Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Qu’est-ce que la "loi de Bonaparte" prônée par Éric Zemmour ?

Retour strictement historique sur la polémique des prénoms

[...] « Un prénom français, c’est un prénom chrétien, cela vient d’une loi établie par Bonaparte » » et abrogée (déplore-t-il) en 1993.

 

Le problème, c’est qu’Éric Zemmour s’arrange joyeusement avec la réalité d’un document historique, pariant sur le fait que les journalistes en face n’ont évidemment pas le temps ni les moyens de vérifier ses affirmations en direct. La loi qu’il évoque est pourtant un tantinet différente.

 

La « loi de Bonaparte » ne mentionne strictement aucun « prénom chrétien »

[...]

N’en déplaise à Éric Zemmour, il n’y a donc pas l’ombre d’une quelconque référence aux « prénoms chrétiens ». Ils y sont bien entendus compris : ce sont ceux de l’éphéméride catholique. Mais la loi parle bien DES calendriers et pour cause : le calendrier en vigueur N’EST PAS catholique ; c’est le calendrier révolutionnaire et ses prénoms savoureux : Philogon, Tydrique ou Télesphore pour les garçons ; Rusicule, Vénéfride ou Egobille pour les filles. Moderne, tellement moderne et si français.

Mieux : l’autorisation d’avoir recours aux « personnages connus de l’histoire ancienne » autorise de fait l’usage des prénoms de l’Antiquité grecque, romaine ou ... persane : on doute que Sadi Carnot, dont le prénom vient d’un poète iranien, ait ainsi pu devenir président de la République en 1887 avec un prénom illégal…

 

En revanche, Bonaparte n’aimait pas trop les prénoms juifs

Quitte à appeler Napoléon au secours de ses idées, il est bien étrange qu’Eric Zemmour n’ait pas fait allusion à une autre loi de Napoléon, en l’occurrence directement dirigée contre une autre religion que la religion musulmane : la foi juive.

Revenant sur le travail accompli par la Révolution, Napoléon revient à partir de 1807 sur les droits accordés aux citoyens de confession juive, accusés de maux qui évoquent de façon frappante ceux qu’on associe aujourd’hui aux Français musulmans. Les Juifs sont ainsi obligés de répondre à un questionnaire qui rappelle largement celui qu’un autre grand esprit, Nicolas Dupont-Aignan, voudrait imposer aux imams français : considèrent-ils la France comme leur patrie, sont-ils polygames, sont-ils prêts à se battre pour le pays, etc. Les Juifs, eux, ne cessent de réclamer qu’on revienne au seul respect du Code civil, qui ne prévoit aucune obligation particulière.

Lire l’intégralité de l’article sur blog.francetvinfo.fr

Éric Zemmour pour une France catholique ou une France sioniste ?
Lire chez Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

40 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1556042

    De toute façon n’importe quelle mesure envisagée pour restaurer un peu d’unité et de cohésion nationale sera systématiquement vilipendé par la pressetitution cosmopolite d’état. C’est aussi ça le mondialisme !
    Dans une société multi-culturelle babellienne les gens se doivent d’être de toutes les couleurs, de toutes les religions, de toutes les cultures et cela doit se transcrire par une large gamme de patronymes bien exotiques.
    Après si vous donnez un prénom à consonance étrangère à votre gamin sur le sol où vous êtes venu l’accoucher, ne vous étonnez pas que les indigènes tendent à le percevoir comme pas du coin...
    Je me souviens d’avoir rencontrer un jour un Ivoirien musulman, né en France, que sa mère avait eu l’idée saugrenue de prénommer Isidore, peut-être en hommage au nom du chat dans le dessin-animé de la 5. C’était pas un mauvais choix, ça faisait exotique tout en restant traditionnel.

    Vive le multiculturalisme, l’apologie des libertés individuelles et économique et la guerre de tous contre tous !

     

  • #1556050

    Zemmour c’est un journaliste ou un politicien ? Je ne comprends pas...

     

    • #1556131

      Quand t’es sioniste tu peux être les deux... certains sont chanteurs, animateurs, réalisateurs en même temps d’avoir un parti pris qu’ils dévoilent dans les torch.. pardon magazines de la presse ou télé française - ou pas d’ailleurs...
      car finalement, tout est politique !

      Politicien de carrière vous voulez dire ? mais un animateur radio a bien plus de poids pour la propagande sioniste qu’un politichien !
      C’est pas pour rien que tous les médias abritent disons des gens de la communauté qui n’existait pas, suffit de regarder les noms. Y’en a quand même une proportion assez majoritaire et évidente, c’est factuel, je ne suis ni antimachin ni comploteur !


    • Je dirais un journaliste d’opinion, et donc un journaliste fortement politisé (ce qui est son droit même s’il me fatigue, personnellement). Heureusement que je n’ai pas la télé, on peut se taper des tranches ici ou ailleurs sans se fader tout le pudding.


    • Ou aussi plus essentiellement un sayan.


  • Zemmour use et abuse de la même rhétorique depuis toujours, il parle fort et d’un ton sec, il enfume avec un tas de citations qu’il emploi à sa guise, il donne des références historiques approximatives, donne des estimations quantitatives arbitraires et il agrémente très souvent le tout de phrases bateaux du style : "Tout le monde sait que...", "Vous savez très bien que...", "Les Français veulent que..."
    Ce type est usé, on assiste à son chant du cygne.

     

    • Bravo pour ce commentaire.

      Malheureusement, il y a toujours des cerveaux plein d’eau qui ne s’en rendent pas compte.


    • Samy, Soral fait à peu près la même chose. À deux petites différences prêts.
      Le physique accompagne la voix ; et ne semble pas compenser un complexe physique.
      Il a presque toujours raison sur le fond, ses adversaires idiots relèvent quelques erreurs de forme, genre erreur sur un mot dans un titre d´ouvrage.
      " Ce type est usé, on assiste à son chant du cygne. " Délire. À supposer qu´il disparaisse, un autre masque apparaîtra, plus séduisant, vrai, nouveau. Ca fait 2500 qu´il existe Zemmour. Comme dirait Céline, il est arrivé avant nous, nous sommes destiné à le subir.


  • Cela ne change rien à la question de fond : en 2016, le port d’un prénom arabe/oriental est-il pénalisant pour celui qui le porte ? La réponse est oui !!!
    Les Juifs, les Portugais, les Italiens ainsi que les Polonais firent le choix de donner des prénoms français à leurs enfants ( le fait d’être de la même souche européenne aidait beaucoup, il est vrai ), et aujourd’hui, les Vietnamiens et les Chinois font de même. Seuls mes arabo-musulmans continent à se distinguer en choisissant encore et toujours des prénoms d’outre Méditerranée ! Alors oui, c’est évident qu’il vaut mieux s’appeler Isabelle ou Julien plutôt que Aziz ou Bouchra : pour trouver du boulot ou un logement, c’est plus commode, non ? Pour finir, porter un prénom bien gaulois fait que le bambin va s’identifier , au moins un peu, à l’histoire de ce pays, au lieu qu’un prénom trop marqué ( Abdallah, par exemple ) le distinguera de la masse ; et ce, dés la maternelle...un peu de bons sens, les gars.

     

    • Donc si j’ai bien compris,il faut donner un prénom chinois en Chine ,un prénom russe en Russie,un prénom papou en Papouasie et arabe en Arabie.Les français faisant leur vie dans ces contrées appliquent évidemment cet axiome.Ceux qui en France prénomment leurs enfants Mattéo ou Cindy n’ont donc rien compris au Shmilblik ? Les arabes chrétiens vivant dans leur pays doivent se raviser ? Du coup j’pige plus rien....


    • @ledaron. Personnellement ça me paraît élémentaire. Lorsqu’on souhaite vivre dans un pays qui offre accueil et avenir, inscrire sa descendance dans cette dynamique passe par le prénom. C’est un élément fort d’intégration, car on offre quelque chose de personnel (le choix du prénom) à la communauté d’accueil et c’est immédiatement vu comme un signe de respect et de reconnaissance.

      Sinon pour vous répondre :
      Les gens qui appellent leur gamins Mattéo ou Cindy, en général ça révèle des parents qui n’ont que peu de considération pour les racines françaises. ça sent plus la mode et l’americanisme qu’autre chose.
      Quant aux arabes chrétiens qui vivent dans les pays arabes, il me paraît totalement naturel qu’ils aient un prénom arabe.


    • @ledaron

      Donc si j’ai bien compris,il faut donner un prénom chinois en Chine ,un prénom russe en Russie,un prénom papou en Papouasie et arabe en Arabie.Les français faisant leur vie dans ces contrées appliquent évidemment cet axiome.Ceux qui en France prénomment leurs enfants Mattéo ou Cindy n’ont donc rien compris au Shmilblik ? Les arabes chrétiens vivant dans leur pays doivent se raviser ? Du coup j’pige plus rien....

      Il t’a pas échappé que pour la première fois dans l’histoire nous avons une forte proportion d’expatriés français, ces derniers si ils ont pour but de se fixer à long terme eux et leur progéniture dans un pays devront en effet logiquement appliquer ce principe, il est fort possible que certains ne le fassent pas nul n’est parfait (comme les quartiers franco-français à l’étranger...) pour ceux qui ne sont là que pour des missions de quelques années dans un possible retour la question est tout autre.
      Quant au Kevin, Dylan, Steven, Samantha, Jessica etc. oui ils sont le marqueur d’une époque et d’un niveau social, un raté culturel en somme en effet pour eux aussi la réflexion se pause pour le futur.
      Quelqu’un a-t-il dit que tout les Français de souche étaient impeccables ?
      pourquoi toujours montrer du doigt d’autres pour fuir un débat réel ?

      "un prénom papou en Papouasie"

      Jolie pirouette bien essayé, mais tu auras plus de chance de tomber sur un indonésien qu’un papou !


    • A ledaron...
      Les étrangers qui vivent en Chine et qui ne demandent pas la nationalité chinoise ne sont pas tenus d’opter pour des prénoms chinois, c’est évidence ; idem pour les Étrangers établis en Russie ou en Arabie...
      Pour ce qui touche à la France, c’est différent : une fois la nationalité acquise, cela requiert un minimum de conséquence : la simple adhésion administrative ne suffit plus, car si cela était, l’actuel débat autour des prénoms maghrébins n’aurait pas lieu. Zemmour a raison sur ce point : donner un prénom français à ses enfants est le minimum syndical. De plus, comment nier que les prénoms arabo-musulmans handicapent grandement Quand il s’agit de trouver du boulot ou un logement ? Pour finir, qu’un gaulois appelle sa fille Jennifer ou Allison ne change rien car sa francité n’est pas remise en cause à la différence des populations extra européennes qui ont toujours plus à prouver ...est ce si difficile à comprendre ?


  • Les prénoms historiques français étaient des prénoms pour l’immense majorité d’origine chrétienne, et encore dans l’histoire récente post-révolution-française puisque les prénoms "révolutionnaires" (du Capital) n’ont connu aucun engouement particulier, ce que l’auteur semble découvrir avec effroi.

    Heureusement, l’auteur a trouvé une brillante parade à son manque crucial d’argument sur le fond : "antisémite va !"



    Donner un prénom qui n’est pas un prénom français à ses enfants, c’est ne pas se détacher de l’islam. C’est vouloir continuer l’identité islamique en France




    Nier une telle évidence relève d’un déni qui un jour ou l’autre n’assumera plus la fardeau de sa propre dissonance cognitive. Enfin, espérons, sinon c’est vraiment grave, voir irrécupérable...


  • Du temps du Général De Gaulle, une famille bretonne faisait la grève de l’impôt car le gouvernement français ne voulait pas reconnaitre le prénom breton des enfants.

    Aujourd’hui, je pense que tout étranger voulant s’installer en France devrait choisir un prénom d’origine française pour ses enfants. C’est un départ.


  • Mon prochain lardon, je le prénomme Andoche. Cela passera.

    Car Saint Andoche, est un prêtre, disciple de Polycarpe de Smyrne, venu évangéliser la Gaule avec le diacre Thyrse, saint Bénigne, et saint Andéol, et qui va subir le martyr en raison de sa foi, en 177 ou 178, dans la ville de Saulieu en Côte-d’Or dans le Morvan.

    Et en plus, c’est un morvindiou !

     

    • #1556135

      Andoche t’es moche, Andoche tête de pioche, Andoche l’andouille,... les enfants sont méchants vous savez !


    • Comment cela, Andoche, c’est moche ?

      Deux prénoms actuellement à la mode : le premier : "Tarzan-Dieu" ! "Tarzan- Dieu" ! Nom de D..iou ! Accablant. (j’ai la tête dans les mains de rire..)
      "
      Et le second : "Bing" ! "Bing" ! Il y a des enfants en France qui se prénomment "Bing" ! C’est comme ça. "Bing" ..

      C’est-y qui sont pas beaux ces prénoms ? Et c’est pas une blague. Et alors, Andoche, c’est-y pas mieux ?


  • Zemmour a tout de même raison sur le fond. De plus, je rappelle que la justice a déjà condamné (en 1964 il me semble) des parents qui avaient choisi des prénoms bretons pour leurs enfants lorsque la loi du 11 Germinal AN XI était en vigueur.


  • Article mesquin de France Info (on n’est pas étonné) : d’une part il y a bien une liste de calendriers français (alors qu’on veut tourner en ridicule l’idée même de possibilité de définir des prénoms français) et d’autre part les étrangers et français donneront bien des noms chrétiens. Les personnages historiques devaient avoir existé avant le Moyen-âge, les noms de dieux mythologiques sont exclus.
    D’après le Quid 2002, page 1634, les noms du « calendrier musulman » étaient acceptés. Sauf que personnellement je ne connais aucun calendrier musulman de 1803 avec des noms de personnages attribués aux jours...


  • Pour Sadi Carnot, il s’appelait Marie François Sadi Carnot. Il faudrait voir son certificat de naissance et savoir qu’est-ce que ses parents on invoqué pour Sadi.


  • « Jacob devient Julien, Isaac Low-Lowi devient Jacques Lion et Wolff-Lazard devient…. Daniel-Alexandre Pompet. »

    Ah, donc c’est vrai que les prénoms devaient être chrétiens et non juifs ?

    Ça ne gêne pas le géographe militant qui écrit sur FranceTvInfo de démontrer exactement ce que Zemmour disait....

    La loi de 1803 ayant été amendée par un décret du 20 juillet 1808...


  • Nous devrions avoir une pensée pour le travail de E.Ratier qui j’y pense a produit un bon livre sur les noms.
    C’est là qu’on se rends compte qu’il était en avance sur certaines questions.
    https://www.youtube.com/watch?v=iH1...


  • Article pas du tout orienté... Les médias officiels sont de plus en plus militants de gauche, ça devient de plus en plus visible.


  • Zemmour, c’est comme une eau trouble, boueuse, marécageuse. Il cite favorablement Voltaire [voir la vidéo récente de Dieudo sur E&R], un agent des forces anglaises et protestantes, tout en se prenant, dans un autre discours, à ce même anglo-saxonisme qui s’acharnait contre Louis XIV et Napoléon Bonaparte, ces deux incarnations de l’idéal antique, surtout Bonaparte. - C’est qu’on a peur de revivre cet ostracisme, ce mépris de l’Antiquité, même décrépite : la loi de Valentinien et Valens, de 370 ou 375, défendant sous peine de mort le
    mariage entre Romains et Barbares
    ... Pendant la Renaissance, on sait qui s’illustra contre : Luther !

    Bref, voilà une citation qui casse tout son minable petit édifice d’arnaqueur :

    « Voltaire quand il ne comprend pas Mohammed, prend le chemin de ceux qui sont contre les natures supérieures ; Napoléon avait raison de s’indigner. » Nietzsche - traduction de Constantinidès.

    La Judée, le souffre-douleur de la méditerranée... Elle n’allait tout de même pas applaudir Bonaparte, lecteur de Tacite l’antisémite, et qui rappelait un peu trop l’aristocrate romain avec sa fierté, ses aigles, son aura.

     

  • Peu importe ses approximations, sur le fond il a raison . Ne vous étonnez pas si vos enfants ont plus de mal à être acceptés ou embauchés s’ ils s’ appellent Mamadou, Rachid mais aussi Dylan ou Brenda. Le prénom conditionne en partie la personne qui le porte.

     

    • Vous vivez dans quel siècles, c’est certain, il y a une discrimination à l’égard des personnes avec des prénoms étrangers cependant le monde change, et tout dépend du recruteur, la résistance vous connaissez ? J’ai un prénom d’origine arabe et j’en suis fier, c’est celui que mes parents m’ont choisi et que je ne renierai jamais. En fait c’est une dictature que vous imposez et non une liberté. Dieu nous amène ou il veut et quand il veut, je suis aujourd’hui cadre dans une société, j’ai mis plus de temps mais j’ai persévéré, mon frère idem il est fonctionnaire avec un prénom bien arabe. La foi nous aide, vous n’y pouvez rien Dieu est au-dessous de vous ne l’oubliez pas. Dieu a créé tous les hommes, sans aucune distinction, les territoires ont été créés par l’homme, si dieu nous a choisi une route nous y accèderons, juste de la patience, en faisant le bien sur cette terre et en suivant la loi de Dieu.


  • #1556362

    Quand on voit la source, France TV info, on comprend mieux le mépris et l’insulte de la tonalité générale de l’article. Il y a actuellement une horrible campagne contre Zemmour : Médiapart, Nouvel obs, alter info, La Monde, Libération, Rock je ne sais quoi...

    Tous contre un ! Cher Zemmour, nous sommes des millions, et nous sommes avec vous.


  • un prénom pouvant être discriminatoire ou même un handicap pour la vie , au moins un des 3 prénoms devrait être issu d’une liste de prénoms Français .
    Et au besoin, si le prénom d’usage choisit par les parents est un handicap , chaque individu devrait pouvoir inverser son 1er prénom, à sa majorité.


  • Pour ma part, je pense que si les personnes veulent s’intégrer, elles doivent se rendre intégrables, en acceptant les us et coutumes des peuples où elles s’installent. Là elles n’ont même pas le choix, ce sont les parents qui le font pour eux...

    Et j’ai des amis qui ont appelé leur fille "Nour" avec le "r" arabe qui racle la gorge, un autre qui s’appellent N’Golo. A moins que les parents prévoient de repartir prochainement dans leurs contrées d’origines, ces enfants, même si nés en France et ne connaissant rien de l’Afrique, vont devoir passer leur temps à répéter leurs prénoms, l’épeler et expliquer pourquoi on leur a choisi ça...

    Un peu marre du discours "nos différences sont une chance", il faut bien qu’on est un minimum en commun si on doit vivre ensemble...
    Donc encore une fois, ce n’est pas parce que Zemmour est volontairement aveugle sur le meurtrier du "suicide français" qu’il a tort sur tous les domaines et là je suis d’accord avec lui.


  • Compliqué de demander à des musulmans de culture familiale musulmane, pratiquant ou non de choisir un prénom autre que Musulmans..Cette injonction frôle le dictat idéologique, au dela de l’évidence d’une discrimination moindre pour les minorités ayant un prénom Francais ou "mondial"


  • Zemmour si tu travailles bien aux intérêts de qui tu sais,tu deviendras une huile (d’olive ) !


  • @Brennos ,ras ,la pythie

    C’est ce type de raisonnement sous-tendu par l’idéologie assimilationniste qui envoie la France dans le mur.Vouloir dépersonnaliser l’altérité pour en faire sa "chose" est une chimère qui se heurte à la réalité anthropologique des êtres humains .Ceux çi emportent partout avec eux leur bagages culturels.On ne demande pas aux français vivant à Pékin de s’aliéner pour devenir chinois.Vouloir araser l’autre pour satisfaire son égo n’a jamais fait avancer la cause humaine ,bien au contraire.Faire la girouette,le Maranne s’est à dire jouer à un jeu de dupe ne peut que satisfaire les nombrilistes jacobins qui pensent que l’univers tourne autour d’eux.Encenser la diversité humaine ailleurs pour la dénoncer chez soi est le symptôme d’une hypocrisie ou plutôt d’une peur qui ne dit pas son nom.Peur sous-tendue par une absence de confiance en soi ( le french bashing ?).Pourquoi craindre l’autre quand on est sur de soi et que l’on se gargarise d’être issu d’une grande civilisation ? Pourquoi vouloir absolument le paramétrer selon une vision anthropomorphique ? Il va peut être falloir sortir de ce paradigme mortifère ,prendre en compte la réalité humaine sans s’enfermer dans une posture d’autiste pour enfin trouver une solution intelligente autre qu’une coercition imbécile.


  • Tous les prétextes sont bons pour cracher sur zemmour, tout ça pour éviter la guerre civile, j’attends encore la preuve que c’est la pire chose qui puisse arriver à la France à long terme.


  • #1557225
    le 14/09/2016 par yéti déporté au Benêtland
    Qu’est-ce que la "loi de Bonaparte" prônée par Éric Zemmour ?

    Évident.

    Les américains anglicisaient les noms des migrants, les romains romanisaient ceux des gaulois !

    L’altérité tient évidement plus au patronyme, à l’habit, qu’à la race, dans une société cartésienne politique ...

    Des années de branlette droitdelhommiste pour arriver enfin (!) à chercher les mœurs communs, substrat d’un peuple ...

    Son attaque de Zohra de Rachida est marrante ....

    Maya est bobo, juif et arabe, bon choix !


  • j’ai une idée si ces intellectuels juifs de France comme Zemmour , Finkel,.... allaient en Israêl pour aider ce pays à faire la paix avec les arabes , plutôt que de nous dire ce qu’on doit donner comme prénom à nos rejetons , moi les rares fois ou je les entends ils n’en ont que contre les "étrangers" alors qu’eux aussi sont des étrangers en France pourquoi n’oeuvrent-ils pas dans le sens de la paix sociale et mondiale au lieu de faire de la surenchère de la peur et de la haine. cela ne sert pas leur cause ni celle de la shoah d’agir comme ils font....


Commentaires suivants