Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Palestine occupée : hommage mondial au colon Shimon Pérès, artisan du massacre de Cana

Israël enterre Shimon Peres. Les obsèques de l’ancien président et Premier ministre israélien sont organisées ce vendredi à Jérusalem en présence de chefs d’État du monde entier. Elles se déroulent au cimetière national du mont Herzl, où reposent les « grand de la Nation ».

Décédé mercredi à 93 ans, des suites d’un accident vasculaire cérébral, Shimon Peres était le dernier survivant des trois récipiendaires du Nobel de la paix 1994 reconnaissant leur implication dans le premier accord d’Oslo (Norvège). L’accord jetait les bases d’une autonomie palestinienne et offrait un espoir aujourd’hui bien lointain de règlement du conflit israélo-palestinien. Aux yeux des Israéliens, Shimon Peres était aussi le dernier survivant de la génération des pères fondateurs de l’État d’Israël. Il était devenu dans son pays une personnalité largement consensuelle, considérée comme un sage de la nation.

Malgré Oslo et la conversion à la paix de cet ancien faucon, les Palestiniens ont une image bien plus sombre de lui, en instigateur de la colonisation juive et en homme de guerre et de l’occupation. Ainsi était-il Premier ministre quand l’aviation israélienne a bombardé le village libanais de Cana, tuant 106 civils en avril 1996.

Au milieu du concert de louanges internationales, les gouvernants des pays arabes, où les opinions restent majoritairement solidaires des Palestiniens, sont d’ailleurs restés mutiques.

[...]

Près d’une centaine de dirigeants

Le président américain, Barack Obama, ses homologues français et allemand, le prince Charles, le roi d’Espagne mais aussi le président palestinien Mahmoud Abbas, rare représentant de haut niveau du monde arabe... Les funérailles de celui qui a été salué comme un visionnaire dévoué à la paix sont un rassemblement exceptionnel de chefs d’État et de gouvernement, de ministres, de diplomates et d’officiels. François Hollande et son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, sont arrivés jeudi soir à Tel-Aviv. Ils ont rejoint Jérusalem dans un convoi circulant à vive allure sur l’autoroute fermée à la circulation. Barack Obama fait partie des chefs d’État arrivés ce vendredi matin.

 

La délégation française

François Hollande est accompagné à Jérusalem de plusieurs personnalités parmi lesquelles Jacques Attali, ancien conseiller spécial de François Mitterrand (président de 1981 à 1995), Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture), Anne Hidalgo, maire (PS) de Paris, le philosophe Bernard-Henri Lévy et des représentants de la communauté juive française. Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, est arrivé de Londres (Royaume-Uni).

Lire l’intégralité de l’article sur leparisien.fr

 

 

Rendre hommage aux Palestiniens avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants