Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

1,4 million de 53-69 ans ne perçoivent ni revenu d’activités ni pension de retraite

On parle souvent des jeunes sans emploi ni formation. Moins des seniors sans emploi ni retraite. Ils sont pourtant 1,4 million en France, soit 11% des 53 à 69 ans. Dans une étude publiée ce mercredi [19 septembre 2018], et basée sur des chiffres de 2015, le service statistique du ministère de la Santé (Drees) se penche sur les problématiques que traversent ces seniors, « qui concernent à la fois les politiques publiques de l’emploi et celles de la retraite ». Voici le portrait-robot de ces Français, ni actifs ni retraités, qui traversent « une période intermédiaire ».

 

Des femmes de 58 ans peu ou pas diplômées

Ces seniors sont majoritairement des femmes (pour 2 sur 3). Ils sont âgés en moyenne de 58 ans. Plus jeunes que les retraités (qui ont 64 ans de moyenne d’âge), ils sont pourtant en moins bonne santé qu’eux. « 29 % se déclarent en mauvais ou très mauvais état de santé et 30 % ont une reconnaissance administrative de handicap, contre, dans les deux cas, 11 % de l’ensemble des seniors » précise l’étude. Ils sont aussi globalement moins diplômés. La moitié n’a pas de diplôme ou juste le certificat d’études primaires (CEP), contre 27 % des seniors qui travaillent et 40 % des retraités. En outre, 61 % d’entre eux ont été ouvriers ou employés. C’est plus que la moyenne des seniors en emploi ou retraités.

[...]

Plus exposées à la pauvreté

Ces seniors sans travail ni retraite sont plus exposés à la pauvreté que les actifs ou retraités. En effet un tiers d’entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 1 265 euros par mois. Sans les minima sociaux (aides au logement, minima sociaux, ou encore pensions d’invalidité et l’allocation aux adultes handicapés), ils seraient encore plus nombreux à ne pas réussir à joindre les deux bouts. « Sans transferts sociaux et fiscaux, 45,6 % de ces seniors seraient pauvres, contre 32,1 % après redistribution » souligne la Drees.

 

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Abandonné par l’élite, le peuple doit prend soin de lui-même,
lire sur Kontre Kulture

 

la pauvreté qui ne crie pas, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants