Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Thierry Ardisson traite Robert Ménard de "grosse tête de con"

L’humoriste Tom Villa avait comparé le maire de Béziers à un nazi

Le maire de Béziers, Robert Ménard, ne partage visiblement pas l’humour du chroniqueur Tom Villa. Invité sur le plateau de l’émission Salut les Terriens ce samedi 26 novembre 2016, l’élu biterrois a quitté le plateau à grand fracas après une référence au nazisme de l’humoriste. Une séquence diffusée ce samedi par le producteur et animateur de l’émission, Thierry Ardisson sur son compte Twitter.

 

 

En début de séquence, l’humoriste se lance dans un portrait saignant du maire de Béziers :

« Toi le maire de Béziers tu nous as bien... prouvé dans la vie, il faut toujours croire en ses rêves », lance-t-il, après avoir fait une pause à double sens. « Tu t’es dévoué en prenant ce poste car franchement, à part des emmerdes, qui d’autre aurait repris cette ville de... 75 000 habitants », ajoute Tom Villa.

 

« Va te faire foutre »

Il fait ensuite référence aux méthodes de Robert Ménard. « Des réformes chocs et des décisions fermes. Bientôt, tu iras plus loin que l’Hérault, et un jour tu seras connu dans l’univers comme le célèbre Adolphe... Sax, l’inventeur du saxophone », fait mine de se reprendre Tom Villa.

Une référence à Adolf Hitler qui suscite la fureur de Robert Ménard. « Allez, c’est fini, je m’en vais », s’emporte le maire de Béziers. Thierry Ardisson tente de le rattraper, en vain. « Non, tu vas te faire foutre, ça suffit, c’est terminé », explose l’édile en sortant du plateau de Salut les Terriens.

Lire l’article entier sur lexpress.fr

 


 

Aussitôt après son départ, Robert Ménard a tenu à faire tourner l’enregistrement de la voix de Thierry Ardisson, qui l’a appelé pour l’insulter :

 

 

Caché dans sa tour de verre bolloréenne, Thierry Ardisson semble ignorer que la France est en train de changer à grande vitesse. Le harcèlement médiatique contre les esprits non conformes augmente d’un cran. Pour preuve l’invité suivant de l’émission, qui était là pour « enfoncer » Ménard : :

 

 

Si Ardisson en particulier et le système médiatique en général ne changent pas leurs méthodes inquisitrices, grassement rémunérées par la dominance, le public, lui, ne supporte plus qu’on insulte la France, les Français et ceux qui les défendent.

- La rédaction d’E&R -

L’idéologie des médias de plus en plus lisible, lire sur Kontre Kulture

 

Robert Ménard à Béziers, le laboratoire
d’une France en gestation, voir sur E&R :

La fonction réelle de Thierry Ardisson, voir sur E&R :

 






Alerter

102 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1610668

    C’est ce qu’il faut faire.
    Il n’y a rien à répondre à cette merde médiatique.

    Cette utilisation de l’humour "second degré" qui en fait est bien à prendre au premier est INSUPPORTABLE. Soit il se laisse insulter, lui et ses électeurs, soit il dit qu’il ne trouve pas cela drôle et "manquera d’humour"...
    Non vraiment, partir est la seule solution.
    Les téléspectateurs intelligents ressentiront qui sont les gros cons dans des cas comme celui-ci.

     

    Répondre à ce message

  • #1611212
    Le 28 novembre à 10:43 par Jéricho80
    Thierry Ardisson traite Robert Ménard de "grosse tête de con"

    Cela sent le truc préparé , à plein nez.Comment les gens peuvent se laisser avoir par ce vieux renard d’Ardisson qui connait toutes les ficelles pour faire le buzz

     

    Répondre à ce message

  • #1611231

    Qui regarde cette merde. C’est du même niveau que les daubes hanouna, ruquier et autres suceuses de service. Tout ce petit monde gauchobobo va disparaitre en 2017 ^^

     

    Répondre à ce message

  • #1611286
    Le 28 novembre à 11:54 par papa schultz
    Thierry Ardisson traite Robert Ménard de "grosse tête de con"

    I l y venait aussi pour faire la promo de son derniers livre, Ardicon le pantin de 17 ans et la hyène de baffe dans sa gueule , en ont profité pour le ridiculiser , et une fois de plus faire des parallèles douteux . Ménard a bien eu raison de partir , ils sont de plus en plus débiles les deux inséparables du p a f .

     

    Répondre à ce message

  • #1611443
    Le 28 novembre à 14:16 par jedgreen
    Thierry Ardisson traite Robert Ménard de "grosse tête de con"

    Le second degré c’est l’humour facile de ceux qui n’en n’ont pas.
    C’est ringard depuis quasiment 20 ans.
    C’est le prétexte que trouvent ceux qui veulent insulter sans le faire réellement.
    C’est l’humour des sans couilles quoi.

     

    Répondre à ce message

  • #1611771

    un point godwin pour Villa UN !!!

     

    Répondre à ce message

  • #1612289

    Je ne prends aucunement le parti d’ Ardisson qui nest qu’un des séides stipendiés par le système, mais n’est il pas possible d’être un patriote acharné sans pour autant alimenter le choc des civilisations qui ne profite en réalité qu’au système. Médard est pour moi au mieux un idiot utile, au pire ( et c’est ce que je pense ) le complice insidieux d’une entreprise délétère pour les français.
    Je ne conçois pas que quelqu’un de probe puisse dénoncer des choses qui sont les conséquences de politiques criminelles sur lesquelles il n’a jamais jugé bon d’avoir un minimum d’esprit critique.

     

    Répondre à ce message

  • #1612338
    Le 29 novembre à 14:51 par Sedetiam
    Thierry Ardisson traite Robert Ménard de "grosse tête de con"

    J’ai passé mon enfance et mon adolescence sans ; je ne sais pas vous, mais ce qui m’a fait abandonner la télé alors que je l’avais eue sur le tard, comme un gosse découvre une nouvelle sucrerie, est cette espèce de ricanement communautaire au détriment d’un.e seul.e invité.e qui me faisait penser à l’attaque d’une troupe de hyènes.
    Ne pouvant les shooter à l’épaulée, j’ai préféré abandonner la lucarne aux sarcasmes : la plus grosse perte liée à cet abandon tient aux questions du Trivial Pursuit sur le sujet...
    Misère.

     

    Répondre à ce message

  • #1612449

    On peut avoir de la détestation pour ce qu’est la télé aujourd’hui à savoir un outil de propagande avec des journalistes serviles et incompétents, sans pour autant prendre la défense d’un invité qui présente beaucoup d’incohérences dans son discours.
    Menard ne mérite pas mieux que ce qui lui est arrivé, il est victime de ses semblables. Je le juge loin de l’esprit d’égalité & réconciliation et de l’idée que je me fais d’une France des valeurs qui font sa grandeur.

     

    Répondre à ce message

  • #1613089

    Bravo Monsieur Menard, de toute façon votre place n’est pas dans une émission aussi pathétique avec cet animateur hasbeen d’Ardisson. Ce sale type devrait dégager du petit écran.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents