Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Accord entre Kurdes et Damas sur le déploiement de l’armée syrienne à la frontière turque

Les Kurdes syriens ont annoncé dimanche [13 octobre 2019] soir avoir conclu un accord avec Damas pour le déploiement de l’armée syrienne près de la frontière turque, au cinquième jour de l’offensive d’Ankara contre les forces kurdes dans le nord-est de la Syrie.

 

« Afin de faire face à l’agression turque et empêcher qu’elle se poursuive, nous sommes parvenus à un accord avec le gouvernement syrien pour que l’armée se déploie le long de la frontière turco-syrienne dans le but de soutenir les Forces démocratiques syriennes (FDS) », a annoncé dans un communiqué l’administration kurde.

Outre le soutien à cette alliance de combattants kurdes et arabes, il est précisé dans le communiqué que l’armée syrienne est « appelée à libérer toutes les localités occupées par l’armée turque et ses supplétifs syriens » depuis le début de cette offensive.

[...]

Longtemps marginalisés et victimes de discriminations de la part des autorités centrales de Damas, les Kurdes ont instauré une autonomie de facto dans le nord du pays, à la faveur du conflit déclenché en 2011.

Damas refuse cette autonomie et, par le passé, le pouvoir est même allé jusqu’à qualifier de « traîtres » les combattants de la minorité pour leur alliance avec Washington dans le cadre de la lutte antidjihadiste.

Lire l’article entier sur bfmtv.com

Le conflit turco-kurde, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Il faut toujours mesurer les actions de Trump avec le recul... au lieu d’avoir, comme la diplomatie française et européenne des réactions émotionnelles a chaud assorties de déclarations mettant les uns dans le camp du bien et les autres dans celui du mal. Ce qui arrive aujourd’hui était, je pense, l’objectif du président américain.

     

    • L’opération militaire turque donne un prétexte à Trump pour retirer les troupes du pentagone, pousse les kurde dans les bras du gouvernement syrien ce qui de facto permet la réconciliation nationale et la possibilité de paix qui s’ensuit. Ne doutons pas une seconde que cette opération est menée en concertation avec la Russie, l’Iran, la Syrie et la bénédiction de l’administration Trump.


  • Il se prend pour qui se mec Erdogan d’un coté il dénonce les exactions de l’état hébreux sur le peuple palestinien de l’autre il fait exactement pareil avec les kurdes, ça rime à quoi franchement ?

     

  • J’ai du mal à saisir la portée de ce conflit : s’agit-il d’une manipulation impériale pour faire du Kurdistan le nouveau Daesh, ou bien sommes nous aux portes de la 3ème guerre mondiale ?

     

    • Non au contraire c’est probablement la 3eme guerre mondiale qui vient d’être évité grâce à trump.

      D’abord les occidentaux avaient armé daesh contre assad puis comme la situation a mal tourné et qu’il a fallu se débarrasser de daesh alors ils ont armé le pkk des curdes contre daesh. Maintenant c’est le pkk qui pose problème car ils profitent de la situation pour essayer d’obtenir une indépendance ce qui déstabilise encore la région.

      Ainsi avec ce coup trump mets la Turquie et la Syrie face à face en se retirant. Pris en étau le pkk va devoir se rallier à la syrie puisque la Turquie est pire pour eux et comme assad et erdogan n’ont pas d’intérêt à rentrer en conflit direct ni les moyens avec toutes les alliances alors ils vont devoir rester sur ce statu quo pendant que les forces us quittent la région


    • @soufa2m
      Maintenir un climat de tension dans la région entre les pays musulmans (les kurdes étant juste des prétextes pour les uns et les autres, ballottés au gré des événements)... et surtout maintenir une certaine tranquillité pour Israël leur laissant une possibilité de manoeuvre dans la région. éviter une nouvelle forme de panarabisme (style Nasser), justifier une éventuelle prise de contrôle avec l’établissement du Grand Israël afin d’éviter le chaos (dans ce projet, l’instabilité du moyen-orient est une absolue nécessité, Irak, Libye...). Bon, j’en oublie sans doute !
      En tout cas, force est de constater (comme dirait Fabius) qu’ils font tous du bon boulot...


    • La Turquie veut empecher la France + l’Allemagne + Israel de creer un Israel 2.0 (= "Kurdistan") dans le Nord-Est de la Syrie. Ce nouveau Israel 2.0 serait une grande menace pour tous les pays de cette region : Turquie, Russie, Iran.

      Le clan Trump veut tout simplement se retirer et les laisser se faire la guerre entre eux.


    • Il s’agit d’une opération visant à redessiner les frontières nord de la Syrie, voilà tout.. :


    • Le king

      Vous omettez de prendre en compte l’Histoire, la chronologie des événements. En vous lisant, j’ai l’impression que vous ne vous basez que sur l’actualité + vos à prioris.


    • @thom
      Merci tu as tout compris, ça fait plaisir.
      Je pense même que la Russie est aussi de mèche en plus de Trump, d’Erdogan et de Bachar.
      Ce plan pour intégrer les Kurdes à la Syrie est le meilleur. Il mettra fin au conflit Turco-kurde qui durait depuis trop longtemps et empêche le complexe militaro-indistriel USraélien de créer un Kossovo du Moyen-Orient. Il est évident que Trump et Poutine on du se concerter, et Poutine et Erdogan aussi.

      Preuve que Trump ne sert pas l’agenda sioniste en réalité.
      Donc je retire tout ce que j’ai dit sur Trump, il n’est pas au service d’Israël.
      Saviez-vous que la zone occupée par les Kurdes (Kurdistan) fait en fait partie du projet du Grand Israël ? La pointe extrême nord en fait.


    • @u roitelet

      Faux, il s’agit surtout que le calme revienne de part et d’autre de la frontière en poussant les Kurdes dans les bras des Syriens (et donc hors des bras des occidentaux).


  • je cite BFMTV : « « Longtemps marginalisés et victimes de discriminations de la part des autorités centrales de Damas, les Kurdes ont instauré une autonomie de facto dans le nord du pays, à la faveur du conflit déclenché en 2011. » »

    Faux les Kurdes faisaient parti de l’équation pour contenir la majorité sunnite en Syrie. Contrairement à Saddam Hussein, Hafez El Assad a accueilli des réfugiés et protégé les Kurdes en Syrie.

    je cite : « Damas refuse cette autonomie et, par le passé, le pouvoir est même allé jusqu’à qualifier de « traîtres » les combattants de la minorité pour leur alliance avec Washington dans le cadre de la lutte antijihadiste. »

    Oui la Syrie a raison de les traiter de traites carles Syriens ont protégé les kurdes quand certains étaient persécutés en Irak, jamais en Syrie. Les Kurdes ont vécu pacifiquement en Syrie comme toutes les autres communautés syriennes, de facto ils étaient alliés à toutes les autres minorités dont celle Alaouite à laquelle appartient l’actuel Président, pour contenir la majorité arabe sunnite (base sur laquelle a pu d’ailleurs être déclenchée cette guerre civile). Les Kurdes de Syrie ont voulu tiré leur épingle du jeu de la situation et avancer un pas vers leur objectif d’État indépendant. Mais pendant cette guerre civile jamais SAA et SDF ne se sont combattu, il y avait là une ligne rouge, des informations militaires ont toujours été échangés, voire des armes,...Les choses ne sont donc pas si simple, les Kurdes et l’État syrien, eu égard au passé, ont toujours su qu’ils pourraient résoudre leurs divergences par un compromis. Naturellement donc les Kurdes se tournent vers leur gouvernement central car tous les Kurdes vont le diront, il préfèrent vivre sous le régime syrien que sous celui de la Grande démocratie turcque.

    Tout ça est in fine cousu de fil blanc, on va vers un retour de l’application du traité Syro-Turc ADANA de 1998 sous l’égide bien évidemment des sacrés Russes qui décidément arrivent encore à mettre d’accord tout le monde....Je suis ébahi

    Mais ne nous réjouissons pas trop vite car il y aurait encore 3.5 millions de réfugiés syriens en Turquie, vivier sans conteste de terrorisme en puissance. On en fait quoi ?
    Je vous laisse réfléchir un peu.
    Les Occidentaux ont voulu jouer aux cons en Syrie, ils ont perdu, ben maintenant l’Europe (pas les US) va devoir payer la facture, et elle va être très très salée... Échec et Mat

     

    • J’ai beau tourner les choses dans tous les sens
      D’abord pourquoi La France plus que tout autre pays
      voulait le départ de Assad ?
      en quoi c’était important ?
      Assad est alouite un dérivé des chiites
      Quest ce que La France s’en fout
      que la Syrie soit dirigé par des sunnites ou des chiites
      la seule explication possible est que
      Les clients achats d’armement en milliards de de dollars
      que sont les pays du golf émirats et saoudiens Sunnites
      qui donnent des contrats et bases militaires
      demande à la France
      cette contre partie de saper le régime d’assassin
      Aucune autre explication possible
      D’autres verraient la main des Sionnistes ?
      la France se fout d’israel comme de sa dernière chemise

      des millards et de milliers d’emplois pour l’armem sont en jeu
      israel ne rapporte pas un kopec à la France

       

    • pour ceux qui n’ont pas connaissance de l’accord d’Adana de 1998 (valable surtout pour les journaputes qui visiblement ne veulent toujours pas faire leur boulot correctement), voici le lien wikipedia.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Accor...

      Si on se place d ’un point de vue purement juridique et diplomatique (mais bien évidemment toutes les parties prenantes ont des arrières pensées), l’intervention de la Turquie en Syrie n’est pas dénuée de fondements juridiques, le PKK a bel et bien été reconnu organisation terroriste par la Syrie, et elle s’était engagée à lutter contre le PKK et que si elle nE le faisait pas la Turquie avait le droit de le faire à sa place...
      Eh oui rien n’est simpliste dans ce bas monde....

       

      • Merci de l’information, j’ignorais que l’accord était toujours en vigueur. J’avais juste vu ER en parler dans un petit article de VoltaireNet il y a quelques jours (ce qui m’avait étonné, car Meyssan est en général très opposé à l’intervention turque en Syrie). Quant aux merdias mainstream, n’en parlons pas il n’y a aucune info à par de l’excitation émotionnelle (BHL demande à l’Europe d’envoyer ses soldats remplacer les Américains…).

        Mention spéciale aux extrémistes de gauche qui sont plus excités que jamais à l’idée de crever pour le plan israélien pour le M-O.

        Si l’armée syrienne reprend le contrôle de l’Est, c’est un pas en avant vers la reprise totale du territoire (en partie grâce au retrait de Trump aussi). L’idéal serait maintenant un accord entre la Syrie et la Turquie pour créer un corridor au nord, où le PKK ne serait plus présent.


    • #2297580

      Il s’agirait quand même de dire la chose la plus importante, si Bachar ose envoyer son armée combattre au côté des kurdes et qu’ils tuent des turcs, s’en est fini pour lui, la puissante et fière armée turque détruira ce régime et fera flotter le drapeau rouge sur la Syrie.

       

      • Non je pense l’inverse , si l’armée syrienne décide de rentrer frontalement contre l’armée turc ,ce sera la fin de la Turquie , une vague tellement puissante arrachera tout sur son passage et le drapeaux syrien flottera aux dessus d Ankara


      • Sauf si l’Ours sort de sa tanière... Et même...


      • Vous semblez avoir oublié l’option Russe dans tout cela .


      • Ceci dit, si tous les Turcs, en âge de combattre, qui se prélassent en Europe, partent au combat pour leur Patrie, peut-être que ça peut jouer...
        Ah, ça fait pas rire ? Désolé...


      • … et Israël bombardera le sud de la Syrie .


      • Les gars...on n’est pas dans Rambo...

        Gardez une chose à l’esprit : on n’a pas toutes les données...

        ( et gardez également à l’esprit que Erdogan s’est fait trahir bien comme il faut par ses "alliés" occidentaux (Coup d’État raté)...et il est pas près de le digérer, allant jusqu’à défoncer le "plan B" occidental qui visait à diviser la Syrie (cf. sa petite phrase importante contre Macron : "Macron veut diviser la Syrie !"))

        Si l’armée syrienne reprend le contrôle de son territoire et calme les kurdes sur leurs revendications, l’armée turque n’aura plus de raison d’intervenir (si l’armée syrienne avait tenté de reprendre ces territoires = prétexte pour intensifier la guerre contre la Syrie....seul la Turquie pouvait faire, ce qu’elle fait en ce moment (virer les belligérents étrangers illégaux) sans donner de prétexte à une intervention internationale)

        En tout cas c’est ma vision, et seul l’avenir me dira si je vois juste.

        Ce que je remarque également, c’est que celui qui gesticule le plus en ce moment pour maintenir le bourbier, c’est Macron...


      • @S
        Tout à fait d’accord avec toi.
        C’est un plan bien pensé... à la Putin.
        Le risque objectif de l’opération est trop important afin qu’il s’agisse des entreprises unilatérales.
        Je pense que tout le monde est au courant.
        Sinon, effectivement ce serait la folie. Mais ça ne peut pas l’être puisque les russes sont présents.
        Le dénument "cathartique" est effectivement l’arrivée salvatrice de l’armée syrienne.
        Le seul inconnu, c’est effectivement une potentielle nouvelles "trahison" kurde.
        Bon, on les a laissé 5 jours sous les bombes turques avant qu’ils bougent.
        Mais tout est bien qui fini bien. (même si ça sonne un peu cinique, après toutes les horreurs passées dans ce pays...)
        Et puis la libération opportune des familles de djihadistes... n’était-elle pas éventuellement réclameée par ces derniers pour qu’ils acceptent de foutre le camps ?
        Tout cela s’accorderait.


      • @Du calme !
        Lors du coup d’état manqué en Turquie, mon ami turc qui est né en Belgique tout comme moi, a pris directement l’avion pour aller soutenir et proteger erdogan, ca peut paraître fou mais je vous promet que c vrai. Lui et ses 2 frères se sont mis face aux chars de l’armée turque qui voulais renverser le président et les on pris a parti quitte a se faire écrasés. Ne jamais sous estimer le nationalisme turque.


    • Comment l’armée syrienne pourrait-elle réoccuper la frontière nord sans faire appel à l’aviation russe pour détruire les chars turcs ?

       

      • L’armée syrienne est une armée agerrie, bien organisée, instruite et équipée par les russes.
        Tout ça compte.
        Et puis, j’imagine mal, que tout ce sénario soit en train de se dérouler sans que les russes aient été consultés.
        Au contraire, je pense que tout est calculé à l’avance afin que les kurdes syriens soient "domptés" et que le spectre d’un kurdistan pro us, pro juda et pro pkk s’éloigne.
        Ca arrange tout le monde.
        Les russes sont là. Faut pas oublier. Les coups d’Erdogan et d’Assad sont des coups d’échecs géopolitique. En vrai, certes. Et assez brillant.
        Je pense même que Trump est au parfum également...


    • Voir tous les pontes du RN défendre les Kurdes a quelque chose d’affligeant.
      Beurkk.

       

      • Selon comment penche la balance, si ça se trouve on accueillera de très nombreux Kurdes sur notre Territoire de France. Le RN (néo sioniste) sera sûrement « solidaire ». Remarquez, je ne suis pas contre (au point où on en est en la matière), ça nous fera un peu d’ambiance. On observera alors le « vivre-ensemble » dont les associations Turques prosélytes nous rebattent les oreilles. Vivre ensemble Kurdo-Turc local, pour se montrer exemplaire...


    • Je me rejoui de la reaction de Béhachél à cette nouvelle !


    • Mon hypothèse est que Erdogan ressemble de plus en plus à Saddam : Si l’ont en croit ce qu’il s’est passé avec la tentative de putsh avortée, il y a quand meme une force assez puissante qui veut le mettre sur la touche.
      Hors, nous savons que faire la guerre coute chère, on a deja vu wall street attaquer la monnaie Turc... On sait aussi qu’il y à beaucoup de Kurdes dans l’est de la Turquie.. La présence américaine empêchait une certaine dérive, du moins assurait un équilibre des forces. Il ne faut pas prendre les Kurdes pour des amateurs, il savent faire la guerre et le mauvais signe c’est qu’ on a vu BHL chez eux il n’y a pas longtemps..
      La turquie va s’enliser dans ce conflit qui va fortement ressembler à une guérilla, les Kurdes sont nombreux et ne manquent pas d’hommes, ce qui va fortement affaiblir la sublime porte. Le prétexte parfait pour une intervention militaire . Wall street attaquera l’économie Turc et la Turquie finira comme la Syrie. L’empire n’aime pas les chefs d’états musulmans trop autoritaire . Khadafi, Assad, Saddam, ben Ali.... Ils ressemble tous à peut près à Erdogan qui semble être le suivant.

       

      • Je ne crois pas du tout à votre raisonnement
        la turquie d’aujourdhui a fait un meilleur choix
        que leur ancêtre ottoman qui avait choisi l’axe nazi
        la Turquie d’aujourdhui choisit l’otan
        Grace à sa participation à l’otan
        Elle occupe la moitié de chiypre
        elle offre à l’otan Sa position stratégique géographique
        en plus des bases américaines
        tellement que sa position est confortable
        la turquie achète des radars à la Russie
        Trump se met en colère mais la caravane passe


    • Quel coup de maitre , Encore une foi c’est la russie qui a la main , ca semble réfléchi bien en aval et manifestement Trump était au parfum . Attendons les réactions de nos crétins de dirigeants européens, sans oublier qu’Israël n’arrête jamais . Ils sont a l’attaque partout, et extrêmement acharnés, idéologiquement rien ne leur semblera interdit ou immoral si cela sert leur emprise pour dominer le monde .

       

    • Cette opération militaire est le chant du signe de Erdogan !
      Et c’est pas moi qui vais le pleurer, ce petit monsieur qui n’a eu de cesse d’aller dans le sens du vent.


    • Erdogan veut faire d’une pierre deux coups : se débarrasser des réfugiés syriens en Turquie, en les envoyant en Syrie, dans le Kurdistan syrien, c’est à dire des arabes syriens chez les Kurdes syriens, pour embêter les nationaux-marxistes Kurdes alliés de PKK.


    • Hahaha, certains Kurdes de Syrie n’ont certainement pas oublié l’époque où papa Assad hébergeait le boss du PKK. Même s’ils (des deux côtés) ont tourné casaque ultérieurement.

      Soyez certains que la Syrie, la Turquie, la Russie, l’Iran, certaines factions YPG + tribus sunnites et minorités (sans doute une partie des militaires US également) ont réfléchi à une future République Arabe Syrienne non balkanisée, qui aurait été fatale à tous !

      Et si au passage quelques milices "pro-turques" (mixées entre habitants locaux plus ou moins fréristes ou salafistes, sans compter les jihadistes recyclés) se prenaient des raclées, cela ne ferait de peine à aucun des belligérants. Entre eux et les millions de "déplacés", Erdogan a du faire son choix. Enfin je peux me tromper...


    • Il y a trop de Kurdes pour qu’on s’en mêle (contrepèterie).

       

Commentaires suivants