Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Slobodan Miloševic blanchi par le Tribunal pénal international !

Dix ans après sa mort en prison

Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) vient d’innocenter Slobodan Milosevic, l’ancien président défunt de Yougoslavie, des crimes de guerre commis pendant la guerre de Bosnie. Cela prouve, une fois de plus, que nous ne devons pas seulement en prendre et en laisser dans les allégations de l’OTAN concernant ses « ennemis officiels », mais pratiquement tout laisser.

 

Pendant les vingt dernières années, les commentateurs néo-conservateurs et autres sommités « libérales interventionnistes » n’ont pas cessé de nous répéter que Milosevic (un dirigeant démocratiquement élu dans un pays où plus de 20 partis politiques fonctionnaient librement) était un dictateur diabolique génocidaire responsable de TOUTES les morts survenues dans les Balkans, dans les années 1990. Répétez après moi avec la voix d’un robot (tout en faisant des mouvements de bras saccadés) : « l’agression génocidaire de Milosevic », « l’agression génocidaire de Milosevic ».

Mais le récit officiel, tout comme celui qu’on nous a servi, en 2003, – que l’Irak avait des armes de destruction massive qu’il pouvait déployer en 45 minutes –, était entièrement mensonger et avait été fabriqué pour justifier une opération de changement de régime que les élites occidentales voulaient faire depuis longtemps.

L’affirmation du TPIY, selon laquelle l’un des personnages les plus diabolisés de l’ère moderne était innocent des terribles crimes dont on l’accusait, aurait dû faire la Une des journaux à travers le monde entier. Mais ça n’a pas été le cas. Même le TPIY l’a enterrée, tout au fond de la page 2590 de son verdict sur le procès du chef des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, qui a été condamné en mars pour génocide (à Srebrenica), crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

Il n’y a pas eu de conférence de presse ni d’annonce officielle concernant l’exonération de Milosevic. Il faut remercier le journaliste d’investigation Andy Wilcoxson qui nous l’a signalée.

Les choses étaient bien différentes quand le procès du soi-disant « boucher des Balkans », s’est ouvert en février 2002 ! À l’époque, il aurait fallu être enfermé dans une armoire pour ne pas être au courant de ce qui se passait.

La CNN a couvert de bout en bout ce qui a été décrit comme « le procès le plus important depuis Nuremberg » Bien sûr, la culpabilité de Milosevic était un fait acquis. « Quand la peine serait prononcée, il disparaîtra dans cette cellule, et personne n’en entendra plus jamais parler », a déclaré l’avocate étasunienne Judith Armatta, de la Coalition pour la justice internationale, une organisation dont l’ancien ambassadeur des États-Unis en Yougoslavie, Warren Zimmerman, faisait partie en tant que membre consultatif du Conseil d’administration.

Tous ceux qui osaient contester la ligne de l’OTAN étaient aussitôt qualifié de « défenseur de Milosevic », ou pire encore, de « négationniste », par les « Gardiens de la Vérité de l’Empire ».

Mais au milieu de tout le bla bla bla et de tout le battage médiatique qui entourait le « procès du siècle », il est vite apparu que l’accusation avait de gros et même de très gros problèmes. Le Sunday Times a cité un expert juridique qui a affirmé que « 80 % des déclarations préliminaires de l’accusation auraient été rejetées par un tribunal britannique comme étant de simples ouï-dire » Et je crois que l’estimation de 80 % était déjà très généreuse.

Le problème, c’est que ce procès était un simulacre de procès, un procès dans lequel la géopolitique était plus importante que les preuves réelles. Il faut se rappeler que l’acte d’accusation initial contre Milosevic concernant les soi-disant des crimes de guerre/génocide du Kosovo avait été publié en mai 1999, au plus haut de la campagne de bombardements de l’OTAN contre la Yougoslavie, et à un moment où la guerre ne se passait pas exactement comme l’auraient souhaité les États-Unis et leurs alliés.

L’acte d’accusation a été clairement rédigé pour mettre la pression sur Milosevic et correspondre aux exigences de l’OTAN.

Le problème pour l’OTAN était qu’au moment où le procès de Milosevic devait commencer, la narrative sur le Kosovo était déjà éventée. Les sinistres accusations des États-Unis et de leurs alliés concernant un génocide et des centaines de milliers de personnes assassinées, étaient fausses comme l’a montré le grand John Pilger ici. En septembre 2001, un tribunal de l’ONU a officiellement statué qu’il n’y avait pas eu de génocide au Kosovo.

Donc, pour renforcer leur cas contre Milosevic, qui prenait l’eau de toutes parts, les procureurs de La Haye ont dû apporter de nouvelles charges liées à la guerre en Bosnie, en accusant « Slobo » de faire partie d’une « conspiration criminelle collective » pour assassiner/nettoyer ethniquement les Croates et des musulmans de Bosnie pour mettre en place son projet de « Grande Serbie ».

Dans les procédures pénales normales, les preuves sont recueillies et ensuite, si elles sont jugées suffisantes, on engage des poursuites. Mais c’est le contraire qui est arrivé dans le cas de Milosevic : il a été inculpé pour des raisons politiques et la chasse aux preuves a suivi.

L’ironie est que l’ancien président yougoslave avait été précédemment loué par le président Clinton pour son rôle dans la négociation d’un accord de paix en Bosnie en 1995, qui avait été signé à Dayton, dans l’Ohio.

La vérité est que Milosevic n’était pas du tout un nationaliste serbe pur et dur mais un socialiste de toujours qui avait toujours voulu une Yougoslavie multi-raciale et multi-ethnique.

Son but, lorsqu’il était au pouvoir, n’a jamais été de construire une « Grande Serbie », mais d’essayer de garder unie la Yougoslavie fédérale, comme le TPIY vient de le reconnaître tardivement.

Non seulement Milosevic n’était pas responsable du nettoyage ethnique qui avait eu lieu en Bosnie, il l’avait même dénoncé. Le TPIY a noté « les critiques répétées de Milosevic et sa désapprobation des politiques menées par l’accusé (Karadzic) et par la direction des Serbes de Bosnie ». Milosevic, un homme qui avait en horreur toutes les formes de racisme, insistait sur le fait que toutes les ethnies devaient être protégées.

Mais pour punir Milosevic et pour prévenir les autres de ce qui leur arriverait s’ils osaient s’opposer aux États-Unis, l’histoire devait être ré-écrite. Le socialiste pro-Yougoslavie qui s’était opposé à la politique des dirigeants serbes de Bosnie devait être présenté, rétrospectivement, comme le méchant de la guerre de Bosnie et même blâmé pour tout le sang qui avait été versé dans les Balkans. Par contre, l’ambassadeur américain Warren Zimmerman déjà mentionné, dont l’intervention scélérate a fait capoter la solution diplomatique et a permis le déclenchement du conflit bosniaque, lui, n’a pas été le moins du monde inquiété.

Pendant la campagne « tout est de la faute de Slobo », les faits réels ont été tout simplement jetés par la fenêtre. Un article écrit, je ne vous raconte pas de blague, par un professeur d’études européennes de l’Université d’Oxford prétendait même que Milosevic était le leader de la Yougoslavie en 1991 (l’année où la Slovénie a fait sécession). En fait, c’était le Croate bosniaque, Ante Markovic, qui était le leader du pays à l’époque.

Comme de bien entendu, Milosevic a été comparé à Hitler.

Lire la suite de l’article sur mondialisation.ca

De la Yougoslavie à l’OTAN, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • BHL nous aurait-il menti ?

     

  • Laissons les lecteurs tirer leurs conclusions sur le procès de Nuremberg (qui est dû à la même clique).

     

    • Le simple cas du massacre de katyn, improprement imputé aux allemands à Nuremberg alors que c’est un massacre soviétique, suffit à discréditer le procès de Nuremberg.
      Si je dis que le procès de Nuremberg est basé sur un mensonge à cause du massacre de katyn, la loi gayssot me fait elle risquer la prison, sachant que les russes admettent aujourd’hui qu ils ont menti ? Peut etre on peut attaquer la loi gayssot par cette voie la ?
      Oseraient ils mettre en prison pour dire une verite reconnue de tous aujourd’hui ?


  • Le pauvre, maintenant cela lui fait une belle jambe !.... Je serai sa famille je porterais plainte... Ce qui nous démontre que ces oligarques us sont des psychopathes... font ils partie de la famille humaine ??? à se demander....


  • au sujet de l’agression ignioble de l’OTAN et ses prostitués contre nos frères Serbes je vous suggère la lecture du livre du colonel jacques Hogard "l’Europe est morte à Pristina" vous allez aprendre entre autre que les SAS Anglais encadraient des groupes de terroristes de l’UCK pour commettre des crimes contre des populations civiles en fuite , c’est particulièrement d’actualité sachant que aujourd’hui même ces mêmes mécréants de SAS Anglais encadrent des groupes terroristes de l’Etat Islamique en Syrie toujour pareil pour commettre des crimes contre les populations civiles afin que les populations se retournent contre leur dirigeant élu démocratiquement , c’est la façon des anglais de faire la guerre mais apparament personne ne rouspète tout le monde s’en branle , circulez y a rien à voir...


  • Les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers.
    Top départ.


  • Un avis de Bernard-Henri Botul sur cet ignoble tribunal négationniste ?


  • Bonjour à tous,

    J’aurais aimé savoir que lire sur le conflit de l’Ex-Yougoslavie ?

    Etant donné le caractère brûlant du sujet, je voudrais éviter en tant que néophyte de tomber sur des ouvrages mensongers

     

  • Les Américains sont bien observés par Morris le dessinateur des aventures de Lucky Luke, l’homme qui tire plus vite que son ombre. Ainsi le juge US parlant du prévenu : "nous allons lui faire un procès équitable, puis nous le pendrons".


  • Qui porte encore quelque crédit que ce soit à ce tribunal fantoche !?Les Serbes,sous sa direction et avec l’aval des forces maçonniques franco-anglaises,ont agressé La Slovénie,la Croatie,la Bosnie-Herzégovine et le Kossovo.Même leurs soi-disant frères Monténégrins les ont quitté à la première occasion.Quant à l’amitié franco-serbe n’oubliez pas qu’elle fût forgée par la maçonnerie franco-serbe.Aucune troupe serbe n’a jamais combattu pour la France alors que des régiment croates ont combattu pour la France sous Louis XIV et Napoléon.

     

    • et non tu ne reussireras pas a faire croire que les croates sont des agneaux et les serbes des loups. Tu es tombé sur un site ou les gens sont beaucoup plus renseignés que la masse imbecile qui gobbe sans reflechir ni s informer par sois meme. Par ton commentaire tu ne fais que continuer a valider la version officielle des atlantistes et des BHL. On va pas refaire un debat historique et chronologique sur la guerre en ex-Yougoslavie, mais dis toi bien une chose : si les serbes etaient vraiment macons comme tu essayes de le faire croire , jamais on aurait eu le monde atlantique en guerre contre nous . Deuxiemement , l amitié franco-serbe ne datte pas de la premiere guerre mondiale mais remonte a beuacoup plus loin : Helene d Anjou...Enfin on ne va pas rebacher....BHL, Finkelkraut, Kouchner, Glukcsman, Allbright, Clinton , Blair ...ont soutenu activement la Croatie et son renouveau faschisant, les bosniaques musulmans et leurs moudjahidinnes d Afghanistan et les albanais kosovars ainsi que leurs trafficants de drogues et d organes. Ces personnalité et ces faits la suffisent a prouver que les serbes etaient dans leurs bons droits a chaques fois.


    • Les propos de jakic ne font que confirmer une vieille impression : à la Légion étrangère , il y a des yougoslaves de toutes les ethnies .Ils ne peuvent pas se voir , à juste titre , ils se jettent à la tete les massacres commis pendant les deux guerres mondiales , concernant des parents qu’ils n’ont pas connus, un seul trait les rassemble : ce sont tous des fondus !


  • Merci à Neil Clark pour cet article.

     

    • Bien essayé karageorges mais tu es hors sujet et tes propos ne sont que du verbiage.Et c’est justement parceque j’ai à faire à un lectorat intelligent et rétif à l’ingénierie sociale et aux manipulations que je m’exprime sur ce site.Ainsi mon commentaire mentionnait les origines de l’alliance franco-serbe qui remontent à la moitié du 19 siècle.Je prends pour référence l’historien serbe Zoran Nnezić qui affirme que tous les hauts fonctionnaires de l’état serbe naissant étaient maçons.Et que la maçonnerie serbe etait chapeautée par les loges anglaises et françaises.CQFD De même qu’il n’est pas superflu de mentionner que la commission trilatérale européenne s’est réunie à Belgrade en 2014 et que l’année dernière s’y est tenu une réunion de toutes les loges maçonniques européennes comme ce fût le cas en 1913 et 1939.


  • Allez lire la décision : la page 2590 c’est la bibliographie...

     

  • "Milosevic insistait sur le fait que toutes les ethnies devaient être protégées"...
    ...par qui...par quoi...quelque chose qui est au-dessus des ’ethnies’ ? Et cette entité protectrice invoquée, quelle est-elle, quel est son nom, comment intervient-elle, depuis quel lieu, à quel moment, selon quels mobiles, avec quels objectifs, quelles modalités ? Voilà exactement le genre de poncif à l’emporte pièce sans aucune signification réelle dont sont toujours gravides les ’hommes politiques’. Le prochain vous déclarera sans rire un truc dans le genre :" j’insiste sur le fait que tous les êtres humains doivent être protégés". Et... ?


  • Je me souviens avoir lu en son temps que Madeleine Albright, madame "500 000 enfants irakiens morts, oui, ça valait le coup", avait mis la main, à titre personnel sur les télécommunications en Croatie, je crois. Comme quoi, cette guerre n’avait pas été tout-à-fait inutile non plus...

     

    • elle est patrone des telecoms au Kosovo et non en Croatie. D ailleurs c est elle qui avait insisté aupres des albanais de ne pas signer les accords de Rambouillet pour imputer leurs echecs aux serbes et entammer une campagne de bombardement. D ailleurs je me souviens de la une de Liberation qui signifiait "echec des pourparler de Rambouillet , l OTAN peu desormais bombarder la Serbie..." et non "massacre , genocide au Kosovo l OTAN va intervenir..." . Y a tout de meme une nuance significative de taille ! La Croatie c est le domaine de BHL et Finkelkraut , la Bosnie de BHL et le Kosovo de Kouchner et Allbright....Que des "épées " !


  • C’est vrai qu’il doit être content maintenant Slobodan pour avoir été blanchi....au phosphore blanc sans doute ?!...


  • Soutien à nos amis Serbes ,Tigre d’Arkan...


  • Bernard, la sens-tu ?....


  • C’est fou ce que les opposants au Système Mondial ont la santé fragile !!!

    - Miloševic
    - Castro
    - Chavez
    - Yasser Arafat
    - Nasser
    ....etc,etc


  • C est pas le genre d info qui risque de circuler sur les merdias mainstream... Toujours est il que pour les crétins du gauchisme et de l atlantisme (qui bien souvent sont les mêmes) faits ou pas, l individu restera coupable ! Petite fierté de merde oblige, le gros con "droit de l hommisme, antifa" et j en passe ne veut pas passer pour ce qu il est, un tocard manipulable et manipulé !
    Au moins ca démontre a quel point les journaleux ne font plus leur boulot et se contentent bien souvent en faisant les malins de vomir tout ce que leur dicte la nomenklatura ! Cet exemple prouve que la chose ne date pas d hier, voila longtemps que le journalisme d investigation et indépendant a tiré sa révérence au sein des organismes de presse "officiels" !
    L occident est le ramassis le plus dégueulasse et le club regroupant les pires vermines qui soient ne donnant le change qu a travers sa capacité a la bien-pensance et a la leçon de morale !
    Les Ecritures disent vraies, nous vivons cette période délirante ou toute valeur est inversée, ou le faux est systématiquement tenu pour vrai et le vrai pour faux, cela en pleine lumière a la vue de tous !
    RIP Milosevic !


  • Voici quelqu’un qu’on a accusé de tous les mots de la terre et qu’on a laissé mourir dans une prison...Et puis au bout de toutes ses années, il est disculpé...Le conseil de sécurité et l’onu vont ils subir les conséquences de leurs turpitudes...


  • La Vérité est enfin rétablie. Bien tardivement malheureusement.
    Honneur à Slobodan Milosevic.


Commentaires suivants