Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les États-Unis doivent au monde trois fois plus d’or qu’il n’en existe

Ou comment les banquiers ont détruit l’économie mondiale

Si, comme le pensent certains analystes, les États-Unis se trouvent aujourd’hui à l’aube d’une guerre civile, ce n’est pas du fait de la présidence Trump mais bien le résultat de longues années de spéculation et d’exploitation financières.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

La FED ou le cœur de l’Empire, lire chez Kontre Kulture :

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Les USA ne vivent pas au-dessus de leurs moyens depuis plus de 50 ans parce que le $ serait la monnaie de réserve mondiale... mais uniquement grâce à leur armée...

    Telle une mafia, ce pays voyou terrorise le monde entier et le pille en utilisant sa surpuissance militaire...
    Mais il ne faut pas oublier que les US ne sont que le prolongement de la logique pirate de la Grande Bretagne (inventrice des paradis fiscaux) et de sa finance mondiale...

    La perfide Albion (et son système de services secrets) n’a jamais été stoppée ni contrôlée... il est là le problème...

     

    Répondre à ce message

  • Que trois fois ? Quand on sait que la même once d’or a pu être vendue par les banques à plus de 250 personnes différentes grâce à la combine de l’or papier, on se dit que, finalement, à 3 fois, ils s’en sortent encore bien... Ils ne leur reste plus qu’à trouver maintenant la combine pour en fabriquer. Et là, c’est pas gagné. C’est reparti pour la vieille science de l’alchimie.

     

    Répondre à ce message

  • Oui, mais voilà - avec toute l’ironie nietzschéenne de Sergio Leone :

    « Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses. »

    Attention de ne pas devenir un Rantanplan... Ricains, je suis gentil ! Venez vérifier, j’ai plus d’armes ! MDR

     

    Répondre à ce message

  • #1715386

    le plus simple est personne ne doit rien a personne !!!
    Les dettes sans or devraient être toutes caduques !!!

     

    Répondre à ce message

  • En dehors du fait que les chiffres sont correctes ou non, cela nous fait realiser que cette economie est une illusion mais on y croit dur comme fer.

    Les US sont dans une dette monstrueuse mais est la plus grande puissance du monde. Chercher l’erreur.

    Citoyen x a une dette insolvable, il est jugé voire emprisonné.

    Quand allons nous stopper de jouer dans jeu qui a 2-3 règles pour ne servir que es intérêts de ceux qui ont créé le jeu.

    Quand allons enfin voir que la dette nationale n’existe pas, qu’elle n’est qu’une creation artificielle pour maintenir le peuple en esclavage a travers les impôts et taxes ?

    Quand allons nous arrêter de jouer, quitter la table de jeu, leur laisser LEUR monnaie et créer notre monnaie au niveau individuel ?

    Quand allons-nous arreter de croire qu’on leur doit quelque chose et arreter de leur donner le fruit de notre labeur (banques, gouvernements, multinatuonales, assurances, ...)

     

    Répondre à ce message

  • #1715410

    L’or, les biftons, les impulsions électroniques dans des batteries de serveurs branchés sur le tradding haute-fréquence, les contrats, les alliances, les résolutions à l’ONU, des Q.E. en veux-tu en voilà, les attentats, les No Flight Zones ainsi que le gavage de culture Cyrill Hanouna sont worth nothing !

    Une chose et une seule chose a de la valeur aujourd’hui :

    LA BONNE INFORMATION

    Je me moque bien des précautions que prend mon voisin, de sa porte blindée, de ses mots de passe à la con si j’ai le numéro, la date d’expiration ainsi que le cryptogramme au dos de sa carte bancaire.

    Constructeur automobile, je me moque des études de marché, de la gnack de mes cadres supérieurs, de mes repas avec le Ministre, de mon contact au Palais si j’ai sur une feuille format A4 la liste de toutes les entreprises devant renouveler leur parc dans les deux années qui viennent.

    La guerre civile en France, la troisième guerre mondiale dans le Monde (par définition), l’effondrement de toutes les économies, Yann Moix ! Je m’en moque si j’ai les coordonnées perso de Laurent Obertone, Edward Snowden, Theirry Meyssan, Pierre-Yves Rougeyron, Morgan Priest, Paul Joseph Watson, Aldo Sterone, Lucien Cerise, Francis Cousin, ta BAD et la confiance du Taulier.

    C’est la raison pour laquelle nous vivons tous dans le faux omniprésent, que tout le monde enfume tout le monde, qu’on ne sait jamais si cet écran est fait pour montrer ou pour cacher.

    Ça va être à nous de choisir, à nous de savoir :

    Pilule rouge ou pilule bleue ?

    P.S. Je ne donnerais aucune information sur Amandine ou même Sabine. Même sous la torture.

     

    Répondre à ce message

  • Moi aussi j’aimerais avoir une imprimante à billet dans mon placard, et puis ça évite les billets froissé.. Achetez vite pleins d’or, des que la monnaie s’écroulera il y auras un transfère de richesses impressionnant !

     

    Répondre à ce message

  • Spéculation et création ex-nihilo... ça veut dire que l’existence de la plupart des américains est en fait basé sur du vent... philosophiquement, c’est vertigineux.

     

    Répondre à ce message

  • Les US ont bien mieux que le plus gros stock d’or du monde : ce sont les seuls à posséder une planche à billet qui peut les imprimer ad libitum .

     

    Répondre à ce message

  • Ne connaissant pas ce monsieur, j’ai néanmoins arrêté rapidement la visualisation.
    J’ai vite reconnu exactement le genre d’article produit par les vendeurs d’or, et rien de plus.
    On en voit fréquemment passer, faits du même métal, sur le site zerohedge.com

    Cela dit, il est vrai que le dollar est artificiellement maintenu en vie. La concurrence de l’€ est pour lui une menace, avec les projets éventuels de DTS. du FMI.
    Hollande n’ayant apparemment aucun gout pour les pyjamas oranges de Ryker Island a prudemment joué la "synthèse" entre la motion € Merkel et la motion $ Obama, en poussant vers un € un peu mou du genou.

    Le programme Macron/ Merkel, si on le traduisait en terme politiques, pourrait être défini en "attaque sur les salaires". Mais si on le traduit selon un langage monétaire, on pourra parler de dévaluation interne. Bref, pour la Fed, danger d’€ fort redevenant "monnaie de réserve mondiale" concurrente du $.
    Macron va gicler. Evidemment, le vrai coupable sera Poutine, puisque nous savons bien que le FSB contrôle toute la galaxie, et même les trotskystes et les young leaders.

     

    Répondre à ce message


    • La concurrence de l’€ est pour lui une menace



      vous plaisantez, l’euro est la bouée de sauvetage du dollar, pas son concurrent, l’euro permet aux marchés financiers de faire le chassé croisé entre dollar et euro pour maintenir artificiellement le dollar, : quand le dollar monte les marchés se déplacent sur un euro faible, ce qui le fait monter, mais comme l’économie européenne ne peut plus suivre avec un euro fort, les rendements baissent et les marchés retournent sur le dollar sur un dollar faible, du coup, qui remonte c’est un yoyo qui rapporte aux spéculateurs qui jouent sur la monnaie et stabilise ainsi le dollar. De plus les dés sont pipés à la base : la fed garantissant par ses QE réguliers un taux d’intérêt conséquent sur les bons du trésor américain, ils y a une grosse différence de rapport entre acheter du dollar en obligations US et acheter de l’euro en obligations européennes.

      Pour preuve, regardez l’historique du cours dollar /euro depuis 10 ans : hormis le fait qu’en 10 ans l’euro a perdu environ 30% par rapport au dollar,( le cours de l’euro est passé de 1,35 à 1,06 dollar) vous y verrez deux magnifique courbes sinusoïdale avec de belles amplitudes bien régulières (2008 2010 2012 2014, et surtout les volumes échangés sont toujours les mêmes (courbe du bas)
      http://www.boursorama.com/bourse/co...

       
Afficher les commentaires précédents