Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve est-il sur la sellette ?

Après Fenech, des victimes des attentats de Paris sont indignées par son attitude

En moins d’une semaine, une association de victimes des attentats de Paris ainsi que le député LR Georges Fenech, en charge de la commission d’enquête parlementaire sur les mêmes attentats, s’en sont pris au ministre de l’Intérieur. Qui a pourtant obéi en tous points à sa hiérarchie. Sera-t-il prestement remercié après avoir fait le « sale » boulot ?

 

Il est vrai que le déroulement des faits, la non-intervention des militaires présents, le pedigree connu par les « services » des tueurs (on parle des événements de janvier 2015 et novembre 2015), ne plaident pas en faveur du couple de l’exécutif en charge de notre sécurité.

Valls et Cazeneuve travaillent objectivement plus – la chose a été avouée publiquement à de nombreuses reprises – pour éradiquer l’antisémitisme français, qui reste à prouver, que pour protéger les Français. D’ailleurs, certains lieux de culte et certaine communauté mobilise une partie disproportionnée de la force Sentinelle.

Ce couple aura en revanche profité des attentats pour encadrer et réduire le plus possible la liberté d’expression, sur l’Internet principalement, lieu de toutes les contestations, et de toutes les informations non « traitées », comme on traite une récolte chimiquement. C’est là leur seule réalisation concrète. Depuis la prise de pouvoir effective de Manuel Valls en février 2014, à l’occasion de l’interdiction théâtrale du spectacle de Dieudonné – une mise en scène médiatico-politique nationale pour changer d’exécutif sous la pression d’associations communautaires influentes, un coup d’État démocratique – tout a été de mal en pis pour le peuple français.

Des coups portés à l’indépendance nationale, et la grandeur de notre pays. L’Histoire se chargera d’effacer cette honte.

- La rédaction d’E&R -

 


 

Le ministre de l’Intérieur a suscité l’indignation de parlementaires et d’une association de victimes des attentats de Paris en « balayant » les propositions de la commission d’enquête chargée d’étudier les éventuelles failles dans les services de renseignement.

 

L’association « 13 novembre : fraternité et vérité », qui réunit des victimes des attentats de Paris, s’est indignée ce vendredi 8 juillet de l’attitude du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve à l’égard des conclusions rendues ce mardi par la commission d’enquête parlementaire sur les attentats de Paris. Ces conclusions, qui pointent des failles concernant les échanges d’informations avec les pays voisins mais également entre les différents services de renseignement français, sont accompagnées de 40 propositions, dont la clé de voûte est la création d’une « agence nationale de lutte antiterroriste ».

L’association s’est « étonnée » de la réaction du ministre de l’Intérieur, après que celui-ci a « d’ores et déjà rejeté une partie des conclusions de la commission ». Elle a également regretté son « refus de reconnaître l’existence de failles dans les services de renseignement », et estimé que « balayer aussi rapidement et aussi légèrement ces propositions » constituait un manque de respect à l’égard des familles, qui « attendent de l’État autre chose que l’expression d’une autosatisfaction invraisemblable et intenable face au terrible bilan du terrorisme ».

Les reproches se concentrent notamment sur les réticences du ministre à créer une agence qui centraliserait la lutte antiterroriste, alors que de telles structures existent aux États-Unis ou au Royaume-Uni. Interpellé ce mercredi par le rapporteur de la commission Sébastien Pietrasanta (PS), Bernard Cazeneuve a en effet ironisé, arguant qu’il ne voulait pas transformer le mille-feuilles administratif français en « plum pudding ».

Lire la suite de l’article sur marianne.net

L’incroyable suffisance autant que l’incroyable « amateurisme » du couple Valls-Cazeneuve, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Terrorisme d’Etat... Donc pour eux tout c’est bien déroulé. Ce qui explique qu’ils s’en foutent royalement des conclusions et recommandations de la commission d’enquête... CQFD.


  • Tout ce qui concourt à la division de nos ennemis, concourt à notre libération.

    Les mariannolâtres bobos se sont pris des balles de kalachnikov payées par leur marâtre Marianne et s’étonnent que son ministre ne soit pas trop pressé de nous laisser découvrir ce secret de....polichinelle.

    En attendant, puisque les polichinelles nous lisent, qu’ils soient rassurés :

    - Les bobos marianolatres par lâcheté sont nos ennemis
    - Marianne et son appareil politico-mediatique est notre notre ennemie
    - On ne fait plus la distinction entre les premiers et la seconde, les traitres de confort, et la génocidaire d’habitude.


  • "... la non-intervention des militaires présents.."
    j’ai entendu (sur BFM je crois) un "spécialiste " dire que les militaires (ceux qu’on voit marcher dans les villes ) n’étaient pas formés pour intervenir en milieu confiné (fermé) .

     

  • Le problème de ce monsieur s’il accepte ces failles de sécurité, c’est qu’il vas devoir saluer son poste, et ça c’est ce qu’il a de plus cher au monde.



  • Des coups portés à l’indépendance nationale, et la grandeur de notre pays. L’Histoire se chargera d’effacer cette honte.



    Il faut l’espérer mais ces 2 protagonistes cités n’ont été placés à ces postes que pour servir la communauté sioniste qui ne poursuit, elle, qu’un unique OBJECTIF : mettre la planète au pas en contrôlant les masses. Pour cela, il faut reproduire ce qui nous vient des USA : la mise en place d’une surveillance généralisée puisque cette idée US était déjà dans les cartons de la honte des sionistes français avant 2012. Ils savaient qu’avec un gouvernement de gauche ils obtiendraient tout même au-delà de leurs espérances. Il n’y a qu’un gouvernement de gauche traîtres (PS) pour satisfaire cette communauté aux pieds palmés. L’histoire bégaye régulièrement.

    El Trembloto + l’ectoplaste de l’intérieur ont amplifié la surveillance des masses. Ils suivent la même politique, à la lettre près, de ce que firent les néoCONS outre-Atlantique post attentat 2001. Ce suivisme aveugle des USA s’arrête à Bruxelles pour se propager ensuite dans tous les états membres de l’UE. Ensuite, les USA, Israhell, les sionistes, les lobbys, la haute-finance et les multinationales se servent amplement après avoir imposé leurs lois, traité les informations puis détourné toutes les richesses, brevets, entreprises... que les gouvernants nationaux de l’UE leur servent sur un plateau d’argent. C’est jackpot à tous les étages. Pourquoi s’en priveraient-ils puisque personne ne les stoppe dans leur élan frénétique de captation des richesses.