Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Qui peut encore croire que ce sont les islamistes qui limitent nos libertés ?"

Où sont les intellectuels qui se « mobilisent » pour toutes les causes possibles et imaginables, pourvu qu’elles concernent des droits autres que ceux de leur propre peuple ? Où sont les Onfray, Debray, Polony, Badiou, Plenel, Sapir, Todd, Lordon, Ruffin ? Comment les Zemmour, Finkielkraut, E. Lévy, Fourest, Causeur, Valeurs actuelles, Marianne, osent-ils encore prétendre que ce sont les islamistes qui limitent nos libertés ?

 

Jean-Frédéric Poisson a dit des choses évidentes : Hillary Clinton est liée à Wall Street et aux groupes de pressions (aussi connus sous le nom de lobby) pro-israéliens. Et face à des groupes aussi puissants, la différence entre lié et soumis n’est pas très grande. Plus juste encore, M. Poisson a souligné que cette situation était mauvaise pour la France.

Pour se convaincre de la justesse des propos de M. Poisson, il suffit de lire les révélations de Wikileaks, ou d’écouter les discours de Mme Clinton devant l’AIPAC, ou de lire Hillary Clinton, la reine du chaos de Diana Johnstone (qui cite entre autre Haim Saban, un milliardaire sioniste, disant qu’il donnera tout l’argent nécessaire pour qu’Hillary Clinton soit élue) ou le livre de J. Mearsheimer et S Walt, Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine qui démontre l’influence déterminante de ce lobby sur la politique américaine au Moyen-Orient.

Immédiatement, comme dans toutes les « affaires » précédentes (en vrac : Faurisson, Chomsky, Le Pen, Gollnish, Mermet, Morin, Siné, Garaudy, l’abbé Pierre, Dieudonné, Soral,…) [1] c’est l’hallali : le coupable est cloué au pilori, mis dans l’incapacité de se défendre, et sommé de s’excuser. Et ses excuses ne serviront à rien. En matière de délit d’opinion en France, c’est « ni oubli, ni pardon ».

Ce qui est le plus choquant dans cette affaire, comme dans toutes les autres questions liées à la liberté d’expression, c’est l’absolue trahison des clercs. Qui osera dire un mot pour permettre à M. Poisson de s’exprimer ? Qui oserait organiser un débat public et contradictoire sur l’influence du sionisme dans nos sociétés ? Tous ceux qui s’en vont répétant que « le silence est complice » se taisent.

Où sont les intellectuels qui se « mobilisent » pour toutes les causes possibles et imaginables, pourvu qu’elles concernent des droits autres que ceux de leur propre peuple ? Où sont les Onfray, Debray, Polony, Badiou, Plenel, Sapir, Todd, Lordon, Ruffin ? Comment les Zemmour, Finkielkraut, E. Lévy, Fourest, Causeur, Valeurs actuelles, Marianne, osent-ils encore prétendre que ce sont les islamistes qui limitent nos libertés ? Où sont les souverainistes ? Où sont les défenseurs des droits de l’homme, les « pro-palestiniens », les « anti-capitalistes », les écologistes radicaux, les décroissantistes ? Que dit Le Monde Diplomatique ? Peut-on réellement croire que l’on va opérer des transformations radicales dans un pays où l’on a abandonné un des acquis les plus fondamentaux de la Révolution française, à savoir la liberté de dire ce que l’on pense. À quoi bon lutter pour que la France récupère sa souveraineté face à l’Europe si c’est pour qu’elle reste soumise à un groupuscule servant les intérêts d’un État du Moyen-Orient ?

Les intellectuels français adorent se focaliser sur des sujets « autorisés », où l’on peut se donner l’illusion d’être subversif sans prendre aucun risque : taper sur l’islam, bien sûr, en prétendant « défendre la laïcité », mais aussi, si l’on est « de gauche », critiquer le catholicisme, célébrer les luttes du passé (de la révolution française aux années 60), élaborer des utopies, condamner le néo-libéralisme, faire de la « critique culturelle », attaquer la science et ses applications (OGM, nucléaire, pesticides), ou « lutter » contre le fascisme, le racisme, l’homophobie, le sexisme, et, last but not least évidemment, l’antisémitisme.

Et si l’on est « de droite », on peut aussi s’adonner aux joies de la pseudo-subversion en attaquant le mariage gay, la théorie du genre, la « féminisation » de la société ou le multiculturalisme.

Mais je ne conseille à personne de contester la ligne du parti sur la résistance armée palestinienne, la « révolution » ukrainienne, la « révolution » syrienne (notons à ce sujet que, d’après Wikileaks, Hillary Clinton veut renverser Assad pour le bien d’Israël), la « nécessité » de la construction européenne, les guerres humanitaires, ou sur Poutine, Assad, l’Iran et Trump. Ne serait-ce que discuter de la liberté d’expression lorsqu’il s’agit de sa répression par les lois « contre la haine » ou « contre la négation de l’histoire » est encore plus risqué.

Ceux qui ne le croient pas n’ont qu’à essayer, juste pour voir : ils se verront aussitôt boycottés par les médias, désinvités de conférences si pas victimes d’interdictions professionnelles. On pourrait remplir un assez gros volume avec toutes les « mésaventures » de ceux qui ont franchi certaines lignes colorées.

La France est un triste pays où l’on adore célébrer la Résistance mais où personne ou presque n’a le courage de défendre les libertés les plus élémentaires, même les siennes. Cependant,contrairement à l’occupant pendant la guerre, le CRIF et la LICRA n’ont ni armée, ni moyens de torture, ni camps. Leur pouvoir dépend uniquement de l’infinie lâcheté des intellectuels, des journalistes et des politiques.

Ceux qui pensent que cette censure omniprésente est « bonne pour les juifs » se font de sérieuses illusions : de plus en plus de gens répètent la phrase attribuée à Voltaire : « si vous voulez savoir qui a le pouvoir, demandez-vous qui vous ne pouvez pas critiquer ». Quand j’ai cité cette phrase dans une émission de Taddéi consacrée à Dieudonné, J.-F. Kahn m’a dit qu’elle était antisémite ! Mais qui l’a rendue antisémite ? Elle ne l’était surement pas à l’époque de Voltaire.

Le lobby pro-israélien est un tigre de papier : si un peu plus de gens avaient le courage de l’affronter et s’ils étaient solidaires entre eux, il s’effondrerait demain et le soutien à Israël s’effondrerait peu après. Mais la France est comme l’Italie des années 50, avec le lobby pro-israélien jouant ici le rôle que jouait là l’Église. Quand la révolte viendra-t-elle ? Est-ce que, par une subtile ironie de l’histoire, les vérités évidentes proférées par un catholique réactionnaire pourraient être l’étincelle qui mettra le feu à la plaine ?

Jean Bricmont, le 24 octobre 2016

Notes

[1] Voir pour plus de détails sur ces affaires La République des censeurs L’Herne, Paris 2014.

Sur le pouvoir du lobby pro-israélien, lire chez Kontre Kulture :

« L’affaire Poisson », sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • L’ "islamiste" est présent pour faire peur à la populace afin qu’elle s’en remettent au glaive de Sion.
    Bref rien de nouveau là dedans, une analyse qu’il fallait faire il y a 15 ans...


  • Merci pour cette synthèse salutaire ; et les 5 dernières lignes de l’article donnent des raisons d’espérer.


  • "Ils ne sont puissants que parce que nous sommes à genoux".

    Il n’appartient qu’á nous de nous relever !!!


  • J’aime beaucoup la citation de M. Bricmont. Toutefois, il se trompe en mentionnant Voltaire comme auteur, beaucoup de citations sont attribués faussement à ce triste personnage qui n’aura laissé à la postérité que la réputation d’être un des plus grand esprit de son temps (mon père dit toujours cette phrase qui elle est de Voltaire mais pour parler d’une de ses inimitiés : "Un jour, un serpent mordit Voltaire et la vipère crevât"). Trêve de disgression, le véritable auteur de cette citation se nomme Kevin Alfred Strom et est Américain (suprématiste blanc) et bien vivant après un séjour en prison pour... possession d’images pédophiles.

     

  • Incroyable, le belge qui veut se montrer critique tout en validant la version du 11 septembre.


  • Bonjour,

    C’est clair qu’Hillary est liée aux groupes sionistes mais il ne faut pas non plus oublier de préciser qu’elle est toute aussi liée aux groups arabes, d’une puissance de nature différente mais toute aussi forte.

    J’ai rien de pro-sioniste et n’ai rien de spécial contre les arabes mais il faut toujours être juste parce que la ça devient incompréhensible ces positions partiales.

     

  • La révolte vient, poûr respondre a Bricmont. Elle est latente, massive, omniprésente, il suffit d’entendre les conversations privées dans tous les milieux.
    elle attends simplement une étincelle, une outrance, un basculement qui ne manquera pas d’arriver : nos maîtres n’ont pas de solution.
    Israel est condamné et il viendra un telps oû etre pro israélien sera une malédiction piyr les dix siècles suivant.
    voyez enfin Isarael actuel en dépit de ses subventions et soutiens massifs : Ca ne marche pas en pratique, c’est sous perfusion.
    voyez aussi JF Poisson : il se défend tres tres bien.


  • "... dans un pays où l’on a abandonné un des acquis les plus fondamentaux de la Révolution française, à savoir la liberté de dire ce que l’on pense."

    M. Bricmont sous-entend que sous l’Ancien Régime la liberté d’expression n’existait pas, ce qui est bien sûr faux. Je dirai même qu’elle a commencé à décroître à partir de 1789.


  • Les islamismes sont utilisés comme une force d’occupation/submersion pour nous pourrir la vie,plus moyen de sortir le soir à Paris,Lyon ou Bruxelles sans ses papiers,baisse de la fréquentation des bars et restos dans les grandes villes françaises et européennes de l’Ouest,chute libre du tourisme sur la côte d’Azur,en Belgique et à Paris,contrôles tous azimuts aux frontières pour l’européen lambda (alors qu’on laisse passer les "migrants" et autres clandestins)les flics qui gardent les mosquées et les synagogues au lieu de faire le boulot sur le terrain,bref oui ils ont beau n’être que les idiots utiles de l’oligarchie américano-sioniste ils nous pourrissent,du moins indirectement ,pour ceux qui ne vivent pas dans leurs quartiers islamisés et halalisés,bel et bien la vie car ces gens-là n’aimant pas du tout les valeurs liées à la Liberté se réjouissent aussi que notre liberté commence à être de plus en plus limitée chez-nous en Occident !!!
    Et pour finir les propos intéressants d’un intellectuel français de confession musulmane :
    "La pudeur, c’est tout à la fois l’estime de soi, la frontière entre le privé et le public, la protection de l’intime et le respect du regard. C’est une question cruciale, notamment en raison des problèmes posés par le port du voile islamique dans les sociétés occidentales. La question qui se pose est la suivante : peut-on afficher sa foi par le biais du voile sans tenir compte de l’environnement, en l’espèce une société dont la culture laïque cultive une certaine discrétion ? Revendiquer de le porter, c’est officiellement un acte de foi, mais aussi, en réalité, l’affirmation d’une identité sur un mode très individualiste, qui ne tient pas compte du contexte. La preuve, selon moi, que le contrat moral entre le « je » et le « nous » est rompu. Chacun s’affiche uniquement à partir de lui-même, de ses convictions. Comme celui qui parle à tue-tête dans le métro sans se soucier de gêner. Il est temps de rendre la société vivable pour tous. Et une réflexion renouvelée sur la pudeur y participe."
    Abdennour Bidar,philosophe.

     

    • gargamel

      Sauf que Abdenour bidar est un inviter du CRIF , bien sur lui le laiquard a l extreme ne denonce pas cette ostentation beaucoup plus grave que le voile.

      Puis quand a son propos sur le voile , il parle de l individualisme des musulmans qui refuse de se conformer a la culture local qui (selon lui) cultiverai une certaine discretion. Saufq u il oublie de nommer que cette discretion ne se cultive pas toute seule mais est au contraire tres promu a travers l ideologie materialiste laiciste qui a fait de l anti religiosité jusqu’au boutiste de manierea subvertir la population francaise pour en faire des athée.

      D autant que si beaucoup porte le voile c aussi en signe de protestation par opposition a tous ses projet de lois sociétales (mariage gay , nudité autoriser ect...) couplé a des discours essentialisant sur les musulmans apres le 11 septembre qui les ont de facto marginaliser.

      Cela les a pousser encre plus a porter le voile. D’autant que c pas en interdisant les tenue vestimentaires religieuses qu on arretera cette culture du "moi je". Parce que dans al rue , la mode par exemple continuera a cultiver l individualisme conssumeriste jouisseur a travers les vetemants de marques , ou a travers les tenue d haloween ect... C completement ridicul.

      D’autant que tu vas pas donner envie d aimer la France a une partie de al population en jouant les Torquemada de la pensée unique . Regarder en Angleterre ou aux Etats unis ou au Canada , les musumans la bas se sentent parfaitement integrer et se définissent eux meme comme americain ou canadien ect.. Et pourtant ils peuvent exalrter leurs diference sans probleme.

      En fait Bidar vient de decouvrir l URSS


    • Abdenoor c ’ est le diminutif de Abdel Noor si je ne m’ abuse, qui veut dire "serviteur de la Lumière en arabe, Lumière étant un des 99 noms de Dieu dans un Livre qui invite à prier pour son salut à la fin de la nuit et au déclin du jour... On fait comment selon vous si on pense que la vrai liberté c’ est d’ aimer assumer le sens profond de son propre nom et de rechercher la piété avant les conjectures, seul et aussi en communauté dans des lieux dont c’ est l’utilité, plutôt que de passer son temps à philosopher au comptoir du coin ou au bar à thé ? Je vous rassure tout de suite je n’ai rien contre les philosophes.


    • Est ce que vous pouvez me dire dans quelles villes de banlieues sont les (ou la) mosquées gardées par la police française !?Je veux prendre des photos pour affirmer ce que vous dites !


  • Trump est indépendant parce qu’il est multimilliardaire, il finance lui-même sa campagne . Clinton doit emprunter aux banques israélites pour faire campagne, et ces banques n’ont accepté de lui prêter qu’à la condition qu’elle soutienne Israël .


  • E&R, Bruno Guigue, Jean Bricmont … Au suivant !

    Pour déconstruire et comprendre « l’infinie lâcheté des intellectuels, des journalistes et des politiques » français, peut-être un petit grand livre sur eux tous depuis 40 ans au moins ? Qui sont-ils, comment parviennent-ils et se maintiennent-ils au pinacle ? Qui les tient par le bon bout (le ventre) ? Qui assure l’organisation, la mise en place et l’intendance de l’empire oligarchique corrupteur et corrompu ?


  • Excellent article de Bricmont, mais nous savons cela depuis... 79 ans, depuis la publication de "Bagatelles" .


  • Ce ne sont pas "les islamistes qui limitent nos libertés", ce sont les israélites qui ont supprimé la liberté d’expression, sans autre forme de procès .


  • Réponse à votre dernière phrase M. Bricmon : amen !


  • Les ennemis de la France sont multiples, ce sont les islamistes et islamo racailles comme les lobbyistes pro-israéliens. Les premiers ne veulent pas s’intégrer, remplissent les prisons, font fuir les touristes et les jolies femmes en mini jupe, tandis que les seconds s’intègrent de manière intelligente, s’entraident, ne font pas de vagues, contrôle l’opinion publique et se servent de notre passé collabo pour se maintenir au sommet. Il est clair que les uns comme les autres ne veulent pas le bien des Français.

     

  • "Qui peut encore croire que ce sont les islamistes qui limitent nos libertés ?" :
    Tous ceux qui continuent à regarder la télé (malheureusement encore une grande majorité)

    Est-ce que, par une subtile ironie de l’histoire, les vérités évidentes proférées par un catholique réactionnaire pourraient être l’étincelle qui mettra le feu à la plaine ? :
    Non (cf réponse à la question précédente)

    Dans mon entourage, les gens se contentent de "savoir" que la vie est pire ailleurs.
    Soyons lucides, nous sommes bien trop peu nombreux à vouloir la vérité et la paix.



  • Mais la France est comme l’Italie des années 50, avec le lobby pro-israélien jouant ici le rôle que jouait là l’Église




    cette phrase est un condensé parfait de l’histoire idéologique de la république Française.


  • Voltaire parlait de l’Eglise, pas des juifs. Et il pouvait la critiquer puisqu’il ne faisait que ça.


  • Merci pour ce texte, le laxisme c’est la complicité sans avoir l’air d’y toucher, un comportement calculateur, sournois bien tordu, bien pervers, possible et pratiqué dans les milieux autorisés à penser, là où on s’autorise à penser entre initiés, en plein délit. Bien pratique pour tester les seuils d’acceptabilité sociale des "sans-dents" : tyrannie fiscale/évasion fiscale, moralisation de la vie publique, destruction du code du travail, délinquance sous la forme du terrorisme et le manque de prison,… C’est la méthode furtive du « laisser faire », du pas vu pas pris, de la simple “coïncidence” qui a toujours un effet négatif pour les "sans-dents" crédules, une fois que le seuil est dépassé.


Commentaires suivants