Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’OTAN prépare-t-elle une "crise des missiles" à l’envers ?

Le sommet de Varsovie concrétisera une politique d’encerclement de la Russie

Au temps de la Guerre froide, l’OTAN luttait contre le Pacte de Varsovie ! Et en juillet, l’Alliance Atlantique se réunira à Varsovie pour discuter du renforcement de son dispositif militaire en Europe de l’Est.

 

Plus d’armes, plus de troupes pour rendre la paix en Europe permanente ? L’OTAN se dit déterminée à venir au secours des pays d’Europe de l’Est. Elle s’y rend en chevalier blanc car la menace de l’Est pèse lourd… C’est ce qu’entend dire notamment J. Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN, en annonçant le prochain sommet de l’Organisation à Varsovie. Selon lui, ce « sommet se tiendra au moment où l’Alliance a des défis sans précédent à relever tant à l’Est qu’au Sud ».

Parmi les menaces principales de l’Alliance figure traditionnellement la Russie. Christine Bierre, rédactrice en chef de Nouvelle solidarité, estime qu’aujourd’hui l’histoire de la guerre froide se répète mais en sens inverse. L’OTAN qui luttait contre le Pacte de Varsovie, se réunit aujourd’hui à Varsovie pour forcer l’encerclement de la Russie.

« On est dans une espèce de crise des missiles de Cuba à l’envers sauf que bien pire. À l’époque de la crise des missiles de Cuba, c’étaient des missiles qui étaient à une centaine de kilomètres des États-Unis. Aujourd’hui c’est une politique d’encerclement de la Russie qu’on voit avec un renforcement continue des moyens de l’OTAN aux frontières de la Russie, avec des pays de l’Est qui ont été surexcités par les États-Unis et l’Angleterre notamment pour exiger de plus en plus de régiments, de systèmes antimissiles chez eux. Et c’est ça qui va être discuté au sommet de l’OTAN, ensuite la finalisation du déploiement des systèmes antimissiles dont la première phase en Europe est le dernier déploiement du système antimissile en Roumanie. Il y a aussi un système radar en Turquie, le quartier général en Allemagne, des systèmes Aegis en Espagne. Donc c’est tout un encerclement de la Russie qui a lieu ce qui est extrêmement dangereux et qui doit être dénoncé ».

[...]

Le contre-amiral François Jourdier fait pourtant remarquer que, même si certains membres de l’OTAN se montrent belliqueux, il ne faudrait pas négliger l’opinion des pays comme la France.

« Il est bien certain que le sommet de l’OTAN à Varsovie va traiter principalement des rapports avec la Russie. Mais les positions ne sont pas les mêmes dans toute l’Europe. Il y a d’abord les pays Baltes et la Pologne mais il y a aussi certains pays comme l’Allemagne et la France qui veulent normaliser progressivement leurs relations avec la Russie moyennant le respect des accords de Minsk par les deux camps, d’ailleurs. On peut espérer à mon avis un réchauffement entre USA et Russie comme le montre la gestion de la crise syrienne par M. Kerry et M. Lavrov ».

Cependant, la création du segment européen du bouclier anti-missile américain va bon train, malgré les appels de Moscou à ne pas contribuer au déséquilibre stratégique en Europe. En Roumanie, un premier site de missiles antimissiles vient d’être inauguré. La Pologne commence les travaux d’un deuxième site.

[...]

Le sommet de l’OTAN en Pologne est annoncé comme historique. Pour son secrétaire général, cette réunion sera cruciale mais il faudrait que les décisions soient mises en place. Il a confirmé la volonté de l’Alliance de déployer les troupes et les armes sur la frontière Est de l’OTAN. Quatre bataillons seront déployés en Estonie, Lituanie, Lettonie et en Pologne pour mieux « protéger » ces pays voisins de la Russie de la « menace russe ». Un terme d’autant plus paradoxal que la Russie joue ces derniers temps le rôle pacificateur dans toute une série de conflits.

Lire l’intégralité de l’article sur fr.sputniknews.com

Une nouvelle guerre froide fomentée par l’Empire ? Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Donc si on comprend bien,la meilleure défense c’est l’attaque ?
    Avec quelles perspectives catastrophiques déjà ?

     

    • ils ont tort de jouer au Poker avec Poutine surtout que les Amerlocks sont d’accords avec lui pour faire la peau à Erdogan qui s’est encore fait ramarquer en accusant l’Allemagne, de génocide des peuples africains -
      si Erdogan a raison , il faudra penser à indemniser les noirs , s’il y a Préjudice -
      et la France  ?


  • Sites anti-missiles ? Mais est-ce bien utile ? Cela ressemble plus à des gesticulations qu’à de vraies menaces. Dans le rapport des forces, la Russie semble avoir une longueur d’avance...

     

  • je plains les caniches des usa quand les missiles vont commencer a pleuvoir, enfin je plains surtout les populations.

     

  • C’est ce qu’entend dire notamment J. Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN, en annonçant le prochain sommet de l’Organisation à Varsovie. Selon lui, ce « sommet se tiendra au moment où l’Alliance a des défis sans précédent à relever tant à l’Est qu’au Sud ».

    Stoltenberg.Un nom et une tête qu’on invente pas !

    Tout mon soutien aux forces Russes ! L’OTAN (d’ailleurs israheil se renforce la dedans) n’est qu’une force dans le but d’affaiblir les armées des pays concernés et de détruire son identité nationale et ses valeurs.


  • Une pensée pour les contribuables européens qui payent le feu d’artifice à 100 000€ (au bas mot) à chaque tir d’éssai (pour être sûr que les soldats sachent mettre en route le bidule, histoire que leurs corps carbonisés après le boum ne soient pas en position "fuite").
    Une pensée pour ces soldats de l’Est qui doivent avoir constamment cette image en tête et la peur fournie avec, parce qu’on leur faire croire que l’Apocalypse peut se déclencher à tout moment. Si vous connaissez un seul riche de la ploutocratie américaine la désirant, ou un seul oligarque russe dans le même état d’esprit que son copain cité précédemment...
    Et puis l’entreprise qui vent ses pétards à 100 000€, elle n’a aucun intérêt à les voir à l’usage ! Chaque année elle en vend pour équiper de nouveaux pays ou elle sort un modèle au-dessus. Ils sont peut-être même périssables ! Tout le parc à changer chaque année, ce serait génial !
    Et si ça se trouve ils ne se font pas chier à mettre une ogive nucléaire dedans. Tant que l’ennemi y croit...


  • #1481590
    le 06/06/2016 par Hollande...L’autre pays du fromage
    L’OTAN prépare-t-elle une "crise des missiles" à l’envers ?

    Si la France et l’Allemagne grondaient de concert avec la Russie contre les pays Baltes, ceux-ci céderaient, et refuseraient ce rôle misérable qui les cantonnent à devenir la prochaine frontière entre deux mondes opposés.
    Nous devons faire l’Europe de Brest à Vladivostock, après avoir remercié et éconduit fermement les Etats-(dés)Unis d’Amérique.
    Les États-Unis devraient gentiment faire leurs bagages, en tout bien, tout honneur. Tête haute. Maintenant. Plutôt que de pousser à la guerre.
    Les Russes ne perdent pas de guerre quand ils sont menacés chez eux d’invasion. Ce sont des guerriers, pas des obèses incultes.
    Ceci dit, il ne s’agit que de quatre bataillons, c’est purement symbolique. La Russie le sait.