pilule et le mariage des prêtres comme le voudrait Hans Kung, notablement reconnu dans l’erreur par l’Église, juste pour se mettre à jour ?


  • #242808
    le 18/10/2012 par fifty miles
    L’Eglise et le ralliement

    "L’église"... modèle d’inspiration des plus grands chefs d’oeuvre artistiques qui représentent la norme du sublime dans notre civilisation : musique, peinture, architecture..
    "L’église" modèle du sublime dans la foi, la compassion, la charité, l’abnégation, la pensée.. Nos ancêtres lui doivent d’avoir vécu la sérénité de la connaissance du bien et du mal, nous nous avons comme avenir .. Flamby, Valse, Moscovici, Dray, Peillon aprés Sarkozy, Copé( lovici), Dati... peut être Strauss-Kahn aprés un passage dans la lessiveuse ?

     

  • #242827
    le 18/10/2012 par kalek
    L’Eglise et le ralliement

    C’est le débat dans le dernier quart d’heure entre Franck Abed et le journaliste d’IslamInfo.

    www.youtube.com/watch ?v=ox6L...

    Pourquoi l’Eglise condamne les "extrêmes" et pas le libéralisme, les USA etc...

    Pour Franck Abed, il n’y a pas de mal à ça et c’est normal !

    Les tradis comme Hillard sont plus cohérents.


  • #242833
    le 18/10/2012 par heizen
    L’Eglise et le ralliement

    La première chose à faire pour l’Eglise catholique ?
    - autoriser le mariage aux prêtres.

    Je crois sincèrement que rien que ça augmenterai considérablement les vocations. Certains auraient envie de devenir prêtre, étudier les Evangiles et donner la Messe, mais s’y refusent à cause de l’obligation de célibat. La doctrine protestante est critiquable mais au moins là dessus ils ont eu raison de mon point de vue. Il faut savoir s’adapter pour ne pas mourir (et il ne me semble pas que ça soit une obligation théologique le célibat).

     

    • #243057
      le 18/10/2012 par Robespierre
      L’Eglise et le ralliement

      Des prêtres avec la reine d’Angleterre comme chef de l’Église qui pourront divorcer. Brilliant !


    • #243798
      le 19/10/2012 par heizen
      L’Eglise et le ralliement

      Pourquoi comme chef la reine d’Angleterre ? Le culte et l’institution catholique pourrait très bien être le même en permettant simplement au prêtres de fonder une famille. Ça m’étonnerait qu’il y ait beaucoup de divorces, quand tu te maries avec un prêtre j’imagine que tu es très croyante aussi.


    • #243812
      le 19/10/2012 par Moi, Peter Sellers
      L’Eglise et le ralliement

      Il ne faut pas se moquer de nos questions même si elles vous paraissent naïves.
      Effectivement, puisque le célibat des hommes d’église n’existait pas au début de l’église. Que les apôtres eux meme furent mariés. Imaginons que l’église, sous l’impulsion de représentants légitimes (audelas de tout soupçons à vos yeux) et en accordance avec le reste de vos traditions se mettait à autoriser à des pères de famille de devenir prêtres... le simple fait que l’église l’institut ne serais ce pas de facto une volonté de Dieu d’après les croyances chrétiennes ? L’église n’a pas été immuable par le passé, puisqu’il y a eu nombre de concile. Un tel changement n’est pas de l’ordre de l’impossible (pour une église que vous qualifiraient selon vos critères, dans la vraie voie) ?


    • #244251
      le 20/10/2012 par juju
      L’Eglise et le ralliement

      Complètement hors sujet. Tu ne connais vraiment pas ton sujet.
      La preuve, combien y a t’il de diacre par diocèse ? Chez moi en pyrénées atlantique il y en a 10 environ. et chez toi ?
      Pour info, les diacres sont des "sous-curés", ils peuvent faire comme les curés sauf bénir l’austi. Les diacres sont des hommes de 40 ans minimum qui ne font pas le serment de chasteté donc ils peuvent être mariés ou pas, ils peuvent célébrer une messe, mariage sans eucharistie et être aumoniers et autre...
      Combien y a t’il de jeunes à la messe du dimanche ? Tu ne dois surement pas y aller, moi si et je m’aperçois que le célibat ce n’est rien, c’est tout le reste le plus pénible pour le commun des mortel. Suivre Jésus est comme un chemin de croix que de moins en moins de gens ne veulent suivre. Chacun préfère se fixer ses propres règles pour être en accord avec soi-même.
      Bien à toi.


  • #242882
    le 18/10/2012 par bastouf 974
    L’Eglise et le ralliement

    En tant que catholique, un gros problème dans l’église c’est les prêtres et les évêques soixante-huitards. Ils parlent de justice, d’égalité, de solidarité, de république et très peu de Jésus-Christ ! C’est la génération créée par mai 68. La majorité des évêques en font malheureusement partie. (ce sont les évêques de France qui avaient interdit la messe en Latin, alors que Vatican avait encouragé la messe dans la langue locale sans interdire la messe en latin).

     

    • #243054
      le 18/10/2012 par charles antoine
      L’Eglise et le ralliement

      Voila exactement pourquoi la trés Sainte Vierge Marie nous à demandé de prier pour les prétres, afin qu’ils soient mieux inspirés et plus à l’écoute de l’Esprit Saint.

      L’Eglise n’est pas une organisation politique purement humaine que l’ont peut espèrer "changer" à grands coups de "révolutions", c’est pourquoi elle réclame un minimum de Foi, de contrition, et donc de Prière, car les péchés des hommes qui ont accédés à la prêtrise, sont également nos propres péchés que seul le Christ peut absoudre par une pénitence sincère.


  • #243173
    le 18/10/2012 par fifty miles
    L’Eglise et le ralliement

    Je ne sais pas si Dieu existe, si Jésus est son fils et Marie mère du fils de Dieu, mais je crois que c’était et reste une belle et grande idée peut être la plus belle qui nous ait été donnée de croire.

     

    • #243697
      le 19/10/2012 par karimbaud
      L’Eglise et le ralliement

      je te rejoins sur ce fol espoir...une des plus belles inspirations qui aient été permises aux Hommes !......un soir chez pivot (apostrophes vers 87/88) un monsieur a dit cette phrase : "même si on ne croit pas en Dieu, il faut faire comme si il existait...", au delà des convictions et de l’histoire intime de chacun, je pense que celà résume l’Espoir avec un grand E et le triomphe éternel de l’Amour sur la bassesse et le renoncement !


    • #243821
      le 19/10/2012 par Moi, Peter Sellers
      L’Eglise et le ralliement

      Je pense t’avoir lu te définissant comme athée. Ta façon de formuler les choses ici-même pourrais faire croire que tu es au minimum agnostique. Peut être que ce ne sont que des paroles d’admiration d’un athée convaincus après tout. C’est récent ton "doute" sur l’existence de Dieu ? Ou alors es-tu toujours dans la certitude de la non-existence de Dieu ?


  • #244082
    le 20/10/2012 par france
    L’Eglise et le ralliement

    Analyse brillante !
    L’Eglise a effectivement été de renoncements en renoncements, de compromis en compromis, au cours des 2 derniers siècles. A la longue ça finit par faire de gros dégât lorsque le capitaine du bateau tient la barre d’une main molle et tremblante (même si au début ça fait plaisir à l’équipage)


Afficher les commentaires suivants