Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

"Trump, c’est Hitler"

Ou pourquoi certains artistes ne devraient pas faire de politique

La colère gronde en marge de la convention républicaine, qui s’amorce demain.

«  Tu seras là à notre concert de Cleveland ? Apporte ta veste pare-balles !  »

Bassiste du groupe Rage Against the Machine (RATM), Tim Commerford ne rigole pas. Le musicien originaire de Californie est à peu près certain que lorsqu’il montera sur scène en marge de la convention républicaine qui débutera demain, la police viendra armée jusqu’aux dents.

«  Si l’histoire se répète, ça va être fou, car chaque fois que nous avons pris part à des conventions, ça a dégénéré, dit au téléphone le musicien qui verse dans le rap punk politique à saveur révolutionnaire depuis les années 90. En 2000, on jouait avec RATM lors d’une convention et il y a eu une émeute. Les policiers tiraient sur nos fans avec des armes non létales. Au Colorado, nous n’avons pas réussi à monter sur scène, car la police ne nous laissait pas jouer notre musique. Et au Minnesota, ils ont barricadé les cinq milles qui entouraient le lieu du concert avec des véhicules blindés. C’est ce qu’on a vu dans le passé et là, c’est une élection beaucoup plus explosive. Je m’attends à ce que ça tourne au vinaigre.  »

 

Ébranler Donald Trump

Malgré la violence qu’il croit inéluctable, Tim Commerford débarquera à Cleveland avec ses partenaires de Prophets of Rage de pied ferme. Le groupe, composé de membres de trois formations musicales politisées – Cypress Hill, Public Enemy et RATM –, vient tout juste d’être créé. Son but : ébranler l’élite politique et économique américaine et plus spécifiquement Donald Trump, qui devrait être couronné candidat officiel du Parti républicain dans la course à la Maison Blanche au cours des quatre prochains jours.

«  Donald Trump, pour moi, c’est Hitler, dit Tim Commerford. Trump, comme Hitler, blâme une partie de la population pour les problèmes du pays en entier et unit les gens contre cette minorité. Trump est contre les Latinos, les femmes, les musulmans. Il unit les gens les plus rétrogrades des États-Unis qui, sinon, ne se présenteraient pas aux urnes. Il parle leur langue comme Hitler le faisait dans les années 30  », tempête le bassiste.

«  [Donald Trump], c’est un homme maléfique et on doit le traiter en conséquence. Notre arme de combat, c’est la musique  », affirme M. Commerford.

Prophets of Rage doit monter sur scène à Cleveland devant un amphithéâtre à guichets fermés mardi soir. Le groupe s’inscrit dans une contestation beaucoup plus large de la convention républicaine. Dès aujourd’hui, à la veille de l’ouverture du grand rassemblement du Grand Old Party, des manifestations et des concerts empreints de revendications se mettront en branle à Cleveland. Seront notamment en ville l’intellectuel Cornel West, qui prononcera un discours sur les inégalités, et l’actrice Diane Guerrero, de la série télé Orange Is the New Black, qui parlera au nom des millions d’immigrants sans-papiers aux États-Unis. Les Prophets of Rage, eux, en pervertissant le slogan de Donald Trump, promettent de faire «  rager l’Amérique de nouveau  ».

 

Temps dangereux, musique dangereuse

En entrevue avec La Presse, Tim Commerford explique qu’au-delà des élections, c’est le climat de violence ambiant qui a incité certains des membres de RATM à se rassembler sur scène, et ce, malgré l’absence du chanteur de la populaire formation des années 90, Zack de la Rocha.

«  Les temps dangereux requièrent des chansons dangereuses. Manifestement, il y a beaucoup plus qu’une élection présidentielle dans notre pays en ce moment. On voit aussi beaucoup de brutalité policière. Il y a tellement de violence dans notre pays et dans le monde. Cleveland, c’est le premier pas d’un long chemin. Nous irons aussi en Amérique latine et en Europe  », dit-il.

La formation fera aussi plusieurs arrêts au Canada, dont un à Montréal le 23 août et un autre à Québec le 30 du même mois.

Les musiciens contestataires veulent-ils «  rager  » contre Justin Trudeau ? Pas le moins du monde. «  Le Canada est le seul pays qui a une tête sur les épaules en ce moment. J’aime votre système de santé, les choses que vous faites et en lesquelles je crois. Quand des Américains me disent : "Parle-moi d’un endroit où tu peux aller qui est mieux que les États-Unis", je dis : "Au Canada". C’est vraiment mieux. Il y a beaucoup moins de violence, le plus gros cancer dans notre monde.  »

 


 

Des logos très « George Soros » pour faire croire aux jeunes Américains que l’anti-trumpisme est révolutionnaire :

 

À ne pas manquer, l’analyse de la présidentielle américaine par Alain Soral :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1513069
    le 17/07/2016 par Joh
    "Trump, c’est Hitler"

    Encore des gens de gauche idiots utiles de l’ultra-capitalisme. Enfin...


  • #1513077
    le 17/07/2016 par Rey
    "Trump, c’est Hitler"

    Oui et Netan..yahou !!!! c’est mère Teresa.


  • #1513081
    le 17/07/2016 par Univers
    "Trump, c’est Hitler"

    J’adore RATM.
    Si il y a pas son chanteur ce n’es plus RATM. Seulement des opportunistes.


  • #1513091
    le 17/07/2016 par Gargan
    "Trump, c’est Hitler"

    Autant je me souviens avoir apprécié le premier RATM à l’époque (92 ?) notamment avec la basse de Morello, là j’ai du mal à saisir. Merde, des rouges qui veulent à contrario une candidate financée par les pires banksters...

     

    • #1513185
      le 17/07/2016 par Ezio
      "Trump, c’est Hitler"

      La guitare de Morello plutôt...

      RATM a été un bon groupe, frais, brut, mais ils ont toujours été dans la revendication très altermondialiste, très adolescente. Et typique des années 80, bien qu’ils soient arrivés un peu après. Leurs messages ne sont pas toujours mauvais, mais jamais réellement politiques.

      Rappelons que le fameux Tim Commerford s’est souvent distingué par sa connerie adolescente attardée, comme lorsqu’il a escaladé un décors lors d’une cérémonie de remise de prix, afin d’attirer l’attention sur lui et saper la remise de prix du groupe gagant qu’il jugeait indigne. Cela avait été un élément de la rupture ou finale - ou prise de distance - du chanteur. Un peu la goutte d’eau quoi. Bref il n’a jamais brillé par son intelligence.


    • #1513188
      le 17/07/2016 par Imenmes
      "Trump, c’est Hitler"

      C’était pas le guitariste morello ?


    • #1513997
      le 18/07/2016 par Gargan
      "Trump, c’est Hitler"

      Merci pour la rectification !

      Tiens, rien à voir mais ça me fait penser que E&R devrait passer le clip de Sepultura "war for territory", histoire de voir que rien n’a changé dans une certaine partie du monde..


  • #1513093
    le 17/07/2016 par Nono
    "Trump, c’est Hitler"

    Il ne grandira jamais celui-là.
    Parions qu’ils logeront au George V lorsqu’ils joueront à Paris.
    Leur Bertrand Cantat à eux.

     

    • #1513378
      le 17/07/2016 par didier le maitre
      "Trump, c’est Hitler"

      En 2008, ils logeaient au georges 5 et hyatt paris madeleine pour le concert de Bercy et de rock en seine. Chaque membre avait son 4×4 bmw avec chauffeur.
      Je les ai vus, etant fan de leur musique, j’etais là pour faire des photos.
      Adolescent, je les croyais sinceres. Pour moi, le pire est Tom Morello. Zack de la Rocha s’est retiré, et c’est surement mieux ainsi.
      Le nouveau groupe de Tom Commerford est pro EU. (Voir le clip generation fucked)

      En plus, ils vivent tous dans des quartiers de millionnaires.

      Tom morello possede un Q7 dernier cri.

      L’argent me degoute


  • #1513108
    le 17/07/2016 par estoc
    "Trump, c’est Hitler"

    Le premier album de RATM reste de la bombe en barre.

     

    • #1513142
      le 17/07/2016 par Robert Fion
      "Trump, c’est Hitler"

      Leur second album est également très bon.


    • #1513349
      le 17/07/2016 par L’Ursu
      "Trump, c’est Hitler"

      Oui, RATM fut un excellent groupe..., très urticant.
      Apparemment, ils sont désormais des idiots utiles, quel dommage... !


    • #1513458
      le 17/07/2016 par invite
      "Trump, c’est Hitler"

      @L’Ursu

      C’est nous qui avons vieilli et qui n’en sommes plus.


    • #1513509
      le 17/07/2016 par estoc
      "Trump, c’est Hitler"

      Le deuxième album n’est pour moi pas du même acabit.

      Je pense que RATM & co. s’inquiètent plus de la politique intérieure que Trump mènerait (fin des embryons d’aides sociales et médicales) qu’extérieure (Clinton étant d’ailleurs beaucoup plus dangereuse).


  • #1513117
    le 17/07/2016 par Palm Beach Post : "Cult !"
    "Trump, c’est Hitler"

    Nouvelle formation, "supergroup", pour faire croire à une nouvelle jeunesse, à un vent de fraîcheur dans les vieux pots.

    Afin de faire parler de soi, on surfe sur l’actualité, en déambulateur, en voulant faire des vagues, dans un parcours autorisé.

    Public Enemy a connu plusieurs accusations "d’antisémitisme" dans son glorieux passé, lors de ses 3 premiers excellents albums, dont le dernier remonte à 26 ans.


  • #1513121
    le 17/07/2016 par maci
    "Trump, c’est Hitler"

    Enfin, en même temps, demander à de grands bourgeois multimillionnaires du show-business de prendre des risques en politique...

    "Cypress Hill, Public Enemy et RATM"...

    Les intérêts de ces gens plein de fric n’ont pas grand chose à voir avec les intérêts de leurs "fans"...comment peuvent-ils encore en avoir, des fans ? Un "artiste" du show-business ne pense qu’à sa gueule, ses rentrés d’argent, la qualité de son train de vie et son hypothétique avenir, et y compris quand il fait du "caritatif" (y’a qu’à voir les "enfoirés" défiler et montrer leurs trognes pour montrer qu’ils sont capable d’une générosité dégoulinante d’arrières pensées et de calculs commerciaux en aval)rien d’autre ! On aimerait la preuve du contraire...

    Les alliés d’Hillary et de la finance montrent leur visages...y compris en France ou tout le showbiz est lui aussi derrière "Hillary"...

    Une caste sociale de privilégiés et de fils et filles à papa, ce "showbiz", un monde artificiel ou on se fait appeler "artiste" et ou le "piston" et les "rencontres", sont plus important que le "talent", ne pas l’oublier !


  • #1513132
    le 17/07/2016 par tiffaine
    "Trump, c’est Hitler"

    Les vrais fascistes de la haute finance cosmopolite soudoyant de faux révolutionaires contre la vraie révolution populaire . Un piège classique type mai 68 ou la cible du leurre marketing pervers est la jeunesse manipulable .


  • #1513143
    le 17/07/2016 par Chinoh
    "Trump, c’est Hitler"

    Dommage j écoutais tout ces artistes y a plus de quinze ans et de tant à autre aujourd’hui. .. c est ca qui est terrible tous ces gens (connus ou pas) se pensent dans le camp du bien et se croient investis d’une mission... la propagande a fait des ravages en simplifiant tout à l’extrême pendant des décennies. Et maintenant beaucoup de gens sont incapables de penser la complexité du monde, et le vois juste à travers leurs grilles de lectures hammeçonnées comme dirait Lucien... on pourrait en rire si ils ne constituaient pas ce rôle de zombies tampons chiens de garde activables à l’infini pour l’oligarchie qui doit rigoler à mort devant leur indignation systématiquement orientée selon leurs intérêts... épuisant spectacle.


  • #1513161
    le 17/07/2016 par Fulcanelli
    "Trump, c’est Hitler"

    C’est bien la Gauche du capital, la Rage contre la machine de George Soros.


  • #1513181
    le 17/07/2016 par Leïla
    "Trump, c’est Hitler"

    L’orgueil à son parorxisme !. Ces pauv’bobos sont persuadés d’avoir raison sans même prendre la peine de mener ne serais-ce qu’une petite analyse, en allant voir ce que pense les partis adverses, juste pour voir ce qu’il en ai réellement de la situation. Non, ces gens-là ont réellement le sentiment qu’ils ont la science infuse. Navrant.


  • #1513184
    le 17/07/2016 par Simone Choule
    "Trump, c’est Hitler"

    C’est quand même inouï qu’aucun artiste ne lise de l’économie. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent d’Hitler à focaliser toujours sur l’aspect racial de son programme, au moins la reprise de l’Allemagne vaut mieux que le New Deal ou le Plan Marshall. Et meme comme artiste pourquoi pas ne pas reconnaitre le sens du logo, du design et de l’art nazi (Speer, Rishfenthal...) ? John Lennon au moins avait eu ce flair de dire qu’Hitler avait été le plus grand metteur en scène du XXe siècle et encore je ne cite pas ce qu’en a dit David Bowie, mais bon c’était des génies, eux.


  • #1513236
    le 17/07/2016 par Gibis
    "Trump, c’est Hitler"

    Décidément, les hystériques pro-système n’en peuvent plus, ils deviennent complètement dingues ..... C’est bon signe, Trump va gagner à plates coutures et on va enfin se marrer un peu avec une politique étasunienne débarrassée du politiquement correct !!!


  • #1513412
    le 17/07/2016 par Mojo Risin
    "Trump, c’est Hitler"

    C’est personnel mais... il me semble que la "fusion" a toujours relevé de la déficience intellectuelle. Par exemple Deep Purple tentant de jouer avec un orchestre symphonique, ou, dans une perspective progressiste des trucs comme Emerson, Lake and Palmer. Alors dans les années 90, quand j’ai vu apparaître RATM et consorts (la technique de Hendrix, la rage des punks avec de vrais passages funk !), j’ai su qu’on allait continuer de souffrir.

    Ces types se prennent pour des radicaux, ce sont juste des employés. Leur promotion c’est la prostitution.

     

    • #1513656
      le 18/07/2016 par Pampers/ placements/ gestion de patrimoine
      "Trump, c’est Hitler"

      Tu veux dire que la "fusion", ce serait comme vouloir déguster des nems au cassoulet, ou du "choucroute/couscous" ?

      Et si on rajoutait un peu de gélatine, pour fourrer ces endives gratinées ?


  • #1513517
    le 17/07/2016 par Seb
    "Trump, c’est Hitler"

    Belle campagne marketing.


  • #1513536
    le 17/07/2016 par hahaha
    "Trump, c’est Hitler"

    Hahaha, bah merde... Ces gens dont une partie chantaient devant Wall Street il y a des années se retrouvent idiots utiles de la mégère va-t-en guerre au service des banquiers !


  • #1513558
    le 17/07/2016 par delphin
    "Trump, c’est Hitler"

    Tim Crommerford, niveau pensée politique, je le situe au niveau -2 (celui de besancenot).


  • #1513571
    le 17/07/2016 par 6lv1
    "Trump, c’est Hitler"

    Merde, j’aimais vachement moi, rage contre le machin... voir que que ces mecs, dont je trouvais les morceaux terribles, n’ont, à l’heure où internet a démontré, et démontre chaque jour un peu plus, la manipulation sionico bancaire de l’humanité et la montée de la juste colère du peuple mondial, pas encore eu l’intelligence de se mettre à jour, et ne l’auront probablement pas. Vraiment, la politisation du rock and roll ne doit pas être laissée aux rockers, pour le coup, là, je suis temoin du passage à l’état de vieux con cristallisé dans sa rage d’ado qui découvre que le monde c’est de la merde... à 16 17 ans, sûre, ratm ça marchait bien sur mon moral, comme cypress hill d’ailleurs, vraiment de la balle. Mais quand des mecs de, je sais pas,pas loin de la 50aine, je suppose, continu les même texte sur les mechants blancs racistes et sur le iriness du fumage de weed, n’oublions pas qu’un fumeur de 20 ans de carrière est avant tout un con. Et ben kan je lis ça, là, je me dis :CQFD.

     

    • #1513894
      le 18/07/2016 par mikeoscar
      "Trump, c’est Hitler"

      Comme aurait dit Churchill :" voter à droite à 20 ans prouve qu’on n’a pas de cœur, voter à gauche à 50, prouve qu’on n’a pas de tête.


  • #1513662
    le 18/07/2016 par Chevalier Lefebvriste
    "Trump, c’est Hitler"

    Les papys font de la résistance !
    Enfin pour les rappeurs en maison de retraite, ça va être la teufé, wesh, wesh !!
    Une rébellion des cartes vermeils !!


  • #1513676
    le 18/07/2016 par Juju
    "Trump, c’est Hitler"

    http://www.journaldemontreal.com/20...

    On est loin de l’idiot utile... Pas complètement lobotomisé, mais y a encore du taf.


  • #1514090
    le 18/07/2016 par Ronnie
    "Trump, c’est Hitler"

    J’ose imaginer que le retrait de Zack de la Rocha est motivé par la sagesse.
    Ils ont créé un style à eux, percutant, avec un message intéressant (même s’ils s’arrêtaient toujours là où commence le "complotisme"), à un moment ou la jeunesse avait très peu de conscience politique (années 90). Continuer de chanter les mêmes chansons aujourd’hui n’a plus la moindre pertinence.
    Aujourd’hui nul ne peut douter que ce côté contestataire n’a jamais dérangé les puissances d’argent, et qu’il a juste servi à canaliser la jeunesse.


Commentaires suivants