Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Ralliement

« Le danger est trop grand, il faut changer les choses et le faire d’urgence » a dit François Bayrou en plein état d’urgence, pour justifier sa nouvelle volte face d’inconsistant. [1]

 

Quelle fourche du Démon du MoDem vous pique, Monsieur Bayrou ?
Pour quelle raison ce ralliement à la plus foireuse, la plus dégoûtante de toutes les gauchiasses déféquées par la Finance cosmopolite ?
— Parce que « la situation nourrit le pire des risques » !
Fichtre ! Et quel est donc ce risque, Monsieur Bayrou ?
— « Une flambée de l’extrême droite » !
Évidemment, là, on ne peut que s’incliner. Mais, Monsieur le ministre, les propos du sieur Macron sur la colonisation en tant que Crime contre l’humanité, crime qui a accru le nombre des vivants de la dite humanité ?
— Ah, mais je lui ai pas envoyé dire !
Dire quoi Monsieur Bayrou ?
— Mon « incompréhension » !
Carrément ! Et après ?
— « Il m’a entendu, je crois. »
....

Ça prouve au moins qu’il n’est pas sourd.
Aussitôt su le rachat du Bayrou par le Mac’Rothschild, la Bourse a bondit d’allégresse, l’indice du CAC a fait comme les algériens pendant la colonisation, il s’est multiplié !

De toute manière, Monsieur le Maire de Pau, permettez à un humble et ancien palois de vous le dire : si votre pire inquiétude est la victoire de Marine Le Pen, vous faites un très mauvais calcul.
Marine Le Pen n’aurait quasiment aucune chance face à un Fillon qui serait lavé, ou à un Hamon qui serait allié au Mélenchon.
Mais elle a toute ses chances, et la nôtre, face au Macron, voyez vous ?
Si vous ne le pressentez pas, vous manquez de la pénétration politique nécessaire pour cesser d’être un loser, Mister Bayrou ! (Il faut parler anglais quand on est du Macron.)

 

Citations du Notable de Pau :

 

— Septembre 2016, en prose :

« Derrière Emmanuel Macron il y a des grands intérêts financiers incompatibles avec l’impartialité exigée par la fonction politique.
Il y a là une tentative qui a déjà été faite plusieurs fois par plusieurs grands intérêts financiers et autres, qui ne se contentent pas d’avoir le pouvoir économique, mais qui veulent avoir le pouvoir politique. »

« On a déjà essayé en 2007 avec Nicolas Sarkozy et ça n’a pas très bien marché. On a essayé en 2012 avec Dominique Strauss-Kahn… »

« D’ailleurs c’est très simple : posez-vous la question du pourquoi ces heures et ces heures de télévision en direct ? Pourquoi ces couvertures de magazines, pourquoi ces pages et ces pages autours de photographies ou d’histoires assez vides ? »

« Il y a la séparation de l’Église et de l’État. Moi je suis pour la séparation de l’État et de l’argent (…) Je ne suis pas pour que le pouvoir de l’argent prenne le pas en politique. Il faut en tenir compte, il faut le savoir il faut le connaître, il faut favoriser quand on peut l’activité et la création de richesses. Mais il ne faut pas que l’un ait le pas sur l’autre. »

 

— Février 2017, en substance et en stances :

Je suis Monsieur Bayrou, le Magistrat de Pau
Le bourgeois d’Aquitaine à l’accent aboli, 
Je n’ai qu’une parole, et elle vaut balle-peau !
Mais ma conscience est bonne quand je me mets au lit.
 
Ah, Monsieur du Macron je suis votre féal !
Je vous laisse le Fillon, je lèche votre Ré-
-putation d’Héritier et de Gendre idéal,
Et le sillon qu’elle laisse sur la Publique Raie.
 
Monsieur Macron m’a répondu : vous en êtes un !
Tout le monde le pense, mais personne ne le dit
Et pour vous remercier d’être tant opportun,
Je vais vous adouber, cochon qui s’en dédit !
 

 

Il y a la séparation de l’Église et de l’État. Moi je suis pour la séparation de l’État et de l’argent !
Ah, la voilà bien la droite des valeurs boursières, la parole d’une partie de la droite catholique, celle qui donne la colique ! L’éternel Ralliement ! Tout le temps à se vendre aux milieux de l’Argent, en fin de compte, en fin de calcul, en fin dernière.

Paris, le 23 février 2017

 

Prochainement chez Kontre Kulture, le nouveau livre de Félix Niesche :

 

Notes

[1] N’oublions pas qu’il avait appelé à voter pour Hollande en 2012 !

Retrouvez Félix Niesche chez Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

Félix Niesche, sur E&R :

 
 






Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1672681
    Le 24 février à 22:10 par kasiar
    Le Ralliement

    Vous parlez de cette girouette qui se dit centriste mais qui va dans le sens de la mode politique du moment ? en 2007 c’était Sarko, en 2012 Hollande et là c’est Macron ?
    Quand est-ce que ce Monsieur a réellement fait vendre son sinistre parti ?

     

    Répondre à ce message

  • #1672695
    Le 24 février à 22:33 par woody
    Le Ralliement

    Bayrou s’est pris dans le filet de Macron ...
    Qu’il est gauche ! Ce mal à droite !
    Il n’est vraiment pas doué pour la pêche sous Marine !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1672706
    Le 24 février à 22:54 par Mojo Risin
    Le Ralliement

    Je ne m’attarde pas sur le cas Bayrou, Felix Niesche lui règle son compte de façon bien étayée et en beauté. Régnier, Mathurin - pas Henri : Avecque la science, il faut un bon esprit (Satire III)
    Remerciement au polémiste pour ce titre, il y a peu : L’ autre est Hamon. Un beau trait qui va droit au coeur du lecteur-dandy égaré en ce sous-monde. Et puis encore : il y quelques jours Baudelaire éclairait la médiocrité d’une proposition raccoleuse. Et aujourd’hui un clin d’oeil à Gérard de Nerval ! Quel média, site ou journal a en sa rédaction un type qui connait un peu sa littérature ?

    Monsieur Niesche, chapeau bas !

     

    Répondre à ce message

  • #1672721
    Le 24 février à 23:31 par PieGhi
    Le Ralliement

    Enseigner l’ignorance est une obligation quand on bâtit un empire sur des mensonges.

     

    Répondre à ce message

  • #1673174
    Le 25 février à 19:52 par Vaurien
    Le Ralliement

    Aussitôt su le rachat du Bayrou par le Mac’Rothschild, la Bourse a bondit d’allégresse, l’indice du CAC a fait comme les algériens pendant la colonisation, il s’est multiplié.



    Les algériens se sont multipliés après leur indépendance. Ils étaient environ 9 millions et sont à 40 millions à l’heure actuelle. Il faut savoir ce qu’on dit parfois. Le beurre et l’argent du beurre, cela marche pour un temps et non pas tout le temps. On critique les banquiers qui sucent les efforts du peuple français, mais deviennent des humanistes ailleurs et porteurs de civilisation.

     

    Répondre à ce message

    • #1673736
      Le 26 février à 20:07 par Ouaran
      Le Ralliement

      Certes, la population a quadruplé avant, mais elle avait déjà doublé avant.

      D’ailleurs comment aurait-elle quadruplé après, s’il n’y avait eu de magnifiques infrastructures et logements confisqués aux pieds-noirs (et payés par les métropolitains) ?
      S’il n’y avait eu des installations pétrolières et gazières livrées synchro avec le jour de l’indépendance (pour enterrer l’idée de la colonie gazière bénéficière).

       
  • #1673755
    Le 26 février à 20:34 par Rémi O. Lobry
    Le Ralliement

    Guess what ? Peu de gens le savent, mais j’ai voté Bayrou en 2012 (Vous prononcez comment vous ? Baille-rou ou Bé-rou ?) parce qu’il a une bonne bouille (Passé 40 ans on a la gueule qu’on mérite). Les centristes sont cunning. Ce sont eux qui font l’appoint au second tour pour avoir un Marocain. Mais là Bay Watch... Sorry, Bayrou, s’est fait piquer l’affaire par une marocaine ! Et puis, bien que grand spécialiste d’Henri IV il a été infoutu de me dire si c’était vrai ou non que la statue équestre du Vert Galant sur le Pont Neuf contenait un buste de l’Empereur placé là par le couleur de bronze qui était bonapartiste.

    Ils ont failli s’appeler le Parti Démocrate. Je leur ai dit que ça faisait un peu PD. Je leur ai suggéré le Modulateur-Démodulateur (le zoui-zoui qui traduit le digitale vers l’analogique et lycée de Versailles) et que ça faisait vachement technologie de pointe. Mind you, ils ont failli s’appeler Minitel qui n’est rien d’autre qu’un modem avec un peu de RAM, un peu de ROM, une CPU 8 bits et de l’Antiopisation.

    Donc, le Taulier ne vit pas à Pau à l’ombre du Grand Baille-rou ? Bé-rou ? Mais rather du côté de Biaritiz ou Bayonne. CQFD.

     

    Répondre à ce message

  • #1673828
    Le 26 février à 22:51 par Durandin
    Le Ralliement

    N’oublions pas que cette vieille tête de veau béarnaise est membre d’HONNEUR de la LICRA... Quelle merveilleuse assurance tous risques...

     

    Répondre à ce message

  • #1673832
    Le 26 février à 22:56 par Maxence
    Le Ralliement

    Bayrou étant crédité de 4% d’intentions de votes il ne peut se présenter sans se ruiner : en dessous de 5% de votes, les frais de campagne ne sont pas remboursés par L’Etat . Bayrou va... à la soupe de Drahi-Macron, la troisième fortune de France .

     

    Répondre à ce message

  • #1673888
    Le 27 février à 01:14 par horizons.lumineux
    Le Ralliement

    Il va vite s’avérer être un vrai boulet.

     

    Répondre à ce message

  • #1673911
    Le 27 février à 04:27 par Zébulon
    Le Ralliement

    Bayrou ne rallie pas Macron : il rallie la coalition anti le Pen, c’est à dire le "Front Sioniste" pour lui faire barrage, comme en 2002 .

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents