Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

2002 : Bernard-Henri Lévy interdit à Guillaume Durand d’inviter Alain Soral

Dans son émission Campus du 25 avril 2002, Guillaume Durand devait recevoir Alain Soral pour évoquer son livre Jusqu’où va-t-on descendre ? (Blanche, 2002). Mais Bernard-Henri Lévy, également invité de l’émission, appela l’animateur à deux heures du matin pour lui interdire de recevoir l’essayiste. Et Guillaume Durand s’exécuta. Les spectateurs durent donc se contenter d’un court montage d’une interview préenregistrée, qui ne donnera lieu sur le plateau à aucun commentaire...

 

Se procurer l’ouvrage présenté dans l’émission, chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Le paiement peut aussi s’effectuer par chèque à l’ordre d’Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • je donnerai mon salaire entier pour voir un jour un debat SORAL-BHL sur TF1 a 20h45 !!!

    Je crois que malheureusement, la 3 eme guerre mondiale arrivera avant lui tellement bhl est poltron !

    Aux armes citoyens !!!!!!

     

  • Très bien Alain, beau passage

    rien que ceci (BHL qui interdit à Alain de parler sur une chaine payée par des français)
    est un grave et éminent signe de
    la soumission de la France, et de ses services publiques à israel et à ses représentants déguisés en français (BHL et les autres sayanim)

     

  • Un debat avec Mr Soral et BHL serais vite reglé comme le dit si bien Mr Soral il faut juste dire le contraire de ce que BHL pourrais dire ,de toute façon un tel debat n’aura jamais lieux ,BHL ce taperais un bombardement de quenelles ,il le sais qu’il ne fera pas le poid ,et comme il a deja asser souffert.............


  • Avec bernard-henri, y’a moyen d’un petit coup de fil.....


  • De son trône en or incrusté de pierres précieuses, BHL a appelé Guillaume Durand à deux heures du matin tellement il commençait à avoir la courante à l’idée d’être mis KO en deux minutes par Alain Soral. " Arielle, chérie, ramène-moi encore un rouleau ... "

     

  • Comment as-t-on pu dézinguer un penseur aussi puissant uniquement pour une sortie "de bon sens" qui sera validée quelques années plus tard par Rav Von Chaya. Le terrain "intellectuel" ou prétendu intellectuel, est un terrain dominé par une toute petite caste qui a bien fait le ménage afin de n’avoir aucun contradicteur et pouvoir se pavaner sur les plateaux de télévision pour faire illusion.

    Je viens d’écouter l’audition de l’académicien des neufs, Alain Finkelcraut, sur LCP sur la question de l’éducation et de l’école. J’ai eu les yeux qui piquent et les oreilles qui saignent. Comment as-t-on pu élever au rang d’académicien un si mauvais philosophe et si piètre représentant de la nation (dont il souhaite tant de malheur et de mépris).

    BHL est un artefact médiatique, un mec qui s’est dit un jour je serais philosophe et intellectuel, et qui après deux ou trois coup de téléphone dans les réseaux tribaux à eu accès a un confortable soutiens médiatique. Et ça continue encore aujourd’hui alors qu’il est clairement identifié comme faussaire par ses pairs qu’on entends jamais eux.


  • Tout d’abord, un bon point : Alain n’a pas changé, je veux dire son discours est toujours le même depuis longtemps et bien en rapport avec le réel socio-politico-économique (ça se dit ou pas ?) et je ne comprends pas pourquoi BHL le déteste... Quid de cette rivalité BHL contre Alain ?
    Ensuite, j’ai appris (et continue à apprendre) plus de choses (esprit plus ouvert) grâce à E&R et à Alain (vidéos) en moins de 3 ans que ce que j’ai appris pendant toutes mes années d’études.
    Enfin, un seul mot : continuez !
    Merci.

     

    • C’est pareil pour moi ,j’étais très naif , avans je croyais en toutes les conneries que la presse grand public nous faisais avaler, maintenant avec M Soral et ER je sais le pourquoi du comment ,qui ment ,qui ment pas,qui est le bon ,qui ne l’est pas , ,sans compter mon niveau de culture general qui est monter d’un grand cran ,j’ai beaucoup appris et j’en apprend encore tout les jours sur le monde dans lequel ont vie ,un grand merci a M Soral et ER pour le travail incroyable que vous faites.


  • Mais à part ça, les sionistes ne gouvernent pas la France.... .


  • Alain l’a déjà évoqué plusieurs fois, c’est une technique ignoble, fidèle donc à son auteur .

     

    • Dumas nous a appris récemment que bhl était adepte des coups de téléphone la nuit et des visites au petit matin aux ministères comme celui des affaires étrangères...Roland dumas etait tellement excédé qu il a offert sa démission. Comme mitterand avait besoin des réseaux ou du pognon de bhl il lui a permis de développer ses manies ..ça en dit beaucoup sur le bonhomme et ça confirme bien le portrait du type ( je parle de bhl même si je pense encore moins de bien de mitterand)...Il a pas de vie...
      Une petite midinette minable...


    • zuleya ,
      pour qu’un mec se pointe au ministére et dise faite ceci et cela , ce n’est pas qu’il est juste "caractériel" , c’est qu’il est le "coursier" de bien plus puissant que l’état.



  • Plus la crise s’aggrave, plus il y a de comiques à la télé.



    Tellement vrai.

     

    • A quoi il faut ajouter :

      - Moins on mange correctement, plus il y a des émissions de bouffe à la télévision
      - Moins on soigne correctement, plus il y a d’émissions sur la santé à la télévision
      - Moins on avance politiquement, plus il y a d’émissions de blabla politique à la télévision
      - Moins on chante correctement, plus il y a des émissions de chant à la télévision.
      etc ...

      A noter que plus le temps passe, plus les médias sont verrouillés en terme de sécurité. Aujourd’hui, interrompre un programme de télévision est un acte qui nécessite une parade à la Arsène Lupin. Les plateaux télévision, même pour des émissions aussi futiles qu’inutiles comme Hanouna, c’est au minimum 4 agents de sécurité dans le public, plus ceux hors caméra, plus la sécurité de la chaine de télévision, l’accès à un plateau de télévision en direct est soumis à des contrôles de sécurité qui montre à quel point ce système est malveillant et qu’il a une peur bleu qu’on puisse utiliser sa puissance pour autre chose que d’endormir les masses.

      Surtout il faut éviter à tout prix de réveiller un zombie qui pourrait être interpellé par un propos non-conformiste. Grave erreur de stratégie, car la nature a horreur du vide, et qu’un manque est toujours comblé par un produit de substitution. On nous refuse Soral dans les médias, tant pis pour leur audiences, en attendant, Soral est libre d’accès avec des centaines de vidéos qui circulent sur le net et qui font toujours leur effet même après des années.

      La rage sur le succès de Soral ou Dieudonné est un bon point de repère. En réalité ils ne supportent pas de succès qui serait hors de contrôle de la machinerie du show-business. Le succès populaire est suspect, c’est bizarre quand même. Quel manque de respect pour les auditeurs. C’est le mode de pensée des gens de télévision. La ménagère de moins de 50 ans, la courbe d’audience, le téléspectateur lambda. A force de déshumaniser le "client", on fini par se déconnecter de la préoccupation réelle de ce dit "client".

      Par analogie, avant le client était roi, et on l’a transformé en vulgaire consommateur pensant que c’est dorénavant acquis. Mais la réalité c’est que le client est déjà en rejet de son statut imposé de vulgaire consommateur. Et aucun média officiel n’arrivera à regagner du terrain pour la bonne et simple raison qu’il fait changer sa façon de considérer son client. Quand le client de la télévision fini par se sentir insulté en permanence dans son intelligence et son intégrité, il fuit.


  • Comment peut-on concevoir deux individus :
    - l’un à qui tous les médias ouvrent les portes et l’accueillent bras ouverts à toute les émissions polilitico-sociolo-philosophico-littéraires. ..
    - l’autre qu’on évite à tout prix. Qu’on diabolise et qu’on bannit de tous les supports médiatiques.
    Comment expliquer que le premier vend beaucoup moins de livres que le second ? Si ce n’est par une supériorité intellectuelle.
    Si Soral était traité comme tous les autres ... non non... j’allais dire une connerie. Ce n’est pas possible. Soral ne compte que sur ses compétences et son potentiel. C’est pour cela qu’il est trop indépendant et il peut dire à tout le monde "je temmerde".
    La France est fière de toi Soral.

     

    • - l’un qui dit toutes les conneries et a qui tout les medias tendent le micro.
      - l’autre qui décalamine les medias et la politique en générale et dont tout les medias prennent le micro pour baver sur lui .
      y’en a un dont les media parlent et l’autre dont les medias donnent la parole .


  • C’est définitivement un lâche ce BHL.


  • Admirons au passage le niveau de concept de G. Durand qui évalue l’irresponsabilité de la blondine Vanessa à son refus de voter pour le FN ou l’UMPS. Soral a préféré ne pas relever, il faut savoir être tolérant avec les esprits faibles.


Afficher les commentaires suivants