Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Affaire Griveaux : les déclarations d’Alexandra de Taddeo aux enquêteurs

De sa rencontre avec Benjamin Griveaux à la destruction des vidéos... Le service police-justice de franceinfo a pu prendre connaissance des principales déclarations d’Alexandra de Taddeo lors de sa garde à vue dans l’affaire Griveaux. La jeune femme de 29 ans, compagne de l’artiste russe Piotr Pavlenski, a bien reconnu être la destinataire des vidéos à caractère sexuel de l’ex candidat à la mairie de Paris, mais elle rejette toute responsabilité dans leur diffusion. Le couple a été mis en examen notamment pour « atteinte à l’intimité de la vie privée ».

 

Sur sa rencontre avec Benjamin Griveaux

Alexandra de Taddeo a expliqué aux enquêteurs avoir contacté Benjamin Griveaux en mai 2018. À l’époque il est encore porte-parole du gouvernement. La jeune femme dit l’avoir approché via son compte Instagram avant d’échanger assez vite en privé des photos et des vidéos intimes. Les messages sont envoyés exclusivement par Instagram et Messenger, selon les déclarations de la jeune femme.

D’après les informations de franceinfo, l’étudiante de 29 ans a assuré devant les policiers qu’il n’y a eu qu’une seule rencontre physique, dans son appartement du 16e arrondissement, en mai 2018. Alexandra de Taddeo et Benjamin Griveaux poursuivent ensuite leurs échanges virtuels pendant quelques mois jusqu’en janvier 2019, lorsqu’elle se met en couple avec Piotr Pavlenski.

Alexandra de Taddeo assure ne pas être restée en mauvais termes avec Benjamin Griveaux. Elle a affirmé aux enquêteurs qu’elle voyait cela comme un jeu. La jeune femme dit n’avoir gardé aucune animosité envers lui, ni aucun désir de vengeance. Elle a également affirmé n’avoir jamais exercé de chantage à l’encontre de Benjamin Griveaux, qui ne savait pas qu’elle avait conservé ses vidéos, selon elle.

 

Sur l’origine et la conservation des vidéos

Alexandra de Taddeo se souvient avoir enregistré quatre vidéos de Benjamin Griveaux sur une petite dizaine qu’elle a reçue. La jeune femme dit aussi avoir aussi conservé des parties de conversation.

(...)

Face à l’ampleur de l’affaire, elle reconnaît avoir supprimé toutes les vidéos avant son interpellation puis avoir reformaté à plusieurs reprises son ordinateur et son téléphone. Selon nos informations, la jeune femme s’est également débarrassée d’une clef USB qui contenait les vidéos dans les toilettes d’un bar.

 

Sur la diffusion des vidéos sur Internet

(...)

Elle explique avoir aidé son compagnon dans la création du site qui va diffuser les images mais elle dit ne pas savoir beaucoup de choses à ce sujet, car Pavlenski était secret sur ce projet. Alexandra de Taddeo assure que son compagnon ne visait pas seulement Benjamin Griveaux : d’autres hommes politiques devaient se retrouver sur ce site pour des faits similaires.

Alexandra de Taddeo a répété aux enquêteurs être étrangère à la mise en ligne des vidéos, qu’elle y était opposée et s’est même disputée avec Pavlenski à ce sujet. Mais elle a affirmé avoir ensuite compris et soutenu la démarche de son compagnon.

 

Sur ses liens avec Piotr Pavlenski

Durant la garde à vue, un policier lui demande alors si elle a déjà été escort-girl. Non jamais, répond Alexandra de Taddeo car Piotr Pavlenski ne l’accepterait pas, selon elle. La jeune femme a estimé que c’est contraire aux principes de son compagnon, qu’elle a rencontré en novembre 2018. Elle s’était intéressée à son activité dès l’été 2017 et était allée le voir lors d’une conférence à Paris. Elle l’avait ensuite contacté par mail pour faire une interview audio, mais n’a pu le rencontrer qu’après sa sortie de prison (Pavlenski a passé 11 mois en détention après l’incendie d’une succursale de la Banque de France). Quand ils commencent à sortir ensemble, en janvier 2019, elle le met au courant de la relation qu’elle avait entretenue avec Benjamin Griveaux. Mais selon elle, Pavlenski n’a commencé à s’intéresser à lui que quand l’ancien porte-parole du gouvernement a fait acte de candidature à la mairie de Paris.

Lire l’intégralité de l’article sur francetvinfo.fr

Le sac de nœuds politico-sexuel

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Que l’on exhibe ses attributs ou ses opinions sur internet, il faut savoir qu’il n’y a aucune confidentialité, rien n’est sécurisé tout appartient à tout le monde.. l’érection d’un Ministre n’est pas mieux protégée qu’un commentaire politique, et c’est dans un sens équitable.. Sécurité pour tous ou totale transparence, les règles doivent être les mêmes pour le péquin moyen ou l’édile en rut..


  • #2394549

    Les commentaires sur Francetvinfo... Nos discussions sur l’article ER précédent...
    Toujours est-il que Griveaux, toute arrogance oubliée, la queue entre les jambes (oui, je sais), a démissionné. Il a démissionné ! Avec retombée en pluie fine sur la gueule de Macrounet.
    Parfait ! Après que ça vienne d’une petite pute ou d’un naze performeur rejeté par les Russes mais accueilli chez nous, c’est un détail, mais un détail croustillant je l’accorde.
    Rien sur l’ambiance familiale des Griveaux ? La belle famille de bon ton ? Allez, pensée pour les enfants, issus du cloaque, mais qui ne sont pas cause.


  • Ce gouvernement me fait rire et honte en même temps... !
    Quand on voit des million de videos de pornographie ( et même de pédophilie ) à la portée des enfants sur internet, ils font tout un ramdam pour une petit bite qui se balade sur le NET... !
    Bon, c’est une bite gouvernementale, et alors !!!


  • L’attitude de cette fille n’est vraiment pas clair, notamment si ses premières rencontres finissent dans un appartement ou avec des vidéos dans des toilettes !

    Il n’empêche. Griveaux s’est grillé tout seul comme un grand irresponsable de ce gouvernement. Le plus navrant est de voir comment les moyens policiers mis en place dans cette affaire sont rapides et disproportionnés par rapport à ceux mis à disposition de monsieur tout le monde. Rappelez-vous cet agriculteur qui a porté plainte 30 fois avant que la justice ne bouge. Mais seulement pour le mettre en examen lorsqu’il a fini par tirer sur les voleurs.


  • Marc Dorcel a dû contacter Alexandra pour qu’elle tourne dans un de ses films, elle semble douée . 200 000 euros ?

     

  • Vouloir jouer les BCBG pour faire un carrière politique et poster des vidéos de branlette !
    C’est bien, ça fait un crétin de moins au pouvoir.


  • Baiser dans les chiottes et s’y filmer : la TRES grande classe .

     

  • "Je ne suis pas escort girl car Piotr ne serait pas d’accord" !!!!!

    Et avant Piotr ?

    Et comment vit cette jeune femme de 29 ans depuis plusieurs années dans le 16ème arrondissement de Paris sans avoir jamais travaillé, donc jamais avoir eu de revenus ?

    Pas clair, pas crédible, mais ni la police ni la presse ne s’étonne des incohérences de cette fille aux goûts bizarres...

     

    • Tout-à-fait d’accord avec vous..... une ÉTUDIANTE de 29 ans (elle a un doctorat en quoi ?)....son histoire ressemble à du blabla mis au point avec son avocat :

      Elle ne savait pas, c’etait juste un jeu, elle n’etait pas d’accord au début, elle aime tout le monde...pas du tout convaincu..... surtout qu’elle avait des enregistrements de partout, PC, téléphone et usb....bizarre de faire autant de sauvegarde de la bite de son amant ministre.... qu’elle laisse pour un artiste qui se cloue les couilles en pleine rue...

      Et puis le coup des multiples formatage de son pc et téléphone.... à mon sens c’est plutôt pour éviter qu’on ne remonte le fils en découvrant d’autres conversations qui soit l’encouragent à travailler sur griveau, soit sur d’autres....

      Ceci dit , cette histoire est très distrayante ! Je crois que ça serait un super film hollywoodien ...


    • Elle est rentière, vraisemblablement. Bien que son parcours apparaisse comme brillant (Droit ; Oxford ; polyglotte) elle ne semble pas forcément avoir les pieds sur terre, maraboutée qu’elle semble avoir été par l’anarchiste de service, qui est désormais son compagnon.
      Il semble même l’avoir mise au pas, car effectivement, vu qu’elle sait qu’elle est mignonne, il faut comprendre qu’elle n’aurait pas été contre l’idée de faire escort, bien qu’ayant des diplômes lui permettant d’adopter une autre voie (!) La nana, pourtant dépeinte comme intelligente, est quelque peu barrée comme je le disais.


    • Elle a certainement gagné le jackpot au casino de Deauville comme un certain Thomas Fabius


  • C’est toujours Alexandra qui prend l’initiative des contacts, et elle ne semble pourtant pas apprécier physiquement ces contacts : une seule rencontre (officiellement) avec Benjamin. Elle n’est pas escort girl parce que cela ne plairait pas à Piotr. Le serait-elle sinon ? L’a-t-elle été auparavant ? Une escort girl apprécie-t-elle physiquement ses partenaires ? Envoie-t-on des images grivoises à sa douce fiancée, ou à sa jolie maîtresse bon chic bon genre ?
    D’après sa bio, elle est quelque chose à l’ONU, et non pas simple "étudiante", donc bien relationnée, ce qui explique que sa prise de contact avec Benjamin ait porté ses fruits.
    Alexandra fait penser à une Esther bien utile. Sa relation avec Piotr a peut-être été télécommandée. Le compte y est : un échappé des geôles et une rémunérée de l’ONU au physique avantageux, qui aime les boîtes de nuit. On ne fait pas plus dirigeable.
    Et si quelqu’un dirige, qui est-ce ?


  • « atteinte à l’intimité de la vie privée ».
    C’est typiquement le mode opératoire tactique de la rubrique ’’compromission’’/’’chantage’’ dans la stratégie de prise en main d’une cible dont la vulnérabilité à été détectée (en l’occurrence un polypsychopathe exhibitionniste de l’appareil gouvernemental d’état). toute désignée pour devenir un ’’esclave’’. Mais la ’’justice’’ à 2 vitesses (capable de réagir en quelques jours...) va fonctionner avec, d’une part, la destruction judiciaire des interpellés et de l’autre ; la mise en route de la machine à Impunité pour la cible. des sanctions et un traitement psychiatrique s’imposent, mais voilà...La ’’justice’’ à Moloch lave plus blanc que blanc.


  • Le mot projet est en train d’apparaître sur ma liste de suspects en dessous de : inclusion, BHL, climat, etc. D’abord apparu dans les trucs de communicants puis l’organisation du travail, en 2017 c’est macroune qui le hurlait pour parler d’une nation star up... Piotr appelle ses trucs des projets. À mon avis, tout ces gens là ont les mêmes mots parce qu’ils ont les mêmes maîtres.


  • Griveaux est un guignol comme tant d’autres dans ce gouvernement .Lorsqu’on a l’intention d’avoir des responsabilités dans un gouvernement, on évite de se prendre en photo, la bite à la main, ou de faire des sels fie provocant .Il faut être un peu sérieux surtout lorsqu’on a des enfants et une femme, c’est la moindre des choses .
    Ce type est un morpion, pas très intelligent comme est Benalla et tant d’autres , des mecs pas très clairs dans leur tête qui oublient que ce sont des gens publics pouvant se faire piéger pour le moindre font tordu .
    Cette histoire va le poursuivre toute sa vie .

     

  • Quelqu’un parlait récemment, en ces pages, d’un réseau Epstein à la française. Très probable dans la mesure où le Jeffrey commettait certaines de ses exactions dans notre pays, au 201 avenue Foch à Paris, plus précisément. Et comme par hasard, la bande à Juan Branquignol s’enfarine le pif à quelques mètres de là, dans le 16ème arrondissement. Pas vraiment un quartier de sans-dents ! Et là où il y a de la thune, il y a quoi ? Naaannnnnn ! Arrêtons avec ces horribles clichés !


  • C’est une pute de luxe, faisant peut-être du chantage : " 20 000 euros ou je montre la vidéo à ta femme " .


  • Cette fille ment de A jusqu’à Z. Aussi baratineuse que Djouhri.
    Une enquête sérieuse s’impose. Qui tire les ficelles de cette marionnette si peu avare de ses charmes et dont la vie réelle n’a rien à voir avec ses déclarations ?

    Premier bout de fil : elle est connue dans le milieu des jeunes branchés noctambules de Paris.
    Elle est aussi reconnue par les hommes qu’elle a rencontrés dans le 16ème...

    Deuxième bout de fil : c"est Hollande qui, 3 jours avant de quitter l’Élysée, a signé le dossier faisant bénéficier Piotr du statut de réfugié politique.

    Allez les limiers héritiers d’Emmanuel Ratier, au travail !

     


    • Qui tire les ficelles de cette marionnette si peu avare de ses charmes et dont la vie réelle n’a rien à voir avec ses déclarations ?



      Qu’est-ce que ça peut bien te faire ? T’es de la police ? Macroniste invétéré ?
      Qui que ce soit derrière cette affaire, les résultats sont positifs pour la dissidence.


    • #2394703

      @KNB
      "Les résultats sont positifs pour la dissidence..."
      Pas forcément. La remplaçante, Buzyn, a déjà dans son programme l’instauration d’une police municipale équipée de balles réelles.
      La dissidence doit en prendre plein la tronche, lui a susurré Kalifat, parce que le crif et moi, on a peur, on a peur, on a toujours peur.
      Qui est derrière Alexandra est une question qui dépasse la fonction policière. Elle pourrait même s’avérer vitale.
      Notre pauvre et chère cathédrale, qu’en fera Buzyn ? Un supermarché.
      Tir à balles réelles, ça c’est de la guerre civile.


    • @ la cloche de Notre-Dame

      Parce que tu crois qu’un seul des représentants de la macronie (jusqu’à macron lui-même), qu’un seul politique même, écrit son programme tout seul ? Si c’est dans le programme de buzyn, c’est que c’était dans le programme de griveau, à n’en point douter.
      En attendant, tous ceux qui agissent pour mettre en lumière les dégueulasseries de la caste parasite sont des alliés objectifs.
      Si je devais analyser la situation, je dirais que la fille est un agent freelance qui utilise ses charmes pour faire du trafic d’influence, tandis que le russe est un atout judicieusement placé sous couverture activiste anti-poutine.


    • Dans l’avis Taddeo t’as débat.


  • Poutine fait comme ses enemis : pussy riot inversé.
    Fair game.


  • Brillante étudiante a 29 ans...on se moquer de qui ?

     

    • Quand tu seras capable de faire en Russie ce qu’elle fait en France tu te moqueras d’elle, elle a un bon niveau en Russie et un bon niveau en France et toi ?
      Ça c’est un agent 007 russes, du pussy riot inversé bac plus 12 ! Pas les pussys Riots de BHL bac moins 10...des putes à 17 Euros 75 cts.


  • on a tout du roman policier, avec certainement des enquêteurs qui ont comme mission de retrouver le double de la clé USB, avant qu’il ne soit trop tard

     

  • Le cas Griveaux, c’est l’incarnation même de l’efficacité du chantage à la Epstein EN MARCHE.
    Ceci dit, j’ai beaucoup ri devant une photo de l’intéressé sur fond de la Tour Eiffel avec le slogan détourné "Paris m’habite".
    Néanmoins, toutes considérations politiques à part, à mon sens personne ne pourrait être pire que Hidalgo et c’est elle et Dati qui sont les premières à bénéficier du "crime" de ce pauvre Griveaux. Les Français ne sont pas des puritains et s’il ne s’était pas dégonflé qui sait peut-être qu’il aurait pu se faire élire.
    Le seul problème aurait pu poser le fait qu’il a été UN MEMBRE du gouvernement.
    Par ailleurs, pour donner une touche plus intellectuelle à son image un peu trop charnelle, il aurait pu faire appel au latin : Homo sum et nihil humani proprium non est (je suis un homme et rien de ce qui est humain ne m’est pas étranger).
    Là, il se serait posé en rassembleur du genre humain ET du genre masculin.


  • Trop bizarre cette histoire..


  • et sinon, le secret de l’instruction, c’est pour les autres pays ?
    Je suppose que le parquet va s’auto-saisir afin de punir les fuites du secret de l’instruction.
    Si on y ajoute, le fait d’empecher un avocat de défendre son client, d’écouter un avocat, de poursuivre un avocat pour sa plaidoirie, et tous les jugements suréalistes ;
    elle est belle la justice en fronce.

     

  • Le moment croustillant est quand elle dit qu’elle n’est pas une escort car son compagnon ne l’aurait pas supporté ! Sans quoi, pas de problème donc ! :-) L’être (ou ne pas l’être) sur commande, c’est bien être une pute il me semble. Faut rigoler.


  • Bonsoir, malgré le peu de respect et de considération que je suscite, puis-je tout de même me permettre d’apporter ma modeste contribution à cette "affaire" :
    Tout d’abord en tant qu’ Escorte moi-même, je n’adhère qu’à une règle de Conduite : La DISCRÉTION et la SÉCURITÉ. NE JAMAIS SE METTRE EN DANGER. NE JAMAIS S’ EXPOSER. Je n’aspire qu’à vivre tranquille dans mon quotidien, sans chercher querelles à qui que ce soit.
    Des photos/vidéos de b..., c......et autres attributs masculins (souvent peu flatteuses la plupart du temps...) j’en reçois régulièrement, ne m’intéressent en Rien, Effacées dans l’instant et à ce "jeu" là des hommes comme Griveaux sont systématiquement éconduits car considérés pervers et dangereux.Et quoi que vous puissiez en pensez, Messieurs, Dans mon activité il convient de respecter et ce quelque soit sa situation personnelle, l’intimité de la personne. Comme vous pouvez vous en douter, cette activité bien gérée, permet de s’octroyer de très confortables honoraires. De ce fait, Prendre des risques inutiles dans une opération de Chantage d’une Haute Personnalité pouvant amener à l’agression, aux intimidations, voir assassinat), juste pour quelques milliers d’Euros... Ridicule...
    Je constate par ailleurs que les erreurs de ces individus sont systématiquement de s’être fait piéger virtuellement par des soit-disant "femmes ingénues" rencontrées sur le Net ou réseaux sociaux comme si ils jouissaient d’un total anonymat/impunité sur la Toile... Monsieur Griveaux l’apprend aujourd’hui à ces dépends...
    Donc soit cette jeune personne a pensé naïvement à le faire chanter, soit elle a "travaillé sur commande". Seule l’enquête le révèlera...

     

  • #2395505
    le 25/02/2020 par Benji L’arracheur de Poireau
    Affaire Griveaux : les déclarations d’Alexandra de Taddeo aux (...)

    Comme dirait Griveaux : "On s’en branle".


Commentaires suivants