Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

25 millions de dollars : la somme déboursée par Weinstein pour rester "officiellement" innocent ?

Les négociations durent depuis plus d’un an. Plus d’une trentaine de femmes qui accusent le producteur américain Harvey Weinstein d’agressions sexuelles ont accepté de toucher 25 millions de dollars (22 millions d’euros).

 

Seules deux d’entre elles refusent ce compromis et veulent le contester en justice. Cet accord, négocié par les avocats de Harvey Weinstein, ceux de son ancien studio et ceux des plaignantes, doit encore être validé par les juges américains.

(...)

Cet accord est issu d’une négociation plus large concernant la liquidation de la société de production d’Harvey Weinstein, qui a déposé le bilan. Ces dizaines de femmes redoutent donc que le producteur se retrouve sans argent et soit dans l’incapacité de financer leurs indemnisations si les discussions durent trop longtemps.

Toutefois, le producteur n’aurait pas à payer lui-même la somme de 25 millions de dollars prévue par cet accord. Ce sont les assurances de sa société de production qui devraient s’en charger. Par ailleurs, selon les termes de l’accord, Harvey Weinstein n’aurait à reconnaître aucun tort et resterait officiellement innocent. Innocent, donc, et sans avoir à payer lui-même : c’est aussi cela qui agace les deux femmes qui ont refusé de signer.

Lire l’intégralité de l’article sur rtl.fr

En lien, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je suis une femme. Si j’avais été violée je n’accepterais pas d’argent en dédommagement, malgré le fait que je ne sois pas riche, bien au contraire.
    Si vraiment Weinstein est coupable, il doit être jugé et le verdict doit être "coupable". Qu’il fasse de la prison (mais pas dans un espace VIP) serait la sentence que je demanderais.
    On ne répare pas un viol avec de l’argent. Ces femmes sont vénales.

     

  • Il est évident que cette somme n’est pas à la mesure des véritables préjudices. C’est cher de la main au cul.

    Le procureurs qui mènent la danse veulent se faire réélire et impressionner la presse. La justice américaine ressemble à la société américaine : dopée à la testostérone et dégoulinante de fric. Et ils n’ont rien à redire au fait qu’un type s’en sort parce qu’il est riche ! Il est vrai que ses victimes empochent..


  • On ne sait qui est le plus dégoûtant : Weinstein, la justice américaine ou les victimes ? A la limite, le premier a des excuses. Il est né "gros dégueulasse" et il n’y peut rien. Pas les autres.

     

    • ...la justice française est mieux ? Savez,"la justice a nous" ?

      Faut arrêter de dire n’importe quoi, sous le coup de L’ÉMOTION...


    • Pis, on serait tenté de le plaindre : comment s’étonner de ce qu’il est moralement devenu, s’il n’a jamais trouvé personne pour résister aux armes et « séductions » qu’il oppose ou déploie, en particulier les séductions de sa puissance et de son argent... Ou de l’argent tout court, faudrait-il dire : il est plausible que ce soit chez lui une habitude, « un art » voire un honneur de faire raquer, pour lui, ses sociétés, ses partenaires, ses clients, ses employés, ses domestiques, ses femmes etc.. Il doit jouir de cette faiblesse d’âme des hommes.


  • Nous retrouvons ici le concept de socialisation des pertes : ce sont les assurés étasuniens qui payeront la facture.


  • Ca fait moins d’un million par tête.

     

  • C’est beau ce que l’on peut faire avec du pognon.

    Violer, dédommager, et on ressort avec le Q propre.

    Comme Dominiquenique Strauss-Kahn.

    L’argent c’est le sang du diable.

     

    • Judicieuse remarque.

      On note la différence de méthode, visant pourtant le même objectif : gratter un billet.

      En Europe, la tactique semble être la multiplication des parties civiles, alors qu’au etats-unis, l’escroquerie au assurances payent bien.

      Le pire est qu’il est fort probable qu’il n’ait violé personne : avez vous lu sa façon de procéder, suppliant, tentant d’inspirer la pitié ? Ça ne cadre pas...

      Mais c’est un bon "smokescreen", comme ils disent.


    • Ça s’est une particularité du système judiciaire aux USA, il y a très très souvent une ouverture pour que tu puisses lâcher du pognon ( si bien entendu tu en as....), et ainsi éviter la sanction et garder un semblant de cul-propre.

      Parce que c’est certain, Harvey évitera d’aller se faire solliciter dans les douches d’une prison US, mais niveau business, je crois qu’il va être quand même un peu grillé.......pour faire de la prod de films, même ses ((( homologues ))) vont se méfier ; le moindre petit truc qui transparaît et leurs dollars peuvent être perdus....

      Il va falloir qu’il se reconvertisse, et on peut faire confiance à ses gènes......ces gens-là ont plus de vies que les chats, il ne finira pas SDF à mendier à Central Park !

      Il pourrait se reconvertir dans l’aviation par exemple, et ouvrir une compagnie privée...il pourrait l’appeler "Lolitas Express"....

      Lolitas avec un "s", parce qu’au singulier, il me semble que ça a déjà été évoqué non ?

      Je dis ça, je dis rien.........LOL !


    • Non, c ’est le sang du pauvre


  • Weinstein est quand même sympa.
    Il en a qui utilisent des méthodes plus efficaces.
    Exemple cette mannequin argentine trouvée morte alors qu’elle allait témoigner sur des réseaux pédophiles :
    https://sputniknews.com/latam/20190...


  • Quel pays vraiment pourri dans lequel on peut ouvertement acheter le silence d’une victime !

    Quand je pense que des parents ont vendu leur silence contre le mal qu’on a fait à leurs enfants.

    Heureusement il y a des gens droits dans leur botte qui refuse cela.

     

    • Sans illusion, je dirais que les deux dernières femmes escomptent PLUS. Mais comme je ne sonde pas leur coeur, leur âme, ou leurs reins, je leur laisse le crédit de la vertu de leurs motivations : la reconnaissance des torts subis et la punition du coupable.

      Les autres, toutes les autres, démontrent qu’en réalité, leur souffrance a un prix qui est celui de n’être pas reconnu, et qu’en réalité, elles se moquent comme d’une guigne que la vérité soit reconnue, et que le coupable soit châtié. Non pas parce qu’elles ont signé le compromis financier, mais parce qu’elles ont signé CE compromis financier là qui rend Weintstein blanc comme neige aussi pur que le nouveau né.

      Je passe aussi sur le fait qu’elles se fichent de savoir combien d’autres filles seront encore violées par ce type qui après un coup pareil a le sentiment de puissance et donc d’impunité (ou d’impunité donc de puissance ?) regonflé à l’hélium.

      Désormais, le type peut se prendre pour Dieu Himself, et ne plus toucher terre. A-t-on vu cela ? Sortir blanc frais et pur comme poussin de l’œuf, aussi riche qu’avant, et faire endosser le coût de ses propres turpitudes au petit peuple des assurés américains lambda qui lui va payer en prîmes renchéries le montant que les Assureurs ont consenti de raquer pour la société de Weinstein...
      Ce qui soit dit en passant suppose que la couverture assurance au contrat qui lie la firme aux Assureurs a prévu l’indemnisation des délits et crimes commis par le boss./ Ou quelque clause qui revient au même.

      Incroyable.


  • Alors ce porc achète ses victimes pour échapper à la justice alors que que Soral et Dieudonné n’ont pas le droit de faire appel aux dons pour payer leurs amendes !!! Et ce pauvre Dettinger ne peut pas toucher sa cagnotte leetchi !!!

     

  • 25 millions de dollars ? Par tête ? Non c’est pas possible , c’est a se partager . Et puis il y a les actes, une main , une pipe , un coït , c’est pas pareil .

     

  • Quelle est la femme qui ne rêverait pas de se faire "violer" contre un million de dollars ? Même moi je serais d’accord - à condition que ça ne se sache pas !

     

  • Weinstein vient d’assurer une bonne retraite à 25 pouffiasses, c’est un philanthrope .

     

  • De l’argent pour violer et de l’argent pour se faire pardonner. C’est pas beau la vie pour cet élu ?
    Il est vrai que dans le pays du capitalisme et de l’argent tous les arrangements sont possibles.

     

  • Que les victimes soient dédommagées comme il se doit et que lui doit aller en taule parce que coupable d’agression .
    On n’achète pas son innocence, c’est trop facile, et en plus par les assurances .D’ailleurs, je ne savais pas que les assurances assurées les viols, on aura tout vu .

     

  • Lui en reste deux à éliminer. Pour moins d’un million de dollars, je pense qu’il pourra se payer un bon professionnel pour s’en occuper ... je suis sur que certains lui ont déjà fait des propositions, et que les négociations sont en cours ; C’est peut être même les compagnies d’assurances qui se chargent du contrat .


  • On peut se moquer des américains, mais en France les femmes ne peuvent même pas se plaindre. Il se passe exactement les mêmes choses mais tout est classé sans suite et même la femme qui se fait violer est accusé de l’avoir chercher.Qui peut supposer même - s’ils sont majoritairement protestants- que les milliardaires américains sont plus harceleurs que les milliardaires français. Cependant en France nos milliardiares peuvent harceler gratis. Si les femmes demandaient des indemnités la vox impopuli les accuseraient d’être vénales.
    D’ailleurs la prostitution n’est-elle pas un viol légal, puisque sans argent, pas de consentement.Et qui se plaint de la prostitution.. ?... mais il ne faut pas confondre les femmes avec certaines actrices. Les promotions canapés ne sont pas aussi populaires que des andouilles dont on se demande qui ils fréquentent veuillent le faire croire.


  • C’est la Justice aux USA, qui permet une petite " transaction" quand on a les moyens, et hop, pas de procès, pas d’etalage de linge sale en public, et on se refait le costume plus blanc que blanc, police et justice achetées, quant aux victimes, entre des avocats escrocs, (pléonasme ), et l’assurance d’être discréditée, car on va farfouiller dans toute votre vie jusqu’à vos arrière grands-parents pour voir si personne n’aurait menti un jour, non mais dites donc ? Je comprends qu’on prenne l’argent de ces...comme quoi ceux qui se font des illusions sur la justice US, tout est fonction de votre coffre fort ! Sauf pour le malheureux Polanski qui avec une toute petite peine, a dû fuir quand même ! Et il ne peut plus circuler que dans trois pays, mais plus aux USA !


  • Femmes ou hommes, 2 sur 30... Ça donne une idée de la hauteur morale du monde en général.


  • un peu comme quand on fait pas de constat après un accrochage pour pas avoir de malus ?

     

  • Gagnantes sur tous les plans : elles ont ouvert bouches et fesses pour la gloire, ont profité d’une polémique pour se faire mousser médiatiquement, finissent par empocher le pactole, qui plus est après un an de négociations (ce qui prouve bien qu’on est loin d’un viol). Je salue l’homme derrière cette brillante idée.


  • Il peut venir s’installer en France il sera protégé par sa communauté tout comme Polanski défendu par BHL et Finkielkraut.


  • Les accusations à l’encontre de Roman Polanski ne sont pas récentes, elle auraient selon lui une origine bien précise : Harvey Weinstein. En 2003, alors en pleine course aux Oscars où Le Pianiste – Palme d’Or quelques mois plus tôt – faisait figure de favori, le producteur aurait en effet décidé d’employer tous les moyens nécessaires pour favoriser Gangs of New York, également nommé dans la catégorie Meilleur film.

    "C’est lui qui a déterré mon affaire avec Samantha, vieille de vingt-six ans et qui, à l’époque, n’intéressait plus personne, et son attaché de presse a été le premier à me traiter de ‘violeur d’enfants’" a-t-il notamment déclaré, qualifiant Weinstein de "requin dans les affaires" dont il "ne savait rien de ses histoires avec les femmes". Une campagne qui explique peut-être pourquoi la statuette a finalement été remise au film Chicago, tandis que celle du Meilleur réalisateur a été attribuée à Roman Polanski (absent de la cérémonie, l’Oscar a été accepté en son nom par Harrison Ford qu’il avait dirigé dans Frantic).


  • Comment dit-on déjà ? Ah oui... CHUTZPAH !



  • Seules deux d’entre elles refusent ce compromis ...




    2... sur 25, soit exactement 8%
    Ok ok ok "25" c’est encore bien en dessous du panel habituel pour un sondage truqu... euh officiel pardon ^_^
    N’empêche que quelque chose me dit que ça doit être assez représentatif malheureusement, 8% d’intègres et 92% de malhonnêtes *.



    Ces dizaines de femmes redoutent donc que le producteur se retrouve sans argent et soit dans l’incapacité de financer leurs indemnisations si les discussions durent trop longtemps.




    ....ah oui quand même.... tartuffes et parfaitement calculatrices en prime.
    AH AH AH !!!! ....mon dieu que ce monde est sordide en plus d’être obscène...

    (* hommes ou femmes je précise ;)

     


  • Harvey Weinstein va essayer de démontrer qu’il n’existe aucune preuve contre lui.



    À 25 millions de dollars « la passe », à posteriori et payée par tous les connards qui casquent leurs primes d’assurance - obligatoires - et désormais jusqu’à se faire « pomper » leurs bas de laine pour parfaire leurs retraites qu’ils auront dans le timbre au premier krach boursier, il est sûr que tu es blanc-bleu : beau comme un drapeau.

    Ce sont les escorts Alexandra Khefren avec ses 2.3 millions d’euros, la Lia avec ses 1,6 million de dollars et autres Jasmine avec ses 1,2 million d’euros qui doivent faire grise mine : parce que il est fort probable qu’elles ne fassent pas de cinoche...
    Encore qu’avec les scénaristes qui traînent dans le coin, tout soit possible.

    Le plus fantabuleux c’est que l’amateur de coups de reins se rende en déambulateur au tribunal en disant avoir mal au dos. Qu’est-ce que j’ai ri : #mytho. Tu ne veux pas des cornichons aussi ? Ou la chaise au gus de Levallois remplaçant le banc des accusés ? Voire deux ou trois cachetons d’Isa l’apothicaire (et ses comptes) qui se goure parfois dans les posologies... qu’elle envoie tout le monde à l’hosto.

    À une nuance près que soulignerait Marie Minelli : c’est toujours le bon peuple qui avale la pilule in fine.

     

  • Comme quoi ce n’est pas les P...s qui manquent, c’est le pognon !


  • La morale de l’histoire c’est que le féminisme et le respect des femmes viennent d’être acheter pour 25M de dollars.
    Que les femmes arrêtent de nous emmerder avec leur cul, des eventuels regards de mâles ou de violences verbales, car quand il y a un billet à faire, se faire violée n’est plus un problème....
    Les femmes n’ont finalement que le fric en tête...

     

    • Et encore, celles-ci n’ont même pas été violées puisqu’elles sont volontairement allées se faire prendre par ce type !
      La promotion canapé !


    • Les femmes ? Ha bon ? Mais les hommes non ?
      Quel blague !


    • #2341905

      Je ne sais pas si "les femmes n’ont que le fric en tête". L’explication serait plutôt à chercher dans le puritainisme anglo-saxon qui a érigé un culte où l’argent a le pouvoir de réparer la faute.
      Notre représentation chrétienne de l’argent comme souillure constitue l’excès inverse : le droit français ne dédommage pas les victimes en proportion du préjudice subi.
      Un Gilet Jaune éborgné aux États-Unis serait reparti avec 8 millions de dollars et non un classement sans suite. Le pédagogisme et la parcimonie de notre système judiciaire (délais interminables, sauf pour Dieudonné et Soral, et dédommagements symboliques, dérisoires) punissent doublement une victime française. La justice corrective à la française nous amène à des aberrations où Mme Fourniret coule des jours paisibles dans le calme d’un couvent qui la nourrit grassement.
      Par conséquent, ma préférence va à la justice rétributive américaine tout droit inspirée de l’ancien Testament, puisque la douleur y est évaluée à son juste prix.


    • @ProtégeonsLaPalestine
      ...donc la douleur a un prix, une valeur pécunière ?

      Si je tue quelqu’un, il suffit que je paie tant pour me repentir ?
      Si je suis riche, je peux jouir indéfiniment de tous mes vices les plus abominables tant que je paie ?
      Mais pourquoi blâme-t’on Weinstein alors ? Et Epstein ? Ces filles (stratosphériquement respectables) n’ont-elles pas déjà touché plein de pognon comme prostituées ou actrices grâce à ces types ?
      Et puisqu’on y est, si j’estime avoir beaucoup souffert il me suffit de demander tant ? Même l’infini si j’estime avoir infiniment souffert ?
      Donc si Israël signe un chèque à la Palestine, on oublie tout et rien ne s’est jamais produit ?
      Si l’Allemagne signe un chèque, "les heures les plus sombres" n’ont jamais eu lieu ?
      Et est-ce que cette valeur peut être cotée en bourse ? Je pourrais acheter des parts de douleur et mon capital pourrait augmenter en fonction du nombre de viols, de tortures, de meurtres etc ?

      Je suis par conséquent forcé de vous demander à combien vous évaluez votre dignité, votre honneur ou votre vie, si vous voulez rester dans cet esprit vétérotestamentaire.
      Si une personne "avec des moyens" vous torture, vous viole, vous tue, puis fait la même chose à vos enfants avant de finir par signer un chèque à un ou plusieurs de vos proches, alors finalement rien ne s’est produit ?

      L’esprit néotestamentaire me semble tout d’un coup beaucoup plus équitable, plus juste, plus respectueux, plus respectable et plus doux.

      Votre commentaire vient de me faire comprendre le sens profond de "vends tout et donne l’argent aux pauvres".
      Il suffit de faire intervenir l’argent dans absolument n’importe quoi pour le corrompre, le pourrir, le manipuler à des fins personnelles, vicieuses, perverses, indéfendables.
      Et pourquoi le vicieux pervers pédo-criminel ne se le permettrait pas ? Il peut payer !

      Si je prends par exemple l’amour entre un homme et une femme, quelque chose de supposément bien, vrai et beau, et que j’y insère l’argent alors j’obtiens soudainement les mariages arrangés, l’hypergamie, la prostitution, le proxénétisme, le trafic d’êtres humains, l’esclavage sexuel, la pornographie, la pédophilie (de réseau, là où il y a du pognon), Weinstein, Epstein et tout le bordel.

      L’argent est en fait intrinsèquement mauvais !

      La Justice Française est strictement Catholique donc strictement néotestamentaire, contrairement à la justice républicaine qui est elle talmudo-satano-maçonnico-usuro-vétérotestamentaire.


    • #2342227

      @R : Je maintiens que toute victime a droit à un juste dédommagement et que le système judiciaire français est laxiste (5 à 8 ans à peine pour meurtre). Mon commentaire dit que l’argent a le DEVOIR DE réparer un tort et vous, vous extrapolez que l’argent donne DROIT à commettre un délit ou un crime : je vous laisse l’entière propriété de cette dérive interprétative. Merci de vous donner la peine de lire plus attentivement. Citer la Palestine en exemple n’est ni convaincant ni pertinent. Parlez-en plutôt aux intéressés, bourreaux et victimes. Moi, je suis de France, donc libre de souligner ce qui me dérange sur mes terres.


  • Femmes de petites vertus... tout ce tintamarre pour de l’argent...
    Allez vite ! Foncez achetez des louboutins (pour les boudins) du Vuitton (pour les thons) du dolce gabanna (pour les pauvres nanas) etc etc... loll
    Quel gâchis de sperme et quel honte doivent ressentir les géniteurs de tt ce monde....


  • pour la plupart des femmes, le sexe (ou à minima le désir masculin) est une porte d’ accès providentielle aux bénéfices de ce monde.....dans ce cas, on peut dire que ce sont simplement des rétro-commissions sur des deals en nature !


  • #2341569

    Il s’agit de 47 millions de dollars, et non de 25, qui seront répartis entre les femmes promues sur canapé. Ne sont pas concernées par cette somme les actrices qui, après avoir écarté les cuisses pour lui, ont obtenu des Grammy Awards ou un Oscar (une totale inconnue au piètre talent a remporté la statuette en 2013, suite à son "entrevue professionnelle" avec Wenstein).

    Contrairement à Polanski, Weinstein ne violait pas. Il proposait un deal à prendre ou à laisser. J’ai regardé des témoignages de femmes qui ont fait le choix de "laisser" : elles mènent aujourd’hui une vie modeste mais se félicitent de dormir sur leurs deux oreilles.

    Par conséquent, je trouve obscène que celles qui ont accepté l’arrangement sexuel et ainsi obtenu rôles, contrats, réseau de connaissances et reconnaissance, se drapent dans un puritainisme vertueux et pudibond. Seule une femme foncièrement malhonnête a pu accepter une transaction sexuelle malhonnête.

    Weinstein a toujours été de ceux qui pensent que les actrices étant interchangeables, il faut davantage que le mérite pour distinguer le bon grain de l’ivraie. En phallocrate talmudique, il n’appliquait pas ce principe aux hommes.


  • Lorsque j’ai lu l’interview de roman polanski sur "paris-match", j’ai failli tomber de l’armoire quand il c’est expliqué concernant l’affaire Valentine Monnier dont, une fois encore il réfute les accusations, car parait il, il ne se souvient plus de rien ? et que si il avait autant de probléme en ce moment, c’etait à cause de WEINSTEIN ?
    Peut être, que le "polak" veut grater un petit billet sur le dos du "cousin" harvey, pour le flop de son film dreyfus qui n’arrive pas à ce redresser.


  • Vestine est vraiment laid mais toutes ces prostituées le sont aussi...


  • #2341733

    "25 millions de dollars"

    alors que l’amour entre deux êtres est gratuit
    enfin, la question ne se pose même pas

    25 millions de dollars,
    pauvre type


  • La preuve que toute chose a un prix ci bas , même la vertu !

    "Moralité"
    Baisez, violer, volez,spoliez,....., mentez et achetez vous une vertu quand cela devient nécessaire ou veille de rencontrer votre bon Dieu dans le cas où.. !


  • Après l’arnaque de la taxe carbone, l’arnaque de la taxe viol.. le viol s’arrête là où commence la rente..


  • S’il y a système Weinstein, c’est qu’il y a des clientes. Ces créatures portent en elles des ’Weinstein". À ce niveau, la victime véritable, c’est Harvey W. lui-même. Le problème à ces prédateurs c’est de tout mélanger spiritualité& sexualité& argent& pouvoir. Tant que le pouvoir Weinstein n’était pas remis en question, les nanas - ce ne sont plus des femmes au sens courtois, noble et aristocratique - mais des créatures interchangeables, des poupées à b... Un mec et un harem .... Une véritable actrice talentueuse, de surcroît véritable femme sachant se faire respecter par les homm, l’aurait remis à sa place le Weinstein comme un homme peut le faire à l’égard d’un supérieur ou d’une femme abusive. Quand ses nanas t’installent à la table des joueurs de pokers, attendez-vouss toi à être plumees, puis si pas suffisant à vous retrouver à poil et finir en gangbang avant de vous voir attribuer un rôle. C’est la loi du mâle milieu mafieux. Une Femme ne s’impose dignement et honorablement chez les Hommes que si elle a fait œuvre "mâle" en elle. C’est alors que par sa féminité, sa beauté intérieure voire physique elle rayonne sur chacun d’entre eux, non pas pour qu’ils aient le désir de s’accoupler avec elle. Parce qu’elle leurs révèle l’information qui leurs manque pour impulser les énergies dont ils sont porteurs. Ces Femmes rares prêtresses sont Sages-femmes, Divas, Shaktis voire des Reines. La pyramide du Haut ne reçoit plus les vibrations spirituelles bénéfiques. Elles se corrompt par des erzats de spiritualités devenus sataniques. Ce sont aux éléments les plus sains du peuple qui prennent la relève. Sauf que les prédateurs tous vices confondus ne veulent pas lâcher le morceau. Ils perdront tout. Les faits sont têtus. Le réel ou Royal aussi.


  • l assurance est une goy assurance ?


  • Justice pour les riches car normalement violer, commettre des crimes comme ca a repetion ca ne rigole pas au USA, la taule il reste 25 ans minimum


Commentaires suivants