Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

30 avril 1863, bataille de Camerone : honneur aux légionnaires français

Le 30 avril 1863, dans le village de Camerone, au Mexique, soixante-trois légionnaires français, sous les ordres du capitaine Jean Danjou, résistent à une armée mexicaine de plus de deux mille hommes.

[...]

C’est pendant le siège de Puebla que se produit le drame de Camerone.

Une compagnie de la Légion étrangère, aux ordres du capitaine Jean Danjou (35 ans), est chargée de protéger un convoi de ravitaillement de l’armée française quand elle voit surgir des cavaliers juaristes. Après avoir repoussé une première charge, le capitaine se réfugie dans le village abandonné de Camerone (Camaron pour les Mexicains), dans l’État de Veracruz.

Il se barricade avec ses hommes dans la cour de l’auberge, fermée par de hauts murs, avec l’objectif de retenir assez longtemps l’ennemi pour que le convoi puisse s’éloigner.

 

 

Suite à une première démonstration de force des Mexicains – six cent cavaliers et mille quatre cents fantassins –, le colonel Milan, qui les commande, offre la reddition à la Légion étrangère.

Le capitaine refuse et jure de ne jamais se rendre. Ses hommes font de même. Danjou est bientôt tué en inspectant les positions. Le colonel Milan lance enfin un assaut auquel la Légion résiste héroïquement.

L’auberge est incendiée et les huit survivants se retranchent dans un hangar où ils tiennent encore plus d’une heure avant d’être faits prisonniers. Ils acceptent de se rendre à condition de conserver leurs armes et que leurs blessés soient soignés, ce qu’acceptent les Mexicains.

Trois cents Mexicains auront été au total mis hors de combat par les 63 légionnaires mais l’héroïsme de ces derniers n’empêchera pas l’échec final de Napoléon III.

Lire l’intégralité de l’article sur herodote.net

 


 

En 2018, la Légion étrangère aura « retrouvé ses effectifs d’il y a 20 ans »

 

 

[...]

Au total, la Légion étrangère comptera, d’ici l’année prochaine, 8 900 hommes, contre 6 700 en 2015 (soit une hausse de 33 %). Elle aura ainsi « retrouvé ses effectifs d’il y a 20 ans », a souligné lieutenant-colonel Jean-Philippe Bourban, du commandement de la Légion étrangère (COM.LE), lors du dernier point-presse du ministère de la Défense.

Évidemment, cette remontée en puissance pose un défi en matière de recrutement et de formation. Cela étant, en raison de l’attrait qu’elle exerce, la Légion étrangère n’a pas trop de mal à attirer les candidats : 8 300 recrues potentielles (et « crédibles ») ont poussé la porte d’un bureau de recrutement en 2016. Aussi, le taux de sélection est de l’ordre de 20 %.

Près de 160 nationalités sont représentées au sein de la Légion étrangère, laquelle reste ouverte « à tous ceux qui réussissent les tests de sélection sur simple déclaration d’identité ». Mais seuls les meilleurs pourront prétendre à porter le képi blanc.

Lire l’intégralité de l’article sur opex360.com

 


 

 

 

 

Sur la Légion étrangère, chez Kontre Kulture :

Découvrir l’armée française et son matériel
avec Prenons le Maquis :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La résistance héroïque de la Légion à Camerone (1863) avait été précédée par celle, tout aussi héroïque, des chasseurs à pied du combat de Sidi Brahim (1845) où 500 français affrontèrent les 10 000 algériens d’Ab El Kader . Il n’y eu que 8 rescapés à Camerone, 11 au combat de Sidi Brahim (ils passèrent à travers les lignes ennemies en chargeant à la baïonnette, n’ayant plus de munitions) .


  • Ténacité, courage, esprit de corps... tout ce qui manque dans la France d’aujourd’hui !
    Honneur et fidélité...


  • respect et admiration... j’ai toujours admiré le courage que je n’ai jamais eu.


  • Comme l’a dit DeGaulle après la tristement méconnue bataille de Bir-Hakeim
    « Général Koenig, sachez et dites à vos troupes que toute la France vous regarde et que vous êtes son orgueil. »
    Respect à nos legionnaires


  • je poste celui-la . a chaque fois que j’en ai l’occasion :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Histo...

    « Il y eut 53 conflits majeurs en Europe. La France aura été un belligérant dans 49 d’entre eux, et le Royaume-Uni dans 43. Parmi les 185 batailles que la France a livrées au cours des 800 dernières années, ses armées auront gagné 132 d’entre elles, et en auront perdu 43, ne laissant que 10 batailles indécises, donnant ainsi aux militaires français le record de victoires en Europe. »

     

  • Qui sait si l’inconnu qui dort sous l’arche immense
    Mêlant sa gloire épique aux orgueils du passé
    N’est pas cet étranger devenu fils de France
    Non par le sang reçu mais par le sang versé.

     

  • On attend l’hommage des donneurs de leçon des médias aux ordres. Merci ER de penser et de faire le boulot.


  • Bonjour.
    Ex para premier RPIMA Tchad 1970, j’ai beaucoup de respect pour les troupes aéroportées mais regrette leur utilisation sur des territoires étrangers.
    On n’a rien à faire à l’extérieur de la France.
    En désaccord avec la mission confiée en 1970 : protéger un président dictateur, Tombalbaye contre un apprenti dictateur Hissen Habre, je me suis fais rapatrier de force pour jaunisse en me gavant de boites de sardines avariées.

     

    • Merci ami, cela fait du bien de voir qu’il y a encore des gens capables de bon sens et qui préservent leur dignité.


    • J’étais au TCHAD avec le 2ème REP quelques mois plus tot.Quand on entre dans l’Armée, il faut bien réfléchir avant , et toujours intégrer la possibilité que l’emploi que le gouvernement français fera de ta vie sera peut etre contraire à tes idéaux, à tes intérèts, notre vie est entre les mains de politiques élus par les citoyens français , et parmi ces politiques, il en est peu d’intègres, de loyaux, de compétents .Le problème quand on entre dans la carrière des armes, c’est que légalement , on a pas le droit de se mettre à son compte .


  • Depuis, les militaires mexicains rendent hommage aux soldats mexicains et français tombés ce jour-là en présentant les armes lorsqu’ils passent devant ce monument. L’usage militaire mexicain veut que cette présentation d’armes se déroule dans le plus grand silence, sans sonnerie de musique ni ordre vocal, il est toujours en usage et les tombes des soldats français morts sont entretenues par le gouvernement mexicain sous le contrôle de l’ambassadeur de France et de son attaché militaire.


  • N’oubliez pas que Thierry Meyssan nous a appris que la Légion étrangère a soutenu (soutient encore ?) les terroristes qui sévissent en Syrie.

     

  • Honneur et Patrie

     

  • Quel magnifique film pourrait être fait sur cette bataille, comme sur tant d’autres faits héroïques de l’histoire de France, mais non ! Le cinéma français. sous subventions préfère tourner sur des histoires d homo et d’ananas...


  • A qui profitait cette utilisation de l’Honneur des Hommes ?

    Mon respect va au camarade qui a choisi le rapatriement sanitaire d’Afrique.

     

  • Et tout ça pour essayer de reprendre par le Texas, toute la moitié ouest des états-unis que tonton avait vendu(ce que les Français ont laissé faire...), mais c’était trop tard et ça n’était pas l’empereur autrichien de pacotille qui allait reconquérir quoi que ce soit (les Mexicains lui ont payé une redingote en sapin et ils ont bien fait) Le second empire aura duré moins de 20 années, ce serait interressant de savoir combien il a fait de victimes Françaises directes et collatérales, ne serait-ce que sur les champs de bataille, pour finir par une tuerie qu’il déclenche lui-même, comme des préliminaires à la suivante...Le plus fantastique c’est de trouver des volontaires dans une telle dramatique escroquerie pour aller ’’héroïser’’ aux confins. Tout ça pour terminer en Angleterre emporté par sa vessie aux côtés d’une obèse et voir un fils succomber sous les sagaies des Zoulous. Le problème c’est que Mexicains ou Zoulous, ça ne se phagocyte pas tout seul (ça n’est pas comme en vrounze...)

     

    • Heroiser aux confins...Ce fut très longtemps le seul moyen de rentrer en France, de devenir français, ou simplement de survivre .A une époque pas si lointaine, déclarer que l’on fuyait des guerres imaginaires en Orient ou en Afrique ne suffisait pas pour etre accueilli comme un pacha, nourri , logé à l’hotel , payé et, en prime bichonné par les dames patronnesses de gauche ...Il fallait avoir une utilité. Un simple exemple : Les russes " blancs" de l’armée du gal. WRANGEL , ayant fui par la CRIMEE , ont été triés sur les quais d’ISTAMBOUL par une commission française qui recrutait pour former des régiments pour le MOYEN ORIENT. C’était l’époque de la guerre du RIF, et du LIBAN - SYRIE....combats de MOUSSEIFRE , RACHAYA etc ...Ces légionnaires , formés par les quatre ans de la première GM et la révolution russe, ont armé à raison de 80% des effectifs les régiments de cavalerie Legion . Les combats furent très durs , et les pertes importantes, mais , pour devenir français, ils n’ont pas marchandé .


Commentaires suivants