Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

1979 : les mots de Chirac sur l’Europe résonnent fort aujourd’hui

Pour mesurer le chemin parcouru par la classe politico-médiatique française en 40 ans, voici un extrait du discours de Jacques Chirac, maire de Paris et ex-Premier ministre de Giscard, lors de la campagne des élections européennes de 1979.

 

 

Les accents sont aussi europhobes que sensés : on y retrouve la patte du duo Garaud-Juillet, ou Garaud-Pasqua. Deux décennies plus tard, le duo Pasqua-de Villiers fera un carton aux élections européennes (qui détrôneront un jour les élections françaises, vous pouvez en être sûrs) du 13 juin 1999.

La liste RPF-MPF (rassemblement pour la France de Pasqua et Mouvement pour la France de Villiers) passera même devant la liste RPR-DL (Démocratie libérale) du duo Sarkozy-Madelin, 13 contre 12%. Faisant ainsi éclater le RPR, ce descendant de plus en plus éloigné du parti gaulliste, en deux tendances irréconciliables : une libérale et une nationale.

Deux décennies plus tard encore, c’est le FN qui incarnera la résistance du souverainisme français à l’Europe des lobbies de Bruxelles. Le discours de Chirac en 1979 aurait pu être tenu par Marine Le Pen en avril 2017.

La position par rapport à l’Europe, et donc à l’euro, Florian Philippot l’a bien compris, est la ligne de fracture absolue entre les pro et les anti-France. Sur ce sujet fondamental les masques tombent : personne ne peut tricher, ou pas longtemps. Si l’on est pour l’UE, on est contre la France, et inversement.

On aura compris tout le travail de dégaullisation de la droite nationale et sociale par la paire Balladur-Sarkozy, sous l’égide des grandes banques d’affaires et du grand capital, pour en faire une droite libérale et antisociale, dont on voit le résultat aujourd’hui.

Les souverainistes du RPR seront doucement poussés vers la sortie, ou vers le FN, ce parti interdit de médias et de considération. L’opération aura mis 40 ans à se faire mais aura été un succès pour l’oligarchie : en 2018, seul Philippot s’oppose réellement à la domination de l’UE sur la France.

Pour l’instant, Les Patriotes, qui ont quitté le FN après la défaite en finale du 7 mai 2017, ne représentent que 1% de l’électorat. C’est dire la puissance du Système contre sa véritable opposition. Seule une prise de conscience massive aura raison de cette altération de la France et pourra lui rendre sa mission éternelle.

 

 

Le 10 juin 1979, Chirac et son RPR finiront à la 4e place avec 16% des voix, derrière la « coalition » européiste formée par le centre (26%), incarné par Simone Veil – qui finira présidente du Parlement eruopéen – et le PS de François Mitterrand avec 23% des voix. En 3e position, le PC de Georges Marchais, lui aussi anti-Europe... des marchés, avec 20% des voix.

Déjà, la démarcation simple droite/gauche ne recouvrait plus la réalité du paysage politique français : les pro-Europe faisant 60%, les anti 40. Une proportion qui s’inversera lentement sur 40 ans (avec le pic anti-Constitution du 29 mai 2005), et qui a failli pencher lors de la dernière élection présidentielle du côté souverainiste.

Hélas, les souverainistes de gauche ont refusé la main tendue des souverainistes de droite. Car Mélenchon n’est pas vraiment anti-européen. Il joue donc pour le Système et continue à tromper ses troupes, qui forment le contingent de gauche des perdants de l’européisme.

Voyons ce que le pouvoir profond et ses laquais vont inventer pour essayer d’inverser une tendance inéluctable, puisque le pouvoir libéral – actuellement sans opposition ni limites – ne peut que produire de la résistance souverainiste. Encore un peu de souffrance pour un peuple français hypnotisé, et on y arrivera !

Sur la France, ses fractures et sa réconciliation,
lire sur Kontre Kulture

 

Simone Veil ou l’anti-France, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Marie-France Garaud vit en lui quelque temps un nouveau Saint Louis. Puis vint la déception..." Je croyais que Chirac était du marbre dont on fait les statues. En réalité, il est de la faïence dont on fait les bidets."

     

  • C’est bien beau les discours maintenant on l’a tous dans le uc.

     

  • Simone Veil elle donnait les ordres. C’était le boss, en live depuis Tel Aviv.

     

  • La solution c’est interdire l’import d’ananas. Chaud ou froid, tous les problèmes viennent de là.


  • L’UE est un projet d’Hitler confié au juriste nazi Walter Hallstein puis recyclé par la CIA. Le programme est dicté aux pays et se nomme GOPE. Ainsi, n’importe quelle brêle fait l’affaire. Macron cumule les tares oligarchiques.
    En revanche, le président de l’UE est choisi pour ses tares mafieuses.
    Chirac n’avait pas encore été filmé avec des madames toutes nues lorsqu’il a fait cette déclaration éloquente. Après, les discours changent ...


  • #1911964
    le 03/03/2018 par Le petit dictionnaire de la Franc-maçonnerie
    1979 : les mots de Chirac sur l’Europe résonnent fort aujourd’hui

    Chirac était le dernier président de la république Française...

     

    • Toi tu es un gros naïf !


    • J’aurais plutôt dit que c’était De Gaulle le dernier.


    • C’est la réflexion que je me suis faite récemment.


    • Celui là même qui reprenait,une fois sur le trône, la formule de jean paul II à propos du vote pour la constitution européenne nous amenant à ce qu’il dénonçait en 1979 (merci pour l’archive au passage,une preuve de plus que les assoiffés sont prêts à toutes les compromissions) :"n’ayez pas peur".
      Dernier président de la république Française dites vous ?
      Si vous entendiez par là une différence avec la France ,quand bien même,les suivants continuent le boulot de casse.
      Salutations


    • Certes mais Chirac s’est tout de même opposé à la guerre en Irak.
      Je suppose qu’il faisait référence aux présidents encore en vie, même si je connais peu la gouvernance de VGE (pro europe de mémoire).


    • Certes Chirac a laissé faire parce qu’au fond, il s’en foutait complètement. Mais il y a une différence notable entre Chirac et ceux qui l’ont suivi : si lui n’avait pas de ligne politique, il en tirait cependant une conséquence assez claire dans sa pratique politique, à savoir, demande au peuple et basta. Il l’a fait plusieurs fois, aux législatives de 1997, avec le référendum sur la constitution européenne, etc. La seule ligne qu’il semble avoir eu personnellement, c’est celle de ne pas aller faire des guerres n’importe comment (on aura beau dire, officier pendant la guerre d’Algérie après avoir fait l’ENA, ça marque son homme).

      Les suivants (Sarko, Hollande et Macron) ont des convictions eux, et n’hésitent pas à les imposer MALGRE l’avis du peuple. Je préfère 10 fois un Chirac sans trop de vraies convictions et une ligne rouge mais une méthode de gouvernement reconnaissant le pouvoir du peuple, que les suivants qui ont de vraies convictions, celles d’inféoder la France au mondialisme parce que contrairement à César, ils préfèrent être 2e à Rome que 1er dans leur village gaulois.


    • #1912320

      J’aurais plutôt dit Pétain mais à chacun ses références


    • @Un CRIF dans la nuit, Le Maréchal Pétain n’a jamais été président de la république.


    • #1912501

      @Ecce Homo
      C’était une gentille manière de montrer mon opposition a un président et à une raie-publique (boutade et calembour comme dirait l’humoriste con-temporin Gode Elmaleh)
      Pardon si tu n’as pas saisie mon humour
      Mais président du Conseil ou chef d’Etat, ça reste à mon gout bien trop démocra-tique
      Cordialement


  • Cette UE n’est rien d’autre qu’un moyen simplifié de contrôle des peuples par des oligarques et une soumission plus général à l’Otan. D’un autre côté, nous sommes piégés par le dollar la monnaie référence mondiale. Si nous sortons de de l’euro, que deviendra notre force monétaire, j’avoue ne pas être assez compétent pour émettre une réponse.

     

    • Nous reviendrons au Franc qui sera imprimé par la Banque de France en référence à la quantité d’or en réserve. Une monnaie est l’expression d’une économie. Elle est unique et permet de valoriser un travail. Pour réguler la concurrence extérieure, il y a les droits de douane. Ainsi, le chômage est frictionnel et non plus structurel. Bref, lorsqu’un pays est souverain, tout va pour le mieux à condition, bien sûr, d’avoir des gens compétents aux affaires.


  • En réalité, le système n’a pas son pareil pour générer sa propre opposition ou pour retourner sur la durée ses plus féroces opposants. Après le RPR, demain ce sera au tour du FN de travailler pour le système en poussant à la libanisation de la France , sous couvert de lutte contre l’islamisation...

     

    • #1912143

      C’esr surtout que le peuple n’a pas son pareil pour croire à des conneries plus grosses que lui. D’ailleurs franchement, le simple fait que ce peuple puisse croire qu’une petite minorité d’élus va se sacrifier pour lui ne justifie-t-il pas qu’il lui arrive ce qu’il lui arrive depuis la nuit des temps ?


  • CHIRAC...

    N’oublions pas que Chirac fut le seul chef d’état
    occidental à s’opposer à la guerre de GW Bush
    en Irak .
    Chirac s’entendait très bien avec Poutine .
    A cette époque,tout une partie de "l’extrème
    droite",était pro américaine et pro israélienne.
    Chirac était l’ami d’ Arafat et fut violemment
    attaqué par l’ensemble de la presse proisraélienne .

     

    • #1912109

      J’ai un peu plus d’estime pour Chirac que pour Miterrand. J’apprécie la réponse de Mitterand à la culpabilité de la France dans la Shoah, mais je préfère Chirac pour son coté humain et droit. Le fait qu’il soit aussi respecté dans l’armée (selon mon cousin qui est officier) n’est surement pas un hasard. Demandez aux sous anonymat de dire ce qu’il pensent de Sarkozy, Hollande et Macron....


    • https://www.youtube.com/watch?v=IvX...

      Les palestiniens n’ont jamais oublié Jacques Chirac. Savez vous que certains ont prénommé leurs enfants mâles "Jacques", suite à ces faits ?


    • Jean Chrétien, alors premier ministre du Canada et sous la pression populaire, avait lui aussi refusé de joindre la coalition qui envahit l’Irak en 2003.


    • Je voulais rappeler ce que tu as dit @bertin car on a un peu occulté tout cela et c’est bien de le rappeler. I
      Il est également le seul Président qui a refusé le principe des assassinats ciblés contrairement à Sarko, Hollande qui s’en vante et les autres. La fin ne justifie jamais les moyens, il y a une justice et des lois qui devraient être valables pour tous... Et l’argument qui consiste à dire : "je le fais car les autres le font et si je ne le fais pas, eux le feront" est l’ouverture à tous les excès et tous les abus... et assez typiquement utilisé par les ricains.
      Il faut rappeler qu’à la suite de l’incident lors de son voyage en Israel lié à un service d’ordre Israelien un peu trop zélé, Chirac est devenu très populaire en Palestine et dans tous les pays arabes.
      Il a aussi pris des positions tranchées sur les pillages de l’Afrique par un certain nombre d’individus et de société - notamment celles qui exploitait les forêts et le bois exotique - suivez mon regard - et ainsi que tous les abus de la "France-Afique" et il s’est fait l’avocat de l’aide au développement des pays du tiers monde. Il faut rendre à l’Afrique ce qu’on lui a pris...
      Comme l’a dit Moscovici : "Chirac était sûrement sincère mais son entourage et le parti auquel il appartenait ne lui ont guère donné les moyens de ses ambitions".
      Oui, même s’il a trafficoté pour financer son parti et son essor vers le pouvoir, c’était un Président qui aimait vraiment les gens, qui avait conscience de là où nous entrainait la construction européenne, qui s’opposait au dictat israelo-anglo-américain et qui voulait créer des ponts entre l’Afrique, le Moyen-Orient et la Russie.
      C’était sans doute le dernier grand président...
      En attendant la nouvelle Jeanne d’Arc qui va sauver la France en fédérant derrière elle les derniers chevaliers, hommes de bien, qui restent en France.


    • A tous les commentateurs de mon petit message,

      C’est très réconfortant de constater que d"autres
      partagent vos sentiments minoritaires y compris
      parmi la dissidence .
      En fait les débats de fond traversent tous les mouvements,
      et montrent par exemple l’extraordinaire isolement
      de Chirac au sein de la classe politique française
      toutes tendances confondues .
      De Gaulle chute en Mai 1968,avec un parti miné
      de l"intérieur ,Chirac en 2007 a perdu les commandes
      de l’UMP au profit de Sarko l"Américain .
      Toujours le même scénario.
      "Comprendre l’Empire ",encore et toujours .
      Merci chers amis de l’ombre .


  • "... en 2018, seul Philippot s’oppose réellement à la domination de l’UE sur la France.
    Pour l’instant, Les Patriotes, qui ont quitté le FN après la défaite en finale du 7 mai 2017, ne représentent que 1% de l’électorat."

    Philippot est homosexuel et républicain (il s’est même réclamé de ce barbare de Robespierre récemment). C’est le futur roi de France qui rendra sa souveraineté à notre pays.

     

  • Lui et tous les autres savent mentir et faire de beaux discours pour appliquer le contraire ensuite !



  • Pour mesurer le chemin parcouru par la classe politico-médiatique française en 40 ans, voici un extrait du discours de Jacques Chirac, maire de Paris et ex-Premier ministre de Giscard, lors de la campagne des élections européennes de 1979.



    Est-ce pire que Valls qui fait planter un arbre à la mémoire des palestiniens tués par israël et qui fait interdire Dieudo et toute parole pro-palestinienne une fois devenu ministre ?


  • 40 ans de soumission ininterrompue..allant crescendo jusqu’à son paroxysme que nous connaissons aujourd’hui. Le plus effrayant est de constater l’apathie (pas seulement Jean Michel) des français face à cette montée du totalitarisme, rebaptisé "démocratie" comme un leurre pourtant énorme.. et seule une petite minorité semble s’offusquer de la manoeuvre ... Dieu Merci Soral existe !


  • Le recul de l’histoire est toujours utile. Merci.


  • Cela veut bien dire sûils savent tous depuis toujours ce qui nous attend. Ça prouve que ceux qui occupent le pouvoir sont des traitres


  • « Cette Europe nous n’en voulons pas ! »...à moins que vous nous fassiez croquer.


  • Comme quoi les français ont la mémoire courte, ou pire ne s’intéressent pas à leur propre destin, car tout était dit depuis longtemps et les politiques savaient ce vers quoi on allait, aussi les Pasqua, Seguin, Chevenement, que ces memes politiques agissent ensuite par opportunisme, mais que les gens soient aussi incredules et insouciants, enfin n’oublions pas qu’on a vote contre cette Europe quand meme, instinctivement ?


  • A l’époque Chirac voulait se poser en leader de la droite face à l’européiste Giscard. C’était plus par calcul que par idéologie. C’est un homme sans conviction qui était proche des communistes dans sa jeunesse. Son but a toujours été la conquête de la présidence et de jouir de tout ce qui va avec.
    On pourra toujours mettre à son crédit de ne pas avoir participé à la guerre en Irak sans qu’on en sache les raisons réelles. Villepin soutient Macron désormais.
    Pour mémoire : https://www.youtube.com/watch?v=ICh... Chirac sur l’euro.
    Il était peut-être "sympa" et aimait la tête de veau mais il a toujours été dans le sens du vent tant que cela lui servait.

     

    • Lors de la conférence internationale du SIDA de Bangkok en 2004, Chirac dénonça l’administration Bush en l’accusant de faire du chantage aux pays africains pour qu’ils abandonnent leur droits (accordés par l’OMC) à produire des antirétroviraux génériques ou bon marché et se tournent plutôt vers les médicaments brevetés vendus par les firmes pharmaceutiques US.

      je crois aussi me souvenir que Thierry Meyssan évoquait la bienveillance d’une partie des services de sécurité français dont il bénéficia jusqu’en mai 2007 à l’élection de Mr Sarkozy.

      je trouve donc quelque peu injuste.


  • #1912559

    On ne peut pas gagner contre la république (l’UE, le mondialisme) dans la république (par les élections).

    Chirac a perdu et tous les patriotes à sa suite car ils ne font pas la distinction entre la république (le régime) et la France (la patrie).

    Si par amour de la France vous ne voulez sauver qu’elle, vous ne pourrez le faire qu’en combattant son ennemie la république.

    Il faut choisir son dieu et son maitre.
    Le Christ ou Marianne.

    Le Christ vous donnera la France.
    Marianne son contraire.

    Si vous dites avec Staline : "le Christ est un vagabond vivant aux crochets de la société condamné à mort pour exercice illégal de la médecine et escroqueries multiples en bande organisée" , vous êtes républicain.

    Mais la France n’est pas votre pays.

    Si vous dites : "le Christ est seul Dieu, seul Roi des rois, et seul Roi de France", vous êtes seul français.

    Mais la république est votre ennemie.

    Et si comble de lâcheté et de bêtise, vous refusez de choisir et espérez vous spécialiser dans le ménagement de la chèvre et du choux, vous serez un apatride double :

    - dans l’ordre temporel, vous serez apatride
    - dans l’ordre spirituel vous serez adultère.

    La droite chiraquienne est devenue apatride.
    Et la gauche n’a toujours été qu"apatride ou républicaine
    Donc antifrançaise.

     

  • Chirac, qui a sali Jean-Marie Le Pen jusqu’à la fin de sa vie, a toujours refuser de s’allier au FN pour s’opposer à l’UE mais a préféré s’allier avec les juifs.
    N’oublions pas que Le Pen aussi était contre l’agression de l’Irak.


  • "L’UE est une passoire"est l’idée forte du discours chiraqien de 1979.Passoire"des intérêts germano-américains"...Il aurait pu être beaucoup plus précis que ça,surtout que lui,en tant que gaulliste, a été marqué au fer chauffé à blanc par le complot oligarchique fomenté,en mai 1968,contre de Gaulle - le grand héros de la nation - par la clique mafieuse,qui exploitait à outrance - tout comme aujourd’hui - la naïveté des jeunes. C’est là d’ailleurs le grand mystère des grands patriotes,en France et ailleurs,celui de mettre trop de gants pour s’en prendre à l’oligarchie en termes clairs,c’est à dire bannir la langue de bois,et appeler un chat un chat,et advienne que pourra.
    Eux,les bandes de la mafia oligarchique,ne reculent devant rien : dévaliser les richesses des nations,détruire leurs civilisations et identités,les noyer dans des guerres sanglantes d’agression,les plonger dans la dépravation et la débauche en réduisant en poussière les sciences,le savoir,les valeurs,...
    Tant que les forces vives restent emprisonnées dans la peur de ce tigre
    en papier,etdifférent à l’infini l’affrontement de la Délivrance et du Salut,la bête sanguinaire fera toujours plus de dégâts et gagnera,gratuitement,plus de terrain.
    Quand les peuples reprennent confiance en leur force et cesseront de
    trembler et de ramper,sans raison alors,et alors seulement,et sans même asséner de coups,les rats s’affoleront et quitteront le navire...


  • Chirac est le dernier Président français qui représentait l’exception française à travers le monde. Certes, ce n’était pas "ZORRO" pour s’attaquer frontalement, les mains nus, au système mis en place bien, bien avant lui.
    Mais, durant l’exercice de ses différents mandats, il a su maintenir une certaine image de sa patrie. Il a représenté les français et la France avec dignité.
    Les Français n’ont pas voulu d’hommes tel CHIRAC, ils auront, alors : les Sarkozy, les Hollande, les Macron et que sais-je encore.

     

Commentaires suivants