Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Montée de l’ignorance en France : 10 millions d’illettrés et d’analphabètes

Dimitri Casali montre que le phénomène de déculturation touche le monde oriental comme le monde occidental. L’Éducation nationale socialiste est en train de « créer un homme nouveau, déraciné, individualiste, altermondialiste, sans frontières, aimant le monde entier »... au détriment de la vraie culture.

 

 

L’abêtissement est le meilleur allié du profit,
lire sur Kontre Kulture

 

Le Système a besoin d’individus non lucides, voir sur E&R :

 






Alerter

75 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Le phénomène de déculturation à qui profite t-il ? Au monde libérale ( ne vous fiez à cette étiquette il faut le comprendre à l’inverse ) et surtout l’individualisme , pourquoi ce dernier est-il amplifié ? vous avez peut être vu cette video dont le sujet est : l’expérience de Asch , le conformisme , à la fin la personne fini par tout accepter , sauf si dans le cas où il y a un autre cobaye qui soutien l’autre cobaye et qui a eux 2 qui fond comprendre d’arrêter de les prendre pour des idiots : on appel un chat un chat et non autre chose .

     

    Répondre à ce message

  • Ils ne s’en cachent pas, l’instruction public est devenu l’éducation nationale. Il n’y a donc plus d’instruction.

     

    Répondre à ce message

  • Il y a quand même le phénomène internet qui permet aux intelligences gardées en friche de se confronter aux faits et aux grands cerveaux. Ils finissent par constituer une véritable élite, certes minoritaire (c’est la caractéristique de l’élite) mais sur laquelle on pourra compter.
    Les Français n’ont eu que l’EN pour s’initier à l’analyse et la synthèse pendant très longtemps. Aujourd’hui ils ont un choix de lectures et images sur écran très fourni.
    C’est l’école primaire qui assure les bases. Ne pas confier ses enfants à l’école primaire actuelle. Ils auront les bases pour se cultiver par la suite et ainsi échapper à la fabrique de crétins bornés (et de petits harceleurs sadiques, c’est le tout dernier développement de EN 2.0, dont les gosses pourris-gâtés dits antifas sont de bonnes illustrations).

     

    Répondre à ce message

  • "Le système" a fabriqué des incultes pour perdurer dans son "idéologie".L’interet du nouvel ordre mondial c’est d’avoir des incultes,formatés de façon a les soumettre plus rapidement et plus facilement...

     

    Répondre à ce message

  • Mouais, Dimitri Casali reste l’archétype du "faux dissident". Invité sur tous les plateaux radio et télé depuis toujours, publiant dans de prestigieuses maisons d’éditions, tels que le très communautaire Le Seuil ou Flammarion, il est le Monsieur de droite "pas d’accord" avec les réformes de l’histoire des socialistes. Ses articles paraissent dans Le Point, l’Express ( où il à été directeur de collection) ou encore le Figaro. La presse assure systématiquement la promotion de ses livres.

    Ainsi, c’est toujours à ce monsieur né à Constantine que les journalistes tendent le micro quand éclate une polémique. Le rôle du contestataire est donc rempli, la critique sera juste mais limitée, l’illusion du débat contradictoire maintenue.
    On n’y joue d’ailleurs que la bataille d’un roman national positif ( identité nationale, grands hommes, rôle positif de la colonisation) contre un roman national de la pleurniche et de la repentance (shoa, collaboration, esclavage). Bon et mauvais roman national ? Bon ou mauvais chasseur... Batailles de loges pour une opposition en carton.

    Jouer la figure de la tradition alors que l’on s’est fait connaître en proposant un opéra-rock sur Napoléon et qu’on a développé le concept d’Historock pour intéresser les jeunes à l’histoire, c’est assez contradictoire.

     

    Répondre à ce message

    • Peut-être que vous devriez nous décrire qu’est-ce qu’un vrai dissident. Beaucoup de ces vrais dissidents ne sont pas souvent moins contradictoires ou fanatiques que ces faux dissidents que vous décriez tant. C’est l’impression que j’ai pu en déduire dans les nombreux échanges que vous aviez eu avec des gens qui ne semblaient pas partager votre opinion. Vous alliez même jusqu’à insulter une personne qui s’était tjs maintenue polie envers vous tout en avançant des arguments qui étaient pourtant difficilement réfutables. Reste à savoir si au Moyen-âge, votre domaine d’expertise, les femmes avaient déjà tendances à insulter les hommes et à devenir hystérique à la moindre contradiction. Vous ne croyez pas que ça pourrait-être un sujet des plus intéressants à aborder pour votre prochaine conférence ?

       
  • Qui contrôle le passé, contrôle le futur. voila.

     

    Répondre à ce message

  • L’Education Nationale fait de moins en moins apprendre par cœur . A contrario à Singapour on apprend tout par cœur, résultat : classé n°1 mondial pour les performances scolaires . En France les profs comme les élèves ne veulent plus rien foutre .

     

    Répondre à ce message

  • C’est mal d’aimer le monde entier ?

     

    Répondre à ce message

  • D’accord avec ce monsieur à part quand il fait preuve d’arrogance vis à vis du créationnisme.. la théorie de l’évolution, l’âge de la Terre ne sont en aucun cas prouvés par la science, je trouve même qu’en notre époque, faire preuve d’esprit critique vis à vis de ces théories est plutôt signe d’esprit alerte que d’ignorance ou de bêtise..

     

    Répondre à ce message

    • Oui, votre raisonnement a du sens. Ce monsieur touche ici à des théories qui depuis quelques siècles infligent une pensée unique, internationale voire mondiale.
      Et comme disait l’autre :" il vaut mieux ne rien savoir, que d’avoir dans l’esprit des idées fixes, appuyées sur des théories dont on cherche toujours la confirmation, en négligeant tout ce qui ne s’y rapporte pas."

       
  • Le Service Historique de la Défense ( SHD) , présent dans plusieurs villes de France, regroupe 450 km d’archives et un million d’ouvrages. Ces collections appartiennent à tous les Français.
    J’y ai trouvé " L ’Empire colonial français- Quand la France rayonnait sur le Monde 1608-1931" de ce monsieur Casali.
    Livre instructif, richement illustré, quoique de vulgarisation quand on jette un oeil sur le reste...( Indochine sous Vichy en 10 volumes , par exemple). Son ouvrage devrait être obligatoire dans les collèges.
    Les gens ne se pressent pas dans cette salle de lecture, quand elle n’est pas déserte. L Histoire du Monde vous entoure, vous êtes rapidement ému par vos recherches.
    Dans une pièce plus loin , des retraités de la Marine font sauter un bouchon.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents