Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Municipales en Italie : la gauche laminée, la "populiste" Virginia Raggi prend Rome, revers pour Renzi

La populiste du Mouvement Cinq étoiles(M5S) Virginia Raggi est devenue, dimanche, la première femme élue à la mairie de Rome. Le Parti démocrate du président du Conseil italien, Matteo Renzi, subit un lourd revers à Rome, mais aussi à Turin.

[...]

Les résultats partiels, après dépouillement dans 80 % des bureaux de vote, accordent à cette avocate de 37 ans 67,2 % des voix selon des résultats quasi-définitifs, loin devant Roberto Giachetti, le candidat du PD (centre-gauche).

À Turin (nord-ouest), une autre novice du MS5, Chiara Appendino, 31 ans, a détrôné avec 54 % l’expérimenté maire sortant Piero Fassino, une figure du PD, qui a dénoncé l’appel de la Ligue du Nord de Matteo Salvini, allié du Front national français, à voter pour les deux candidates du M5S afin de battre Matteo Renzi.

En revanche à Milan (nord), la capitale économique du pays, le candidat du PD Giuseppe Sala, ancien commissaire de l’Exposition universelle, l’a emporté avec 51,7 % des voix.

[...]

« Un moment historique fondamental, qui marque un tournant »

Pour ces élections partielles, qui concernaient près de 9 millions d’électeurs dans un peu plus d’une centaine de villes, la participation, déjà en berne au premier tour, a accusé un nouveau coup, à Rome comme ailleurs, dépassant à peine les 50 % selon le ministère de l’Intérieur.

Devant la presse, Virginia Raggi a évoqué « un moment historique fondamental, qui marque un tournant : pour la première fois, Rome a une femme maire, à une époque où l’égalité des chances est encore une chimère ».

La jeune femme s’est engagée à « ramener la légalité et la transparence dans les institutions après 20 ans d’incurie et de Roma Capitale », du nom d’un vaste réseau de corruption mis au jour en 2014 dans la Ville éternelle.

[...]

Autre inquiétude : Virginia Raggi n’a présenté que de rares membres de sa future équipe. Ce dernier point est pourtant crucial, l’absence de cadres ayant fait leurs gammes dans la gestion politique au quotidien étant l’une des raisons du bilan mitigé du M5S dans les villes de moindre envergure déjà conquises, comme Parme ou Livourne.

« Tous les autres ont échoué, on espère qu’eux, ils y arriveront », déclarait dans la matinée à l’AFP Aldo, un retraité de 72 ans, après avoir voté M5S à Rome.

Lire la suite de l’article sur france24.com

L’Italie est-elle en train de dire « merda » à Bruxelles ? Voir sur E&R :

Le populisme, c’est quand les peuples n’obéissent plus,
lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Virginia Raggi , c’est autre chose que El Komri ou Belcacem - elle a promis de : ramener la légalité et la transparence dans les institutions après 20 ans d’incurie
    Marine et Marion peuvent faire la même chose en France et c’ est pour cela que ces politiques et médias corrompus les démolissent régulièrement , par peur de disparaître !

     

  • En gros tu es populiste, raciste, anti démocrate, fasciste, antisémite quand tu veux lutter contre la corruption (faire des référendums) j’ai bon ? Ce matin I télé, et BFM n’arrêtaient pas de dire qu’elle voulait lutter contre la corruption, tout en la qualifiant de populiste. Je pense qu’ils se tirent une balle dans le pied, si vouloir être du côté du peuple c’est être populiste, alors qu’il en soit ainsi puisque la racisme du terme nous l’indique, nous voterons pour des populistes.


  • "Le Parti démocrate du président du Conseil italien, Matteo Renzi..."

    L’expression "parti démocrate" est un oxymore car tous les partis politiques sont des gangs d’oligarques qui volent la souveraineté des citoyens.

     

    • #1491981

      De Lega del Nord à Berlusconi, de Berlusconi à Monti de Monti à Renzi de Renzi à Grillo...
      Nous allons voir ce que nous allons voir, 1 si c’est une crise "Morale" ou des salauds de capitalistes gardent le gâteau pour eux seuls ou 2 si c’est le système lui même qui n’arrive pas à se renouveler donc une crise "Structurelle" ou le système bute contre des limites, écologiques et d’accumulation de survaleur.


  • Sachant qu’en première instance la démocratie est une vaste mascarade qui n’a rien de sérieux, c’est sans hésitation que je voterais pour une beauté pareille ! Même si elle était du LRPS ! Non ! J’déconne ! Y’a des limites quand même ! Merde !


  • Il n’y a rien de subversif ou de révolutionnaire...le système a compris que les gens en avaient assez du système actuel, alors il promeut des groupes neufs avec un langage neuf chargés de duper le populo ( le fameux mot de Delon dans le " guépard " : il faut bien que les choses changent pour que rien ne bouge .)
    on assiste à la même scène et on entend la même musique en Suisse, aux Pays-Bas, en Angleterre et même aux Etats-Unis...

     

  • Bravo madame Raggi !

    Très intéressant d’étudier la sociologie des femmes dans les parties "populistes" (c’est-à-dire au service du peuple). Ce sont systématiquement des mères de familles et de belles femmes (sauf pour Marion M. Le Pen qui a grandi dans un environnement différent).
    Les femmes avant d’être mères ne semblent avoir aucune conscience des évènements sur le long-terme et ne voit que le court-terme de leur condition et de leurs environnements (généralement un milieu bobo pour celles qui votent à gauche) devant leurs yeux. Or, dans beaucoup de pays occidentaux, la majorité des voteurs potentiels sont des femmes. On comprend alors vite que le vote des femmes est un frein à l’émancipation des peuples européens et américains.


  • Dommage que les gens, même de bonne volonté (je ne sais pas si c’est son cas), soit intellectuellement soumis et pollués par ce genre d’idéologie/doxa imposée par le système en place : « un moment historique fondamental, qui marque un tournant : pour la première fois, Rome a une femme maire, à une époque où l’égalité des chances est encore une chimère ».
    Si on passait notre temps à passer au marqueur tous les termes de la doxa du système dans les discours publics, leurs papiers ressembleraient à de gros pâtés dégueulasses :).
    Malgré tout, elle aura toute mon admiration si elle arrive à faire ce qu’elle dit...


  • Enfin une bonne nouvelle qui ne demande qu’à faire tâche d’huile. Quant aux éternels Cassandre qui prédisent que "ça ne marchera pas", "le FN ne réussira pas", je leur dis : " votre pessimisme routinier est une insulte à ceux qui souffrent suffisamment pour n’avoir d’autre solution que d’espérer".

     

  • Pas le même pays mais toujours la même "critique" vis à vis des partis dit populistes :

    "Oh ils ne savent pas diriger, ils n’ont pas l’habitude, blablabla..."

    Ils "oublient" les nombreuses villes gérées par les "partis du système" et dont la gestion est désastreuse...


  • Il ne faut pas exagérer l’importance des élus. Souvent ils sont désignés à des portefeuilles qu’ils ne maîtrisent pas plus au début qu’à la fin de leur mandat.
    Tout le jeu des services administratifs est de faire en sorte de limiter leur influence tout en leur passant la brosse à reluire.

    Il y a même un phénomène descendant observable : les cadres de direction deviennent comme les élus. Ils ne savent parler des dossiers que sous forme de grandes généralités, et sont incapables de comprendre leurs aspects concrets. Les cadres intermédiaires sont donc les seuls à faire avancer les dossiers, ce dont on ne les remerciera jamais, malgré des directions incompétentes et imprévisibles.


  • Elle est immigrationiste


  • Esperons qu’elle n’aura pas le meme sort politique qu’Alessandra Mussolini...


Commentaires suivants