Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

L’UE "continuera de négocier" le TAFTA

Juncker, l’homme des multinationales

Bruxelles « continuera de négocier » avec les États-Unis le traité transatlantique de libre-échange (TTIP ou TAFTA), le mandat de la Commission européenne pour le faire restant pleinement valable, a assuré dimanche son président Jean-Claude Juncker, en marge du G20 de Hangzhou.

 

« Étant donné le mandat » que les États-membres de l’UE ont accordé à la Commission, « nous continuerons de négocier avec les États-Unis », a-t-il assuré lors d’une conférence de presse, en dépit de la contestation manifestée au sein des gouvernements français et allemand.

« Lors du dernier Conseil européen en juin, j’ai demandé à l’ensemble des chefs d’État et de gouvernement (des pays membres) s’ils voulaient que l’on poursuive les négociations. La réponse fut un oui » unanime, s’est agacé M. Juncker.

La contestation semble s’intensifier parmi les gouvernements européens, en butte à une vive hostilité de l’opinion publique et en pleine montée des tentations protectionnistes à travers le globe. Le sujet pourrait donc s’inviter dans les discussions au sommet du G20 à Hangzhou (est de la Chine), d’autant que les États-Unis entendent bien poursuivre, voire accélérer les pourparlers.

Négocié depuis mi-2013 par Washington et la Commission européenne, l’accord TTIP (Transatlantic Trade Investment Partnership, aussi connu sous l’acronyme TAFTA), vise à supprimer les barrières commerciales et réglementaires de part et d’autre de l’Atlantique. L’objectif est de créer la plus grande zone de libre-échange du monde, censée doper l’activité économique.

 

Le TAFTA, projet logique du libéralisme mondialisé,
lire chez Kontre Kulture

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1548773

    Petit rappel : Juncker a été NOMME Président de la Commission par les US car il avait organisé "l’optimisation fiscale" des multinationales US quand il était chef du gouvernement luxembourgeois : 100 milliards d’euros d’impôts annuellement économisés, aux dépens de ces cocus de contribuables européens .

     

  • #1548784

    Dans un certain sens, Juncker, qui symbolise merveilleusement bien cette caste dirigeante oligarchique, tient des propos assez "honnêtes" : la responsabilité de François Hollande est tout à fait écrasante dans cette affaire (pour tout ce qui concerne la France du moins). Il a donné son accord à la poursuite des négociations. C’est dire toute la perversité du bonhomme, qui sera peut-être, très prochainement, capable, sous le coup d’un "fronde", d’une "contestation" de la part d’une fraction de son "parti", de feindre de remettre en cause la signature de ce traité par la France et/ou l’UE, dans le but de récupérer leur "voix", et ainsi, s’assurer un certain score à l’élection présidentielle. Il ne faudra jamais oublier qu’à chaque étape, à chaque traité, à chaque document intermédiaire qui permet soit disant de faire "avancer" l’UE, d’améliorer "l"intégration", la "construction" européenne, qui n’est jamais comme il faudrait, qui dit toujours requérir de la part de ses membres toujours plus d’abandon de souveraineté, pour leur "bien" à tous, pour faire en sorte que "ça fonctionne mieux", et bien, François Hollande, Valls, Fabius, Moscovichy, ou autres "ir-responsables" gouvernementaux, ont lu, approuvé, paraphé, signé, ratifié, chaque étape de chaque processus lié à ceux-ci. Certains disent que l’UE est responsable de tout, et par conséquent, de tous nos malheurs (je résume très grossièrement cette thèse bien entendu). D’autres, au contraire, pensent que cette organisation n’est responsable de rien de ce qui se produit dans nos pays d’Europe, et que ce sont les gouvernements et les administrations nationales qui sont les premiers et les derniers à approuver ses décisions, et donc, qu’ils sont les uniques fautifs qui acceptent de brader la souveraineté politique de leur pays. D’autres encore, considèrent que certes, l’Union Européenne, en tant que superstructure technocratique et à tendance oligarchique anti-démocratique, n’est pas entièrement coupable, pas entièrement responsable de ce qu’elle choisit elle-même d’être, et que c’est seulement une série d’erreurs qui ont conduit à la situation actuelle, et qu’il suffirait simplement de la remettre sur de bons rails, en quelque sorte. Ce qui est indubitable (!), c’est que nos élus (il faudrait préciser ce point là), sont quasi entièrement d’accord avec ce qui leur est proposé.

    Voici, pour enrichir le débat, un lien vidéo (conférence des Éconoclastes à Paris) : https://www.youtube.com/watch?v=cll...


  • #1548802
    le 04/09/2016 par tarzoon
    L’UE "continuera de négocier" le TAFTA

    Normal ce sont eux les gouvernants Européen, je pense que cette fois les gens vont comprendre que nos pantins Hollandesque et autres corrompus jouent contre nous.


  • #1548876

    Avant de négocier quoi que ce soit ,faudrait que le "commandeur" Juncker demande aux pays Européens .Mais comme ce dictateur non élu,se permet toutes les fantaisies ,pourquoi se gêner ? c’est moi qui dit ,c’est moi qui décide ,puisque je suis un grand démocrate .Le whisky ou le campagne ,c’est te temps en temps ,pas une bouteille par jour .


  • #1549043

    L’avantage d’avoir un crétin comme Juncker aux manettes, c’est que tout est clair, sans ambiguïté, sur le caractère dictatorial de l’UE...

    Et le oui unanime de tous les dirigeants en juin confirme que les récents propos du flan sur le TAFTA ne sont que de l’enfumage électoraliste, une promesse de plus qu’il trahira...


  • #1549263
    le 05/09/2016 par Soralien
    L’UE "continuera de négocier" le TAFTA

    Cela se fera pas le CETA via le Canada ,car les multinationales etats-uniènnes ont des filiales la-bas .Faut se mefier des Canadiens qui nous la jouent ,chui sympa , mais en douce , ils veulent nous enfumer .