Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

2015 sera-t-elle une année de crise financière ?

Libre Journal de la crise sur Radio Courtoisie, 14 janvier 2015

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1096069

    Si j’avais touché un euro à chaque fois que j’ai entendu pronostiquer l’effondrement économique, je serai milliardaire aujourd’hui !!!
    Aucun économiste sérieux n’a vu venir les dernières crises boursières, et aucun ne prédira la suivante, c’est tout !!!!

     

    • #1096131

      tout a fait d’accord , ce qui prouve que tant que l’on fiera à des chiffres plutôt qu’a la nature humaine pour diriger
      le monde , on se plantera
      moi je prédis un retour de baton dans les 50 prochaines années avec retour des valeurs fondamentales de respect et d’éducation


    • C’est vrai, n’êmepche elle arrivera , cette année ou dans 50ans, elle viendra, faudra juste être un minimum préparé ce jour là


    • #1096209
      le 20/01/2015 par Louve de France
      2015 sera-t-elle une année de crise financière ?

      Dans quelques jours il ya les elections en Grece. Les symptomes seront clairs.


    • #1096367

      il n’y aura pas de suivante...


    • #1096783
      le 20/01/2015 par Alphonse Dadet
      2015 sera-t-elle une année de crise financière ?

      Oui, mais tu te serais bien plus enrichi depuis quelques mois... et tes revenus journaliers seraient au beau fixe en ce moment.


    • #1097188

      @ la pythie



      Aucun économiste sérieux n’a vu venir les dernières crises boursières



      Donc, si je te suis bien. Les économistes qui ont annoncé à raison les dernières crises ne sont pas sérieux, et ceux qui n’ont jamais rien vu venir sont sérieux ?
      C’est une façon originale de voir les choses.


    • #1099685

      Exactement !
      Ca fait 5 ans que ce mec predit le CAC40 a 2000 points d’ici la fin de l’annee !
      Et l’autre qui lui dit : "vous ne vous trompez presque jamais" et lui de repondre "touchez du bois".
      Il devrait avoir un peu de pudeur...


  • #1096113

    Selon moi, ces groupes terroristes sont crées par le système - Al qaeda, Aqmi etc...
    seuls les membres ayant un profil psychologique particulier sont recrutés et orientés dans une direction donnée. La question que je me pose est celle-ci : ces débiles ont-ils conscience d’agir pour l’ennemi ? ils ne sont pas stupides au point de ne pas voir les conséquences de leurs actes !?!

     

    • Oui, en effet, ces groupes terroristes qui n’existaient pas il y a 3 ans sont aujourd’hui capables de défaire les armées de pays autoritaires et d’occuper des territoires gros comme 2 ou 3 fois la France. On voit le phénomène en Syrie Irak Nigeria....

      Il leur a fallu (et faut encore) beaucoup d’argent, des fournisseurs d’armes, de l’entrainement avec des instructeurs, des « djihadistes » capables de franchir les frontières pour aller sur le champs de bataille etc...Cela me fait rire d’entendre les médias dire que c’est « l’ennemi des démocraties » alors que rien de cela ne serait possible sans la participation active des services américains et autres services soumis (dont ceux de la France).

      Je pense que le « djihadiste » de base est effectivement manipulé par ses commanditaires, il peut arriver même qu’il croient se battre contre l’« occident » en commettant un attentat criminel débile contre un journal débile.

      Je suis les informations du monde sur des médias arabes divers en gros ceux financés par les pays du golfe sous la botte américaine et ceux qui soutiennent l’Iran. Il faut savoir qu’il y a deux jours, l’armée israélienne a tué 12 militants du Hisbollah en Syrie et que cela est un acte de guerre alors que ces militants se battent contre Daesh, Al Kaida etc...

      Les médias proches de l’Iran étaient en émoi, parlant de risque de guerre etc alors que les médias pro américains n’en ont même pas parlé.Par contre ces mêmes médias pro américains ont abondement parlé des caricatures du dernier numéro du journal débilo vulgaire et des manifestations qu’elles ont déclenché.

      On voit que ceux qui cherchent le « conflit de civilisation » (je précise que seuls les médias arabes pro américains -genre Al Jazeera- faisaient monter la pression sur le sujet en stéréo avec les médias du système en Europe) sont les usa et derrière eux, la communauté qu’il ne faut pas nommer.

      Quand on voit comment un pays comme la France (avec de grand penseurs, un fort niveau scientifique dans tous les domaines etc..) est soumis aux intérêts de cette clique, pas étonnant de voir de pauvres racailles analphabètes de banlieue ne connaissant rien de l’islam se faire manipuler par les mêmes.


  • top départ le 23 février 2015


  • #1096217
    le 20/01/2015 par L’hirondelle
    2015 sera-t-elle une année de crise financière ?

    Notre monde est déprimant. Quoique vous fassiez vous deviendrez toujours le dindon d’une mauvaise farce. Dans un système capitalisme, l’Etat, l’employeur, l’acteur économique dont vous dépendez, vous constatez, avec effroi, que vous n’êtes qu’un pion sur l’échiquier que l’on manipule en fonction des circonstances. Où vivre ? Puisque notre devenir immédiat s’approche de l’abîme autant en profiter au maximum pour le peu de temps à vivre en paix.


  • #1096306

    on a voulu quitter le monde du réel pour celui du virtuel financier : quitter les servitudes de la vraie vie (travail de la terre, de l’industrie...) pour s’illusionner dans les services. si Spartacus a brisé ses chaînes nous avons choisi la carte bancaire. les sommes en jeu sont si colossales que la dette ne sera jamais remboursée par contre elle est une formidable justification pour pomper notre patrimoine. Les Américains nous font sauter à la corde avec la complicité active de nos politiciens. Il faudra, pour en sortir créer un nouveau système ou bien accepter de vivre avec ce qui figurera sur notre compte selon les aléas du moment. Montant évalué selon les volontés "d’ailleurs". Ce n’est pas si nouveau que cela et ça finit toujours mal.


  • #1096813
    le 20/01/2015 par m h saint stephan
    2015 sera-t-elle une année de crise financière ?

    Les petits sont toujours les rotis


  • #1096964

    Dans une monde sensé les questions concrètes à poser seraient quelle est la quantité de nourriture nécessaire pour contenter tout le monde et quelle quantité nécessaire de matière première pour construire des logements pour tout le monde.


  • Olivier Delamarche fait partie de ceux qui voient les chiffres tels qu’ils sont et qui en déduisent un effondrement à venir. Ce qui est tout à fait vrai si les choses restent en l’état, et que rien ne change au niveau politique.

    Or il se trouve que le monde n’a jamais été aussi riche, n’a jamais produit autant de richesse.

    Ce qu"on peut lui reprocher c’est justement de ne pas s’élever au dessus de ces chiffres, pour se mettre au niveau politique, car à c’est ce niveau seulement que des solutions existent.

    L’économie est une science humaine, avec des changements potentiels de dynamique. Ce n’est pas un objet statique,

    Il aurait pu parler de la sortie de l’euro pour la France, d’une mise à plat internationale du problème de la dette (pratiquement tous les pays sont endettés, n’est ce donc pas en partie un problème d’’écriture comptable, n’a t on pas vu par exemple les banques tirer un trait sur 80 milliard d’euro de la dette grecque ?), de la redéfinition d’un nouvel ordre monétaire international, de la remise en cause de la financiarisation de l’économie etc..... Certaines de ces questions lui ont été précisément posées mais il n’y a pas répondu se contentant de répéter qu’on allait dans le mur, dommage.