Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Laïcité à l’américaine : découvrez les "clubs Satan"

Dérision ou militantisme antichrétien ?

Un groupe d’activistes anti-chrétiens, le Temple satanique, a créé des clubs Satan. Les petits Américains de l’école élémentaire suivent des programmes l’après midi après le temps d’instruction proprement scolaire : cela leur fera une nouvelle option. L’objectif avoué est de faire pièce aux « Christian Good News Clubs » lancés par des chrétiens évangéliques. Pour rétablir la « laïcité », et la « séparation de l’Église et de l’État ».

 

Doug Mesner, le fondateur du temple satanique et des clubs Satan, a un abord lisse et poli, un discours rationnel et mesuré. Il déplore que les chrétiens évangélistes du CEF (Child Evangelism Fellowship) aient contourné la constitution américaine et se soient infiltrés avec leur « Christian Good News Clubs » dans l’école publique, brisant ainsi la séparation entre l’Église et l’État. Mais puisque la Cour suprême des États-Unis a décidé dans une affaire complexe, en 2001, qu’on ne saurait exclure un programme « après école » en raison des opinions religieuses de ses promoteurs, et que dix ans après, on comptait plus de 3 500 Good News Clubs, il a décidé d’en faire autant avec ses Clubs Satan.

 

Satan garant de la laïcité

Il ne s’agit ni plus ni moins à l’en croire que de rétablir l’équilibre constitutionnel et la laïcité par une option non chrétienne. Et, toujours selon lui, les Clubs Satan et ce qu’on y fera n’auront rien avoir avec un être surnaturel malfaisant. Le temple satanique rejette hautement toute forme de surnaturel et ne jure que par la rationalité scientifique. Pour Mesner, « Satan » est juste « une construction métaphorique » censée représenter le rejet de toute forme de tyrannie exercée sur le cerveau humain. Héhé : tout cela est très poli et très rationnel, mais revient à présenter explicitement le christianisme comme une tyrannie, et Satan comme un libérateur.

La suite n’est pas moins policée, ni moins claire. Mesner ajoute : « Il est capital que les enfants comprennent qu’il y a de multiples façons de voir sur chaque question, et qu’ils ont un choix pour déterminer leur façon de penser ». En somme, les clubs Satan leur donneront une option : Jésus ou Satan. Telle est la nouvelle laïcité, conforme aux habitudes mentales américaines : même ses ennemis évangélistes reconnaissent que Mesner a « l’amendement numéro 1 pour lui ». Au nom du pluralisme et de la liberté, on débouche sur un parfait relativisme.

 

Les clubs Satan, une option préférable pour l’école

La cible des clubs Satan est incontestablement de faire une concurrence directe aux clubs Good News. Et ils jouent pour cela sur leur côté libéral et propre sur eux : « Alors que les Good News Club se focalisent sur endoctrinement, remplissant les enfants de la peur de l’enfer et du courroux de Dieu, les clubs Satan insisteront après l’école sur le libre examen, le rationalisme. Nous préférons donner aux enfants un aperçu des merveilles de la nature qui les entoure, pas la peur de l’horreur éternelle de l’autre monde ». À l’en croire, ce seraient les chrétiens les vrais satanistes.

Et la rhétorique fonctionne. Le Washington Post rapporte le cas d’une éducatrice de bon niveau, Amy Jensen, qui a décidé de diriger un Club Satan après avoir comparé ses programmes avec ceux du Good News Club. Selon elle, ils inspirent la bienveillance et l’empathie pour tout le monde, et respirent le sens commun. Alors que leur concurrent, bien sûr, enseignent « la peur et la haine des autres croyances ».

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1527000

    C’est pas juste, ils avaient déjà le club Mickey, d’où sont sorties les grands penseurs B.Spears, C.Aguilera, J.Timberlake, et moult autres têtes pensantes de ce siècle...


  • #1527055
    le 03/08/2016 par Coton tige mystère
    Laïcité à l’américaine : découvrez les "clubs Satan"

    J’aurais jamais cru un jour lire un truc comme ça, c’est râpé les copains, préparez-vous et le plus important : faites gaffe à vos genoux et gardez toujours un slip propre en cas de tuile...


  • #1527087

    À part çà on n’est pas dans une guerre de religion.


  • Finalement ce sont des loges maçonniques pour les enfants.


  • Pour ceux qui ne comprennent pas le but de ce mouvement...
    Il s’agit simplement de remettre en place les militants des principales religions, eux et leurs demandes...

    Exemple : Pourquoi, si les musulmans ont droit à des repas halal à l’école, les satanistes n’auraient-ils pas droit à un bol de sang frais ?
    La solution est : aucun repas confessionnel pour qui que ce soit.

    Mais évidemment, les croyants sont tous persuadés d’avoir "la bonne religion" et ne voient pas plus loin que le bout de leur nez : ils diront que ce n’est pas comparable. Et ils auront tord.

     

  • La laïcité aux USA , ou la devise est " In God we trust " ( en Dieu nous croyons ) ?
    Ca a du bugger qqs part.

     

  • 1) La plus grande ruse de satan pour tromper l’homme, est de faire croire qu’il n’existe pas.

    2) Le but de satan n’a jamais été que l’homme l’adore, mais de détourner ce dernier de Dieu et l’amener en enfer avec lui.

    Ayant dit cela, il apparaît clairement qu’il n’y a pas plus sataniste que toute idéologie athée ou prônant une distinction entre l’acte et la foi (le respect des textes n’en parlons même pas..)

    Les tête de bouc et autres pentagramme ne sont que du folklore, pour ne pas dire de la comédie...

     

    • @ Otm
      "La plus grande ruse de satan pour tromper l’homme, est de faire croire qu’il n’existe pas"

      Je suis donc content de savoir que l’état déplorable du monde n’a rien à voir avec satan.
      Cordialement.
      Un athée (donc forcément sataniste) qui vous veux du bien.


  • Pourquoi ces gens là ne sont-ils jamais orientés contre l’islam ou le judaïsme ? Est-ce un aveu implicite ?

     

  • #1527162

    Je rebondis que le sujet pour mettre le doigt sur la prudence de mise quand certains parlent des Américains, en séparant l’élite du peuple.
    Franchement, dans ce cas, où est l’élite ? Les sérial-killer, c’est l’élite ? Les programmes débiles, ils sont regardés par l’élite ? Les innombrables bavures dues à la possession d’armes à feu : élites ? La création de religion toutes plus éxotiques les unes que les autres, c’est l’élite ?
    On est tout de même en face d’un peuple assez frappadingue, d’où sans doute une certaine forme de talent, voire de génie. L’un n’excuse pas l’autre.


  • Je me demande s’il est possible de tomber encore plus bas que ca...


  • #1527232

    "Satan garant de la laïcité".
    On ne peut pas faire plus limpide que ça.


  • La bonne blague c’est de leur poser cette question :

    Pensez-vous que Hitler est un fils spirituel de Satan ?

    Qu’ils répondent oui ou non, ils sont super mal !
    Soit ils dédouanent Hitler, soit il se prétendent du même camp.

     

  • Satan est très fort, mais Dieu est plus fort que lui.
    Seul suivent leur diable ceux qui auront bien voulu se laisser séduire par le mal.


  • Satan n’est pas "le rejet de la tyrannie des croyances", c’est l’animalité que l’esprit incarné doit combattre pour s’en libérer.
    L’athée comprend comme le fondamentaliste.


  • Nous avons anthropomorphisé Dieu et Satan parceque c’est dans notre nature de nous croire séparé de tous. Le fait est que nous sommes tout ce qui est. Le bien le mal, Dieu ou le diable peu importe. Cela nous rassure de croire que nous sommes impuissant et qu’un être viendra nous sauver et cela nous rassure également de penser que le mal vient d’un être démoniaque et surtout pas de nous ! Ces débat sont devenus stériles, sans aucun intérêts.

     

  • C’est de la dérision. Il faut se mettre dans le contexte américain pour comprendre. Là-bas, les gamins ont droit à une instruction religieuse au sein même de l’école.

    Du coup, si on apprend à des gosses que quelqu’un a marché sur l’eau, qu’un homme a vécu dans le ventre d’une baleine, qu’il y a un paradis où tout est beau et parfait, etc etc... Pourquoi n’aurait t on pas le droit de leur dire que le monde a été créé par une licorne, par un plat de spaghetti ou autres fadaises ?

    Il faut respecter toutes les croyances, non ?

     


    • Pourquoi n’aurait t on pas le droit de leur dire que le monde a été créé par une licorne, par un plat de spaghetti ou autres fadaises ?
      Il faut respecter toutes les croyances, non ?




      Croire que le monde a été créé par une licorne ou un plat de spaghetti est un non-sens absolu car le monde n’a pu être créé que par un être en dehors de la matière, de l’espace et du temps, comme l’a démontré Saint Thomas d’Aquin à l’aide d’un raisonnement logique simple.


    • @Melda, Peut-être mais malheureusement dans ce monde, on n’a pas le choix, c’est une ruse de satan de prétendre le contraire, si on n’explique pas aux enfants que Jésus-Christ est notre sauveur, c’est les exposer à ne pas être sauvé, c’est ainsi il n’y a pas 36 chemins pour se sortir de ce bourbier, être en Christ n’est pas une religion, c’est une main tendue pour être sauvé. Le reste n’est que de la poudre de perlimpinpin, surtout si vous dites à vos enfants qu’ils peuvent sauver leur âme grâce à des spaghettis !!!!. C’est stupide vous en conviendrez et dangereux. Lire la Bible élève l’âme et permet de savoir qui on est, et à qui on s’en remet.


  • Non ce n’est pas de la dérision, c’est clairement du satanisme. Et aux USA en plus !!!


  • C’est incroyablement grotesque car Satan n’appartient-il pas lui-même au folklore religieux ? On ne s’en sort pas...


Commentaires suivants