Egalité et Réconciliation
http://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
 
A A A
imprimer

Yann Barthès et Nicolas Domenach sont-ils homophobes ?

Ils se moquent des "mœurs libérales"

Pourquoi l’animateur du Petit Journal (en chute libre) Yann Barthès convoque-t-il une gestuelle maniérée pour singer le ministre de l’Économie Emmanuel Macron ?

 

 

Et pourquoi le chroniqueur de La Nouvelle Édition Nicolas Domenach fait-il cette allusion sur les mœurs prétendument « libérales » d’Emmanuel Macron (à 3’25 de la vidéo ci-dessous) ? La vie privée ne doit-elle pas rester dans la sphère privée ? Pourquoi ces journalistes se permettent-ils de tels écarts de langage ou de geste ? La chaîne Canal+ s’attaque-t-elle au plus prometteur des ministres du gouvernement Valls ? Et peut-être, un jour, qui sait, futur président de la République française ?

 

 

Il s’avère qu’Emmanuel Macron vit avec une femme de 20 ans son aînée, ce qui peut paraître gênant aux yeux des animateurs et chroniqueurs de la chaîne cryptée, qui, on le sait, sont les gardiens de la morale télévisuelle. Rien ne leur échappe. De notre côté, nous pensons que la sphère privée doit rester fermée aux journalistes et à leur sacro-saint devoir d’information. Est-ce qu’on se permettrait de parler de la compagne de Yann Barthès ? Non.

- La rédaction d’E&R -

 


 

On ne parle que de lui ce matin dans les médias ! En lançant en grande pompe hier à Amiens, sa ville natale, son mouvement politique baptisé « En Marche », Emmanuel Macron a une nouvelle fois fait grincer des dents...

 

 

À gauche, on n’en peut plus des initiatives individuelles du ministre de l’Économie. Séducteur, brillant, intelligent, le Mozart de l’Économie semble de plus en plus jouer sa partition, ce qui ne plaît pas à tout le monde. Notamment à Matignon où Manuel Valls ne cache plus son agacement.

Ce midi [jeudi 7 avril] dans sa chronique sur Canal +, Nicolas Domenach a ironisé sur le parcours de l’étoile montante de la politique et sur son positionnement, « libéral en économie, libéral en matière de mœurs », une petite phrase qui a fait réagir les autres journalistes présents sur le plateau qui n’ont pas vraiment compris de quoi il voulait parlait. Ariel Wizman s’est laissé allé à un a-parte avec sa consœur sur le côté « olé olé » du ministre.

Lire la suite de l’article sur fr.news.yahoo.com

La dure lutte contre l’homophobie, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • A qui profite cette video ? Un ancien banquier de Rothschild que le maitre Attali voit en lui le prochain président fonde brusquement un partie politique ? En politique comment peut-on être en MARCHE si on ne bouge pas à DROITE ni à GAUCHE ? Aurait-il pas pu choisir comme nom STAGNATION ? Comme disait Francis Cousin le spectacle de la marchandise en mouvement (marche).

    Cordialement.

     

    • "En politique comment peut-on être en MARCHE si on ne bouge pas à DROITE ni à GAUCHE ? "

      Simplement car le système gauche-droite est devenu mortifère, les élites s’en sont rendu compte, ils leur faut récupérer de l’électorat et pour se faire ils vont chercher les idées de Soral, voilà pourquoi simplement. Ils avaient également piqué le concept de réconciliation nationale il y a quelques mois.

      D’ailleurs selon un certains point de vue, ce doit être extrêmement jouissif pour lui de voir qu’on lui crache dessus mais qu’on lui pique sa com, car cela semble être une sorte de stigmate d’une jalousie extrême de sa compétence par rapport à leur incompétence.


  • #1438338

    Anecdotique, mais très drôle, pour une fois.
    Dommage qu’ils n’en tirent pas les conclusions qui s’imposent d’une évidence de plus en plus difficile à masquer, pour de plus en plus d’entre nous, et malheureusement totalement hermétique pour la masse moutonnante.


  • Bizarre que vous n’ayez noté que sa moquerie des manières de Macron : ce qui me surprend, c’est plutôt le fait qu’il souligne la nécessité de faire la France avec des français... la critique sous-jacente du mondialisme et notre singerie des américains est également d’un haut niveau de subversion pour le Petit-Journal.


  • Les banques d’images se vendent et sont utilisées partout (moyennant finance) en 2016.

    Il n’y a rien d’anormal dans l’utilisation de ces images dans ce clip.

    Mais bon, c’est le petit journal ....

     

  • #1438362

    Quand on voit ce Monsieur Macron, on se dit que l’absence de charisme est désormais le critère indispensable pour être coopté à la tête de l’état.. Hollande, Macron... demain monsieur Patate ?

     

  • #1438374

    Macron le néo libéral... celui qui crée un nouveau parti au moment ou tout le monde est dans la rue pour envoyer bouler sa loi TRAVAIL scélérate ?
    Il est très bon dans l’enfumage... peut être qu’il a appris ça chez Rotschild...


  • Dieu seul sait à quel point je méprise ce Barthès mais là je crois qu’il y a procès d’intention. Son geste n’évoquait nullement la prétendue homosexualité de Macron mais soulignait plutôt les propos lénifiant "ni droite, ni gauche" symptomatique de l’enfumage de la politicaillerie actuelle.
    D’ailleurs l’analyse du clip de lancement du parti politique de Macron - sensée représentée la France mais en définitive composée d’une mixture d’images internationales prise sur le Net - par le Petit Journal est plutôt bien vue car elle démontre parfaitement la tartuferie macronesque et correspond tout à fait à l’enfumage "ni droite, ni gauche" annoncée en préambule !


  • C’est paradoxal tout de même,de dénoncer la télévision tout en parlant sans arrêt d’elle.Cela me fait penser à cette posture d’être anti front national tout en lui faisant une pub incessante.
    Toutes les chapelles ont leurs épouvantails et rien n’évolue.La duplicité des grands médias est assez notoire pour pouvoir simplement ne plus les écouter.
    Au bout du compte,le consommateur à le pouvoir et critiquer la télé,n’est ce pas encore la consommer ?Un peu comme les élections que la loi Urvoas va rendre encore plus truquées,qu’adviendrait il si plus personne n’allait voter ?
    Faut il "résister " ce qui s’apparente à du conformisme anti ou bien simplement ne plus adhérer ?


  • Les médias ont commencé leur campagne militante pro-Juppé et pro-Macron.

     

    • #1438522
      le 08/04/2016 par Qui a dit "démocratie moderne" ?
      Yann Barthès et Nicolas Domenach sont-ils homophobes ?

      +1
      Va falloir au moins un an pour convaincre (formater) les bons petits français que Juppé/Macron c’est le seul choix possible face à MLP.
      On sait bien qu’ils vont nous refaire le coup de 2002.
      La force des démocraties modernes c’est de laisser croire au bon peuple que c’est lui qui élit le prochain président de la république (avec un "p" et un "r" minuscules).


  • #1438435

    son mouvement politique baptisé « En Marche



    Chouette un nouveau parti politicard

    Les veaux vont pouvoir changer la couleur du gode...


  • #1438451

    macron est prêt a ouvrir l’hôtel.


  • Hahaha, le DJ mondain qui explique à la pimbêche de service qu’avoir des mœurs libérales "ça veut dire il est olé-olé quoi". Grand moment de TV, merci E&R !


  • Domenach Homophobe.... C’est comme dire Sarkosy anti-Sioniste... C’est impossible. ;)


  • A croire que ce clip a été créé par une officine américaine.


  • #1438671

    "En marche !" à la fin du clip de Macron, ou plutôt de l’agence de "communication" de Macron … Aussi nul que les slolgans d’Obama ("We can believe in change", "The audacity of hope") … Ces mecs sont des produits. C’est pour ça qu’ils ne pensent qu’à nous en vendre. C’est absolument lamentable ! Surtout quand on compare avec les montages d’E&R et de KK qui ont peu de moyens …
    Dieudonné a raison. C’est vraiment l’ancien monde.


  • La seule chose qui m’intéresse : d’où vient le fric de Macron nécessaire à lancer "En marche", et combien en a-t-il . Qui paie commande .


  • Vous êtes dur avec le Petit Journal... moi je trouve que justement, depuis qu’il est en perte de vitesse, le Petit Journal fait de moins en moins dans le "mainstream correct". Vous avez même posté il y a quelques temps une vidéo d’une grognasse du PS qui faisait un cumul de mandat que révélait justement le Petit Journal... Si ça c’est pas une preuve qu’ils versent moins dans la dominance médiatique... Mieux vaut tarde que jamais.


  • #1438913

    Je n’ai aucune sympathie pour Macron ; il représente ce torrent libéral libertaire sans frontière qui finira par mettre le monde en esclavage, si les peuples les laissent faire.
    Mais quand même !
    Qui est domenach pour juger des politiques qui ne manquent ni de talent, ni de courage.
    Quant au petit journal, il fait toujours la même chose, non sans talent : regarder les gens et les choses par le tout petit bout de la lorgnette, préférer la forme au fond, s’intéresser aux détails plutôt qu’aux grandes lignes et aux intentions profondes.
    Ils raillent tout, discréditent tout ; et tout se confond a l’issue de leurs sujets, le meilleur et le pire.


  • Mouais,booffff ! Après leur manipulation avec l’entretien de Marine Lepen au Québec,on peut surtout considérer qu’ils sont gonflés,au petit journal,de jouer les "démistificateurs"(du dimanche !) ; tout le reste-Macron qui se met "en marche"sans vouloir aller ni à gauche,ni à droite,mais droit.....dans le mur !-, c’est de l’enculage de mouches !


  • pour une fois je trouve que vous etes injuste avec barthes parce qu apres avoir pris le temps de faire ce travail on voit les clips débiles de campagne sous leur veritable realité


  • #1440253
    le 11/04/2016 par La première pierre
    Yann Barthès et Nicolas Domenach sont-ils homophobes ?

    Voici un exemple de slogan : Ni à gauche, ni à droite, tout droit dans le trou du système !


  • #1440301

    Ni droite ni gauche c’est le Nouvel Ordre Mondial qui arrive déguisé en agneau. Le geste du "changement c’est maintenant " (Hollande) pouvait pointer l’inversion gauche-droite justement où l’humain est devenu le produit. Certains Charlis ( charlots ?) bobos voyant ce personnage (Macron) se détacher vont-ils le suivre ? Prémisse ! Pour moi tout se tient très bien. Il faut faire entrer le maximum de veau au bercail de la Doxa à n’importe quel prix ( Soral le sait mieux que personne)Et Canal qui pointe l’échappée de manière cynique, m’est avis que c’est tout bon pour l’ordre en place qui commence sa mue.
    Pour moi, le petit journal reste l’idiot utile indispensable pour la com’ auprés des bobos. Je suis peut être pas tres clair. Tant pis. Désolé comme dirait l’autre.


  • #1442540

    Est-ce qu’on se permettrait de parler de la compagne de Yann Barthès ? Non.



    J’ai ri comme un con.


Commentaires suivants