Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

Tapin ou crétin ?

François Ruffin a un vieux rêve : faire l’union des gauches. À cela près que son parcours de bourgeois altermondialiste (scolarité en établissement privé catholique, maîtrise de lettres à l’université, deux ans à l’université du Texas, diplôme du Centre de formation des journalistes puis journaliste, réalisateur et enfin député ; fils d’un cadre de Bonduelle [1], sœur PDG passée par l’ESSEC) l’empêche de penser la lutte des classes correctement : pour lui, les « gauches » ce sont les syndicats, les bobo-écolos, les « jeunes », les étudiants, les féministes, les « quartiers »...

 

 

En pleine révolte sociale des classes moyennes prolétarisées, le représentant de La France insoumise ne trouve donc rien d’autre à faire que d’agiter une soi-disant conscience de classe de catégories au mieux improductives, au pire expertes en parasitisme. Et pour couronner le tout de s’afficher en Une des Inrockuptibles, le « magazine culturel de gauche » appartenant au banquier d’affaires et oligarque médiatique Matthieu Pigasse [2].

 

 

Les maîtres à penser de Ruffin ? Serge Halimi, Pierre Bourdieu, Daniel Mermet, Michael Moore.

Ses faits d’armes ? Figure de proue du mouvement de branleurs aux revendications sociétales Nuit debout en 2016, réalisateur du documentaire Merci Patron ! récompensé du César du meilleur film documentaire à la 42e cérémonie des César en 2017 [3].

Son crédo ? La « convergence des luttes ». Soit le fantasme (ou l’arnaque) de la jonction « des classes éduquées et des classes populaires », comprendre des écolos et des opprimés, comprendre des bobos et des racailles.

Voilà pourquoi depuis un certain temps, celui qui a voté pour Emmanuel Macron au second tour des élections de 2017 (et fréquenté le même établissement scolaire privé jésuite que lui) s’échine à servir la soupe anti-populaire aux « quartiers », enfin à ceux qui s’en revendiquent. Ruffin ne connaît pas la banlieue, c’est un monde qui lui échappe, lui qui vient d’un milieu bourgeois de province [4]. De son point de vue, des Noirs et des Arabes qui appellent à lyncher les « Gilets jaunes fachos » représentent les classes populaires, puisqu’ils sont Noirs et Arabes !

 

Voir les interventions hystériques et haineuses des représentants du comité Adama Traoré de la 5ème à la 13ème minute :

 

Comme toujours avec les gauchistes, ces idiots utiles du grand capital, leurs rhétoriques n’aboutissent qu’à la division entre les travailleurs, comme le prouve le discours démagogique et mensonger de Ruffin sur l’ISF qui désigne la bourgeoisie entrepreneuriale comme l’ennemie à abattre pour masquer la prédation bancaire et le scandale de la dette. Empêcher la jonction révolutionnaire entre les petits patrons et les salariés, les classes moyennes et les prolétaires, voilà le rôle éternel de la gauche antisociale.

En promouvant les bien-pensants libertaires et les chasseurs antiracistes, en misant sur une hypocrite convergence avec les Gilets jaunes, qu’espère François Ruffin à part devenir le nouveau Olivier Besancenot ?

À moins que le calcul de l’homme politique picard qui a détrôné Maxime Gremetz dans sa circonscription de la Somme soit celui-ci : se positionner en porte-parole des « urbains », en canalisateur de la banlieue, en négociateur et interlocuteur privilégié avec le pouvoir d’aujourd’hui et de demain.

« C’est le mâle dominant à l’ego surdimensionné, au combat obsessionnel… Vous verrez, il finira patron. » (Un ex-ami de François Ruffin)

François Ruffin s’imagine certainement être appelé à de hautes responsabilités dans les prochains jours. Mais rendra-t-il des comptes sur sa responsabilité en cas de déferlement violent des banlieues racaillisées et des casseurs antifas sur la capitale ?

Représentant de gauche de la racialisation et de la communautarisation de la lutte des classes, donc parfait complément de la ligne Zemmour, Ruffin coiffera-t-il Mélenchon et Corbière sur le poteau de l’après-Macron ? Comme l’avait prédit Emmanuel Todd en 2017 : « François Ruffin, c’est la vraie alternative de gauche à Marine Le Pen. » Et demain le meilleur sparring-partner de la dictature militaire ?

Notes

[1] Jean-Claude Ruffin, responsable agronomique de Private Label, une filiale du groupe Bonduelle spécialisée dans la production de légumes en conserves : « Il y a une quinzaine d’années nous entretenions un rapport de force avec les agriculteurs. Aujourd’hui, nous sommes davantage dans la concertation. »

[2] Responsable mondial des fusions-acquisitions et du conseil aux gouvernements de la banque Lazard, dont il est directeur général délégué en France ainsi que propriétaire et président des Nouvelles Éditions indépendantes (qui contrôle le magazine Les Inrockuptibles et Radio Nova), et actionnaire du Groupe Le Monde et du Huffington Post.

[3] Un succès en salle qui lui assure une bonne rente.

[4] Comme son rival de cour d’école le président banquier Macron.

Pendant ce temps :

À ne surtout pas manquer :

Tout ce que Ruffin ne dit pas aux Français, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2095812
    Le 7 décembre à 12:12 par olivier
    François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

    Ruffin a encore beaucoup de "mauvais côté", mais si on s’intéresse à la ligne E-R, il faut bien trouver des passerelles. Ruffin se déclare comme un chrétien ne croyant pas en Dieu . C’est une analyse qu’on aurait aimé entendre avant. Je crois pas en Dieu, mais je crois dans la réalité des valeurs chrétiennes comme faisant partie de l’éducation française et appartenant aux racines de l’Europe. Bien sur c’est un bourgeois et un leader avec mentalité entrepreneuriale. Malgré toute la gauchiasse de son parcours et de ses fréquentations, il faut garder la main tendue avec ce type de personne Il sera toujours temps de la transformer en poing dans la gueule si nécessaire.

     

    Répondre à ce message

    • #2096467
      Le 8 décembre à 01:01 par Gyl
      François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

      Ruffin n’est pas un mauvais bougre humainement parlant.
      Même s’il n’est pas tout à fait sur la ligne d’un Kuzmanovic.
      Un peu naïf et benêt pas pas méchant pour 2 sous.
      Le genre de personnes avec qui ont peut éventuellement travailler.
      Le mettre dans le même panier que corbières, Melenchon et Obono, faire du "Ruffin bashing" serait une erreur.

       
    • #2097457
      Le 9 décembre à 12:00 par Eric
      François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

      « Le poing dans la gueule » n’est possible que quand on n’est pas en retard sur le timing. Certains GJ ne s’y sont pas trompés et ne se sont pas laissés endormir. Un éclairage sur la sincérité ainsi que le désintéressement sans la moindre arrière-pensée du sieur Ruffin.
      http://www.courrier-picard.fr/15382...
      Les gens sont de plus en plus prudents car échaudés depuis trop longtemps par les trahisons successives de la gauche (et l’on pourrait en dire autant de l’autre « bord »), ce en quoi on peut difficilement leur donner tort. Bref, une prudence et une circonspection de bon aloi. Si LFI ne fait pas son aggiornamento, alors elle fera ce qui se profile pour elle et qui est d’ailleurs en train de se produire en son sein au travers de la purge de bons éléments, à savoir occuper l’espace laissé par le PS ... dont plus personne ne veut ! Le risque pour elle est de suivre la même pente que le RN, c’est-à-dire aller a l’inverse de ce que les gens attendent alors qu’il y a un boulevard politique devant eux. Et s’ils ne veulent pas le prendre, et ce pour x raisons ... et bien qu’ils crèvent ! :-)

       
  • #2095817
    Le 7 décembre à 12:17 par imus
    François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

    Le "punchingball" la soit-disant confidence de macron en privé, "dévoilée" par une journaliste de bfmwc, déjà oubliée ?

    Grossière manipulation psychologique mais tout le monde est tombé dedans.

    Ils nous rejouent le scénario :
    - Ryssen à la une,
    - les ministres confient avoir "peur pour leur vie" mais tout cela est annoncé en grande pompe
    - abdoul qui dit vouloir monter avec des armes sur RMC (d’où on prévient ses ennemis quand on fait un coup d’état ????)
    - un compte d’une asso juive qui balance "on a perdu la guerre du net les amis, c’est fini"
    - un comédie, professionnel des débats TV(! ?) qui remet à sa place la sorcière ...

    Faisons leur crier victoire d’avance et affaiblissons les pour mieux les retourner.

    Mon dieu que c’est grossier.

     

    Répondre à ce message

  • #2095850
    Le 7 décembre à 12:48 par TeddyTed
    François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

    Je m’intéresse à Ruffin depuis son livre pertinent écrit après son école de journaliste (l’ESJ Paris). Je lis Fakir et je suis la plupart de ses interventions. Un truc de sûr, c’est le "politique" actuel qui a le mieux su prendre le train des Gilets jaunes.
    Nicolas Dupont-Aignan lui aussi était crédible sur le sujet (puisque les abus de la sur-répression routière font partie de son programme depuis longtemps et que le mouvement GJ en est issu), et lui aussi soutient les Gilets jaunes, mais Ruffin passe mieux sur le terrain (il est aussi motard, il ne se costume pas etc.)
    Toutefois, en ce qui me concerne, Ruffin est mort quand il a appelé à voter Macron lors des dernières élections, face au programme social de Marine Le Pen. Il a repris des couleurs avec ses interventions en tant que député (de la FI, plus ou moins sociale-traitre tout de même). Il est re-mourru (lol) avec cette prestation pitoyable - incroyablement haineuse envers les Gilets jaunes - devant les "représentants du Comité Adama". Mais là il vient de mourir définitivement, avec cette couverture-promo des Inrocks, le magazine du super-bobo world (du banquier Pigasse)...
    Il va peut-être devenir quelqu’un après la Bataille de Paris demain, mais ça lui fait déjà quelques grosses casseroles au cul.

     

    Répondre à ce message

  • #2095851
    Le 7 décembre à 12:49 par pépé
    François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

    Il y a deux sortes de politiciens : les gens bien et les pourris . Les gens bien réclament le retour de la proportionnelle . Les autres, quoi qu’ils disent, sont des pourris, ils passent leur temps à noyer le poisson .

     

    Répondre à ce message

  • #2095865
    Le 7 décembre à 13:00 par JUL
    François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

    On parie que dans moins de deux mois, on aura la gillet jaune Karl Lagerfeld des plus tendance pour un peu moins de €1000 ?

     

    Répondre à ce message

  • #2095974
    Le 7 décembre à 14:41 par katarina
    François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

    Ruffin est un fils de cadre de l’entreprise Bonduelle, c’est un traite, de plus il cottoit les délinquants de la famille Traoré, et parle du racisme alors qu’il y a plus de 18 musulmans et d’origine étrangère dans l’assemblée nationale française, et plusieurs personnes d’origine étrangère à des postes important, dans la police, la presse, les médias TV, des cadres d’associations, d’assistants des maires, des chroniqueurs, des responsables des syndicats....il salit le mouvement des gilets jaune et mélange les revendications des français avec celles des quartiers islamisés favorisés justement

     

    Répondre à ce message

  • #2096068
    Le 7 décembre à 16:35 par lamino
    François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

    Sur ce coups, vous auriez pu éviter de perdre du temps à écrire un article : juste la photo de la couverture de ce torchon suffisait à tout dire. Rien que çà, c’est une consécration riche de sens pour tout le monde ;)

     

    Répondre à ce message

  • #2096358
    Le 7 décembre à 21:43 par PACKGIL
    François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

    C’est lamentable révoltant au bord de l’explosion quand on entend ce discours ...qui peut croire en cette Adama Traoré...elle veut mettre le feu elle est mandatée sans aucun doute ... merci a cette femme qui la contredit ...bravo à vous madame !....J’avais un doute sur Ruffin maintenant j’en ai plus..pathétique et vivent les gilets jaunes les vrais et je crois ...je pense que la majorité sait faire la différence entre les vrais gilets et les fauts courage pour demain ( et pendant ce temps-là macron va signer le pacte sur les migrations de l’Onu à Marrakech les 9 et 10 décembre) .

     

    Répondre à ce message

  • #2096425
    Le 7 décembre à 23:53 par A human of Zin
    François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

    C’est vrai qu’avec ce seul geste - une couv’ médiatique branchouille pour classes moyennes + et au-delà, complètement à côté de ce qu’il se passe en ce moment - il ruine tout son "boulot de terrain" ; comme dit Claude Sicre : "je ne ’vais’ pas sur le terrain, je suis que là soir et matin".

    C’est là qu’on sent qu’il s’est fait plaisir, dame.
    Ruffin est sympathique mais ça s’arrête là.

    Merci E&R pour avoir délivré son pedigree, sinon j’aurais continuer de m’imaginer qu’il venait de la classe moyenne-moyenne, comme votre serviteur, et qu’il était particulièrement doué.
    C’est un fait que, quand on a expérimenté la privation, l’obstacle social et matériel, avec l’angoisse du lendemain, on a acquis quelque chose que personne ne peut vous voler, c’est celle de faire partie du lot commun des humains.

    Bien des gens en France ne l’expérimentent pas et c’est tant mieux, c’est très bien et c’est même ça le but - tant qu’ils ne cherchent pas à se faire passer pour ceux qu’ils ne peuvent comprendre.

     

    Répondre à ce message

  • #2097012
    Le 8 décembre à 19:05 par Medjool
    François Ruffin en couverture des Inrockuptibles

    Il n’est pas étonnant que Pigasse mette Ruffin en couverture des Inrockuptibles, ils sont congénères.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents