Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Affaire Epstein : le prince Andrew se retire de la vie publique

La pression était trop forte et il faut protéger la Couronne. Depuis son interview calamiteuse du week-end, elle ne cessait de monter sur le prince Andrew. Un communiqué de Buckingham a annoncé mercredi soir que le duc d’York mettait fin à « tous ses engagements publics ». Il reconnaît que l’association de son nom avec celui du pédophile – retrouvé mort en prison l’été dernier – causait des turbulences préjudiciables au travail de la famille royale.

 

Pour se défendre dans l’affaire Epstein, le deuxième fils d’Elizabeth II avait accepté un long entretien sur la BBC. Andrew, 59 ans, est en effet mis en cause par une femme, Virginia Roberts, qui affirme avoir été contrainte d’avoir des relations sexuelles avec le prince alors qu’elle n’avait que 17 ans. Il s’est contenté de contester ces accusations, avec parfois des arguments qui ont soulevé les sarcasmes de la presse, sans prendre nettement ses distances vis-à-vis du millionnaire pédophile ni manifester d’empathie pour ses victimes. Dans le communiqué, le prince dit regretter sans équivoque sa relation « mal avisée » avec le sulfureux financier américain. Et il se dit prêt à collaborer si besoin aux enquêtes sur Epstein.

Depuis, les lâchages ou prises de distance par rapport au prince se sont multipliés, qu’il s’agisse d’entreprises, d’associations ou d’universités. […]

Pour parfaire le tableau, le prince Andrew fait face aussi à des accusations de racisme. L’ex-ministre de l’Intérieur de Tony Blair, Jacqui Smith, a confié être « restée bouche bée » en entendant des commentaires racistes du prince sur les Arabes, lors d’un dîner officiel en l’honneur de la famille royale saoudienne.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants