Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

La Rentrée des classes

« La réforme du collège n’est pas l’apocalypse annoncée » s’est réjouit Madame Belkacem.

Or donc, le 1er septembre, a eu lieu la Rentrée scolaire dans le cadre de sa Réforme du collège . « Réforme » difforme, insensée, qui précipite les parents d’élèves et les professeurs dans la consternation.
Il faut lui reconnaître ce mérite : dans ce domaine, l’école publique (comme d’ailleurs dans tous les autres, sécurité publique, hôpital, immigration, chômage, etc.), pour ce qui est de l’acharnement thérapeutique, du travail opiniâtre de dissolution et de ruine, le gouvernement du Bas-Catalan laisse loin derrière lui tous ceux qui l’ont précédé. Aucun autre, pour le moment, ne peut sérieusement s’aligner.
On attend la fin de ce pouvoir comme on espère la guérison d’une maladie mortelle, sans vraiment trop y croire.

Mais il convient de faire la part des choses, et se souvenir de la maxime si belle et si vraie que Pangloss aimait à répéter à Candide : Tout est pour le mieux dans le pire des mondes. [1]
Ainsi, les gentilles Mineures dessalées que l’on aime à regarder courir en criant de joie, poursuivies par les Mineurs prognathes et priapiques à la sortie des collèges, jouiront d’un enseignement digne de leurs petits pertuis, grâce aux soins vigilants de la néo-Tartuffe, passée du ministère des Femmes savantes à celui de l’École des Femmes. C’est à ça que l’on juge de la véritable Culture.

Après les avoir déliées de la honteuse appellation moyenâgeuse de Mademoiselle, Madame Belkacem les débarrasse maintenant de l’inadmissible contracture des vieux programmes scolaires sexistes et machistes, en les nettoyant des scories grecques et latines, et de l’allemand cette langue impardonnable, et de toutes ces histoires à dormir debout qui n’intéressent plus que de vieux fossiles nostalgiques d’un âge révolu. Il faut vivre avec son temps, quand même !

Fort heureusement l’enseignement de l’Islam reste un « module » obligatoire. Néanmoins l’étude de la Chrétienté au Moyen Âge et celle du siècle des Lumières deviendront optionnelles. Avec cette réserve que l’enseignement des « débuts du christianisme » et des « débuts du judaïsme » seront encore au programme en sixième, comme le préconise le CSP.
Cette réserve réjouit les représentants des syndicats de l’enseignement catholique sous contrat, qui ont soutenu la « réforme » Belkacem, pourquoi ne pas le dire ?
Le siècle des Lumières facultatif c’est très bien. Car c’est l’enseignement de l’incroyance, de l’esprit critique et de l’ironie voltairienne, soit l’irrespect envers les valeurs les mieux établies des superstitions sémitiques millénaires, qui, avec la drogue, l’alcool, la sodomie (optionnelle) et le Renseignement, formatent l’esprit des combattants qui font du bon boulot en Syrie, à Nice, et ailleurs.
Si l’on rapproche cette mise sous le boisseau du matérialisme français du XVIIIe, avec celle de l’étude de la Chrétienté du Moyen Âge, on voit que rien n’est tout à fait blanc, ni noir, mais bistre.

Quant au Grec et au Latin, quelle absurdité ces langues mortes, alors que la vie est là, barbarophone, qui nous interpelle de ses borborygmes rauques in the street.
Le grec et le latin « sont une forme d’enfermement dans la culture classique » expliquait la jaune consœur de Belkacem, Fleur, quand elle fut Ministre de la Culture, et qui reconnaissait loyalement n’avoir pas ouvert un seul livre depuis des années.

Ah, Fleur c’était le bouquet !
À l’encontre de la « Culture cultivée » [SIC] qu’elle dénonçait et qui serait celle des dead white males haïs par le tout-puissant Féminisme hamériquain, Fleur Pèlerin prônait la « culture inclusive ». Quand on lui demandait ce que c’était, elle répondait dans un français impeccable : the street art !
Soit l’art de la rue : tags, crachats, kalachnikov, bataclans et étrons canins !
À la place du réactionnaire cursus scolaire, les zélèves auront désormais droit aux coups de cutters dans le plexus solaire.

Bien sûr, toute cette basse besogne se fait au nom de « l’égalité et de la souplesse », car telle est « la philosophie » de cette nouvelle "réforme".
Souplesse dans l’espace-temps avec, au fur et à mesure du voyage scolaire, des « offres » de thèmes, variés, à choisir par délibérations, pour la durée d’un seul trimestre !
Pourquoi dans la foulée ne pas constituer le Trimestrat en politique, au lieu du long quinquennat qui lasse tout le monde ?
Le but : en finir une fois pour toutes avec les psycho-rigides programmes nationaux. L’Élasticité du vagin au lieu de la rigidité du phallus.
N’est-ce pas aimable ?

Perplexes, les parents qui livrent ainsi leur progéniture à l’entrée d’un collège s’interrogent :
Est-ce que notre enfant de douze ans sera avec d’autres enfants de son niveau ? Ou bien « en classe » avec de solides reproducteurs de quinze ans, qui lui enseigneront les bonnes manières en matière de langues fourrées.
Combien y aura-t-il d’heures, de minutes plutôt (en ces modules il faudra compter en minutes, voire en secondes de cours), de math, de français, d’histoire, de sciences ?
On ne sait pas, on ne comprend plus rien ! Et c’est tant mieux, l’étonnement est la base de la philosophie !
Aura-t-elle au moins, notre chère tête brune crépue, de vraies professeures, qualifiées, ou du moins un tout petit peu du métier ? Ou des CDD analphabètes, momentanément détournés du Djihad par les soins diligents du ministre de l’Intérieur ?

Bernard Cazeneuve le 26 mai 2014, soit un an et demi avant le Bataclan : « Aux jeunes qui partent en Syrie, je veux dire qu’il y a 1000 combats à mener dans la République, pour la France ! »
Appel entendu, en urgence, à ce qu’il semble.

Une seule chose demeure certaine, nos enfants apprendront moins, c’est-à-dire seront moins aliénés par l’instruction, au sens réactionnaire du mot, mais en revanche recevront davantage d’éducation, d’éducation à la tolérance et à l’ouverture par balle, qui leur servira dans la vie réelle à bien tolérer les exterminations séquentielles que l’État nous promet par tous ses orifices.
Il faut bien que jeunesse trépasse !

Notes

[1] En réalité la maxime de Pangloss, reprise de Leibniz est : Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Voltaire. Candide ou l’Optimisme.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 






Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1555925
    Le 13 septembre à 13:59 par cochise
    La Rentrée des classes

    Moi mon fils en 2ème secondaire, a eu droit à la question du siècle, pourquoi les méchant russe sont en Syrie, mon fils répond, ben parce que bachar leur a demander de l’aide, réponse du prof, faux, ils sont la pour leur piquer leur pétrole, et les américains sont la pour leur en empêcher et en même temp combattre les méchant barbus de daech qui veulent envahir le monde, une chance que je peux lui expliquer le vrai du faux mais tous n’ont pas cette chance, notamment les fan de tf1, frtv, bfm, qui après le grand mensonge ...oups je m’égare journal de 20h pop corn et pokémon en main peuvent ce taper non sans battement de coeur avec l’excitation du générique, les experts, 2 flics à miami, esprit criminel, touche pas à mon poste,etc... bref rien que du culturel pour nos petits jeunes.

     

    Répondre à ce message

    • #1555975
      Le 13 septembre à 14:57 par révi-sioniste
      La Rentrée des classes

      Pareil pour moi ici en Belgique,voila des années que j’ai été alarmé ( ça fait 7 ans maintenant) par le lavage de cerveau pratiqué en milieu scolaire.Maintenant,en dernière année d’humanité et avec un père complotiste et évidememnt fachiste de la pointe des cheveux à la plante des pieds, pour sur elle a pigé dans quel sens tourne le monde,elle s’est meme offert d’incendier le "prof de philosophie" à une ou deux occases,s’est fait portée pàle le jour de l’inévitable visite d’un camps de détention allemand et envisage depuis le début de l’année de demander à la direction de son établissement scolaire de pouvoir ramasser les papiers deux heures par semaine dans la cours de récré à la place du "cours de civisme".
      Désobéissance civile,nous n’avons que cela pour l’instant

       
    • #1556032
      Le 13 septembre à 16:07 par dupifovitch
      La Rentrée des classes

      C’est bien pourquoi, être parent, est un boulot qui doit se faire à plein temps ou avoir des des grands parents. Pas évident.

       
  • #1555970
    Le 13 septembre à 14:54 par PRAlain
    La Rentrée des classes

    Merci beaucoup pour ce petit billet d’humeur, certes un peu sarcastique mais tellement proche de la réalité que je côtoie chaque jour.

     

    Répondre à ce message

  • #1555976
    Le 13 septembre à 14:59 par Marde
    La Rentrée des classes

    Félix Niesche, je sais pas comment son nom se prononce, Nièche, Nieuche, ou Nische parce que je cause en tête quand j’écris, est toujours aussi savoureux, un régal à le lire, et une façon de rire en grinçant face au tsunami de médiocrité déferlant qui nous emporte tous et juste avant de couler le moteur...définitivement.
    Pour que la littérature de l’empire triomphe, il faut bien raser définitivement l’école de la pensée française traditionnelle.

     

    Répondre à ce message

  • #1556045
    Le 13 septembre à 16:22 par MrM
    La Rentrée des classes

    Fort heureusement l’enseignement de l’Islam reste un « module » obligatoire. Néanmoins l’étude de la Chrétienté au Moyen Âge et celle du siècle des Lumières deviendront optionnelles. Avec cette réserve que l’enseignement des « débuts du christianisme » et des « débuts du judaïsme » seront encore au programme en sixième, comme le préconise le CSP.

    C’est vraiment vicieu cela signifie que l’on va mettre au meme rang les textes du coran et ceux de l’eglise moyen ageuse qui n’a rien de chretien.

    Donc on va confondre la charia et l’inquisition sous les meme thermes mais jamais l’enseignement biblique de Jesus ne sera impliqué qui lui est totalement opposé !

    Le judaisme ne sera donc évoqué qu’historiquement part la fuite des hebreux d’Egypte en terre d’Israel mais jamais le contenu de la torah ou de la bible ne sera évoqué mais celui du coran, quand aux guerre et conquettes de l’islam qu’en est il ?

    Ceci est une tromperie totalement manipulatrice et lourde d’encombrement et confusion historicotheologique.

    autant faire un cour d’histoire et un cour de théologie général pour ceux que cela interresse mais ces divergeances ne sont pas normal.

     

    Répondre à ce message

  • #1556112
    Le 13 septembre à 17:55 par dixi
    La Rentrée des classes

    Je connais un professeur d’espagnol enseignant dans un collège qui m’a montré des phrases (en français, paraît-il), de 3, 4 lignes , de gamins de 4ème .J’ai été effaré par le niveau ,d’écriture ,de construction de phrases et de fautes . C’est absolument abominable et d’un niveau cours élémentaire 1re année ,incroyable .

     

    Répondre à ce message

  • #1556260
    Le 13 septembre à 21:01 par Scipion
    La Rentrée des classes

    Et le plus hilarant c’est de voir que les parents seront près à se saigner aux quatre veines pour envoyer leurs enfants dans l’école privée dépendante d’une mairie conservatrice où le maire est un réac UMP réélu au premier tour depuis 25 ans.

    La gauche, personne n’en veut. Elle n’apporte que le vide, le nihilisme.

    Les socialistes prônent la médiocrité parce qu’ils ont peur. Un enfant qui grandi dans une famille socialiste et épouse les idéaux socialistes à de très grandes chances d’être médiocre, pour ne pas voir leur progéniture abreuvée de « Droits de l’Homme » et autres joyeusetés se faire doubler par les vilains réactionnaires phallocrates, ou même les prolétaires qui ont l’indécence de penser qu’un homme est un homme, une femme une femme, et qu’une femme préfère s’occuper de ses enfants que d’aller bosser sur une chaîne de montage, les socialistes n’ont d’autres choix que de réduire le niveau, si ils veulent avoir une chance de voir leurs enfants s’en tirer.

     

    Répondre à ce message

  • #1557086
    Le 14 septembre à 19:26 par mescalito
    La Rentrée des classes

    bonjour, je suis le papa d’une petite fille de 10 ans, nous habitons marseille. ma fille a l’habitude d’etre souvent avec moi en ville, dans le quartier de la plaine panier, ou autres etc, elle a l habitude de fréquenter des personnes de toutes races, de toutes religions, de toutes classes, parler avec des SDF etc etc assister a des petits concerts rap, reggae , electro dans les petites sales de marseille, d’etre curieuse des gens donc sociable, elle n’a pas peur dans ce contexte la, je dirai meme qu’elle adore.Pour son age j’estime qu’elle en a beaucoup vu et entendu, peut etre meme des choses qu’elle n’aurait pas du voir enfin bref rien de traumatisant pour elle...

    en contre partie je ne lui mens pas au sujet du monde réel dans lequel on vit et ses grands dangers pour qu’elle sache réellement ou elle met les pieds et qu’elle apprenne aréagir en fonction des situations.

    donc j’en viens au sujet, j’ai eu la réunion prof / parents d’élèves ou la directrice nous a expliqué que dans l’année, il va il y avoir 3 exercices pour simuler une attaque terroriste dont un ou les enfants ne seront pas prévenu. seule la directrice et surement les prof seront au courant.

    j’ai posé quelques questions pour m informer de comment ils allaient présenter la choses aux enfants. elle a été très vague mais a dit que cela allait etre une vraie simulation avec des enfants qui joueront le roles de victimes avec membres arrachés, certains enfants feront le role de morts, ils mettront des enfants a plat ventre pendant 30 minutes etc etc...

    donc j’ai dit a la maitresse que ma fille ne participera pas a ce cinéma, ma fille est bien en france , elle se sent bien , elle aime sa ville, sa famille, ses amis, elle a pas a d’un coup se sentir en insécurité parce que monsieurs valls et autres en avaient décidé autrement.

    on passe a mon avis a un cap supérieur, ils veulent donner une impression d’insécurité et de peur des le plus jeune age pour encore mieux asservir et controler les gens.

    un père imparfait

     

    Répondre à ce message

    • #1557430
      Le 14 septembre à 23:49 par KATYA DYRSEN
      La Rentrée des classes

      Je suis entièrement d’accord ...8 septembre réunion des parents de élèves grande section mon fils va avoir 5 ans ...on me parle de cette session de alerte attentat prévue cette année alors qu il y 2 ans c t alerte tempête et après la directrice nous dire je espère que toutes ces mesures vous rassurer ont. ..euh non pas du tout madame cela ne me rassure pas du tout elle rajoute soyez gentils avec nos astem ce sont nos partenaires je ai cru à une mascarade les asters devenus flics filtrant les entrées du écoles sont devenus des robots complètement s dépassés et froids ...tout comme Belkhacem l avez vous vu sur C8 avec Daphné Burki ...ce n’est que une marionnette fière de offrir la presse publique aux collégiens et lycéens super quand on voit le objectif des médias devenus aussi des boîtes à fric faire vendre à coup de titres sensationnels. ..pour en revenir au grande section la réforme consiste à privilégier les orale plus que l écrit la manipulation façon Montéssori cette thérapeute qui a établi des idées innovant es mais il y a 100 ans ce n’est est pas adaptées comme nous le à dit la maîtresse cette méthode pour des classes de 27 ...enfants elle va elle aussi nous faire un burn out sans oublier que elle doit faire passer un brevet à nos enfants à peine haut comme 3 pommes et rédiger un cahier de réussite et progrès de chacun des élèves comme si le ministère se réveille et de un coup voulait effacer de un coup de baguette magique toutes ses méthodes traditionnelles de un coup de baguette magique ils sont fous nos dirigeants sans oublier que on doit fournir du papier des kleenex des chaussons des stylos weleda non mais ho c est quoi ce système scolaire à vous faire flipper je vous assure sans oublier la maîtresse de nous confirmer que le niveau est clairement tiré vers le bas tu sais compter jusqu a 10 c bon petit passe en CP de toute façon tu ne peux pas redoubler alors si tu seras en difficulté en primaire tant pis pour toi ...je suis comment vous dire anéantie

       
  • #1558485
    Le 16 septembre à 09:36 par Vosgien
    La Rentrée des classes

    J’ai du mal à comprendre cette complainte récurrente des veaux sur l’école de la république. Déjà il y a plus de 30 ans les gens se plaignaient avec les réformes comme les "maths modernes" et le thème reviens tous les 5 ans.

    Franchement, qu’attendez-vous d’une institution qui a été mise en place et rendue obligatoire dés ses débuts dans le but de formater les esprits, réprimer les régionalismes et renforcer le contrôle pour imposer un pouvoir étatique ?

    Certains dirons que malgré ces desseins, en contre partie, les tête blondes (du moins encore à cette époque :)...) recevaient une éducation très inspirée de celle des classes très aisées, ce qui pouvait leur permettre en retour d’intégrer ces classes par le mérite....une sorte de donnant-donnant, même si toutefois, c’était pour servir ce même dessein et augmenter son armée.

    Donc soit, ce donnant-donnant existait et est bel et bien en train de disparaître, mais uniquement parce que c’est inscrit dans le code génétique de cette institution. Pour remplir son dessein, elle n’a plus besoin d’une armée Citoyenne formée à l’idéologie du Progrès et aux sciences qui l’accompagne. Tout est bien installé à présent, on a suffisamment de soldat pour faire tourner la machine qui ne peut plus grossir structurellement, on a juste besoin de gens qui mangent (beaucoup) et consomment (beaucoup) pour espérer faire tourner la machine encore un peu. Former ces gens est aujourd’hui un investissement à fond perdu et ça pourrait même les inciter à consommer moins.

    Bref, il n’y a pas vraiment de nostalgie à avoir de l’école d’avant, ça n’a jamais été une école bienveillante, elle servait les mêmes maîtres que maintenant, mais elle s’est juste adaptée à l’époque.

    Tout le monde n’a pas la formation, la possibilité et le temps pour, mais si vous pouvez, ne mettez pas vos enfants à l’école. Ne leur faite pas subir ces heures interminables d’ennuis qui au bout de 15 ans les rendent complètement apathique et sans aucune possibilité de révolte ou d’action. Ils peuvent apprendre au moins autant (et mieux en contenu) en 5 fois moins de temps et profiter de 12 ans de temps de vie ainsi gagné à être actif au lieu de rester dans la passivité.

     

    Répondre à ce message

  • #1559252
    Le 17 septembre à 08:51 par Pierre Ghi
    La Rentrée des classes

    C’est la Rentrée des crasses.

     

    Répondre à ce message

  • #1562743
    Le 22 septembre à 14:46 par Caro
    La Rentrée des classes

    Mardi soir, réunion au collège pour rencontrer les professeurs de mon fils qui est en 5ème. Par où commencer... ? La seule prof de techno du collège a quitté l’établissement, ils n’ont pas encore trouvé à la remplacer. La prof d’espagnol, ben... En fait, si vous en connaissez quelqu’un qui a une licence et qui parle espagnol... Non, parce que la réforme, là, qui fait que maintenant les élèves peuvent apprendre une seconde langue dès la 5ème, c’est bien beau, mais il semblerait que les recrutements de profs n’aient pas suivi.
    La prof d’allemand est dégoûtée et se demande si elle sera encore là l’année prochaine. Du coup, le voyage prévu cette année dans la ville jumelée... "suspendu".
    Puis-je parler aussi du prof de sport, qui sera en retraite au mois de février, et qui espère qu’il aura un remplaçant...
    Qui dit réforme dit nouveaux programmes, dit nouveaux manuels (c’est que ça coûte une réforme !). Il a été demandé aux parents d’acheter le manuel de maths version 2016. Le manuel de SVT... Je n’ai pas bien compris s’il n’avait pas encore été imprimé, ou si le collège attend de voir si c’est bien la nouvelle mouture qui est sortie, enfin toujours est-il, le manuel de SVT, ne le cherchez pas, il n’y en a tout simplement pas !
    Ce qui est bien dommage parce que par ailleurs, le brevet des collèges a lui aussi subi sa réforme ! Et que la nouvelle version prévoit un examen de sciences tarabiscoté sauce PS (un truc pas possible sorti de je ne sais quel cerveau... soit un truc qui mélange la techno et les maths, soit les maths et la SVT, soit la SVT et...). Or il se trouve que mon fils pourrait tomber, au brevet, sur des questions relatives au programme de SVT de cette année. Sans manuel, tiens... Enfin on n’est plus à ça près !
    Enfin... Je ne pouvais pas finir sans vous dire un mot sur la déco de la classe. Le prof est jeune, même très jeune, et relativement sympa et avenant à première vue. Et il vote vraisemblablement à gauche (sans surprise). Et/ou il est homo. Il a consacré une porte de la salle à toutes les formes de discrimination. Ca va de : "le racisme n’est pas une opinion c’est un délit" à "l’homophobie tue"... Mais ce qui m’a tuée, moi, c’est un dessin d’élève qui représente Cendrillon en train de rouler un patin à Blanche-Neige, le tout auréolé de drapeaux LGBT... Chacun ses idées sur la question, mais savoir que des mômes ont le nez dessus des dizaines d’heures dans l’année, ça me fait mal...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents