Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

196 élus démocrates portent plainte contre Donald Trump

L’Empire prêt à tout pour soumettre le Président

Les membres démocrates du Congrès américain ont poursuivi mercredi le président Trump dans une cour fédérale, déclarant que ce dernier avait violé la Constitution en acceptant des fonds étrangers par Trump business sans l’approbation du Congrès.

 

La nouvelle a été publiée, ce mercredi matin 14 juin, pour la première fois par le Washington Post qui a déclaré que 196 législateurs avaient rejoint la plainte, nombre record de législateurs jamais engagés pour poursuivre un président.

Le sénateur Richard Blumenthal qui a déposé la plainte au tribunal a déclaré mardi qu’aucun législateur républicain n’avait soutenu l’initiative mais qu’ils étaient tous invités à le faire.

Le représentant John Conyers a mené l’effort juridique à la Chambre.

« Trump a des affaires d’intérêts dans au moins 25 pays, et il semble qu’il abuse de son poste pour maximiser ses profits », a déclaré Coyers mercredi à Reuters.

Le réquisitoire de 37 pages a été déposé un jour après que les procureurs généraux du Maryland et de Washington DC ont déclaré qu’ils chercheraient les déclarations fiscales de Trump dans un procès sur des paiements étrangers à son hôtel basé à Washington.

Le procureur général du Maryland, Brian Frosh, a déclaré que lui et son homologue, Karl Racine, chercheraient les informations financières personnelles de Trump – y compris leurs déclarations de revenus.

Le président des États-Unis est sous le feu des critiques virulentes pour avoir tenté d’entraver les enquêtes fédérales pour clarifier si quelqu’un, de sa campagne électorale, était oui ou non en rapport avec les Russes qui se sont ingérés dans les élections présidentielles 2016.

L’Empire ne supporte pas l’insoumission,
lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.