Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Acte de révolte ? Les étudiants de Marion Maréchal se choisissent un parrain "antisémite"

Ex-porte-plume du maréchal Pétain, le général avait notamment écrit un article en 1938 dans lequel il comparait les juifs à un « cancer ».

 

Les étudiants de l’école de l’ancienne députée FN Marion Maréchal ont pris pour parrain un général héros des deux guerres mondiales mais notoirement antisémite, que l’École militaire de Saint-Cyr avait aussi choisi pour une promotion mais que l’armée avait en novembre décidé de débaptiser.

 

« Pour l’honneur et en mémoire du général Loustaunau-Lacau »

« La flamme de la Résistance ne pouvant s’éteindre, pour l’honneur de ce général et de tous les résistants de 1940, la première promotion de l’Institut de sciences sociales, économiques, et politiques (Issep) a [...] décidé de reprendre [Georges] Loustaunau-Lacau pour parrain », ont écrit les étudiants en magistère 1 de l’Issep dans une tribune publiée jeudi par l’hebdomadaire Valeurs Actuelles intitulée « Pour l’honneur et en mémoire du général Loustaunau-Lacau ».

En novembre, l’armée de Terre avait décidé de renommer la promotion 2016-2019 de l’École Spéciale Militaire de Saint-Cyr – qui forme ses futurs officiers supérieurs – baptisée jusqu’ici « général Loustaunau-Lacau », héros des deux guerres mondiales mais notoirement antisémite.

La décision de l’armée « jette l’opprobre sur une des plus hautes figures de la Résistance française et la condamne à l’oubli », dénoncent les étudiants de l’école fondée cette année à Lyon par la nièce de Marine Le Pen.

Lire la suite de l’article sur nouvelobs.com

Voir aussi, sur E&R :

Se réapproprier l’histoire de France avec Kontre Kulture :

 






Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents