Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Pour André Vingt-Trois, le gouvernement est plus "obsédé" par l’avortement que par la radicalisation

Pour écouter l’entretien du cardinal sur Radio Notre-Dame, cliquez sur ce lien.

 


 

André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a vivement critiqué le gouvernement dans sa volonté de pourchasser de « fausses informations » à propos de l’IVG et pour sa campagne de lutte contre le sida, illustrée par des affiches montrant des homosexuels.

 

Dans son entretien hebdomadaire à Radio Notre-Dame, le cardinal Vingt-Trois a critiqué un projet « très grave » dont l’objectif, selon lui, est « de faire la promotion de l’avortement comme l’issue normale d’une grossesse ».

« Si la loi se met à faire la police sur les sites, il va falloir embaucher plus de 10 000 fonctionnaires, parce que s’il y a un terrain où règne l’anarchie la plus complète, c’est bien celui-là », a ironisé l’archevêque.

« Quelle est l’obsession qui pousse le gouvernement à choisir le point précis de l’avortement comme point d’intervention plutôt que les sites de radicalisation terroriste, ça, je ne sais pas », a-t-il poursuivi.

La proposition de loi pour étendre le délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse aux sites internet diffusant de « fausses informations » sur l’avortement, soutenue par la ministre de la Famille Laurence Rossignol, sera débattue le 1er décembre à l’Assemblée nationale.

Interrogé également à propos des affiches d’une campagne de prévention du sida mettant en scène des homosexuels, le cardinal a dénoncé « un mauvais coup supplémentaire porté à l’éducation affective des jeunes ».

Lire la suite de l’article sur francais.rt.com

 

Relire ce qu’écrivait Alain Soral sur l’avortement :

Combats et résistance de l’Église chez Kontre Kulture

 

L’Église face à la destruction des piliers de la civilisation, sur E&R :

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents